Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Onardaidpnod
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/05/2010

MessageSujet: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Dim 24 Juin - 22:47

.
.
.
Et si la vitesse de la lumière était une sorte du mur du son que l'on puisse franchir puis dépasser par multiples?

Dans l'état actuel de nos connaissances non. Mais à l'avenir?
Impossible? Peut'être? Certainement?
.
.
.
Revenir en haut Aller en bas
Monstre cosmique
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 24
Localisation : Hyperespace
age : Hors du temps
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Dim 24 Juin - 23:31

Personne ne sait que c'est évident ou non ! Le problème c'est qu'on ne dispose pas assez d'énergie pour propulser les fusées; la propulsion chimique avec les ergols ne donnent rien, mais il y a des projets qui visent à atteindre la vitesse de la lumière comme la propulsion par annihilation matière-antimatière qui dégage une énergie colossale, y a aussi la propulsion photonique avec des voiles solaires, si cela serait concrétisé, on parviendras à atteindre; disant 30 % de la célérité !

Mais selon la relativité restreinte, la célérité est infranchissable pour des corps de masse positive, seulement le photon peut passer à cette vitesse à cause de sa masse nulle !
Revenir en haut Aller en bas
Arknass89
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Lun 25 Juin - 23:13

Si on fait s'entre-choquer un photon et un antiphoton tout deux à la vitesse de la lumière, le choc pourrait-il les propulser à une vitesse supérieur à celle de la vitesse de la lumière ?
Revenir en haut Aller en bas
Monstre cosmique
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 24
Localisation : Hyperespace
age : Hors du temps
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Mar 26 Juin - 15:45

Non, le choc ne les propulse pas, lorsqu'il y a une collision entre la matière et l'antimatière, ils s'annihilent et dégagent une énergie colossale, soit des millions d'électronvolts !
Et bien sur l'onde de choc créée est une énergie, et selon la relation d'équivalence masse-énergie, cette énergie se matérialise en quanta des rayonnements "photon" qui voyagent à la vitesse de la lumière ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Onardaidpnod
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/05/2010

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Mar 26 Juin - 16:31

dommage : - [
si on ne peut dépasser la vitesse de la lumière cela signifie que c'est une perte de temps tout cela, le cosmos c'est bien joli mais on ne saura jamais le fin mot de l'histoire.
C'est bien qu'il y ait malgré tout des passionnés...
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Mer 27 Juin - 13:14

La théorie de la relativité restreinte interdit effectivement à un quelconque objet matériel de franchir (et même d'atteindre) la vitesse de la lumière dans le vide. Depuis plus d'un siècle, cette théorie a suffisamment été corroborée par observations et expériences qu'on peut raisonnablement la prendre au sérieux. Peut-être que des avancées futures en physique théorique changeront cet état de choses, mais nous n'y sommes pas encore.

Une fois que l'on atteint des grandes vitesses, les lois du mouvement prennent une autre forme que les versions simplifiées que l'on utilise dans les situations courantes, et que l'on apprend à l'école. Il est notamment de plus en plus difficile d'accélérer un corps à mesure que sa vitesse tend vers c. En d'autres termes, la quantité d'énergie qu'il faut communiquer à un mobile pour l'accélérer de 299 000 à 299 100 km/s sera largement plus élevée que celle nécessaire pour passe de 0 à 100 km/s, alors que le gain de vitesse reste identique (100 km/s). Cela se passe "comme si" l'objet à déplacer devenait de plus en plus lourd à mesure que sa vitesse augmente, et par là de plus en plus difficile à accélérer.

J'aurais une autre remarque à ajouter ici : le photon est sa propre antiparticule, et il ne se passe rien de très spécial lorsque deux photons se rencontrent. Pour ce qui est des chocs entre particules censés les accélérer, j'en reviens au paragraphe précédent. Le calcul montre qu'il faut dépenser une énergie infinie pour faire atteindre la vitesse c à un objet matériel.

Si dépasser la vitesse de la lumière doit nous permettre de voyager sur de grandes distances dans l'espace, alors il me semble que les spécialistes envisagent plutôt un moyen de réduire ces distances que de les parcourir le plus rapidement possible. Je vise ainsi les publications sur les trous de ver, dont on ne sait pas encore s'ils existent et s'ils peuvent remplir la fonction qui leur est imaginée.
Revenir en haut Aller en bas
Arknass89
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Mer 27 Juin - 13:51

Quand tu dis "c", c'est la célérité c'est ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Mer 27 Juin - 22:33

Oui, la lettre c vient bien de ce mot, synonyme raffiné de vitesse. Sa valeur est fixée par décret à 299 792 458 mètres par seconde, et sans décimale. Depuis les années 1970, la définition du mètre démarre de là, c'est la distance parcourue par la lumière en 1/299792458ème de seconde. La seconde quant à elle doit faire l'objet d'une définition à part et bien précise pour que l'ensemble soit complet.
Revenir en haut Aller en bas
Onardaidpnod
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/05/2010

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Jeu 28 Juin - 12:56

Hello,

merci d'avoir pris le temps de répondre Naos, c'est bien aussi ce que j'avais appris il y a longtemps dans un cours de physique. Ce fut frustrant à l'époque et ça le reste encore aujourd'hui.
Toute cette place, tous ces mondes sans jamais pouvoir y aller...

Dois-je comprendre qu'il y aurait un espoir avec la théorie de la relativité générale?
est-ce que la théorie des cordes viendrait donner un coup de main et nous permettre de franchir cette limite?
.
.
Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Jeu 28 Juin - 16:54

Bonjour,

Il n'y a aucun espoir de dépasser la vitesse de la lumière. La théorie des cordes, si elle se confirme, pourrait EVENTUELLEMENT nous permettre d'envisager le transport hyperspatial ; et encore, c'est très peu probable...

Revenir en haut Aller en bas
Nicolastronome
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Masculin Nombre de messages : 5
Age : 62
Localisation : Nice
age : 58 ans
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Mer 5 Déc - 13:51

Je pense (ça n'engage que moi) que même si on arrivait à construire un engin capable de se déplacer à la vitesse de la lumière, une collision avec la moindre molécule ou particule endommagerai fortement l’appareil. Et là pas question de radars ni de radio. Ils seraient inefficace.
Revenir en haut Aller en bas
Zarathustra
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Jeu 6 Déc - 11:47

Je n'y connais rien, mais il me semble avoir entendu que grace à l'intrication quantique nous sommes capables de transferer en instantané de l'information en deux points distants ?
ça compte pas ?

J'ai aussi une question, comment savons nous que les lois physiques, de la nature que nous utilisons actuellement, sont éternelles & non sujettes au changement/variation..
Revenir en haut Aller en bas
Cosmic
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 81
Age : 26
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Ven 7 Déc - 10:49

Salut,

En fait, dans dans un système de deux particules intriquées, on a pas de transfert d'information. C'est un peu comme une paire de gants : si tu les enfermes tout les deux dans une boîte séparée et que tu trouves le gant droit dans la première, tu est sûr que la deuxième contient le gant gauche, même si aucun signal n'as voyagé entre les deux gants pour dire au deuxième d'être le gauche...
Mais, la différence entre le système quantique et la paire de gants est que l'état des particules est un état de superposition : c'est comme si avant que tu ouvres la boite du gant, elle contenait un gant à la fois droit et gauche !

Pour ta question sur les lois de la physique, j'ai envie de dire "on en sait rien". A l'origine, c'est un postulat, mais il n'a jamais été contredit par des observations. On peut vérifier que les lois de la physique sont les même tout le temps et partout simplement en pointant des télescope un peu partout : vu que regarder loin, c'est regarder dans le passé, on peut vérifier que la physique était la même par le passé. Etant donné que l'on observe les même objets et les même phénomènes quelque soit la distance à laquelle on regarde, il est naturel de penser que la nature suit les mêmes lois, c'est l'explication le plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Zénith
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 88
Age : 15
Localisation : Dans la nébuleuse du Crabe
age : 14 ans
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Mer 2 Jan - 19:52

La lumière est la chose la plus rapide de l'univers et je suis sûr que l'homme qui a pourtant fait de grandes choses ne peut pas égaliser la lumière car c'est une chose qui voyage quand même à la vitesse de 300 000 km/s alors que l'invention la plus rapide de l'homme ne dépasse pas les 1500 km/h.
Je ne sais ce que vous en pensez, mais je dis ce que je crois.
Donc, je pense que l'homme ne pourra jamais franchir la vitesse de la lumière.
C'est difficile à imaginer que la lumière met seulement plus de 4h à traverser le système solaire alors qu'il faut plusieurs années aux sondes pour y sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Dim 19 Juil - 16:11

Atteindre et dépasser la vitesse de la lumière pour une particule massive, c'est impossible, comme l'a très bien argumenté Naos.

Les maigres espoirs qui subsistent, ne consistent pas à franchir cet obstacle, mais à le contourner.

Cependant, on est loin de pouvoir affirmer que cela sera possible un jour, ne serait-ce même que pour une simple particule.

On en est très très très loin...!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?   Aujourd'hui à 22:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Espoir, même minime, de franchir la vitesse de la lumière?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier vitesse de la lumière et préjugé
» Vitesse de la lumière dans le vide
» la vitesse de la lumiere dépassé
» Échanger de l'information plus vite que la vitesse de la lumière avec.......un bâton
» La vitesse de la lumière pour les nuls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Cosmologie-
Sauter vers: