Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jupiter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Jupiter   Sam 10 Avr - 0:05

Citation :
pourtant la ceinture d'astéroide tourne autour du soleil et non autour de jupiter
Les interactions et perturbations gravitationnelles se déroulent et s'exercent à distance ; une ceinture d'astéroïdes peut se former à cause de Jupiter tout en tournant autour du Soleil, tout comme une ceinture de débris peut se former à cause de Jupiter et en orbite autour de Jupiter. On appelle ça des anneaux.

La ceinture transneptunienne doit son existence à Neptune d'une manière analogue. Et il me vient à l'esprit l'exemple des résonances, quand la période de révolution d'un astéroïde entre dans un rapport simple avec celle de Jupiter (ou Neptune).

C'est un peu exagéré d'assimiler abruptement les ceintures d'astéroïdes et les anneaux planétaires, car le phénomène causant le maintien de ces débris sous forme de débris est plus subtil dans le cas des astéroïdes que dans le cas des anneaux. Précisément parce que les anneaux sont en orbite rapprochée autour de la planète et pas les astéroïdes.

Citation :
si la ceinture d'astéroide était aprés jupiter qu'est ce que sa changerait ?
En fait, l'orbite d'une planète géante est encadrée, à l'intérieur comme à l'extérieur, par des zones concentriques. Juste à l'intérieur et juste à l'extérieur, les perturbations occasionnées par la présence de la planète sont trop intenses pour autoriser des orbites stables. Ces zones sont donc vides, ou peu s'en faut. Un peu plus loin, à l'intérieur comme à l'extérieur, les zones vides sont encadrées par des zones où les orbites stables sont possibles, mais où la constitution des planètes, en tant que processus, a été entravé. Il reste donc une colonie de débris relativement petits, ce qu'on a l'habitude d'appeler astéroïdes. Enfin, suffisamment loin de la planète géante, son influence est assez faible pour ne plus peser bien lourd. La formation de planètes peut aboutir à son terme.

Dans le cas de Jupiter, il y a une zone vide sur le bord intérieur de son orbite, une zone occupée par des débris plus loin vers l'intérieur - la ceinture d'astéroïdes - et encore plus loin vers le Soleil, une zone où des planètes ont pu se former quand même. C'est le Système Solaire interne, le domaine des planètes telluriques. Je fais remarquer à cet endroit que la faible masse de la planète Mars constitue probablement un indice de l'influence jovienne. On peut dire que Mars constitue une transition entre la deuxième et la troisième zone du paragraphe précédent : elle a pu se former complètement en tant que planète, mais ce n'était pas pour donner quelque chose de maous. La taille des planètes diminue à nouveau quand on se rapproche du Soleil (la suite décroissante Terre-Vénus-Mercure) tout bêtement parce qu'il y avait trop peu de matière disponible sur ces orbites étriquées pour produire des planètes massives.

Normalement, le même schéma devrait se retrouver à l'extérieur de l'orbite de Jupiter. Une première zone vide, une deuxième zone occupée par une ceinture de débris et une troisième zone à partir de laquelle la formation d'autres planètes serait à nouveau autorisée. C'est dans cette zone que s'est formé Saturne, et tout ce qui a été détaillé à propos de Jupiter peut s'appliquer à cette seconde planète. Il se trouve que la potentielle ceinture de débris externe à Jupiter coïncide avec la tout aussi potentielle ceinture de débris interne à Saturne. C'est l'influence conjuguée de ces deux planètes qui a nui à la stabilité des orbites qu'auraient suivies les débris. La zone vide s'est étendue à la fois vers l'extérieur de l'orbite jovienne et vers l'intérieur de l'orbite saturnienne jusqu'à fusionner en un seul large couloir vide entre les planètes Jupiter et Saturne. Idem entre Saturne et Uranus et entre Uranus et Neptune.

Par contre, après Neptune, on retrouve une ceinture de débris car il n'y a pas de cinquième planète géante plus loin du Soleil qui aurait pu en faire une zone d'instabilité. Il faut mentionner, pour être complet, que la zone vide externe à Neptune est quasiment inexistante. On aborde la ceinture transneptunienne presque directement après avoir passé l'orbite de Neptune. Cela veut certainement dire que le rapport qu'entretient Jupiter avec la ceinture "cisjovienne" et le rapport liant Neptune à la ceinture transneptunienne ne sont pas strictement équivalents. Ce serait une histoire de "qui est arrivé avant l'autre", pour faire court.

Il faudrait que deux planètes géantes soient plus distantes entre elles que dans le Système Solaire pour que des débris puissent subsister entre elles sous forme de ceinture. C'est, me semble-t-il et si ma mémoire ne me trompe pas, le cas autour d'epsilon Eridani. Il y a deux planètes géantes aux orbites largement écartées, une ceinture interne à la première, une autre ceinture externe à la première ET interne à la seconde, enfin une dernière ceinture externe à la seconde.

@Parkeïs a écrit:
Je vais finir par ne plus intervenir...
Surtout pas, les réponses de deux participants sont plus complémentaires que redondantes, même si on veut répondre aux mêmes questions. Une seule manière d'expliquer comporte le risque de ne pas être directement comprise comme son auteur s'y attend. Et puis c'est une esquisse de recoupage de sources, quand on y pense.
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Jupiter   Sam 10 Avr - 10:13

oui c'est pas faux, mais je disais plus ça pour détendre l'atmosphère, tu n'arriveras pas à me faire taire !!
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Jupiter   Mar 13 Avr - 14:20

C'est grâce aux anneaux de saturne qu'on pu se former ses satellites ?
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Jupiter   Mar 13 Avr - 16:59

Ça serait plutôt l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Jupiter   Mar 13 Avr - 17:12

Tout à fait : c'est grâce aux satellites qu'on pu se former les anneaux de Saturne. De Saturne ou de toute autre planète, car en approfondissant bien le "concept" d'anneau planétaire, sa manière de se former et les mécanismes qui le maintiennent en place, on aperçoit que la présence d'un ou de plusieurs satellites est indispensable. On mettra donc de côté toute éventualité d'anneaux autour de Mercure ou Vénus.

L'explication généralement acceptée des anneaux Saturne fait appel à la désintégration d'un satellite assez important (un demi-millier de kilomètres de diamètre peut-être) qui s'est approché trop près de la planète. L'événement s'est produit il y a au plus un milliard d'années.

Les morceaux qui composent les anneaux ne peuvent se rassembler : en considérant deux morceaux sur des orbites proches, on remarque qu'ils sont chacun plus attirés par Saturne qu'il ne le sont entre eux. Ils garderont donc leurs orbites séparées. Il se produit cependant des phénomènes d'agglomération de particules dans les anneaux de Saturne, mais ils sont transitoires ; les amas rassemblés se désagrègent et se reconstituent en permanence.
Revenir en haut Aller en bas
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Re: Jupiter   Dim 18 Avr - 19:57

Pour le cas de Saturne et de ces anneaux voir le phénomène de limite de Roche qui est dût à une limite en distance ou en dessous de cette limite un astre se disloque et petite anecdote pour la terre cette distance est de 14 000 km (la Lune se disloquerais) toutefois cette limite ne "touche" pas les petits corps (comètes, satellites artificielles etc).
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
pimouss60
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Masculin Nombre de messages : 4
Age : 32
Localisation : Compiègne
Date d'inscription : 04/10/2011

MessageSujet: Es-ce bien Jupiter?   Mar 4 Oct - 11:19

Bonjour à tous,

En ce moment dans notre ciel, une "étoile" brille plus fort que les autres (on la voit bien vers 22h) et plus la nuit avance, plus on dirait que cette "étoile" se rapproche de nous.
Mes parents ont cru à une arrivée des envahisseurs 'eol Wink mais pour moi ce serai donc une étoile ou plus proprement dit une planète et donc Jupiter.


Petite description de ce que j'ai pu voir, sans télescope ni lunettes spécialisés, cela fait une grosse boule brillante avec des effets de couleur qui s'en échappe bleu, rose et des fois vert... Pour la voir, je pense qu'il faut regarder à l'Est.

Je voudrais donc votre avis sur la chose et savoir si c'est bien Jupiter ou une autre des ces planètes qui forment notre système solaire.

Merci à bientôt
salut
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Jupiter   Mar 4 Oct - 15:29

C'est bien possible. Jupiter brille pour le moment plus fort que les autres étoiles du ciel, son éclat reste stable (il ne scintille pas) et si on le vise avec une paire de jumelles, on pourra voir quelques points lumineux plus petits alignés de part et d'autre. Ce sont ses principaux satellites naturels, et si les jumelles sont assez puissantes on devinera sans peine le globe de la planète. Il se trouve à l'Est en début de nuit pour avancer vers le Sud à mesure que l'heure passe.
Revenir en haut Aller en bas
pimouss60
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Masculin Nombre de messages : 4
Age : 32
Localisation : Compiègne
Date d'inscription : 04/10/2011

MessageSujet: Re: Jupiter   Mar 4 Oct - 15:38

Ok, merci Naos cela confirme donc mon intuition. Es-ce qu'elle se rapproche de la Terre durant la nuit ou alors son orbite forme bien un cercle?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Jupiter   Mar 4 Oct - 17:39

Pendant la nuit (et la journée aussi par ailleurs), la Terre ne fait que tourner sur elle-même. Ce mouvement ne fait pas varier la distance à Jupiter.
Revenir en haut Aller en bas
pimouss60
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Masculin Nombre de messages : 4
Age : 32
Localisation : Compiègne
Date d'inscription : 04/10/2011

MessageSujet: Re: Jupiter   Mer 5 Oct - 9:53

Merci pour ces réponses Naos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jupiter   Aujourd'hui à 18:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Jupiter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jupiter, Appel à images
» Observation de Jupiter
» Jupiter a perdu sa bande équatoriale sud
» Jupiter le 12 nov avec le spot sur la SEB
» Jupiter ce matin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Planètes-
Sauter vers: