Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Sam 15 Mai - 12:57

La mission LRO avait pour but d'aider le retour des Américains sur Lune en cartographiant notre satellite mais comme les Américains ont renoncés à un retour, cette mission se cantonne à de la mission pur et dur de photographie.

http://lunar.gsfc.nasa.gov/


Le cratère Copernic datant de 800 millions d'années et avec 93 Km de large.

Sur ce lien d'autres images datant du 23 avril : http://www.nasa.gov/mission_pages/LRO/news/image_release042310.html

Avec entre autre ces images :


Le terrain Highlands à l'intérieur du site du cratère Dante.


Cratère Dante.
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Sam 15 Mai - 12:58

http://www.nasa.gov/mission_pages/LRO/multimedia/lroimages/201000504-copernicus.html



Le cratère Copernic prise par LRO.

http://www.nasa.gov/mission_pages/LRO/multimedia/lroimages/201000430_tsiol.html



Cratère Tsiolkovskiy.

http://lroc.sese.asu.edu/news/?archives/220-Mare-Frigoris-Constellation-Region-of-Interest.html

Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Sam 15 Mai - 23:49

Un grand merci pour cet aperçu de nouvelles images. La Lune avait bien besoin de ces photographies plus insolites qu'on aurait pu, naïvement, le croire. Cela aide à la voir différemment. J'espère qu'il en ira de même avec les gros plans de Mercure captés par MESSENGER. Pour une fois, l'assimilation entre Mercure et la Lune servira à quelque chose d'utile.
Revenir en haut Aller en bas
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Ven 21 Mai - 10:10

http://www.nasa.gov/mission_pages/LRO/multimedia/lroimages/20100520_holeinone.html

Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Ven 21 Mai - 10:12

http://lunar.gsfc.nasa.gov/lola/index.html



Cratère Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Ven 21 Mai - 10:21

http://lroc.sese.asu.edu/news/?archives/230-Splendors-of-Mare-Smythii.html







Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Sam 19 Juin - 12:58

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/un-trou-sur-la-face-cachee-de-la-lune_24137/

En orbite autour de notre satellite, Lunar Reconnaissance Orbiter vient de photographier une curiosité géologique, un trou de 130 mètres de diamètre...

C'est une bien étrange image que nous a envoyée la sonde américaine LRO : au cœur de Mare Ingenii, une mer lunaire qu'on ne peut observer qu'en contournant notre satellite, se trouve une lucarne, un gouffre qui résulte sans doute de l'effondrement du plafond d'un ancien tube de lave.

Un tel phénomène est connu depuis longtemps sur Terre. Au contact de l'air, la surface d'une coulée volcanique se refroidit et durcit pendant que la lave continue de s'écouler dessous. Lorsque la coulée est tarie, il reste ce qu'on appelle un tube de lave. Les parties les plus fragiles du plafond de ce tube peuvent parfois s'effondrer et laisser la place à un trou béant. Certains anciens tunnels de lave sont ainsi ponctués de lucarnes à intervalles réguliers. D'autres fois c'est tout le tunnel qui s'effondre, donnant naissance à une fissure sinueuse comme on en observe par exemple sur l'île volcanique de Lanzarote, dans l'archipel des Canaries.

Sur la Lune, l'exemple le plus célèbre de tunnel effondré est la Vallée de Schröter, une faille sinueuse large de 11 kilomètres, profonde de 1.000 mètres et qui ondule sur 160 kilomètres. Elle est observable sur la face visible avec un télescope d'amateur.

Des lucarnes pas seulement sur Terre

Après notre planète, c'est sur Mars que l'on a pu observer des lucarnes mettant à jour des tubes de lave. Depuis 2007, Mars Reconnaissance Orbiter a fait plusieurs découvertes de ce type, chaque fois sur les pentes de grands volcans comme Olympus Mons. En 2009 un premier puits similaire est repéré sur la face visible de la Lune par la sonde LRO, au coeur de l'Océan des Tempêtes.

Ces découvertes récentes s'expliquent par la haute résolution qu'atteignent les caméras embarquées sur les sondes lunaires (la japonaise Kaguya aujourd'hui hors d'usage, et l'américaine LRO), mais également et surtout grâce à leur programme de vol. Ces orbiteurs ont en effet pour objectif de survoler plusieurs fois un certain nombre de régions à différentes altitudes et sous différents éclairages : une procédure redoutable pour ne laisser passer aucune anomalie du terrain.

La lumière solaire arrive rarement au fond de ces puits, les rendant encore plus intriguants. Mais sur cette image réalisée par LRO au cours d'un survol de Mare Ingenii, on peut quand même observer dans le fond gauche du gouffre des rochers et débris provenant du plafond effondré.
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Mer 11 Aoû - 14:07

http://www.nasa.gov/multimedia/videogallery/index.html?media_id=15493741

http://svs.gsfc.nasa.gov/vis/a010000/a010500/a010595/

Ce lien amène à une vidéo regroupant les dernières images de LRO durant sa première année en orbite autour de la Lune.

Sinon voici les quelques dernières images que voici :






Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Ven 13 Aoû - 18:42



Cette image est un cratère pour lequel le site ne donne aucun nom !

La même image :



La barre indique simplement le niveau en mètre.

D'autres images via ce lien :

http://lroc.sese.asu.edu/news/?archives%2F290-The-Lunar-North-Pole.html


Dernière édition par Odyssée le Jeu 14 Oct - 21:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Jeu 19 Aoû - 23:05

De par ses observations, LRO a permis aux scientifiques de se rendre compte que la Lune se rétracte ce que déjà les missions Apollo laissait entendre avec des failles mais LRO a put permettre une vue globale et maintenant il est question de mettre en rapport les données des missions Apollo avec LRO pour se rendre compte du phénomène, voir cette source (en Anglais) :

http://www.astronomynow.com/news/n1008/19moon/

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/science/2010/08/19/002-lune-retrecissement-froid.shtml

Citation :
La Lune a rétréci comme une vieille pomme, révèlent des images de la NASA. Cette contraction s'expliquerait par le refroidissement interne du satellite naturel de la Terre, survenu il y a moins d'un milliard d'années.

Les images, publiées jeudi dans la revue américaine Science, montrent des modifications de la surface de la Lune jusqu'ici non détectées, indiquant que sa circonférence s'est « contractée d'environ 100 mètres dans le passé récent », explique le géologue Thomas Watters, du Musée national de l'air et de l'espace et principal auteur de ces travaux.

Ces photographies révèlent l'existence de bourrelets sur le sol de la Lune. Ces bourrelets sont des failles de chevauchement qui se situent principalement dans les régions de moyenne montagne, tout autour du satellite. Ils sont le signe que la Lune s'est contractée comme le ferait un pont l'hiver, sous l'effet du froid.

Par rapport à l'âge de la Lune, estimé à 4,5 milliards d'années, ce rétrécissement est récent et serait survenu il y a moins d'un milliard d'années.

Les chercheurs ont pu parvenir à ces conclusions grâce aux photographies prises par les puissants objectifs placés à bord de l'orbiteur Lunar Reconnaissance (LRO), une sonde spatiale que la NASA a mise en orbite autour de la Lune en juin 2009.

Ces traits géologiques avaient déjà été photographiés près de l'équateur de la Lune par des caméras panoramiques lors des missions Apollo, au début des années 1970. Mais 14 nouveaux chevauchements de faille précédemment inconnus apparaissent sur les images à très haute définition du LRO.

« L'un des aspects les plus remarquables de ces chevauchements de faille lunaires, c'est le fait qu'ils paraissent relativement récents », observe Thomas Watters.

Ces chevauchements, répartis sur l'ensemble de la surface lunaire, renforcent l'hypothèse de la contraction due au refroidissement intérieur de la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Ven 17 Sep - 17:59

LRO montre la complexe et turbulente jeunesse de la Lune

Citation :
La surface de la Lune est plus complexe qu'on le pensait et a été bombardée par deux populations distinctes d'astéroïdes ou de comètes dans sa jeunesse, selon trois nouveaux papiers dans l'édition du 17 Septembre de Science qui décrivent les données de Lunar Reconnaissance Orbiter.



Deux des papiers décrivent des données de l'instrument Diviner Lunar Radiometer Experiment de LRO qui révèlent les processus géologiques complexes qui ont façonné la surface lunaire. Les données ont montré des différences de composition invisibles auparavant dans la croûte des montagnes, et a confirmé la présence de matériel anormalement riche en silice dans cinq régions distinctes.



Tous les minerais et roches absorbent et émettent de l'énergie avec des signatures uniques qui révèlent leur identité et les mécanismes de formation. Pour la première fois, l'instrument Diviner fournit aux scientifiques les cartes infrarouges en haute résolution et globales de la Lune, leur permettant de faire une identification définitive des minerais de silicate généralement trouvés dans sa croûte. "Diviner regarde littéralement la Lune dans une toute nouvelle lumière," commente Benjamin Greenhagen du JPL (Jet Propulsion Laboratory) de la NASA à Pasadena, Californie, auteur principal d'un des papiers de Diviner.



La géologie lunaire peut être approximativement décomposée en deux catégories - les montagnes anorthositiques, riches en calcium et aluminium, et les "Mers" basaltiques, des géants bassins d'impact rempli d'écoulements de lave solidifiés qui sont riches en fer et magnésium. Ces deux roches dans la croûte sont considérées être le résultat direct de la cristallisation du matériel du manteau lunaire, la couche partiellement fondue sous la croûte.



Les observations de Diviner ont confirmé que la plupart des terrains lunaires ont des signatures compatibles aux compositions dans ces deux larges catégories. Mais elles ont également révélé des compositions du sol lunaire avec plus de sodium que celle de la croûte typique d'anorthosite. La nature répandue de ces sols indique qu'il pourrait y avoir eu des variations dans la chimie et le rythme de refroidissement de l'océan de magma qui a formé la première croûte lunaire, ou elles pourraient être le résultat du traitement secondaire de la croûte lunaire initiale.



Plus impressionnant, dans plusieurs endroits autour de la Lune, Diviner a détecté des minerais fortement siliciques tels que du quartz, du feldspath riche en potassium et riche en sodium -- des minerais qui sont seulement associés aux lithologies fortement évoluées, ou des roches qui ont subi un long traitement magmatique. La détection de minerais siliciques à ces endroits est significative, car ils se produisent dans les secteurs précédemment montrés pour exhiber des abondances anormalement élevées de l'élément thorium, une autre procuration pour des lithologies fortement évoluées.



"Les dispositifs siliciques que nous avons trouvés sur la Lune sont fondamentalement différents des plus typiques mers basaltiques et montagnes anorthositiques," commente Timothy Glotch (Stony Brook University, N.Y.), auteur principal du deuxième papier de Diviner. "Le fait que nous voyons cette composition dans de multiples contextes géologiques suggère qu'il a pu y avoir eu des processus multiples produisant ces roches."



Une chose non apparente dans les données est la preuve de matériel de manteau lunaire primitif, que les études précédentes ont suggéré pouvoir être exposées à quelques endroits sur la surface lunaire. Même dans le bassin du Pôle Sud Aitken, également connu sous le nom de SPA, le plus grand, le plus ancien, et le plus profond cratère d'impact sur la Lune -- assez profond pour avoir pénétré à travers la croûte et dans le manteau -- il n'y a aucune preuve de matériel de manteau.



Les implications de ceci sont jusqu'ici inconnues. Il n'y a peut-être aucune telle exposition de matériel de manteau, ou peut-être elles se produisent dans des secteurs trop petits pour que Diviner les détecte. Mais c'est probable que si l'impact qui a formé ce cratère excavait n'importe quel matériel de manteau, il a été mélangé depuis au matériel de la croûte des impacts postérieurs à l'intérieur et en dehors du bassin.



"Les nouvelles données de Diviner aideront en choisissant les sites d'atterrissage appropriées pour que les futures missions robotiques potentielles renvoient des échantillons de SPA," indique Greenhagen. "Nous voulons utiliser ces échantillons pour dater l'impact formant SPA et étudier potentiellement le manteau lunaire, aussi il est important d'employer les données de Diviner pour identifier des secteurs avec le mélange minimal."



Dans l'autre papier, l'auteur principal James Head de l'Université de Brown à Providence, R.I., décrit une analyse d'une carte topographique globale détaillée de la Lune créée en utilisant l'instrument Lunar Orbiter Laser Altimeter de LRO. Ce nouvel ensemble de données montre que la plus ancienne population d'impacteurs des montagnes peut être clairement distinguée de la population plus jeune dans les Mers lunaires. Les montagnes ont une plus grande densité de grands cratères, impliquant que la première population d'impacteurs a eu un nombre proportionnellement plus grand de grands fragments que la population caractérisant l'histoire lunaire postérieure, note Head.



Head indique que les détails sur les populations d'impacteurs sur la Lune ont des implications pour l'histoire des débuts de toutes les planètes dans le Système solaire intérieur, y compris la Terre. "Comme la pierre de Rosette, le passé lunaire peut être employé pour traduire les 'hiéroglyphes' de l'enregistrement mal préservé d'impacts sur Terre," dit-il.


Carte montrant les variations de composition mesurées par le radiomètre lunaire Diviner à bord de Lunar Reconnaissance Orbiter de la NASA. Crédit image : NASA/GSFC/UCLA/JPL

Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
astrophysicien
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 126
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Ven 17 Sep - 18:10

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Jeu 14 Oct - 22:00

Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)   Aujourd'hui à 11:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles de la mission LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lunar Orbiter 1 - 1er satellite lunaire américain
» Mission lunaire russe
» MRO et la Nasa livrent 1500 nouvelles images de Mars !
» Ovni-ufo Nouvelles archives du MOD britannique
» Que penser de l'émission tv "Ufo hunters"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Autres sujets d'astronomie-
Sauter vers: