Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les trous noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
jeanmatthieu
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 11
Localisation : belgique
age : 13 ans
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Les trous noirs   Jeu 3 Nov - 22:43

salut,

savez vous quel est l'origine d'un trou noir ? et de quoi en est il composer ???
Revenir en haut Aller en bas
http://trodanslalune.skyblog.com
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Ven 4 Nov - 0:33

Il y a trois sortes de trous noirs : les trous noirs stellaires, les trous noirs intermédiaires et les trous noirs supermassifs.

Les trous noirs stellaires ont pour origine la mort d'une étoile de plus de 50 masses solaires.

Les trous noirs intermédiaires ont une masse de quelques centaines de masses solaires ; ils résultent de la fusion de plusieurs trous noirs, et peuvent aussi grandir en absorbant des étoiles et cadavres d'étoiles au centre des amas stellaires très denses (les amas que l'on appelle globulaires).

Les trous noirs supermassifs se situent au centre des galaxies. Celui qui occupe le centre de la Voie Lactée fait plus de deux millions et demi de masses solaires, et il est plutôt léger : on atteint facilement les 20, 30, voire 50 millions de masses solaires avec ces trous noirs-là.

On n'est pas certain de leur origine, du moins on n'est pas certain du moment auquel ils apparaissent dans l'histoire de la galaxie. Il pourrait s'agir d'un groupe d'étoiles qui se serait effondré et qui aurait ensuite absorbé toute la matière qui est passée aux alentours pendant l'évolution de la galaxie.

On ne peut pas dire de quoi est constitué un trou noir. D'après nos théories actuelles, ce serait un point dans lequel est rassemblée toute la masse du trou noir, quoi qu'elle vale. Plus probablement, ce sont des astres très petits, mais pas ponctuels. Enfin nous ne sommes pas encore en mesure de le savoir.
Les seules caractéristiques que possède un trou noir sont sa masse, sa vitesse de rotation sur lui-même et sa charge électrique (les trous noirs sont malgré tout quasiment neutres au point de vue électrique ; on peut donc entièrement les décrire en disant combien ils pèsent et à quelle vitesse ils tournent...)

En fait on en sait plus sur les trous noirs que cela, mais il fallait bien résumer...

* 1 masse solaire = 1 989 100 000 000 000 000 de tonnes.


Dernière édition par le Ven 4 Nov - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeanmatthieu
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 11
Localisation : belgique
age : 13 ans
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Ven 4 Nov - 13:33

merci Wink 'Party
Revenir en haut Aller en bas
http://trodanslalune.skyblog.com
Magellan
Administrateur (le Boss)
Administrateur (le Boss)


Masculin Nombre de messages : 1779
Age : 28
Date d'inscription : 12/09/2004

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Ven 4 Nov - 15:50

T'est un vrai pro Naos

on croirais que t'est astronome 'ok
Revenir en haut Aller en bas
jeanmatthieu
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 11
Localisation : belgique
age : 13 ans
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Ven 4 Nov - 15:53

ouai on croirais vraiment que tu est un astronome !!! :d:d:d:d Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://trodanslalune.skyblog.com
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Ven 4 Nov - 16:05

Rhôô c'est pas grand chose... king
Revenir en haut Aller en bas
Magellan
Administrateur (le Boss)
Administrateur (le Boss)


Masculin Nombre de messages : 1779
Age : 28
Date d'inscription : 12/09/2004

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Ven 4 Nov - 16:13

C'est un copier/coller ou c'est toi qui l'a ecrit ? Wink Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Ven 4 Nov - 16:16

C'est de l'authentique et du pur, héhé Cool
Revenir en haut Aller en bas
Magellan
Administrateur (le Boss)
Administrateur (le Boss)


Masculin Nombre de messages : 1779
Age : 28
Date d'inscription : 12/09/2004

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Ven 4 Nov - 16:20

Oooh

bravo alors lol

'champagne
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Ven 4 Nov - 16:54

On reste dans les cadavres d'étoiles, puisque j'ai aussi écrit ce topic sur la mort des étoiles légères : http://astro-forum.forumactif.com/viewtopic.forum?t=438
Revenir en haut Aller en bas
sebadavis
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Mer 17 Jan - 1:49

1 masse solaire = 1 989 100 000 000 000 000 de tonnes.

Heuuu quelqu'un peut me l'écrire ?? J'ai du mal à dire combien ça fait??
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Mer 17 Jan - 15:32

Presque deux milliards de milliards de tonnes. Quand il y a neuf zéros on atteind le milliard, et comme il y a deux fois neuf chiffres ici, nous sommes dans l'ordre de grandeur du milliard de milliard.


Dernière édition par le Jeu 8 Fév - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
NGC6543
Planète
Planète


Féminin Nombre de messages : 209
Age : 27
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Mer 17 Jan - 19:34

Impressionnant... Ces "monstres" n'ont pas fini de nous étonner. Et je salue au passage l'excellent talent de vulgarisateur de Naos... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://lesyeuxversleciel.over-blog.com
Colmea
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Jeu 8 Fév - 20:39

Désole de reprendre ce topic mais je pense que ca ne vaut pas la peine d'en réécrire un pour ce que j'ai à dire.

Les trous noirs m'ont toujours fascinés, mais je n'en sais pas beaucoup d'eux. D'après toi Naos (et je sais qu'il n'y a pas de réponse mais bon), qu'y a il derrière un trou noir (enfin dedans).

J'ai déja entendu parlé d'une théorie qui dit que le trou noir nous envioe dans un autre point de l'univers par la voie spaciotemporel ou je sais plus quoi.
J'aimerais avoir vos avis.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Jeu 8 Fév - 21:01

Pour être honnête, ce serait très péremptoire de ma part d'offrir une réponse à cette question. Je prends bien note du "d'après toi", et je sais que ce qui est demandé là n'est qu'un avis, pas une réponse qui voudrait revêtir même rien qu'un lambeau de certitude. A partir d'ici, il faut humblement accepter les limites de notre physique et avouer notre ignorance.

Mais à mon avis, les trous noirs ne sont pas les objets fantasques auxquels les romans de science-fiction nous ont habitués. Un trou noir est selon moi un très petit objet, très condensé, et je ne saurais même pas dire sous quelle forme il apparaîtraît (il me paraît atrocement difficile de faire plus condensé que les étoiles à neutrons !).

Vu son extrême densité, un trou noir s'entoure d'un sorte de bulle déconnectée du reste de l'Univers. Je veux dire par là que l'on sait très bien y rentrer, mais en sortir est impossible. Le terme technique employé est "horizon des événements".
En fait, c'est cette bulle que nous appelons, à tort bien sûr, un trou noir. Il faut signaler quand même que cette bulle est tout ce que nous pouvons percevoir d'un trou noir, donc la confusion est pardonnable.

A l'intérieur de cette bulle, la relativité restreinte nous enseigne que le temps adopte un comportement plus qu'étrange : il adopte les mêmes propriétés mathématiques que l'espace ! C'est-à-dire que quand on essaye de se représenter de manière abstraite et calculée l'intérieur de l'horizon des événements d'un trou noir, on se retrouve, dans nos équations, avec quatre dimensions d'espace. Le temps tel que nous le connaissons disparaît. Mais je répète que ce n'est qu'une considération mathématique, il reste à attester physiquement que cela est véritablement le cas. Et cette attestation, on sent qu'on ne pourra la voir venir que si on parvient à monter une théorie unifiée de l'espace-temps, de la matière et de l'énergie, une "Théorie du Tout" comme on la surnomme déjà.

Le scénario que vous décrivez est celui des trous de vers. Un trou noir serait raccordé à un autre point de l'Univers, possiblement très éloigné, et emprunter le trou noir revient à emprunter un raccourci entre les deux points. Tout à fait personnellement, je n'adhère pas à cette vision.
Revenir en haut Aller en bas
Quinacridone
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 40
Age : 36
Localisation : Rocbaron
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Jeu 23 Juil - 17:25

Toutes les galaxies sont dotées d'un trou noir ?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Jeu 23 Juil - 17:58

Seulement les moins petites. Pas de trace de trou noir galactique dans les nuages de Magellan, par exemple. Un trou noir galactique apparaît pendant la croissance de la galaxie, donc si elle ne grandit pas, elle ne peut pas se doter d'un trou noir.
Revenir en haut Aller en bas
cronos
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 20/07/2009

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Ven 24 Juil - 9:42

je reviens sur le sujet du trou noir qui peut transporter dans l'univers. que je sache si un trou noir nous approche nous serons tous déchité en morceaux donc je pense que cela est tres bizarre de dire qu'il transporte dans un autre lieux. de plus les trou noir supermassif laisse des ondes des etoiles absorber (lumière). dc je pense que cette théorie est fausse ou alors peu possible.


Dernière édition par cronos le Ven 24 Juil - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les trous noirs   Ven 24 Juil - 15:31

J'avoue ne pas avoir compris.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Ven 24 Juil - 22:39

Cette théorie, fausse ou pas, poursuit son développement abstraction faite des effets de marée. On s'intéresse juste à la structure de l'espace-temps telle qu'elle est influencée par les trous noirs, et ce qui se passe pour quiconque voulant utiliser cette structure n'entre pas en ligne de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Yes
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 257
Age : 59
Localisation : Colmar
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Sam 25 Juil - 21:11

Bpnjour
Le sujet des trous noirs est une de mes marottes et je crains qu'il ne faille me jeter par la fenetre pour que je m'arrete.
Cronos ne parlerait il pas des trous de vers ? Passionnant mais Stephen Hawkins et sa traductrice etant particulierement abscons ( sans trait d'union ) j'aimerais que vous me rafraichissiez la memoire.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Mar 28 Juil - 16:40

Abscondité ou pas, la théorie qui sous-tend les trous de vers reste compliquée quelle que soit la manière dont on en parle, et les simplifications rendent la description davantage bancale que limpide.

J'en appelle d'abord à l'image du tissu souple et élastique pour un espace réduit à deux dimensions, qui se creuse d'un renfoncement dès qu'on place un objet dessus (ou dedans). Plus l'objet est dense, plus le creux est étroit et profond, donc plus la déformation est marquée. Dans le cas du trou noir, la seule notion de densité est littéralement transcendée, car toute la masse de l'objet qui s'est effondré en trou noir est concentrée en un seul point, de volume nul, rendant sa densité infinie. Du moins, cette description d'un trou noir comme un objet ponctuel est celle à laquelle aboutit une théorie physique incomplète et touchant ses propres limites quand elle tente de décrire la forme de l'espace aux environs et à l'endroit qu'occupe un trou noir.

Pour un trou noir donc, la déformation de l'espace est telle qu'il ne s'agirait même plus d'un renfoncement, mais d'une perforation, avec une déchirure dans le tissu spatial. Théoriquement, il n'est pas interdit de faire communiquer cette perforation avec une autre perforation pratiquée plus loin et à une autre époque, de manière à créer une sorte de tunnel entre les deux endroits et les deux époques où les perforations ont eu lieu.

En image, cela donnerait quelque chose comme ça :



Ici, l'entrée et la sorte sont contigus, mais rien n'interdit de les imaginer très éloignés, dans le temps et dans l'espace, alors que le trou de ver paraîtra toujours aussi court spatialement, et devrait autoriser un trajet quasi-instantané.

Les trous de ver restent malgré leur solide fondement théorique une spéculation sans réalité avérée, et pour l'instant les réflexions sur ces formations se limitent à des jeux intellectuels pour spécialistes. Si un trou de ver existe, il aura la forme d'un goulot, et au maximum d'étroitesse, le trou de ver se limite à un point de large, effectuant la jonction proprement dite entre la perforation d'entrée et la perforation de sortie. Or ce point n'est rien d'autre que le trou noir lui-même, le point dans lequel s'est concentrée toute la masse de l'objet effondré en trou noir. Autant dire que si les trous de ver existent, ils sont bouchés dès le moment où ils se creusent. Il y aurait moyen d'élargir le tunnel et de contourner le bouchon que constitue le trou noir, en instillant de "l'énergie négative" à l'endroit critique. Voilà où on en est...
Revenir en haut Aller en bas
Yes
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 257
Age : 59
Localisation : Colmar
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Mar 28 Juil - 17:46

Magnifique. On ne peut etre plus synthetique.
Bien. On va rester simple dans nos termes.
Cet objet, avant qu'il n'absorbe tout ce qui l'entoure, etait solide. Pourquoi devient-il subitement un passage ? Qu'est devenue la matiere stellaire? Ce serait-elle aussi auto-absorbée comme le serpent des cartoons qui, a force d'avaler sa queue, finit par disparaitre ?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Mar 28 Juil - 19:43

L'objet lui-même est toujours là ; c'est justement le bouchon qui obstrue le passage. C'est l'espace tout autour qui prend la forme d'un tunnel, et ce tunnel à son endroit le plus étroit se limite à un point, une position qu'occupe le trou noir lui-même ponctuel.
Revenir en haut Aller en bas
Yes
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 257
Age : 59
Localisation : Colmar
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: Les trous noirs   Mar 28 Juil - 19:57

Et de l'autre cote ? Nous parlons de bouchon et en l'occurence je suis conscient de le pousser un peu loin. Car le dessin ci-dessus montre qu'il n'y aurait pas d'autre cote mais un ailleurs. Comme je me deplace d'un point a un autre.
Est-ce cette ''connaissance'' des trous noirs qui a mene aux univers en forme de ''1000 feuilles'' ? Puis a la supposition d'un passage rapide d'un point a l'autre de l'univers ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les trous noirs   Aujourd'hui à 20:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Les trous noirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» vidéo "au dela des trous noirs"
» Trous Noirs
» Et si les trous noirs ne pouvaient pas se former?
» Stephen Hawking contredit sa propre théorie sur les trous noirs.
» Emission sur les trous noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Autres sujets d'astronomie-
Sauter vers: