Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les galaxies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
mitch
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 100
Age : 36
Localisation : rians
age : 29
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: les galaxies   Sam 27 Fév - 18:17

merci encore une chose

la voie lactée pour quelle arrive a se stade de grandeur elle a engloutie plusieurs galaxies naines peut on savoir combien ou il y a des galaxies qui ne reste plus de traces peut etre.

dernière chose est ce que la voie lactée a deja fusionner avec une grande galaxie auparavant?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Dim 28 Fév - 13:33

On ne peut pas savoir combien exactement il a fallu de galaxies primitives pour constituer la Galaxie. Peut-être des dizaines ou des centaines. Il est par contre fort improbable qu'une rencontre avec une autre grande galaxie ait eu lieu, car ce genre d'événements ne donne pas une spirale aussi régulière que la nôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Condorito
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: les galaxies   Sam 6 Mar - 20:34

Bonjour à tous, ma théorie sur la naissance d'une galaxie est assez simple; je vous l'expose:
comme un être humain nait d'un autre être humain, la galaxie-fille nait d'une galaxie-mère qui l'a enfantée.

Lorsqu'au sein d'une galaxie, un amas d'étoiles constitue une trop grande masse - de systèmes solaires relié les uns aux autres - cet amas d'étoiles (que nous appelons constellation) se détache progressivement de la galaxie-mère, accusant ainsi la force centrifuge qui l'éloigne du centre de la galaxie jusqu'à son extraction.

Nous savons grâce à ses bras que notre galaxie a un sens de rotation. Et dans cette gigantesque rotation, il y a toujours éloignement entre les masses lourdes (accusant la force centrifuge) et les masses qui s'allègent (accusant la force centripète).
Et nous constatons que plus nous regardons au centre de la galaxie, plus la lumière est intense; cela parce que les soleils (lorsqu'ils brûlent leur masse) s'allègent, en augmentant leur production lumineuse... comme lorsqu'un feu brûle sa masse et que par conséquent sa flamme augmente.
Le fait que les systèmes solaires s'allègent les invitent à rejoindre le centre galactique - force centripète.

Et puisque l'intensité lumineuse de notre soleil et la masse de son système fait que nous sommes aux bords de la galaxie, c'est que par conséquent nous verrons son activité lumineuse croître, pendant que sa masse, elle, diminuera.

Nous nous enfoncerons alors progressivement vers le centre de notre galaxie, avec notre système solaire, apportant ainsi notre luminosité à ce ballet d'éclairages qu'est notre roue galactique.

Merci d'avoir lu ma théorie.
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Sam 6 Mar - 21:03

Citation :
Comme un être humain nait d'un autre être humain, la galaxie-fille nait d'une galaxie-mère qui l'a enfantée.
La comparaison n'est pas très productive. Par ailleurs, les premières phases de la constitution des galaxies ont été observées, et la théorie est déjà au point.

Citation :
cet amas d'étoiles (que nous appelons constellation)
Ce n'est pas du tout la définition d'une constellation. Les étoiles dans une constellation ne sont pas liées entre elles comme dans un amas d'étoiles. Les deux objets sont fort différents, et par ailleurs une constellation n'a pas d'existence en soi, elle est vue comme telle avant tout par effet de perspective.

Citation :
Et dans cette gigantesque rotation, il y a toujours éloignement entre les masses lourdes (accusant la force centrifuge) et les masses qui s'allègent (accusant la force centripète).
Si la force centripète est égale à l'attraction gravitationnelle (ce qui est le cas dans une galaxie), alors le mouvement d'un objet en rotation ne dépend pas de sa masse.

mv²/r = GMm/r² ; la simplification des termes donne v² = GM/r. La masse en rotation, m, a disparu de la formule, ce qui prouve qu'elle n'a aucune importance dans la détermination de la vitesse de rotation (v) ou le rayon de l'orbite suivie (r).

Citation :
Le fait que les systèmes solaires s'allègent les invitent à rejoindre le centre galactique - force centripète.
Ce mouvement vers l'intérieur n'a aucune raison d'être, comme indiqué ci-dessus. Il viole même le principe pourtant élémentaire de la conservation de l'énergie.

Citation :
Et puisque l'intensité lumineuse de notre soleil et la masse de son système fait que nous sommes aux bords de la galaxie, c'est que par conséquent nous verrons son activité lumineuse croître, pendant que sa masse, elle, diminuera.
Les conséquences sont correctes mais pas les causes. En fait les deux données, à savoir la situation dans la Galaxie et le fonctionnement d'une étoile ne sont pas corrélées.

Citation :
Merci d'avoir lu ma théorie.
Mais de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Condorito
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: les galaxies   Sam 6 Mar - 21:54

Je vous explique.

Il faut savoir que les systèmes solaires forment une force unique grâce à l'électromagnétisme qui engendre perpétuellement de nouvelles galaxies dans l'univers infini.

Nous voyons l'univers en expansion, car nous concluons trop vite. Même si certaines galaxies s'éloignent de nous, cela ne prouve pas que l'expansion dans l'univers est constante; car depuis la terre, en bordure de notre galaxie, nous ne pouvons indiquer quel est le mouvement de notre galaxie toute entière au sein de l'espace.
Non, l'univers est éternel et constant. Il y a toujours autant de masse intégrée (les astres et les corps) que de matière désintégrée (l'essence).

Mais cette constante est une donnée qu'il ne faut pas chercher à vérifier; sinon on perd son temps (et souvent son argent).


Ce que je vous dis c'est que la démonstration scientifique de tout ceci est contenu dans un principe fondamental qui est: rien ne perd, rien ne se crée.

Tout est dans l'APPORT et la DEPENSE continuelle de la matière qui compose l'univers.
Voilà pourquoi je dis que grâce à l'apport, les astres se créent, et que grâce à la dépense ils rendent la matière qui les a créés.
Et rien n'échappe à cet constante là, non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Sam 6 Mar - 22:00

Je suis fatigué de ces autodidactes qui ne deviennent doués que dans l'enfoncement des portes ouvertes.
Revenir en haut Aller en bas
Condorito
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: les galaxies   Dim 7 Mar - 0:13

Je ne voulais pas vous offenser.
Je partage ma théorie qui est basée (pardon de le signaler) sur la logique de ce que nous connaissons.

Mais pas sur ce que nous obervons.

Moi je sais que c'est la science qui fait l'homme, et non l'homme qui fait la science. Voilà pourquoi je constate que l'univers n'est pas immatériel, mais qu'il est bien une essence subtile à base d'éther.
Et lorsque vous reconnaitrez cette vérité, vous pourrez étudier l'intégration-désintégration de la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: les galaxies   Dim 7 Mar - 0:41

@Condorito a écrit:

Mais pas sur ce que nous obervons.

Toute tentative d'explication, qui n'est pas basée sur les observations, est un dogme, donc une religion, donc cher condorito vous pouvez passer votre chemin.

L'éther a été jeté aux oubliettes depuis plusieurs siècles maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Condorito
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: les galaxies   Dim 7 Mar - 0:55

Je suis désolé d'arriver là où certaines choses sont cadenacées... mais je crois vraiment que vous devriez réviser cette théorie...
Je sais bien que cela n'est pas reçu par ceux qui imaginent l'univers tiré du hasard.

Mais ce que je vous dit c'est qu'on vérifie évidemment ce qui est observable. Mais que cette vérification n'est nullement une élaboration.

Mais vous savez qu'en décomposant la particule et en donnant différent nom à chacune de ses composantes, vous ne faites que vous rapprocher de ce fluide qui compose tout.

Voyez juste que la théorie des cordes manque un peu d'éther subtil, et vous verrez qu'il y a bien une base à toute la matière qui crée le monde jusqu'à l'homme.
Mais ce n'est pas par rancune que je parle, car je respecte ce que vous dites et ne suis pas là pour un conflit.

Paix
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Dim 7 Mar - 3:48

Je suis fatigué aussi par les concepteurs de raisonnements personnels voulant les partager sans offenser personne et sans chercher la controverse, mais qui ne peuvent pas se départir de l'a priori que toute objection leur étant adressée résulte de l'ignorance ou d'un manque de compréhension. Ni du sentiment qu'une pensée, rien que parce qu'elle est non-conforme, est nécessairement en avance sur son temps. Par ailleurs, le savoir académique est souvent plus grisant encore que les conjectures confuses auxquelles ils se livrent.

Des données avérées et des principes physiques parmi les plus fondamentaux suffisent à rendre ce scénario sur la formation des galaxies (ou sur le reste ; j'ai du mal à savoir de quoi on discute tellement ce que je lis est à côté de la plaque) invalide. Si cela m'était arrivé, j'aurais eu l'honnêteté intellectuelle de ne pas persister dans l'erreur ni négliger les tentatives de correction que j'aurais reçues en échange de ma vision erronée des choses. "Je respecte ce que vous dites"... : pas du tout.

Mais maintenant, si comme je le soupçonne, le premier inconnu débarqué s'en prend à ma manière de faire la distinction entre le vrai et le faux, alors on touche au diagnostic de troubles schizophrénoïdes, en se retrouvant fort loin du domaine de l'échange respectueux.

Ce message est probablement l'antépénultième que reçoit ce fil de discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Condorito
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: les galaxies   Dim 7 Mar - 13:53

Alors partons de principes simples non-basés sur "l'observation" qui n'est jamais que l'interprétation physique d'une action.

Si vos galaxies sont lumineuses, cela est du uniquement aux étoiles qui la composent et qui émettent une plus forte luminosité en leur sein -au centre des galaxies- qu'en leur bordure... vous reconnaissez ceci ?

Cette observation est simple à définir: soit les étoiles sont plus nombreuses au centre - qui brille plus par conséquent -
Soit leur intensité lumineuse (sans parler d'un nombre d'étoiles plus grand) - pour quelconque raison - est plus élevé au centre.

Jusqu'ici, il n'y pas de contrindication à vos croyances ?

Maintenant, si je vous explique que plus une étoile à une grande masse, moins elle éclaire, le comprenez-vous ?

Et c'est encore vérifiable. Car c'est le fait que les étoiles brûlent leur masse qui leur permet d'émettre de la lumière ... sinon expliquez moi votre théorie que je me dois de respecter, même sans la connaitre...

C'est pour cette raison simple que toute ma théorie est très bien réfléchie et tout à fait logique avec ce que "nos yeux" observent de l'univers (même si à aucun moment il n'y a eu d'élaboration sur ce que nos yeux ont vu dans le ciel).

J'explique donc que ce sont les étoiles lourdes en masse (à cause de leur faible luminosité) qui sont en bordure de notre galaxie, et que les étoiles plus lumineuses mais plus "légères" pénetrent au centre de notre roue galactique.
Et ça ne doit pas vous déranger si vous êtes d'accord avec le fait que l'on peut expliquer théoriquement l'existence des choses par la compréhension de la matière qui les composent.

Et nous "observons" bien sur les images satellites que les faibles luminosités d'étoiles dans les bras des différentes galaxies est du aussi au fait que ces étoiles ne sont pas aussi resserrées qu'au centre des galaxies...
Nous "voyons" donc les différentes étoiles sur l'extérieur des galaxies alors que plus on regarde au centre, moins on ne peut définir exactement leur position individuelle - à cause de la trop grande luminosité émise par ces étoiles en fin de courses...

Rien de mal.


Dernière édition par Condorito le Dim 7 Mar - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: les galaxies   Dim 7 Mar - 15:03

Si vous aviez lu le message de Naos, il vous expliquait exactement le contraire :

La position des étoiles n'a rien à voir avec leur masse, grâce à une toute petite équation de niveau lycée si ce n'est moins.

Mais comme vous ne regardez que votre nombril vous n'écoutez pas les arguments qu'on vous donne qui sont en contradiction avec vos pensées.

Si le bulbe des galaxie est plus lumineux, c'est bel et bien dû à une concentration plus importante d'étoile.

D'autre part, plus une étoile est massive, plus elle est lumineuse...
Revenir en haut Aller en bas
Condorito
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: les galaxies   Dim 7 Mar - 15:29

Et vous vous trompez; et je vous demande juste de ne pas m'agresser...mais ce n'est pas si grave; vous comprendrez bien lorsque vous étudierez l'électromagnétisme qui est la seule force universelle.

Les astres sont des aimants qui attirent à eux l'essence de l'espace.

Et les étoiles sont les seuls aimants qui ont à la fois une aspiration (ce que vous appelez gravité - mais que nous appelons magnétosphère) et un souffle...
De ce fait, si la matière aspirée est supérieure à la matière expulsée: il y a grossissement... et inversement, si la matière consommée est supérieur à la matière intégrée, il y a diminution de masse.

Vos recherches sur les galaxies à noyau "machin chose" prouvent et appuient mes dires:
Car dans ces galaxies très très lumineuses, nous savons que la masse est en très petite quantité... parce que c'est bien la masse consumée qui engendre la luminosité.

Voilà pourquoi nous vous prévenons de ne pas vous fier à ce que vous observez: car le rayon lumineux des étoiles du centre de la galaxie est certes beaucoup plus immense que celui de notre soleil par exemple... mais sa taille n'a rien à voir avec la masse de son noyau. Et il ne faut pas confondre les deux.

Et il est aussi bête de dire que plus un feu est massif, plus il est lumineux, que de le dire d'une étoile ... c'est incohérent, faux et illogique...

Le comprenez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Dim 7 Mar - 16:12

En résumé, ça veut réinventer des pans entiers de la connaissance humaine en dix phrases, ça échoue lamentablement à donner l'impression de maîtriser le sujet abordé, et ça voudrait être pris au sérieux... Il y en a vraiment que le ridicule ne rebute pas.

Il existe une différence entre "comprenez-moi" et "soyez d'accord avec moi". Ce qu'on lit est parfaitement compréhensible, mais faux, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les galaxies   Aujourd'hui à 22:11

Revenir en haut Aller en bas
 
les galaxies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Vidéo documentaire "Galaxies"
» Découverte d'un amas de galaxies en formation, situé à 13,5
» Les galaxies ont vécu une période de collisions voici 6 milliards d'années
» Les Galaxies
» La Voie Lactée a quatre nouvelles galaxies satellites !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Galaxies-
Sauter vers: