Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les galaxies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lyre_O
Modératrice
Modératrice


Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: les galaxies   Mer 22 Sep - 11:16

La Voie Lactée est la trace sur le ciel du disque de notre Galaxie, constituée de quelques 200 milliards d'étoiles, dont notre Soleil est un représentant. La plupart de ces étoiles sont distribuées dans un disque, le reste appartenant au renflement central, le bulbe, ou bien au halo, immense volume presque sphérique qui entoure le disque. Le Soleil appartient au disque, il est situé aux deux tiers de la distance au centre. La voie Lactée est la projection de ce disque, dans les directions perpendiculaires on ne voit que quelques étoiles, et c'est vers le centre de la galaxie que la densité est la plus grande (constellation du Sagittaire).

La taille de la Galaxie est gigantesque: environ 100 000 années lumière de diamètre.

Les étoiles du disque et du bulbe sont sensiblement différentes. Le Bulbe est composé d'étoiles vieilles (Population 2), alors que le disque contient aussi des étoiles jeunes (Population 1). C'est dans le disque que se forment de nouvelles étoiles.

Galaxies spirales

Notre Galaxie est en lente rotation: Il faut 200 millions d'années au Soleil pour faire un tour. Notre Galaxie a des bras spiraux, formés d'étoiles jeunes (plus bleues), qui s'enroulent depuis le centre. De très nombreuses galaxies ont des bras spiraux, enroulées de manière plus ou moins serrée. D'autre part, certaines galaxies présentent une structure alongée au centre: une barre. Ces diférentes caractéristiques, de même que l'importance relative du bulbe permettent de classer les galaxies suivant leur morphologie.

Les galaxies spirales sont riches en gas et en poussières. Certaines sont vues de face de sorte que l'on voit facilement leurs bras spiraux. D'autres sont vues de profil, et font ressortir le renflement du bulbe. La poussière se présente sous la forme de bandes obsures qui absorbent la lumière des étoiles. Par exemple, la forme torturée de la Voie Lactée, qui semble en certaines portions se ramifier, est ainsi due a l'absorption de la lumière des étoiles cachées par de la poussière. Cette poussière est transparente aux rayons Infra Rouges (IR), et les nouvelles techniques d'observation IR permettent depuis récemment d'observer le centre des galaxies.

Galaxies elliptiques

A l'opposé des galaxies spirales, les galaxies elliptiques ne montrent pas de structure bien définies. Elles ont des contours elliptiques très réguliers. Elles sont constituées généralement d'étoiles vieilles, donc sont plus rouges que les galaxies spirales. Leurs formes ne sont jamais très applaties (au plus un rapport d'axes 2:1). Leur forme tridimensionnelles sont des ellipsoides à deux axes, allongés ou applatis, ou éventuellement des ellipsoides à trois axes. Elles présentent de nombreuses similarités avec les bulbes de galaxies spirales. Les plus grosses galaxies sont des galaxies elliptiques (géantes). Les galaxies elliptiques normales (ou géantes) sont des objets denses; plus compacts que les galaxies spirales. Mais il existe aussi des galaxies elliptiques diffuses (que l'on appelle aussi naines) qui sont de nature très différente. Certaines sont de très petite masse, mais elles sont très nombreuses.

Galaxies irrégulières

La forme irrégulière de ces galaxies, qui contienent un importante fraction de gaz, est associée à une intense activité de formation d'étoiles. Les Nuages de Magellans, visibles à l'oeil nu depuis l'hémisphère sud, sont des exemples de galaxies irrégulières.

Galaxies actives

Certaines galaxies montrent les signes d'une gigantesque production d'energie dans le voisinage de leur noyau. Ces galaxies sont souvent de puissants emetteurs radio dont la structure, observée au radio télescope, s'étend sur des millions d'années lumières sous la forme de lobes.
Les plus puissantes de ces galaxies sont visibles à grande distance. Ce sont les quasars (objets quasi stellaires), on ne distingue souvent que leur noyau. Les quasars les plus distants observés reflètent une époque à laquelle l'age de l'univers n'était qu'un dixième de son age actuel.

La présence de trous noirs au centre de ces galaxies expliquerait leur nature. Le rayonnement serait du à la matière spiralant vers le trou noir.


_________________
Qui si frotte si pique
www.fljcuisine.com
Revenir en haut Aller en bas
Magellan
Administrateur (le Boss)
Administrateur (le Boss)


Masculin Nombre de messages : 1779
Age : 28
Date d'inscription : 12/09/2004

MessageSujet: Re: les galaxies   Mer 22 Sep - 15:00

Tu fait tres bien ton boulot de Moderatrice lyre_O. thumleft thumright Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Véga_
Modératrice
Modératrice


Féminin Nombre de messages : 956
Age : 30
Localisation : Constellation de la Lyre
age : Agent de Service Hospitalier - 21 ans
Date d'inscription : 21/09/2004

MessageSujet: Re: les galaxies   Mer 22 Sep - 15:41

Ben, y a pas grand chose a redire mdrrrr...

Enfin, notre Voie Lactée peut aussi s'appeler la Galaxie avec un G majuscule... I love you

_________________
Véga, Déesse du Ciel Étoilé
Pose ta question au vent, il t'apportera la réponse
Revenir en haut Aller en bas
Véga_
Modératrice
Modératrice


Féminin Nombre de messages : 956
Age : 30
Localisation : Constellation de la Lyre
age : Agent de Service Hospitalier - 21 ans
Date d'inscription : 21/09/2004

MessageSujet: Re: les galaxies   Mer 22 Sep - 15:59

C'est encore moi, j'ai trouvé une tite astuce mais lyre_O en a déjà parlé un peu...
Le meilleur moment pour admirer la Voie lactée est en juillet et en août, à partir de 23 ou 24 heures. Pour en trouver le centre, il faut quivre du regard la trace blanche en descendant en direction du sud, vers la constellation du Sagittaire (comme l'a dit lyre_O). C'est la que se situe le centre de la Galaxie, dont la brillance est dissimulée par les poussières interstellaires... Smile

_________________
Véga, Déesse du Ciel Étoilé
Pose ta question au vent, il t'apportera la réponse
Revenir en haut Aller en bas
lyre_O
Modératrice
Modératrice


Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: re   Lun 4 Oct - 20:20




lé pas mal heinnn!! hihihi Razz

_________________
Qui si frotte si pique
www.fljcuisine.com
Revenir en haut Aller en bas
Véga_
Modératrice
Modératrice


Féminin Nombre de messages : 956
Age : 30
Localisation : Constellation de la Lyre
age : Agent de Service Hospitalier - 21 ans
Date d'inscription : 21/09/2004

MessageSujet: Re: les galaxies   Mar 5 Oct - 9:19

C'est vraiment magnifique Lyre_O !!!

_________________
Véga, Déesse du Ciel Étoilé
Pose ta question au vent, il t'apportera la réponse
Revenir en haut Aller en bas
lyre_O
Modératrice
Modératrice


Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: les galaxies   Mar 25 Jan - 13:53

Galaxie spirale

_________________
Qui si frotte si pique
www.fljcuisine.com
Revenir en haut Aller en bas
trou noir.g
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 183
Localisation : Groupe Local, Galaxie de la Voie Lactée, système solaire, Terre, Europe, France, Bretagne, Rennes
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Mar 22 Fév - 17:14

Salut tout le monde

Citation:
La présence de trous noirs au centre de ces galaxies expliquerait leur nature. Le rayonnement serait du à la matière spiralant vers le trou noir.


Je crois que tu confonds. Ce n'est pas la présence de trous noirs mais de quasars. Et c'est un peu plus compliqué que ça (mais bon, de toute façon, ce n'est pas le bon endroit pour en parler).


Sinon, ta photo, ce ne serait pas la galaxie du Sombrero ?
Revenir en haut Aller en bas
lyre_O
Modératrice
Modératrice


Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: les galaxies   Mar 22 Fév - 17:19

Cette image en trois couleurs (BVR) a été obtenue avec le télescope ANTU du VLT et l'instrument FORS1 au matin du 27 mars 1999. Le champ complet fait 6,8 x 6,8 arcmin2. Le nord est en haut, l'est à gauche.

ui Région centrale de la galaxie ESO 269-57 qui se trouve à 150 millions d'années-lumière.
ESO 269-57 est une galaxie spirale spectaculaire, de forme symétrique, située dans la constellation australe du Centaure. La galaxie reçue son nom lorsqu'elle fut cataloguée durant la première étude du ciel austral faite par l'ESO dans les années 1970.

_________________
Qui si frotte si pique
www.fljcuisine.com
Revenir en haut Aller en bas
trou noir.g
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 183
Localisation : Groupe Local, Galaxie de la Voie Lactée, système solaire, Terre, Europe, France, Bretagne, Rennes
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Mar 22 Fév - 17:25

Le Very Large Telescope ?! Je m'incline cheers
Revenir en haut Aller en bas
aeroviking
Lune
Lune


Nombre de messages : 136
Localisation : Poitiers, pour le moment !!!!
Date d'inscription : 17/01/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Mar 22 Fév - 18:35

Bienvenue le nouveau ! 'champagne
Revenir en haut Aller en bas
trou noir.g
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 183
Localisation : Groupe Local, Galaxie de la Voie Lactée, système solaire, Terre, Europe, France, Bretagne, Rennes
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Mar 22 Fév - 21:10

Merci. J'ai oublié de vous dire bonjour.


Alors Bonjour à tous, bien que je connaisse déjà certains

_________________
Et pourtant elle tourne...
Revenir en haut Aller en bas
simon-nasa-esa
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 25
Age : 29
Localisation : Mons
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: les galaxies   Mar 29 Déc - 21:32

Bonjour,

Je suis nouveaux sur se site.Et j'aimerai avoir une liste de tout les objets ( galaxies,nébuleuses,amas globulaires...)que je pourrais observer avec de petits details.Avec mon telescope omegon 150/750 avec comme oculaires 25mm 6.5mm et un 5mm.
merci pour votre aide d avance.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Sam 2 Jan - 21:17

Le catalogue Messier me paraît être un bon début Smile

Quelques secondes de recherche suffisent pour trouver des informations plus complètes que tout ce qu'on pourra écrire ici...
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: les galaxies   Dim 3 Jan - 22:54

bonjour à tous, lyre-0 je n'ai qu'une chose à dire......magnifique exposé, merci .
et superbe la photo.
Revenir en haut Aller en bas
mitch
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 100
Age : 36
Localisation : rians
age : 29
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: les galaxies   Ven 19 Fév - 0:38

bonsoir j'ai lu sur un magazine que dans 2,2 milliard d'année la voie lactée et la galaxie d'andromède vont fusionner mais ce que je ne savais pas c'est que la galaxie du triangle se rapproche aussi et va fusionner avec la voie lactée et andromède les trois plus grandes galaxie de notre groupe local pour en formé une titanesque

deja quand deux galaxies fusionnent sa doit faire un sacré chamboulement dans notre système solaire
ma question est:
avec trois quel degat sa peut faire?
et comment faudrait-il l'appelé? des subjections.
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: les galaxies   Ven 19 Fév - 8:35

il est probable aussi que notre système solaire ne s'en voie pas trop changé. je pense, mais je peux me tromper que la force de gravitation à l'intérieur même de notre système solaire pourrait maintenir l'ensemble presque homogène.

en fait je ne connais pas trop bien les conséquences d'une telle fusion de galaxie, mais si ma mémoire est bonne, il me semble qu'il y a déjà eu un post qui en parlait plus en détail. peut être trouveras tu les renseignements que tu demande.

cordialement persée.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Ven 19 Fév - 22:16

Le Système Solaire est trop petit et trop concentré pour que la coalescence de deux galaxies, y compris la nôtre, y entraîne des changements importants. Il est vraisemblable que le nuage de Oort en subisse quelques conséquences, avec des noyaux cométaires qui s'en échapperont ou seront désorbités en se rapprochant du Soleil, mais au niveau des planètes, il est difficile d'envisager une catastrophe. Le phénomène se déroule à une échelle trop large, comme un filet dont on passerait au travers des mailles.

La galaxie du Triangle est relativement petite par rapport à la nôtre et celle d'Andromède, elle ne fera pas réellement la différence. Les plus grandes galaxies connues sont bien au-delà, en taille de la somme des trois plus grands membres du groupe local.

Pour le résultat de la fusion Galaxie-Andromède, on parle déjà de Milkomeda, contraction des termes anglais Milky Way (Voie Lactée) et Andromeda (Andromède). Enfin, l'événement ne devant avoir lieu que dans deux ou trois milliards d'années, la constitution de la galaxie unique finale devant prendre en tout près d'un milliard d'années supplémentaires - elle sera probablement elliptique - donner un nom à cet objet ne représente pas un problème "urgent"...
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: les galaxies   Ven 19 Fév - 23:33

est il logique de ma part de penser que c'est je penses surtout au niveau des trou noirs centraux des deux galaxies que ça va chauffer ?
Revenir en haut Aller en bas
mitch
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 100
Age : 36
Localisation : rians
age : 29
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: les galaxies   Ven 19 Fév - 23:55

bonsoirs a tous

si les trois galaxies du groupe local fusionnent (voie lactée,andromède et triangle) en une seule est ce que automatiquement un autre groupe local se constitut ou ca prend des centaines d'années pour en reformer un.quelqu'un pourrais m'expliquer apres la fusion comment un autre groupe local se forme
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Sam 20 Fév - 0:15

@persée a écrit:
est il logique de ma part de penser que c'est je penses surtout au niveau des trou noirs centraux des deux galaxies que ça va chauffer ?
Les fusions de galaxies ont tendance à faire tomber gaz et étoiles vers le centre, et il arrive que les deux trous noirs centraux fusionnent également. Cependant, on observe peu de cas où la fusion galactique entraîne un sursaut d'activité très marqué.

Le groupe local est un amas d'une quarantaine de galaxies, il est donné d'avance et ne se décompose ni ne se recompose. La seule modification que donnerait la fusion de trois galaxies en une seule serait la diminution du nombre de galaxies de deux unités, sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: les galaxies   Sam 20 Fév - 11:34

Citation :
Les fusions de galaxies ont tendance à faire
tomber gaz et étoiles vers le centre, et il arrive que les deux trous
noirs centraux fusionnent également. Cependant, on observe peu de cas
où la fusion galactique entraîne un sursaut d'activité très marqué.

en cas de fusion des trous noirs, ça donnerait un super trou noir non? puisque si je ne fais pas erreur, la masse déjà colossale des deux trous noirs devraient s'ajouter l'une à l'autre et donc pratiquement doubler.....cela pourrait il avoir une influence notable sur la région centrale de la nouvelle galaxie ainsi formée.

et tant que j'y pense, une nouvelle question nait dans mon petit cerveau en ébullition. étant donné que les trous noirs agissent un peu comme des aimants, si ils sont tout deux de masses équivalente, à peu de chose près, que se passerait il? s'attireraient il l'un l'autre ou se pourrait il qu'il y aie deux trous noirs au centre de la galaxie ainsi formée? oui je sais c'est un peu farfelu, j'imagine qu'une fois qu'un des deux aura absorbé de la matière il prendra le dessus sur l'autre ou vice et versa. j'imagine la quantité d'énergie que cela va balancer dans le centre galactique, ça doit être quelque chose de gigantesque.
tiens existe t il des galaxie à deux noyaux?


merci naos pour ces infos
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Sam 20 Fév - 11:49

Le phénomène est progressif, car les trous noirs restent des objets très compacts pour leur masse (c'est d'ailleurs pour cette raison que ce sont des trous noirs). Donc, pendant tout le temps où il se rapprochent, ils sont proches l'un de l'autre, et pour tout le reste de la galaxie comme pour les seules régions environnant le centre galactique, un seul trou noir de masse 2M ou deux trous noirs proches de masse M chacun ne change rien. La fusion elle-même ne produit même pas de lumière, elle ne se fait remarquer que par émission d'ondes gravitationnelles, que l'on cherche activement à détecter pour le moment.

Les trous noirs en contreviennent pas aux lois de la gravitation. Tout objet de ce ce type doté d'une certaine masse se comporte exactement de la même manière que n'importe quoi d'autre doté de la même masse. Il existe des amas d'étoiles pesant autant, sinon plus qu'un trou noir galactique léger, comme Sagittarius A* par exemple.

Oui, il existe des galaxies au centre desquelles on détecte la présence de deux trous noirs. Ces galaxies résultent d'une fusion de deux galaxies plus petites.
Revenir en haut Aller en bas
mitch
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 100
Age : 36
Localisation : rians
age : 29
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: les galaxies   Jeu 25 Fév - 15:51

bonjours

est ce qu'une galaxie peut etre creer si oui comment? quand je dis creer je veux dire ce former .
entre deux galaxie est ce que la temperature est la meme ? est ce qu'une galaxie nous protege? si oui de quoi?

dans une galaxie (ou dans l'univers) est ce qu'on peut dire qu'ils y a autant d'etoiles qui naissent que d'étoile qui meurt?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les galaxies   Ven 26 Fév - 13:51

Est-ce qu'une galaxie peut se former ? S'il existe des galaxies, on doit bien supposer qu'elles se sont formées, donc oui.

Comment se forme une galaxie ? C'est la partie intéressante de la question. L'Univers primordial était un milieu rempli de gaz, trois quarts d'hydrogène et un quart d'hélium en masse, en apparence dilué mais où existaient tout de même quelques grumeaux. Ces irrégularités dans la répartition du gaz se retrouvaient à plusieurs échelles : les plus grandes mesuraient plusieurs millions d'années-lumière, et allaient donner les futurs amas de galaxies. L'essentiel se passe pourtant quelques ordres de grandeur en dessous. Des masses gazeuses larges de quelques dizaines de milliers d'années-lumière vont être les premières à se densifier sous l'effet de leur propre gravité, en ayant tendance à rétrécir. Cette concentration cause le détachement et l'individualisation (mais pas trop ; parler d'isolement serait exagéré) des masses gazeuses vis-à-vis de leur environnement. Ces sont des proto-galaxies. On doit préciser qu'encore aucun objet lumineux n'est apparue, et que tout se déroule donc dans l'obscurité complète.

Une fois suffisamment denses, quelques morceaux de ces masses gazeuses vont cesser de se maintenir de manière stable et équilibrée. La concentration devenue trop forte cause un effondrement de portions entières des proto-galaxies, et le gaz qui se trouvait auparavant sous forme diffuse, ténue, va se ramasser en petites billes comparativement très denses et chaudes, et la chaleur de ces gouttes gazeuses va provoquer une émission lumineuse. Les étoiles viennent de s'allumer, et les proto-galaxies s'illuminent en passant au stade de galaxies.

Les premières galaxies étaient des naines comparées à la nôtre, et les modèles théoriques comme les observations lointaines le montrent assez nettement. Les grandes galaxies ne peuvent donc que s'être formée par agglomération de galaxies primitives, plus petites. En ce qui concerne la Voie Lactée, le processus de croissance ne s'est jamais achevé, car il y a encore autour de nous des concentrations stellaires, résidus de galaxies naines satellites, sur le point d'être absorbées pour de bon dans le disque de la Voie Lactée. Le Petit Nuage de Magellan entame tout juste sa dislocation, oméga du Centaure, même rangé parmi les amas globulaires, représente vraisemblablement une ancienne galaxie naine dépouillée, et il ne reste quasiment plus rien de la naine du Grand Chien, sinon un lâche cordon d'étoiles ceinturant la Voie Lactée.

On ne peut pas parler de température à dans une galaxie, à moins de reporter la mesure au gaz diffus qui emplit le volume d'une galaxie. Dans ce cas, les températures d'une galaxie à l'autre sont relativement semblables.

Une galaxie ne nous protège de rien du tout, enfin de rien qui provienne de l'extérieur en tout cas.

C'est ici que parler de naissance et de mort des étoiles peut induire en erreur. Le processus n'est pas linéaire, avec une certaine durée commençant par la naissance, précédée par une "conception" et se terminant par une mort, elle-même suivie par une "décomposition". Une galaxie, fondamentalement, n'est faite que de gaz. Ce gaz est tantôt sous forme diffuse, relativement diluée, mais il lui arrive de se déstabiliser et de passer sous forme compacte, c'est-à-dire sous forme d'étoiles. Une fois l'étoile devenue elle-même instable, une partie de son gaz passe à nouveau sous forme diffuse et une autre partie reste sous forme compacte. Le mécanisme est continu et peut se poursuivre tant qu'il reste du gaz sous forme diffuse, c'est-à-dire si les déstabilisation et les ruptures d'équilibre ne sont pas trop fréquentes. Les taux de formation et de disparition d'étoiles sont sensiblement égaux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les galaxies   Aujourd'hui à 7:45

Revenir en haut Aller en bas
 
les galaxies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vidéo documentaire "Galaxies"
» Découverte d'un amas de galaxies en formation, situé à 13,5
» Les galaxies ont vécu une période de collisions voici 6 milliards d'années
» Les Galaxies
» La Voie Lactée a quatre nouvelles galaxies satellites !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Galaxies-
Sauter vers: