Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etoiles du trapéze d'Orion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chocolatman21
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 26
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Etoiles du trapéze d'Orion   Sam 31 Mar - 12:43

Salut tout le monde. Vous allez bien? Je suis entrain de lire un livre qui s'apelle "naissance et formation des systémes planétaires". Il est trés bien et j'ai quelques questions à vous poser. Je vous cite un passage, bon, il est long donc je l'ai résumé.

"Dans la nébuleuse d'Orion, les étoiles du trapéze d'Orion ont creusé, grace aux vents trés puissants qu'elles soufflent une cavité dans le nuage de gaz."

En fait, il racontait pourquoi on voyait principalement ces qautres étoiles et qu'il y avait un nuage de gaz. Voici mes questions.

_Comment ont-elles pu créer une cavité? L'auteur dit que c'est grace à leurs vents trés puissants. Mais qu'est-ce que ça veut dire réellement? Il n'y a pas que la combustion de l'hélium dans une étoile?

_ Comment ces étoiles ont-elles migrés vers l'extérieur du nuage interstellaire? J'avais pensé d'abord à l'énergie sombre qui crée une expension, mais dans des petites distances, c'est plutot la matiére sombre qui régne en maitresse, non?

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
Naos
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Etoiles du trapéze d'Orion   Sam 31 Mar - 15:36

Une étoile est victime de fuites de matière en permanence. On parle de vent stellaire par analogie au vent solaire, un terme d'essence plutôt poétique qui a été inventé voilà des douzaines d'années pour expliquer l'orientation de la queue des comètes notamment. C'était pas mal de temps avant que l'on puisse détecter le vent solaire de manière directe grâce à des satellites ayant quitté la magnétosphère de la Terre.

Tout autour de l'étoile, le plasma est très chaud et les particules qui le constituent se déplacent par conséquent très vite, assez vite pour s'échapper de l'attraction de l'étoile et se diluer dans l'espace environnant. On estime que le Soleil perd un million de tonne de matière par seconde rien que par le vent qui en émane.

Les jeunes étoiles ont souvent un vent stellaire plus intense et plus fourni que les plus anciennes, comme le Soleil. Ces particules fuyant l'étoile à grande vitesse se heurtent au nuage environnant, qu'elles creusent de l'intérieur.

C'est très ressemblant à ce qui se produit dans les fromages comme l'emmenthal : des colonies de bactéries emprisonnées dans la masse du fromage produisent du gaz, qui s'accumule pour former des bulles. La découpe en tranches du fromage révèle alors des trous...

Les étoiles du trapèze d'Orion n'ont pas été déplacées vers l'extérieur du complexe nébulaire, elles s'y sont simplement formées. La nébuleuse d'Orion est une structure très active en formation d'étoile, et ces naissances se propagent telles une vague traversant la nébuleuse d'un bout à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
chocolatman21
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 26
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Etoiles du trapéze d'Orion   Mar 3 Avr - 18:20

Et que c'est que ce vent stellaire? Si tu as des chiffres ou des relations, c'est l'idéal.


Et pour le mouvement des étoiles dans le nuage interstellaire je pense avoir compris. En fait, elles ont pas bougés, mais c'est le vide qui s'est agrandie de leur cotés. Je t'explique. En créant ce vent stellaire dont j'aimerais avoir des précisions, le vide qu'ils ont crée ( je parle pas d'un vide absolu, mais plus vide que la poche de gaz, tu comprends?) s'agrandit de maniére sphérique ( je suppose parce que cela doit dépendre de la desentité du gaz par endroit). Ces étoiles étaient naturellement au bord du gaz et donc le gaz s'est ouvert naturellement prés de nous car les étoiles étaient de notres cotés.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
Naos
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Etoiles du trapéze d'Orion   Mar 3 Avr - 21:07

Je crois avoir fourni un début de réponse aux questions posées ; le vent stellaire est surtout composé de protons et d'électrons, avec des traces d'autres atomes plus ou moins ionisés.

Pour le Soleil, les pertes de masse par vent solaire se chiffre à un million de tonnes par seconde. Ce chiffre peut être multiplié par cent pour une étoile jeune qui cherche encore son équilibre.

Les amas d'étoiles creusent une bulle par l'intérieur tout autour d'eux, mais une fois que cette bulle atteint les frontières de la nébuleuse, ses parois disparaissent. On n'a plus affaire à une bulle, mais plutôt à une cuvette, un écrin dans lequel sont logées les étoiles (qui ont à ce moment déjà atteint la séquence principale).
Revenir en haut Aller en bas
chocolatman21
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 26
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Etoiles du trapéze d'Orion   Mer 4 Avr - 16:57

Ah merci pour les informations supplémentaires. Le vent stellaire est donc composé de fuites de protons et d'électrons avec des atomes ionisés? Mais ce n'est donc pas le rejet de la fusion nucléaire de l'hélium, non? C'est une chose en plus. Le soleil perd donc de la masse à cause de l'hélium qui réagit et à cause du vent stellaire? Et ce vent stellaire casse donc d'autres atomes? Et c'est grace à ça qu'il y a les queues de cométes au bord des petites étoiles?

Et pour la bulle, c'est bien ce que je pensais, mais j'avais du mal à me l'imaginer par rapport à ce que tu m'avais dit.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
Naos
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Etoiles du trapéze d'Orion   Mer 4 Avr - 18:10

Le vent solaire n'a pas de parenté avec la fusion de l'hydrogène (c'est bien l'hydrogène qui réagit et non l'hélium, du moins dans les premières étapes du cycle de réactions).
Ces réactions font perdre 4 millions de tonnes de matière au Soleil chaque seconde, volatilisés sous forme d'énergie (photons et neutrinos, plus vitesses des particules en jeu). On distingue donc deux manières dont le Soleil s'allège en permanence.

Le vent stellaire n'est pas assez énergétique (rapide) pour casser des atomes. Il peut par contre les ioniser, et c'est ce qui fait briller les nébuleuses. Les atomes peuvent parfois être brisés en deux par des particules rapides, mais désignera ces particules rapides par "rayons cosmiques". Il s'agit des même particules que le vent stellaire, mais accélérés à des vitesses bien plus grandes par des processus bien plus énergétiques (explosions de supernovae surtout).

Pour les "queues de comètes au bord des petites étoiles", il faudra que tu m'expliques par contre.
Revenir en haut Aller en bas
chocolatman21
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 26
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Etoiles du trapéze d'Orion   Dim 8 Avr - 10:30

Bon, je vais t'expliquer ce que j'ai lu sur mon livre, ok?

En fait, c'est dans la constellation d'Orion qu'ils ont remarqué en lumiére visible quatres étoiles qui forment le trapéze d'Orion. En vision infrarouge on peut voir beaucoup plus d'étoiles. Il y avait en fait un nuage interstellaire qui rendait opaque la lumiére des autres étoiles. En zoomant sur la plus grosse étoile du trapéze, on aperçoit autour des corps lumineux en formes de cométes. On les apelle les nébuleuses cométaires. Mais ce n'est pas du tout une cométe. Il s'agit, en effet, des disques protoplanétaires. En faisant d'autres clichés on voit une nébuleuse cométaires qui ressemble carrément à une vrai torche. Si tu veux des photos je peux te scanner tout ça.

Je te cite un passage du texte qui apparement n'est pas en accord avec ce que tu me dits pour t'expliquer la raison de ces disques protoplanétaires qui ont une trainée à l'opposée de la grande étoile.

"Malheur à la nébuleuse protoplanétaire qui se trouve prés d'une étoile massive! Le puissant rayonnement ultraviolet d'une étoile massive! Le puissant rayonnement ultraviolet de l'étoile est en effet capable de dissocier ses molécules d'hydrogéne, puis d'ioniser les atomes ainsi libérés en les portant à une température de plus de dix mille degrés. C'est la l'origine de la partie brillant de la torche dans le globule cométaire de la figure 9 ( image que je peux te montrer si tu veux). Le gaz d'hydrogéne s'évapore rapidement, créant, lorsqu'il se refroidit dans l'ombre du globule, l'étrange queue cométaire observé. L'étoile qui se cache au sein du globule sera ainsi privée de son disque circumstellaire en quelques centaines de milliers d'années et se retrouvera toute nue avant que des planétes n'aient pu se former autour d'elle."

Aprés, j'ai aussi une image d'une simulation qui illustre ce processus. Je te la scanne volontiers.

Et j'ai une question, c'est quoi le disque circumstellaire? C'est pas ce dont je t'ai parlé dans un autre sujet par rapport au refroidissement de la Terre quand notre systéme solaire traversa une région de la galaxie plus dense ???

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
Naos
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Etoiles du trapéze d'Orion   Mer 11 Avr - 0:14

Le disque circumstellaire est le disque de gaz et de poussière à partir duquel se forment les planètes dans les premiers 100 millions d'années de la vie d'une étoile.

Le passage n'est qu'en désaccord partiel avec ce que j'ai écrit jusqu'à présent : l'auteur ajoute le rayonnement ultraviolet en tant qu'agent ionisant. Le vent particulaire quant à lui agit surtout à proximité directe de l'étoile.

Inutile d'entreprendre quoi que ce soit pour les images, je les ai déjà vues.
Revenir en haut Aller en bas
chocolatman21
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 26
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Etoiles du trapéze d'Orion   Jeu 26 Avr - 11:46

Tu est donc entrain de me dire qu'une étoile perd de la maniére par trois maniéres?

La fusion de l'hydrogéne.
Le rayonnement ultraviolet
Et le Vent particulaire.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
Naos
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Etoiles du trapéze d'Orion   Jeu 26 Avr - 16:32

Le rayonnement ultraviolet n'intervient pas pour les pertes de matière, puisqu'il s'agit de lumière... Lumière émise par la fusion nucléaire, à l'origine.
Revenir en haut Aller en bas
chocolatman21
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Age : 26
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Etoiles du trapéze d'Orion   Ven 27 Avr - 18:33

Ah oui... J'arréte pas de faire des érreurs d'étourderies ces temps-çi...

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etoiles du trapéze d'Orion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etoiles du trapéze d'Orion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» région d'orion + MAJ 11/03/13
» Lockheed Martin étudie un "Orion Astéroïde"
» M42 en 5 minutes
» Etoiles de mer
» Orion ma premiere photo de l'année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Etoiles-
Sauter vers: