Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fin de l'Univers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
mitch
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 100
Age : 36
Localisation : rians
age : 29
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Jeu 18 Fév - 23:08

donc on peut dire qu'on voit le passé,le present et le futur
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Jeu 18 Fév - 23:10

hum il y a un point que j'ai oublié de relever, sorry pour le double post.

toujours en partant du principe du temps que met la lumière pour atteindre notre planète......tout ce que l'on voit n'est pas forcément ce qui existe encore physiquement dans l'univers.

admettons que tu regarde une étoile qui est à dix années lumière, ça veut dire que la lumière que tu observes à mis dix ans à nous parvenir jusque dans notre téléscopes. ça veut dire aussi que l'étoile que l'on observe, meme si on l'observe le premier janvier 2009, nous la verrons telle qu'elle était le premier janvier 1999 vu que la lumière que nous observons à mis dix ans pour venir....

donc imagine une galaxie qui se trouve à un million d'année lumière par exemple, ça voudrait dire qu'on l'observe telle qu'elle était il y a un million d'année puisque c'est le temps qu'a mis sa lumière pour nous atteindre.

c'est à partir de ce principe qu'on dit que les galaxies les plus éloignées que nous observons sont les plus vieilles, car en pensant large, plus on observe loin plus on remonte le temps point de vue observation

voili voilou, moyen simple d'imager ce que j'ai tenté d'expliquer de manière un peu brumeuse.

bonne continuation dans ta recherche .......persée.
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Jeu 18 Fév - 23:13

le présent pour les astres proches , oui, le passé, en façon de parler pour les astres les plus éloignés oui.....mais le futur pas encore, par contre, en observant le comportement de certains objets tel que les étoiles, on peut ainsi émettre des hypothèse sur l'avenir de la notre, à savoir le soleil......ce ne serait pas voir le futur proprement dit, mais l'envisager en se basant sur des modèles bien concrets.

merci kune pour l'affirmation, je me sens moins stupide mdr
treize à quatorze milliards d'années, ça veut dire qu'on remonte dans le temps d'autant de milliards d'années, ça laisse rêveur.
Revenir en haut Aller en bas
mitch
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 100
Age : 36
Localisation : rians
age : 29
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Jeu 18 Fév - 23:23

merci pour les explications j'ai aussi dit le futur parce que un exemple

on regarde dans un telescope admettont une méteorite qui ce dirige vers nous donc selon la distance qui nous separe et si elle n'est pas devier par quoi que ce soit on la voit pas forcément a oeil nu mais on c'est quel va arrivée
Revenir en haut Aller en bas
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Ven 19 Fév - 2:12

Il faut dire qu'à 380 000 après le Big bang, l'on ne peut rien voir car la densité est trop forte et le rayonnement est présent partout, tellement qu'il est absorbé, ou dévié de sa trajectoire constamment, si ma mémoire est bonne la chaleur était telle que la matière était présente simplement sous forme de plasma, ( à confirmer) L'on peut donc dire qu'en fait la lumière était existante mais " incohérente" bien que le mot semble incorecte. Cependant je crois que l'on pourra aller plus loin que notre vision actuelle, en théorifiant, certes c'est un modèle mathématique dont je n'ai pas la compétence requise pour expliquer comment l'on ferait pour le valider, mais j'ai confiance.

Pour Mitch, rien n'est débille, car en fait souvent les questions comme celles que me pose mon jeune cousin de 3 ans, comme ( pourquoi on vit) (pourquoi les feuilles sont vertes) ou la meilleure ( pourquoi je suis moi), sont en fait des questions très songées et scientifiquement complexes, aussi philosophique d'une grande curiosité qui lorsque l'on devient adulte, l'on qualifie ça d'inimportant, ou et surtout de question enfantines qui nous embête. Moi je trouve ça bien de conserver cette vivacité d,esprit, et cette liberté
Revenir en haut Aller en bas
mitch
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 100
Age : 36
Localisation : rians
age : 29
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Ven 19 Fév - 2:34

ces sur myast mais pour des personne calais a la matière (c'est vrai que debile et un mot un peut fort il aurai fallu que je dise trop facile pour certain) mais bon moi je suis qu'un macon qui ce pose tout plein de question sent reponse mais grace a vous mon QI augmente de jours en jours et merci
Revenir en haut Aller en bas
Actarus
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Ven 19 Fév - 2:54

@mitch a écrit:
bonjours je pensé que l'élement le plus rependu dans l'univers été la matière noir il me semble que 96% de l'univers en contient
Je parlais d'élément chimique naturellement, l'hydrogène en fait partie.
Quant à la matière noir c'est une autre question...
Ont est sur de rien dans ce domaine.
Difficile de qualifier une chose indétectable d'élément, comme la matière noire...
Seul des hypothèses fleurissent en la matière!
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Ven 19 Fév - 12:50

Attention à ne pas confondre QI (intelligence) et connaissances... Ce sont deux choses bien différentes. L'intelligence est quelque chose de très floue, on a tous le même cerveau, donc pour moi on a tous la même intelligence, seulement on a pas tous passé le même temps à entrainer notre cerveau dans un certain domaine de reflexion.

En tout cas ce n'est pas parce que quelqu'un en sait plus que vous dans un domaines qu'il est plus intelligent. (Si quelqu'un connait tous les joueurs de foot de tous les clubs, est-il plus inteilligent ? Non, c'est pareil avec les sciences et l'astrophysique)
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Ven 19 Fév - 21:06

oui si je me souviens bien, il me semble qu'en fait la capacité à comprendre plus vite, traduit généralement par intelligence n'est meme pas une question de taille du cerveau, mais de connection des neuronnes. ainsi quelqu'un qui entretien son cerveau et le fait travailler régulièrement se crée des connections et permet donc à son cerveau de travailler plus vite ou d'assimiler plus de choses en un labs de temps plus court. c'est comme un muscle, celui qui fait travailler sa cervelle souvent, sera plus musclé.....celui qui s'abstient, ben il sera ce qu'il sera........le qi est encore autre chose. le qi si je ne fais pas erreur évalue la capacité à analyser, et a assimiler les infos........quelque chose du genre. ainis quelqu'un qui a un qi haut n'est pas forcément plus intelligent qu'un autre. c'est juste qu'il a une capacité à assimilé différente, voir plus élevée.

un bête exemple, einstein que l'on connait tous, était un véritable génie en astro physique, ou je ne sais plus quoi.......mais à l'école dans de nombreuses matières il s'est montré un véritable cancre. pourtant c'était un génie.

je dirais même , suivant mes expériences personnelle, que l'intelligence ou la capacité a assimiler va souvent de paire avec les intérets.

par exemple, j'adore l'astoronomie. ça me passionne, j'apprends plein de choses en peu de temps. j'adore l'art et les sciences en générale et je comprend souvent des choses qui sont hors de ma portée, mais j'arrive à en comprendre les principes sans trop connaitre les termes.

par contre une fois qu'il s'agit d'une matière qui ne m'intéresse pas....j'ai beau bucher comme un malade, y a rien à faire ça ne rentre pas.

voili voilou.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Ven 19 Fév - 22:57

Pour faire simple, la différence entre connaissance et intelligence peut se rapporter à celle entre matériau de base et la machinerie qui la traite. L'intelligence se définit brièvement comme la capacité et le processus par lequel des éléments de connaissance sont mis en rapport selon des recettes fixées pour produire de nouveaux éléments de connaissances. C'est une conception de l'intelligence parmi d'autres, qui prête le flanc à la critique. Cependant, la majorité des psychologues sera d'accord pour envisager l'intelligence comme ce qui permet de manipuler des objets abstraits, ce qui recouvre un très large ensemble allant des connaissances aux formes géométriques en passant par les nombres, et que tout cela se passe dans le cerveau. Le processus d'acquisition des connaissance (en un mot, l'apprentissage) est facilité si l'intelligence est elle-même développée, mais les deux notions sont encore différentes.



En premier lieu, la vue limitée en netteté par la turbulence, ensuite les performances actuelles du VLT, et enfin ce qu'il est possible d'obtenir avec un télescope de cent mètres.

Citation :
on regarde dans un telescope admettont une méteorite qui ce dirige vers nous donc selon la distance qui nous separe et si elle n'est pas devier par quoi que ce soit on la voit pas forcément a oeil nu mais on c'est quel va arrivée
Cela ne veut pas nécessairement dire qu'on peut voir le futur, mais qu'on peut le prévoir plus à l'avance. On voit arriver la météorite de plus loin si on se donne les moyens optiques pour.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Lun 26 Avr - 13:39

Une tite question de vocab le plasma c'est en faite un gaz elevé à de forte température ?
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Lun 26 Avr - 13:42

Que pensez vous qu'il contient l'univers non observable puisque chui trés curieux de savoir ? Je vais jusqu'à me dire qu'il existe peut etre une autre interaction qui gouverne l'autre monde.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Lun 26 Avr - 14:52

Non, il n'y a pas de différence énorme entre un gaz et un plasma. Le plasma est un gaz dans lequel on a un mélange d'ions et d'électrons au lieu d'avoir des atomes ou des molécules. Et ceci en raison, effectivement, de hautes températures (plusieurs milliers de degrés la plupart du temps).

La limite séparant les Univers observable et non-observable est analogue à l'horizon dans le paysage terrestre : elle ne dépend que de la position de l'observateur. Bref, c'est quelque chose de complètement artificiel. D'ailleurs, dans l'hypothèse faisant état de l'homogénéité de l'Univers, l'Univers non-observable est semblable à l'Univers observable. Il est juste encore trop éloigné pour que la lumière qui y est émise ait pu nous atteindre. A part, je trouve ça comique cette façon de fantasmer sur ce qui peut se passer dans une région invisible juste parce qu'elle est invisible. Probablement une vieille histoire de "transgression impunie" ; un psychanalyste pourra en dire plus. Les faits observés s'imposent à nous avec une sorte brutalité et d'intransigeance : ils nous dominent implacablement parce qu'ils ne peuvent aucunement être remis en doute. Alors, dès qu'il existe un domaine inobservable, les faits pouvant s'y dérouler sont cette fois soumis à notre imagination, et on se sert de ce renversement de la relation de dominance pour s'écarter de la réalité sans être sanctionné, puisqu'aucune opération de vérification ne peut nous donner tort ou raison. La première chose à laquelle on pense lorsqu'on se trouve dans une situation de liberté étendue, c'est précisément de passer outre les interdits qui n'en sont plus. Ce qui se passe aussi quand on entend parler d'une région de l'Univers d'où ne peut nous parvenir aucune information.

Concernant l'éventualité d'autres interactions, comme l'Univers observable appartient à l'Univers, les lois y sont toutes pareilles.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Lun 26 Avr - 23:21

On va dire que je suis plutot du genre imaginatif et m'éloigné du côté psychopathe...
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Mar 27 Avr - 0:51

Ce n'est pas vers la psychopathie que j'ai dévié, mais sur un mécanisme psychologique somme toute élémentaire que nous sommes tous habitués à faire fonctionner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin de l'Univers   Aujourd'hui à 11:32

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin de l'Univers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Toute matière de notre univers est-elle soumise à entropie?
» Voyage virtuel univers Celestia
» Vidéo "Aux confins de l'univers"
» Notre petite planète dans l'univers, on est si peu de chose ! ca fait presque peur !
» Vidéo montage photo "Hubble vue de l'univers"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Astrophysique-
Sauter vers: