Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vitesse de la lumiere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
plagueis
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 54
Age : 24
Localisation : estreux ,nord pres de valencienne(france)
age : 14ans
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Vitesse de la lumiere   Jeu 21 Sep - 19:45

Je lance ce sujet pour savoir si theoriquement il sere possible un jour d'ateindre voir depasser la vitesse de la lumiere etmtehcniquement aussi merci davance
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Jeu 21 Sep - 19:57

Atteindre cette vitesse est déjà impossible, alors la dépasser inutile de l'envisager.

Pour se déplacer à la vitesse de la lumière, il faut avoir une masse nulle. Les particules les plus répandues dans l'Univers possédant une masse nulle sont les photons, la lumière. Vu comme ça, on ne devrait pas appeler la constance c "vitesse de la lumière dans le vide", mais bien "vitesse d'un quanton de masse nulle dans le vide"...

La raison pour laquelle il est impossible pour une particule ou un ensemble de particules massive d'atteindre cette vitesse est que leur masse ne fait que grandir en accélérant. Plus la vitesse augmente, plus leur masse augmente, et plus il faut fournir d'énergie pour encore faire grimper leur vitesse.

Imaginons que l'on invente un moteur très puissant pour propulser un vaisseau spatial. Au départ, ce vaisseau déparre sur les chapeaux de roue et le moteur arrive à faire grandir la vitesse de l'engin régulièrement. Seulement, en accélérant, la masse du vaisseau grandit. Le moteur devient donc de moins en moins performant pour accélérer le vaisseau, et celui-ci finit par se stabiliser à une certaine vitesse, inférieure à la vitesse de la lumière.

En vérité, il faudrait que le moteur déploie une énergie infinie por faire atteindre la vitesse c au véhicule spatial qu'il propulse. C'est bien entendu impossible, autant théoriquement que pratiquement.
Revenir en haut Aller en bas
plagueis
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 54
Age : 24
Localisation : estreux ,nord pres de valencienne(france)
age : 14ans
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Jeu 21 Sep - 20:17

Ok merci du renseignemen parce que j'ai vu sur certain site des personne disan qu'il etai possible de la depasser je me doute qe ce n'est pa possible mais je voulai m'en assure
Revenir en haut Aller en bas
nombre pi
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Ven 22 Sep - 8:56

@plagueis a écrit:
Je lance ce sujet pour savoir si theoriquement il sere possible un jour d'ateindre voir depasser la vitesse de la lumiere etmtehcniquement aussi merci davance

Tout dépend de ce que tu veux dire par atteindre et dépasser.
Comme l'explique très bien Naos, un objet matériel comme une fusée ne peut jamais atteindre cette vitesse car d'après la théorie de la relativité sa masse deviendrait infinie et donc dépasserait la masse de tout l'univers, ce qui est impossible.
Par contre on peut envisager une situation dans laquelle une vitesse peut atteindre et même dépasser la vitesse de la lumière.

Imagines un phare qui projette un fuseau de lumière et qui tourne à la vitesse de w tours par secondes, supposons qu'on place un mur à une distance d exprimée en mètres.



Si on observe en direction du mur on verra un spot lumineux s'y déplaçant avec une vitesse v = 2.pi.d.w
On voit donc que si le phare fait un tour par minute et que le mur est placé à la distance de 1 km, la vitesse du spot sera près de 104 m/s mais supposons que le mur soit construit sur la Lune à une distance de 350.000 km, la vitesse du spot dépassera 36.600.000 m/s et si l'on fasse tourner le phare à 10 tours par minutes la vitesse sera de près de 366.000.000 m/s ce qui est supérieur à la vitesse de la lumière.


.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Ven 22 Sep - 17:44

Ce raisonnement est correct et on en connaît de nombreuses versions (qui utilisent parfois l'ombre d'un objet), mais une erreur minime s'u est glissée : la vitesse v égale simplement d.w ; le terme 2pi est en fait contenu dans la définition de w (2pi/T).

Cependant même dans cette expérience, aucun objet physique ne dépasse la vitesse de la lumière, ces expériences ne sont donc pas des infirmations du postulat concernant c.

Un faisceau lumineux n'est pas un objet physique (tout comme l'ombre), mais seuls les photons qui suivent la direction de ce faisceau devraient avoir un sens dans ces considérations.

Cela n'a aucun effet sur les chiffres donnés (auxquels je fais confiance), mais le faisceau d'un phare rotatif n'est rectiligne que sur des distances relativement courtes. A l'échelle du million de kilomètres on remarque que celui-ci prend la forme d'une spirale, comme les jets d'un arroseur autoamtique rotatif. Et comme le jet d'eau est bien moins rapide que la lumière, l'incurvation en spirale des jets est tout de suite mieux constatables pour de petites vitesses.
Revenir en haut Aller en bas
chocolatman21
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 338
Age : 25
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mer 18 Oct - 14:47

Mais peut etre aussi que l'on t'as parlé du muon qui va plus vite que la vitesse de la lumiére dans certains cas. Je m'explique.

On ne peut pas dépasser la vitesse de la lumiére dans le vide, pour l'égaler, il faudrait avoir une masse nulle ou énergie infinie.

Mais dans la glace ou autre part, la vitesse de la lumiére va moins vite. Le muon peut la dépasser, c'est d'ailleurs grace à ça, qu'une expérience est construite en antartique.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!


Dernière édition par le Mer 18 Oct - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
plagueis
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 54
Age : 24
Localisation : estreux ,nord pres de valencienne(france)
age : 14ans
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mer 18 Oct - 15:31

Tu peu m'en dire plus sur ce projet en antartique ca m'interesse fortement merci!
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mer 18 Oct - 16:40

Citation :
du néon qui va plus vite que la vitesse de la lumiére
Holà, le néon est un gaz rare portant le numéro atomique 10 (ce nom est aussi donné à un petit poisson d'eau chaude aux couleurs bleue et rouge électrique vivant en petits groupes).

En fait toute particule peut se déplacer plus vite que la lumière, il suffit de trouver le bon milieu. Dans l'eau par exemple, la vitesse de la lumière tombe à 225 000 km/s, alors que celle des neutrinos avoisine toujours celle de c.

Si des neutrinos percutent un noyau atomique, un électron ou un muon sera éjecté avec une vitesse semblable à celle du neutrino, c'est-à-dire plus vite que la lumière dans ce milieu. A ce moment, on observe un bang superluminique, ou encore un flash Cerenkov de couleur bleue. Ce sont ces flashs dont on se sert pour détecter les neutrinos.

Pour des informations : http://icecube.wisc.edu/
Revenir en haut Aller en bas
chocolatman21
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 338
Age : 25
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mer 18 Oct - 17:23

Oui exuse moi Naos, mais je me suis trompé et à la place de mettre muon j'ai mis néon, je sais pas pourquoi.
ET sinon, j'ai parlé de l'expérience Ice cube en antartique dans un autre fofo.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
dorklaness
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mar 19 Déc - 12:17

prenons une voiture lambda muni de phares qui en s'allumant balancent des photons à la vitesse de la lumière, si je roule à 50km/h, les photons dépassent la vitesse de la lumière de 50 km/h ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
NGC6543
Planète
Planète


Féminin Nombre de messages : 209
Age : 27
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mar 19 Déc - 14:28

Non, la vitesse c est une constante et ne dépend pas du référentiel.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesyeuxversleciel.over-blog.com
dorklaness
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mar 19 Déc - 14:42

quand je cours dans un train (dans le sens de la marche). Si le train va 300 km/h et que moi je cours à 20km/h, ma vitesse de déplacement est de 320km/h par rapporte à quelqu'un immobile et hors du train.

C'est pas le meme principe pour les photons ? ils ne profitent pas de l'élan ?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mar 19 Déc - 16:47

Citation :
quand je cours dans un train (dans le sens de la marche). Si le train va 300 km/h et que moi je cours à 20km/h, ma vitesse de déplacement est de 320km/h par rapporte à quelqu'un immobile et hors du train.
Cette affirmation est déjà fausse. En utilisant la formule qui convient, on se rend compte que les vitesses ne s'aditionnent pas aussi simplement.

La relativité restreinte inclut l'idée d'une vitesse limite finie, celle de la lumière en l'occurence. Cette vitesse ne peut être atteinte que par des objets qui n'ont pas de masse, et ne peut être dépassée par rien.

Mais la formule d'addition des vitesses peut fonctionner, à condition de prendre la vitesse de la lumière infinie. A ce moment-là, si on imagine une source lumineuse qui se déplace, alors la vitesse des photons qu'elle émet sera de l'infini + la vitesse de la source = l'infini, quelle que soit la vitesse de la source.

On retrouve quand même l'idée de vitesse de la lumière impossible à dépasser, il faut seulement changer la formule d'addition en vertu du fait que c est un nombre fini.
Revenir en haut Aller en bas
dorklaness
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mer 20 Déc - 11:05

[quote="Naos"]
Citation :
Cette vitesse ne peut être atteinte que par des objets qui n'ont pas de masse


j'ai du mal à concevoir un objet sans masse...



PS : bon d'accord mon exemple était simpliste Wink
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mer 20 Déc - 14:23

Les photons et les gluons n'ont pas de masse.
Revenir en haut Aller en bas
dorklaness
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mer 20 Déc - 15:57

ici il est dit que l'on avait immobilisé un photon

http://www.futura-sciences.com/news-lumiere-ralenti_2880.php

s'ils ralentissent et prennent de la masse

donc si j'essai de faire un lien entre masse et vitesse : à vitesse maximal, poids minimal

pour aller à la vitesse de la lumière il faudrait que je ne pèse plus rien

l'inverse est 'il vrai aussi ? trou noir immobile (ou presque) masse énorme

ça se tiens.

je vais surement passer pour l'idiot du village mais jai l'impression d'avoir compris quelque chose aujourd'hui lol
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Jeu 21 Déc - 17:02

N'importe quel objet massif peut être immobile, pas la peine de s'en remettre aux trous noirs. Par contre plus on est léger, plus vite on peut se déplacer.
Revenir en haut Aller en bas
jack a dit
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Masculin Nombre de messages : 6
Age : 38
age : 28 ANS SANS EMPLOIS POUR LE MOMENT
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Jeu 21 Déc - 23:19

Désolé, je vais faire un peu "pale" par raport a vous mais je lisait le sujet depuis le debut et j'ai une question :

Il est impossible de dépasser la vitesse de la lumière ni meme de l'atteindre vu nos connaissances actuel ou es ce que c'est totalement impossible autant pour nous que pour les autres civilisation si il y en a et qui serait plus avancé !

D'apres vos réponse j'ai compris ou je me trompre que vous dites que c'est totalement impossible mais es ce que c'est pareque quelque chose nous "echape" il y a peut etre un truck que vu notre technologie actuelle et nos connaissances on ne peut consevoir encore apres tous il ya tres longtemp sur terre on pensait que on ne pouvais pas en faire le tour vu que les connaissances ne le fesait pas consevoir du fait qu'ils pensaient qu'elle etait plate !

parceque si c'est le cas et comme je pense qu'il doit y avoir d'autre civilisation dans la galaxie cela voudrais dire que l'on ne les rencontrera jamais vu que sans atteindre la vitesse de la lumiere et meme la dépassé il faudrais plusieur milliers d'anée pour atteindre la civilisation la plus proche .

Et si le fait de ne pas pouvoir l'atteindre est aussi valable pour eux que pour nous il ne sont pas pres de venir !


Non ?

Je sait j'ai surement dit des anneries plus grosses que moi mais je débute escusez mon ingnorance
Revenir en haut Aller en bas
http://space-belette.niceboard.com/index.htm
dorklaness
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Ven 22 Déc - 11:39

@jack a dit a écrit:
parceque si c'est le cas et comme je pense qu'il doit y avoir d'autre civilisation dans la galaxie cela voudrais dire que l'on ne les rencontrera jamais

il faut pas être si pessimiste

en imaginant un immense vaisseau/écosystème errant dans l'espace, on pourrait aller très loin mais cela prendrait beaucoup de temps.

"qui veut aller loin ménage sa monture"
"tout vient à point qui sait attendre"
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Ven 22 Déc - 16:03

La vitesse de la lumière est une limite infranchissable, cela ne sera jamais surmonté par les plus importantes avancées théoriques ou technologiques. C'est une loi inviolable.
Revenir en haut Aller en bas
Sunwolf1
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Masculin Nombre de messages : 2
Localisation : Suisse
age : 36
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mer 8 Sep - 15:39

Bonjour a tous !
Je suis nouveau sur ce forum. Etant a la recherche de plusieures explications au sujet de moyen de transport ultra rapide pour voyager dans l'espace. Je suis tombé sur cet article. Qu'en pensez vous ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le gouvernement des Etats-Unis étudie actuellement un moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par...) "hyperspatial". Ce moteur pourrait faire des voyages interstellaires à travers d’autres dimensions une réalité.

L’engin hypothétique, dont les grandes lignes du principe sont tracées mais qui est basé sur une théorie controversée sur la structure de l'univers (On nomme univers l'ensemble de tout ce qui existe, comprenant la totalité des êtres et des choses (celle-ci comprenant...), pourrait potentiellement permettre à un vaisseau spatial de se déplacer de la Terre (La Terre, foyer de l'humanité, est surnommée la planète bleue. C'est la troisième planète du système solaire en partant...) jusqu’à Mars en trois heures (L'heure est une unité de mesure Smile et ne mettrait que 80 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux...) pour atteindre une étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme...) située à 11 années-lumière, selon un article du magazine New Scientist.
Le moteur, en théorie, fonctionne en créant un intense champ magnétique (En physique, le champ magnétique est une grandeur caractérisée par la donnée d'une intensité et d'une direction,...) qui, selon les idées initialement développées par le défunt scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude...) Burkhard Heim dans les années 50, produirait un champ gravitationnel et permettrait la propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un...) d’un vaisseau spatial.

En outre, si le champ magnétique produit était suffisamment élevé, le vaisseau glisserait dans une dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa...) différente où la vitesse (La vitesse est une grandeur physique qui permet d'évaluer l'évolution d'une quantité en fonction du temps.) de la lumière (La lumière désigne les ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des...) est plus rapide, ce qui permettrait d’atteindre des vitesses extraordinaires. La simple coupure du champ magnétique aurait comme conséquence la réapparition du vaisseau dans notre propre espace à trois dimensions.

L’US Air Force a manifesté de l’intérêt pour l'idée et les scientifiques travaillant pour le Département de la Défense américain (qui possède un appareil connu sous le nom de "Z machine" susceptible de produire le genre de champ magnétique nécessaire pour piloter le moteur) indique qu’un essai pourrait être envisagé si la théorie est soumise à une analyse minutieuse.

Le Professeur Jochem Hauser, physicien à l'université des sciences appliquées de Salzgitter en Allemagne, ancien aérodynamicien à l’ESA et qui est un des scientifiques ayant proposé l'idée, a fait savoir que si tout allait bien un moteur opérationnel pourrait être testé dans environ cinq ans. Cependant, il prévient que le moteur est basé sur une théorie fortement controversée qui exigerait un changement crucial de notre compréhension actuelle des lois de la physique (La physique (du grec φυσικη) est étymologiquement la science de la nature. Son champ...).

"Rien n’est joué" dit-il, "nous devons d'abord prouver que la science sous-jacente est correcte et certains physiciens ont une opinion différente. Mais si la théorie est correcte, alors ce ne sera plus de la science-fiction, mais un fait scientifique avéré".

L'attention des autorités américaines avait été attirée après que le professeur Hauser et un scientifique autrichien, Walter Dröscher, aient écrit un article intitulé "Guide pour un appareil de propulsion spatial basé sur la théorie quantique de Heim".
Une théorie à prouver
Au début des années 1950, Heim a commencé à réécrire les équations de la relativité générale (La relativité générale est une théorie relativiste de la gravitation. Dans ce cadre, la présence d'une masse déforme...) dans un cadre quantique. Il est parti de l'idée d'Einstein que les forces de gravitation (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) émergent des dimensions d'espace et de temps (Le temps est un concept développé pour représenter la variation du monde : l'Univers n'est jamais figé, les...), mais il a proposé que toutes les forces fondamentales, comme l'électromagnétisme (L'électromagnétisme est une branche de la physique qui fournit un cadre très général d'étude des phénomènes électriques...), pourraient en fait émerger d'un nouvel ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble, désigne intuitivement une collection d’objets (que l'on appelle éléments...) différent de dimensions. À l'origine il a suggéré quatre dimensions supplémentaires, mais en a éliminé deux, pensant qu’elles n’étaient à l’origine d’aucune force, et a donc finalement rajouté un nouveau "sous-espace" bidimensionnel à l'espace-temps (La notion d'espace-temps a été introduite par Minkowski en 1908 dans un exposé mathématique sur la géométrie de...) quadridimensionnel d'Einstein.

Dans le monde "héxadimensionnel" de Heim, les forces gravitationnelle et électromagnétique sont couplées. Même dans notre monde quadridimensionnel familier, il existe un lien entre les deux forces par le comportement des particules fondamentales telles que l'électron (L'électron est une particule élémentaire de la famille des leptons, et possèdant une charge électrique élémentaire de...). Un électron possède une masse et une charge. Quand un électron tombe sous l’action de la gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.), sa charge électrique (La charge électrique est une propriété fondamentale de la matière qui respecte le principe de conservation.) mobile crée un champ magnétique. Si l’on utilise un champ électromagnétique (Le champ électromagnétique est le concept central de l'électromagnétisme. On le conçoit souvent comme composition des...) pour accélérer un électron, alors le champ gravitationnel lié à sa masse se déplace. Mais dans les quatre dimensions que nous connaissons, on ne peut pas modifier la force de la gravité simplement en produisant un champ électromagnétique.

Dans la théorie de l'espace et du temps de Heim, cette limitation disparaît. Selon lui, il est possible de convertir l'énergie électromagnétique en énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la...) gravitationnelle et vice-versa, et il a prédit qu'un champ magnétique tournant pouvait réduire suffisamment l'influence de la gravité sur un vaisseau spatial pour lui permettre de décoller.

Heim présenta sa théorie en 1957 et il devint immédiatement célèbre dans les milieux scientifiques. Cependant il était réticent à la divulguer sans pouvoir la prouver expérimentalement et peu de gens la connaissent finalement. Il continua ses travaux dont l’un des résultats fut un théorème contenant toute une série de formules pour calculer les masses des particules élémentaires, ce que les théories conventionnelles ne réussissaient pas à faire jusque là. D’une manière très abstruse que peu de physiciens comprenaient, les formules déterminaient la masse des particules à partir de leurs caractéristiques physiques, comme la charge ou le moment angulaire (En physique, le moment angulaire ou moment cinétique est la grandeur physique qui joue un rôle analogue à la quantité...).

Après la publication de ce théorème, Heim n’a plus jamais travaillé sur sa théorie hyperspatiale. Ce n’est que vers 1980 que Walter Dröscher reprit son idée dont il produisit une version étendue: un "espace de Heim-Dröscher", description mathématique d’un univers à huit dimensions, dont les quatre forces fondamentales de la physique pouvaient provenir. Mais ce n’est pas tout. Selon Dröscher, si la vision de Heim doit avoir un sens, alors deux forces fondamentales supplémentaires sont nécessaires. Elles sont de la famille de la gravitation: une force d’anti-gravitation répulsive analogue à l’énergie noire qui semble provoquer l’accélération de l’expansion de l’Univers, et une autre qui pourrait permettre d’accélérer un vaisseau spatial sans utiliser une quelconque fusée classique à carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant...).

Cette dernière force résulte de l’interaction des 5ème et 6ème dimensions de Heim et des deux autres dimensions que Dröscher a introduites, qui génère des couples de "gravitophotons", particules médiatrices de la conversion réciproque des énergies électromagnétique et gravitationnelle.

Prouver cette théorie requiert un énorme anneau en rotation autour d’une spire supraconductrice pour créer un champ magnétique intense. Selon Dröscher, si le courant dans la spire est assez élevé et le champ magnétique suffisamment intense, les forces électromagnétiques peuvent équilibrer la force gravitationnelle agissant sur l’anneau de telle façon qu’il puisse flotter librement. Il indique que pour qu’un vaisseau de 150 tonnes puisse s’élever, un champ magnétique de 25 Tesla est nécessaire (soit 500.000 fois le champ magnétique terrestre) avec des impulsions brèves à 80 Tesla.

Dröscher est quelque peu nébuleux dans les détails, mais il indique qu’un vaisseau équipé d’une spire et d’un anneau pourrait être propulsé dans un hyperespace multidimensionnel où les constantes de la nature seraient différentes et où même la vitesse de la lumière serait plusieurs fois plus élevée que celle que nous connaissons.
Revenir en haut Aller en bas
astrophysicien
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 126
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mer 8 Sep - 19:22

C'est toi qui a écrit ca ou c'est depuis une source? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sunwolf1
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Masculin Nombre de messages : 2
Localisation : Suisse
age : 36
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Mer 8 Sep - 21:31

@astrophysicien a écrit:
C'est toi qui a écrit ca ou c'est depuis une source? Smile

Salut !

Non malheureusement! J'aurai bien aimé.
Je l'ai pris d'une source sur un forum de science.
Bon cela me semble fort intéressant même si cet un article qui a été écrit en 2007.

Il y a du potentielle. Cet une affaire à suivre.

Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Jeu 16 Sep - 13:23

dommage qu'elle soit inviolable ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Jeu 16 Sep - 17:36

Même inviolable aucun moyen technologique nous permettrait un temps soit peu de s'y approcher surtout que l'énergie employer serait énorme.
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vitesse de la lumiere   Aujourd'hui à 11:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Vitesse de la lumiere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» la vitesse de la lumiere dépassé
» Échanger de l'information plus vite que la vitesse de la lumière avec.......un bâton
» La vitesse de la lumière pour les nuls
» Vitesse de la lumière dans le coran ??Oui ca existe.
» Vos "jumeaux" astrologiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Astrophysique-
Sauter vers: