Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Expo sur pluton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
chocolatman21
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 338
Age : 25
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Expo sur pluton   Sam 10 Mar - 19:05

Salut tout le monde!! Je sais qu'il y a déja un topic sur pluton, mais bon, avec une quinzaine de pages. Et puis, j'ai lu les derniers messages et ça devient plus un débat qu'autre chose. Moi, j'ai besoin de certains infos et peut etre quelques liens pour un expo en SVT niveau seconde. Mais si vous voulez vous pouvez me balancer des termes techniques j'ai quelques connaissances. Et puis, je traiterais les trucs que je pourrais pas dire suivant les autres.

Donc, précisément, j'aimerais d'abord savoir ou je pourrais trouver des infos classique genre taille, poids... Puis, les trucs nouveaux autour de pluton parce que j'ai plus suivi l'actualité scientifique depuis un moment. Je sais qu'elle a été rétrogradé, mais bon voila quoi, j'aimerais des infos supplémentaires.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Sam 10 Mar - 20:04

Au niveau amateurs, il y a http://solarviews.com/french/pluto.htm
La mission New Horizons : http://pluto.jhuapl.edu/

Et puis parler de Pluton sans soulever le débat de son appartenance à la ceinture d'Edgeworth-Kuiper, ce n'est plus vraiment parler de Pluton...
Revenir en haut Aller en bas
chocolatman21
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 338
Age : 25
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Dim 11 Mar - 19:18

Merci pour ses sites. Mais est-ce que tu pourrais me dire son nouveau statut? Et un peu les problémes qu'il reste avec ce débat.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
DINOULIX
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 156
Age : 49
Localisation : Toulouse
age : 39
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Lun 12 Mar - 0:08

Y en a marre, de Pluton.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pensifs.com/
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Lun 12 Mar - 18:16

Dinoulix résume en une phrase ce que j'étalerais en plusieurs paragraphes pour mieux faire passer...

Séparer Pluton des autres planètes était une bonne chose, et c'est fondamentalement ce que j'ai attendu pendant environ deux ans. Mais l'endroit où on a parqué Pluton ne convient pas plus que l'ancien. J'ai toujours refusé d'employer le terme de "planète naine" depuis sa création le 24 août. Et je suis franchement énervé quand j'entends des astronomes professionnels l'employer comme des stupides et obéissantes brebis... Et en plus, ils ont la conviction d'apprendre quelque chose de sain au public, come l'air de dire "Les pendules sont remises à l'heure maintenant, grâce aux planètes naines !".
Ce n'est pourtant qu'un "bricolage bancal et ridicule", ai-je écrit dans Ciel & Espace.

Ce que l'on a voulu faire, c'est concilier l'exigence scientifique (ne plus considérer Pluton comme une planète) avec la minimisation de l'impact de cette décision sur le public (Pluton devait quand même conserver un statut particulier aux yeux du monde).

L'erreur vient justement de cette conciliation : on aurait dû se foutre de l'avis des gens comme de l'an quarante. C'est de la science pure que l'on aurait du faire, pas tenter de dorer la pilule aux amateurs. La planétologie est suffisamment développée pour proposer quelque chose de très abouti par rapport à ces aberrantes planètes naines. Il y a même fort à parier qu'en 2009, cette catégorie sera supprimée en faveur d'une rétrogradation complète de Pluton, et que le mot "planète" n'apparaisse plus du tout dans l'étiquette qu'on devra coller dessus.

J'envisage aussi que la définition du mot "planète" n'ait pas été discutée uniquement par des planétologues, mais par des astronomes n'ayant peut-être jamais observé une planète de leur vie.

Si je devais me prononcer sur le statut de Pluton, il est fixé depuis longtemps : c'est un noyau de comète, sans plus. Voilà aussi la raison pour laquelle il est irritant de voir des manifestations d'un intérêt pour Pluton, car c'est un intérêt qu'il ne mérite pas. Les vraies planètes d'avenir, ce sont Mercure, Vénus, Uranus et Neptune. Ce ne sont d'ailleurs pas des planètes à l'avenir resplendissant, ce sont des planètes tout court, elles !
Revenir en haut Aller en bas
chocolatman21
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 338
Age : 25
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Mar 13 Mar - 8:51

Ok, merci. Je voie bien maintenant qu'elle emmerde le monde si je peux dire. lol.

Mais est-ce que tu pourrais m'expliquer les raisons qui n'allait pas à pluton pour qu'elle reste dans le statut de planéte? Je pense pas que c'était seulement parce qu'ils avaient trouvé d'autres astres aussi gros que pluton, non? Il doit y avoir d'autres problémes.

Et quel est la définition de planéte maintenant???
Et cela signifie quoi "planéte naine"???

Mais j'aimerais avoir les réponses à ses questions juste ce qu'il y a marquer comme définition. Et puisque tu as l'air de t'y connaitre pourquoi pas me dire ton sens de ses deux définitions???

Et une derniére question, tu es rédacteur à ciel et espace??? Wouah!

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
DINOULIX
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 156
Age : 49
Localisation : Toulouse
age : 39
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Mar 13 Mar - 15:33

@chocolatman21 a écrit:

...est-ce que tu pourrais m'expliquer les raisons qui n'allait pas à pluton pour qu'elle reste dans le statut de planéte?
Ne cherche pas midi à quatorze heures !
Pluton a été viré de là où il n'aurait jamais dû entrer.
La question est: qu'est-ce qu'il foutait là ?
La réponse est simple: ce sont les américains qui l'ont "trouvé". Et ils s'étaient imaginé, et bien sûr, avaient voulu qu'on s'imagine avec eux, que cette "découvert" était comparable à celle de Neptune.
Du vent !
@chocolatman21 a écrit:

Et quel est la définition de planéte maintenant???
1°) Naos en a donné une définition, dans ce même forum ...
2°) Je dirais ... que la définition d'une planète reste ce que ça a toujours été: un objet visible à l'oeil nu dans le ciel et qui, contrairement aux étoiles, ne reste pas à la même place.
Uniques exceptions: (concernant la visibilité) Uranus et Neptune. Dont la masse géante rend impossible de les exclure de parmi les planètes.
@chocolatman21 a écrit:

Et cela signifie quoi "planéte naine"???
Strictement rien du tout, comme l'a signalé Naos.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pensifs.com/
chocolatman21
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 338
Age : 25
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Mar 13 Mar - 15:52

Merci beaucoup pour tes réponses.

Donc, si j'ai bien compris pluton a été rétrogradé au rang de planéte naine car elle n'était pas visible à l'oeil nu et n'avait pas une masse extraordinaire???

Mais, il n'y avait pas un probléme de rayon? Je m'explique. Je crois qu'il y a une limite de distance quand la planéte se crée. Cette limite est-celle de la gravitation qu'elle exerce sur tout les corps aux alentours. Cette planéte en formation attire vers elle toute la matiére autour d'elle. Mais à partir de cette limite, elle ne peut plus rien attiré et s'il n'y a plus aucune matiére en dessous de cette limite et bein on considére que la planéte est complétement créer. Il n'y avait pas un probléme comme quoi, pluton n'avait pas une grande limite ( désolé, je me souviens plus de son nom) ou alors qu'elle devrait attiré les astres comme Charon autour d'elle, mais en réalité, non?

Si je ne suis pas trop clair, dites-le moi.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Mar 13 Mar - 19:37

Revenons-en à l'Histoire, au tournant des dix-neuvième et vingtième siècles. Voilà une cinquantaine d'années, on avait presque magiquement découvert une nouvelle planète, sur les seules indications d'un mouvement d'Uranus qui ne suivait pas les chemins tracés par la mécanique céleste. Il s'avérait que même en tenant compte de Neptune le nouveau venu, Uranus n'obéissait pas aux calculs. On s'était donc fait à l'idée d'une neuvième planète encore inconnue. Là aussi, deux astronomes prirent les équations à bras le corps et léguèrent des positions où la trouver, comme l'avaient fait Adams et Le Verrier en leur temps. Pickering l'appelait planète O, Lowell l'avait provisoirement baptisée planète X. Malgré les recherches, les observatoires en sortaient bredouille. La battue à la neuvième planète débutait décidément très difficilement.

Jusqu'à ce jour de février 1930, quand Clyde Tombaugh annonça qu'il devait avoir piégé la bêbête. Tout de suite, quelque chose de louche. Magnitude de la dernière planète : 14. C'est sacrément pâle pour une planète. Mais qu'à cela ne tienne, on cherchait une planète, on devait obligatoirement capturer une planète dans la besace photographique !

La raison pour laquelle Pluton a été considéré comme une planète dès sa découverte est stupide en somme : on cherchait une planète, pas un noyau de comète.

Mais les investigations se sont poursuivies, et on a naturellement suggéré que si Pluton était si peu éclatant, alors il devait être petit. Mais d'un autre côté, sa masse devait être suffisante pour perturber Uranus et Neptune dans la bonne mesure, car c'est précisément sur base de ces perturbations que l'on est parti à la recherche de Pluton !

Quantitativement, on perçevait Pluton comme une sorte de chaînon manquant entre les géantes et les telluriques. Dans les années cinquante ou soixante, il était raisonnable de penser que Pluton était plus gros que la Terre, c'est pour dire. Mais au milieu des années 70, on a utilisé les occultations d'étoiles pour déterminer sa taille, ou au moins une limite supérieure à sa taille. On s'est alors rendu compte que la plus lointaine des planètes était aussi la plus petite, et on en arrivait d'ailleurs à une situation insoluble : Pluton avec une taille de planète tellurique et une masse de planète géante. Physiquement impossible, car sa densité aurait largement dépassé celle de l'or !

Par ailleurs, la découverte en 1978 de son satellite Charon a permis de déterminer sa masse de manière directe, et la vérité fut mise au grand jour. Pluton devenait dès lors une sous-planète, et représentait une catégorie de planètes à elle toute seule (on surnommait parfois - officieusement - cette catégorie celles des planètes glacées, mais au singulier, vu qu'il n'y avait qu'une représentante).

Mais j'ai passé un événement d'uen extrême importance : l'intuition partagée par Kenneth Edgeworth et Gerard Kuiper. Dès 1950, ils eurent l'illumination de suggérer que les comète à courte période (entendre par là : moins de 200 ans) venaient d'une sorte de réservoir annulaire situé derrière Neptune, une espèce de "Ceinture de Comètes" analogue à la Ceinture d'Astéroïdes. Cette formation est d'ailleurs appelée ceinture de Kuiper de nos jours.

Je m'en voudrais de passer sous silence l'éclair de génie qu'eurent de malheureusement trop rares astronomes en ce temps-là : ils ont suggéré que Pluton pusse n'être que le plus gros représentant de cette ceinture... Le Pluto-rétrogradisme n'est donc pas nouveau !

La Ceinture de Kuiper n'était qu'une élucubration jusqu'en 1992, quand un astéroïde d'une centaine de kilomètres fut découvert. Son mouvement le plaçait pile là où il fallait pour en faire un noyau de comète "normal", je veux dire par là "pas trop gros". Son matricule, 1992 QB1, n'a tojours pas laissé de place à un nom propre.

Les découvertes de ce genre se sont bien entendu succédées, et rapidement, on en est venu à suggérer que des centaines de millions d'objets glacés voguaient au-delà de Npetune. La Ceinture de Kuiper faisait sa glorieuse entrée dans le domaine des réalités planétologiques vérifiées.

Et dedans, toujours un intrus, le dénommé Pluton. Une opinion s'est répandue parmi les professionnels, elle a même été distillée par les vulgarisateurs dans le grand public, l'opinion qui voulait que Pluton ne soit finalement que le premier objet de la Ceinture de Kuiper qui ait été découvert, en lieu et place de 1992 QB1.

Malgré la population de la Ceinture d'Edgeworth-Kuiper qui ne cessait de grossir, il n'y avait pas urgence de dégrader Pluton : c'était de loin le plus gros objet de ce réservoir, et il se distinguait suffisamment des autres pour conserver sa place à part. Et cela a duré, malgré les déclarations tantôt prudentes et frileuses, tantôt assassines et assurées, de la part de pluto-rétrogradistes comme André Brahic par chez nous ou d'Ann Sprague ou Robert Strom outre-Atlantique.

Le véritable événement qui a fait basculer Pluton irréversiblement, c'est bien entendu la découverte de 2003 UB 313. Cet objet était déjà plus gros que Pluton, ce qui rendait l'annonce de sa découverte fort importante, mais là n'est pas le principal : il était inconcevable de lui coller l'étiquette de dixième planète.

J'en viens à la question que l'on se pose depuis le début : pourquoi Pluton n'aurait-il pas à fricoter avec ses huit grandes cousines ? D'abord, ce n'est pas vraiment une question de taille, mais de trajectoire. L'orbite de Pluton possède deux caractéristiques malvenues : son excentricité et son inclinaison sur le plan éclitptique. Son excentricité en premier : l'orbite de Pluton est si elliptique que de 1979 à 1999, il était plus proche du Soleil que Neptune. L'ordre des distances des planètes se voyait donc faussé pendant vingt ans, à chaque tour de Pluton autour du Soleil... Mais également, l'orbite plutionienne fait un angle de plus de 17 degrés avec celle de la Terre. C'est bien plus que les autres (le maximum revient à Mercure pour ses sept degrés).

Le staut planétaire de Pluton était conforté par la compagnie d'un gros satellite. Mais cela n'a pas tenu : des astéroïdes aussi ont des satellites, et il n'est pas nécessaire de posséder des satellites pour être une planète, j'en tiens pour preuve Vénus et Mercure ! Donc ni Charon, ni même Nix ou Hydre ne peuvent plus rien pour sauver leur copain Pluton.

La problématique soulevée par 2003 UB 313 était son inclinaison de 45 degrés. Une valeur horrible, qui excluait dès le début son admission en tant que dixième planète. Mais qu'advenait-il de Pluton alors, une planète plus petite qu'une non-planète ? La situation était intenable, et il fallait y remédier au plus vite.

C'était à l'ordre du jour de l'Assemblée Générale de l'Union Astronomique Internationale en août dernier. Et lors de la Réunion de clôture, le décret de Prague a été amendé. Moi qui l'attendais avec un goût de justice rendue, que la peste ait raison de cette décision ! Pluton se plaçait à part, mais dans une position tout aussi (si pas plus encore) aberrante. "Planète naine".

Vu que je refuse d'employer cette terminologie, je refuse également d'en donner une définition et ses critères. D'autres que moi sont tombés dans le panneau involontaire des astronomes professionnels (dire qu'il s'agit de l'autorité suprême en la matière, quelle décadence).

Pour tout dire, cette décision se ramène à la définition que j'ai bâtie dans mon coin, mais on n'a pas choisi le terme de proto-planète pour qualifier Pluton. Le raisonnement que tu tiens chocolatman21 dans ton dernier message se rapport au concept de "masse d'isolation", qui fait partie de ma vision des choses, ce que Dinoulix a retenu.

Pour terminer, je voudrais modérer l'idée d'une opposition entre rétrogradistes et planétistes. En vérite, le seul combat qui existait opposait ceux qui croyaient au progrès du savoir et qui auraient été heureux de faire leur deuil avec ceux qui ne voulaient rien changer par paresse et inertie. Contrairement à ce que l'on rencontre partout, je ne pense pas qu'un élan de nationalisme américain a pu ne serait-ce jouer en la faveur de la conservation du statut planétaire de Pluton. Les professionnels m'ont peut-être déçu sur le fond scientifique, mais ils n'ont, par bonheur, pas joué ce jeu-là non plus.
Revenir en haut Aller en bas
zetajanus
Electronicman (Modo)
Electronicman (Modo)


Masculin Nombre de messages : 263
Age : 34
Localisation : Rouen
age : Electronicien
Date d'inscription : 19/10/2004

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Mer 14 Mar - 7:23

@Naos a écrit:

Vu que je refuse d'employer cette terminologie, je refuse également d'en donner une définition et ses critères. D'autres que moi sont tombés dans le panneau involontaire des astronomes professionnels (dire qu'il s'agit de l'autorité suprême en la matière, quelle décadence).
Bin non les astronomes amateurs ont bien fait leurs boulot !
ils ont parfaitement fait se qu'on avait a faire en retrogradant ces maudit cailloux. Et cet avis repond parfaitement a se que quasiment tous les astronomes amateurs pensaient de pluton, moi le premier, ailleurs j'ai toujours dis qu'"il y avait 8 planètes
D'ailleurs a l'ecole on vous dit quoi a ce sujet ? 4 plan_tes telluriques et 4 gazeuse, plus un cas particulier. un cas particulier...ca veut tout dire au revoir maudit cailloux

_________________
Mon site sur l'astronomie - http://zetajanus.webastro.net -
L'association astronomique de Gournay en Bray - http://galactika76.webastro.net -
Revenir en haut Aller en bas
http://zetajanus.webastro.net
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Mer 14 Mar - 14:09

Pluton est passé de planète à planète naine. Tu appelles ça une rétrogradation ?

Vu ce que l'on était en droit d'attendre comme sort pour Pluton, on peut légtimement parler de déception.
Revenir en haut Aller en bas
DINOULIX
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 156
Age : 49
Localisation : Toulouse
age : 39
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Mer 14 Mar - 16:04

@Naos a écrit:

Contrairement à ce que l'on rencontre partout, je ne pense pas qu'un élan de nationalisme américain a pu ne serait-ce jouer en la faveur de la conservation du statut planétaire de Pluton.
Mes vitupérations n'avaient pas pour cible le nationalisme américain, mais leur mentalité. Sous un masque puéril et niais se dissimule un visage grimaçant, empreint de duplicité, de fourberie et de sournoiserie.
En de telles mains, le bâton et la carotte font bon ménage.
Dès lors, outre le vaste troupeau des imbécilles "pragmatiques", beaucoup d'esprits éclairés peuvent, eux aussi, se laisser embobiner, amadouer ou d'une façon ou une autre, acheter.
@Naos a écrit:

Les professionnels m'ont peut-être déçu sur le fond scientifique, mais ils n'ont, par bonheur, pas joué ce jeu-là non plus.
Par contre, ils connaissent bien le jeu consistant en baisser sa culotte face à ces gens là, qui se fichent totalement de la science.
Ceci dit, Pluton n'est pas le seul exemple. Quand on voit le succès des manoeuvres visant à nous faire penser que Mars est un endroit dont on peut se mettre à rêver, on se dit que la stupide crédulité du genre humain est décidément sans borne.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pensifs.com/
chocolatman21
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 338
Age : 25
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Mer 14 Mar - 16:25

Merci beaucoup Naos pour l'histoire de pluton. Et merci aussi aux autres qui ont répondu aprés lui. J'ai quand meme quelques questions. Comment a-t-on pu calculer la masse exacte en connaissance l'existence de Charon? Par la force gravitationnelle?

Et si j'ai bien compris, cela fait un moment que les astronomes professionnels veulent une rétrogradation? Seulement on en entendait pas parler. Et puis, c'est vrai que maitenant que c'est expliqué, je comprends mieux. Pluton est un astéroide de la ceinture deKuiper, c'est bien ça?

Et pour savoir si oui ou non les américains ont joué le jeu du nationalisme, est-ce que l'on sait pourquoi ils ont voulu nommé Pluton comme une planéte naine?

Et si tu veux pas me dire ce qu'est une planéte naine, c'est pas grave, je me renseignerai. Je te comprends. Cela ne veut rien dire, mais bon, je dois faire un expo sur ça. Bon, je vais chercher cette définiton.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
zetajanus
Electronicman (Modo)
Electronicman (Modo)


Masculin Nombre de messages : 263
Age : 34
Localisation : Rouen
age : Electronicien
Date d'inscription : 19/10/2004

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Mer 14 Mar - 18:05

@chocolatman21 a écrit:

Et si j'ai bien compris, cela fait un moment que les astronomes professionnels veulent une rétrogradation? Seulement on en entendait pas parler. Et puis, c'est vrai que maitenant que c'est expliqué, je comprends mieux. Pluton est un astéroide de la ceinture deKuiper, c'est bien ça?
Non pas un astéroide mais une planète naine.
Bien sur qu'on en entendait parler ca a toujours ete que pluton divisait les astronomes professionnels et amateurs
Et c'est la qu'ob voit que les membres de uai sont geniaux car enfin pluton a ete virer des planètes mais que ceres a ete monter au statut de planete naine egalement
D'ailleurs, ceres etait aussi une planète a par entiere au debut. Elle a ete retrograder comme astéroide et maintenant une petit promotion en tant que planète naine

_________________
Mon site sur l'astronomie - http://zetajanus.webastro.net -
L'association astronomique de Gournay en Bray - http://galactika76.webastro.net -
Revenir en haut Aller en bas
http://zetajanus.webastro.net
chocolatman21
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 338
Age : 25
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Mer 14 Mar - 19:32

Mais d'aprés Naos, son statut de planéte naine lui convient pas, c'est naturellement un astéroide, non? J'ai du mal comprendre.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
zetajanus
Electronicman (Modo)
Electronicman (Modo)


Masculin Nombre de messages : 263
Age : 34
Localisation : Rouen
age : Electronicien
Date d'inscription : 19/10/2004

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Mer 14 Mar - 20:42

@chocolatman21 a écrit:
Mais d'aprés Naos, son statut de planéte naine lui convient pas, c'est naturellement un astéroide, non? J'ai du mal comprendre.
Y a pas a chercher si le terme lui convient ou pas c'est une planète naine.
Un astéroide non, en aucun cas.

_________________
Mon site sur l'astronomie - http://zetajanus.webastro.net -
L'association astronomique de Gournay en Bray - http://galactika76.webastro.net -
Revenir en haut Aller en bas
http://zetajanus.webastro.net
DINOULIX
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 156
Age : 49
Localisation : Toulouse
age : 39
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Mer 14 Mar - 21:52

@zetajanus a écrit:

Un astéroide non, en aucun cas.
Eh bien si !
Sa masse ridicule, sa pesanteur insignifiante ... sont celles d'un astéroïde.
Catégorie OBJET TRANS-NEPTUNIEN.
Mais si c'est selon toi une de ces "planètes naines" à la con, merci de déclarer par la même occasion que la Lune l'est aussi, tant qu'on y est.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pensifs.com/
zetajanus
Electronicman (Modo)
Electronicman (Modo)


Masculin Nombre de messages : 263
Age : 34
Localisation : Rouen
age : Electronicien
Date d'inscription : 19/10/2004

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Jeu 15 Mar - 7:14

Va falloir que tu te calme toi.
Ce n'est pas selon moi, je n'aurais pas cette pretention et encore moins le pouvoir
C'est une planète naine et t'as pas a le discuter. C'est se que l'UAI a decider en septembre derniere. Si tu ne lis pas les journaux spécialisés c'est pas de ma faute

Et corrige tes erreurs monumentales qu'il y a sur ton site, ca evitera au pauvre gamin qui font des exposés de se taper des sales notes

_________________
Mon site sur l'astronomie - http://zetajanus.webastro.net -
L'association astronomique de Gournay en Bray - http://galactika76.webastro.net -
Revenir en haut Aller en bas
http://zetajanus.webastro.net
chocolatman21
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 338
Age : 25
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Jeu 15 Mar - 8:48

Oh ! Oh! Du calme. lol. Tu as raison zetajamus, c'est une planéte naine, ça été décidé comme ça par des organisations plus importantes que nous. Mais la plupart pensent que pluton devrait etre nommé astéroide, vu sa taille, sa place et etc. Peut etre que l'UAI a voulu faire plaisir à tout le monde en mettant le nom de planéte naine, mais ça n'a fait plaisir à personne à ce que je voie. Les conservateurs veulent qu'elle redevienne une planéte parce qu'ils s'était attachés à elle et les autres pensent que c'est pas une vrai rétrogradation.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
DINOULIX
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 156
Age : 49
Localisation : Toulouse
age : 39
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Jeu 15 Mar - 16:10

@zetajanus a écrit:

Et corrige tes erreurs monumentales qu'il y a sur ton site
J'ai apprécié l'absence de faute d'orthographe sur toutes ces nombreuses dizaines de lettres. Bravo !! Juste une erreur de style: "tes" au lieu de "les".
C'est très encourageant.

Concernant Pluton: non, décidément, ça ne vaut pas la peine d'en discuter ...

Qu'il s'agisse d'un astéroïde, d'un noyau de comète, d'un objet transneptunien ou d'une planète naine, c'est de toute façon un tas de roche dénué de tout intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pensifs.com/
zetajanus
Electronicman (Modo)
Electronicman (Modo)


Masculin Nombre de messages : 263
Age : 34
Localisation : Rouen
age : Electronicien
Date d'inscription : 19/10/2004

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Jeu 15 Mar - 19:08

@DINOULIX a écrit:

Qu'il s'agisse d'un astéroïde, d'un noyau de comète, d'un objet transneptunien ou d'une planète naine, c'est de toute façon un tas de roche dénué de tout intérêt.
Oh c'est vrai ???
aucun interet...merci !!! un immense merci monsieur je sais tout tu es un dieu donc je vais boire tes paroles sans raisonner...

Tout objet est digne d'interet !
Pluton peut etre ne t'intéresse pas mais pourquoi ca serait le cas de tout le monde ?

De plus un petit detail... tu dis planète naine ou objet transneptunien...
sais tu se que veut dire objet transneptunien ?
Ca veut dire objet qui se trouve après l'orbite de neptune donc oui c'est un objet transneptunien au meme titre que les comètes astéroides planétoides et j'en passe !

Pour resumer géographiquement c'est un objet trans,eptien et une planète naine

_________________
Mon site sur l'astronomie - http://zetajanus.webastro.net -
L'association astronomique de Gournay en Bray - http://galactika76.webastro.net -
Revenir en haut Aller en bas
http://zetajanus.webastro.net
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Ven 16 Mar - 17:20

Pour reprendre la discussion là où je l'avais laissée :

@chocolatman21 a écrit:
Comment a-t-on pu calculer la masse exacte en connaissance l'existence de Charon ?
A partir du moment où l'on connaît l'orbite d'un satellite autour de sa planète, il suffit de trois données pour remonter à la masse de la planète : la distance planète-satellite, la durée de révolution du satellite et la constante de gravitation universelle G.

@chocolatman21 a écrit:
Et si j'ai bien compris, cela fait un moment que les astronomes professionnels veulent une rétrogradation? Seulement on en entendait pas parler.
Bien sûr que si on y était confronté, il suffisait de chercher aux bons endroits. André Brahic écrivait en 1999 que "de plus en plus de scientifiques pensaient que Pluton faisait partie de la ceinture de Kuiper sans être une véritable planète". Ann Sprague et Robert Strom, dans leur "Explorer Mercure - la planète de fer", on lit carrément "Pluton est un objet de la ceinture de Kuiper, pas une planète".

Le rétrogradisme existe en fait depuis les années 50, quand la suggestion d'Edgeworth et Kuiper mit la puce à l'oreille de certains. C'est juste qu'on a pas ressenti le besoin profond de changer les choses jusqu'à 2003 UB 313 (baptisé Eris depuis quelques temps déjà).

@chocolatman21 a écrit:
Et pour savoir si oui ou non les américains ont joué le jeu du nationalisme, est-ce que l'on sait pourquoi ils ont voulu nommé Pluton comme une planéte naine ?
Parce que l'on rencontrait quand même des récalcitrants, qui faisaient remarquer que Pluton était une boule alors que les astéroïdes et les noyaux de comètes sont trop petits pour acquérir cette forme. On a donc décidé de séparer les astéroïdes/comète sphériques des autres pour les caser dans les planètes naines. Mais d'après moi l'affaire est réglée d'avance : rond ou pas rond, un noyau de comète reste un noyau de comète. La catégorie de planète naine est ainsi entièrement superflue.

Ensuite je crois que la meilleure chose que tu aies à dire c'est que l'introduction d'une nouvelle catégorie pour classer les objets du Système Solaire amène autant de contestations qu'avant, et le décret de Prague n'a pour ainsi dire rien arrangé dans la problématique plutonienne.

Le fait que l'Union Astronomique Internationale soit la plus haute autorité dans le domaine de la nomenclature planétaire ne signifie pas qu'on a pas le droit de contester ses décisions. Tout pouvoir doit accepter la contestation d'ailleurs. Malgré l'air que je me donne en critiquant le décret de Prague, je ne me place pas au-dessus de l'autorité, mais j'estime que l'on était en droit d'attendre mieux.

Je me base d'ailleurs sur ce que j'ai lu et entendu pour écrire mes réquisitoires, tout cela ce sont des connaissances que j'ai acquises, pas produites. Je n'ai pas fait le boulot à la place des astronomes, mais je sais que la planétologie est assez aboutie et assez raffinée pour proposer autre chose que les planètes naines.

L'erreur est qu'on a voulu à tout prix construire la définition de "planète" sur des fondations et des critères simples, mais au fond la Nature elle-même n'a pas rendu les choses aussi faciles.

L'optique des astronomes d'aujoud'hui, c'est de classer les objets en orbite autour du Soleil selon leurs caractéristiques physiques comme la forme ou la masse, ainsi que l'aspect de leur orbite. Cependant la vraie distinction entre les différentes catégories d'objets ne réside pas dans leur forme, mais dans leur évolution.

Le tiroir dans lequel il convient de ranger chaque objet découvert dépend donc de l'endroit où se place cet objet dans l'évolution menant aux planètes. Techniquement donc, Pluton est ce qu'il convient d'appeler un planétésimal. C'est justement parce qu'il fait partie d'un essaim de petits objets qu'il mérite cette étiquette. Si vraiment Pluton avait fait le ménage dans sa zone orbitale, alors il serait devenu au moins une proto-planète. Mais Neptune l'en a empêché. C'est l'évolution de toute la ceinture de Kuiper que Neptune a entravé, et de cette manière les objets de cette ceinture sont des avortons de planète, des briques qui n'entreront plus jamais dans aucune construction planétaire ; des planétésimaux à tout jamais. En se braquant sur l'évolution uniquement, il n'est plus du tout inconfortable de placer Pluton et le petit géocroiseur de 100 mètres dans le même panier.

Maintenant, on a l'habitude de séparer les planétésimaux en deux catégories, suivant leur distance au Soleil : ceux qui sont proches sont principalement constitués de roches et de métaux. Ils sont également concentrés dans un anneau entre les orbites de Mars et de Jupiter. Ce sont les astéroïdes. Les planétésimaux de la seconde catégorie intègrent une bonne moitié de glace d'eau dans leur composition chimique. Ils se concentrent essentiellement à l'extérieur de l'orbite de Neptune. Ce sont bien entendu des noyaux de comètes, dont Pluton est un gros réprésentant.

Ce qui s'est passé dans la Ceinture d'Edgeworth-Kuiper à cause de Neptune s'est aussi déroulé dans la ceinture d'astéroïdes sous l'effet de Jupiter. Là aussi, les astéroïdes sont des planétésimaux dont l'évolution a été gelée. Voilà pourquoi je considère qu'assimiler Cérès aux planètes est une énorme bourde. Oui Cérès a été considérée comme une planète en son temps, mais cela n'a pas duré. Promouvoir ce planétésimal au statut de planète naine est un sévère retour en arrière, vers une époque où ne nous savions même pas ce que représentaient les astéroïdes...

A l'attention de Chocolatman, je n'ai pas écrit le fin mot de l'histoire concernant Pluton. Je rappelle que l'on cherchait une planète capable de perturber les orbites d'Uranus et de Neptune quand on est tombé sur Pluton. On s'est rendu compte en 1989 que l'on avait mal estimé la masse de Neptune : finalement, il s'avérait que les orbites planétaires fonctionnaient toutes merveilleusement bien sans avoir besoin de neuvième planète.
Revenir en haut Aller en bas
DINOULIX
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 156
Age : 49
Localisation : Toulouse
age : 39
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Ven 16 Mar - 22:40

@Naos a écrit:

A l'attention de Chocolatman, je n'ai pas écrit le fin mot de l'histoire concernant Pluton. Je rappelle que l'on cherchait une planète capable de perturber les orbites d'Uranus et de Neptune quand on est tombé sur Pluton. On s'est rendu compte en 1989 que l'on avait mal estimé la masse de Neptune : finalement, il s'avérait que les orbites planétaires fonctionnaient toutes merveilleusement bien sans avoir besoin de neuvième planète.
Merci Naos, de nous rappeler tout cela.
Je m'éclipse à présent de ce forum, où mes propos houleux et abrupts n'ont cessé de contraster avec ta patience et ton savoir encyclopédique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pensifs.com/
chocolatman21
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 338
Age : 25
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Sam 17 Mar - 18:44

@Naos a écrit:

A partir du moment où l'on connaît l'orbite d'un satellite autour de sa planète, il suffit de trois données pour remonter à la masse de la planète : la distance planète-satellite, la durée de révolution du satellite et la constante de gravitation universelle G.

Ah oui, on est entrain de le voir en cours. Vendredi dernier, j'ai lancé des satellite graces à un logiciel. C'était bien tripant. lol.

@Naos a écrit:

Bien sûr que si on y était confronté, il suffisait de chercher aux bons endroits. André Brahic écrivait en 1999 que "de plus en plus de scientifiques pensaient que Pluton faisait partie de la ceinture de Kuiper sans être une véritable planète". Ann Sprague et Robert Strom, dans leur "Explorer Mercure - la planète de fer", on lit carrément "Pluton est un objet de la ceinture de Kuiper, pas une planète".

Le rétrogradisme existe en fait depuis les années 50, quand la suggestion d'Edgeworth et Kuiper mit la puce à l'oreille de certains. C'est juste qu'on a pas ressenti le besoin profond de changer les choses jusqu'à 2003 UB 313 (baptisé Eris depuis quelques temps déjà).

D'accord, on y était confronté, mais on va dire que ce n'était pas médiatisé. Et puis, moi à l'époque je m'intéressé pas à l'astronomie. J'étais jeune. ( Non, je ne dis pas que tu es vieux Naos.)

@DINOULIX a écrit:

Merci Naos, de nous rappeler tout cela.
Je m'éclipse à présent de ce forum, où mes propos houleux et abrupts n'ont cessé de contraster avec ta patience et ton savoir encyclopédique.

Tu as raison, cela a chauffé pendant un moment entre toi et zetajamus, mais c'est pas une raison pour quitter ce forum. Si tu essaie de rester calme, je ne voie pas de raison pour que tu partes.

Bon et sinon, merci bien pour tout cela les amis.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés!
Revenir en haut Aller en bas
http://chocolatman.over-blog.org/
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Sam 17 Mar - 22:30

Je n'ai pas lu le livre de Brahic en 1999, lors de sa parution. De même, je n'ai découvert la phrase assassine de Sprague/Strom q'au début de cette année, en préparant ma conférence sur Mercure.

Je ne suis rétrogradiste que depuis trois ans maintenant ; auparavant, je considérais que le Système Solaire comportait neuf planètes, suivant les maigres informations astronomiques dont je disposais à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expo sur pluton   Aujourd'hui à 22:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Expo sur pluton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bourse Minéral Expo de Strasbourg
» Expo/Bourse coquillages Paris
» Japan Expo 2010
» Ashtar Sheran - PLUTON - NOUS SOMMES LA CLÉ
» HELP Pluton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Planètes-
Sauter vers: