Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Distance Planète satellite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pianozik
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 29
Localisation : Maroc-Fès
age : Elève/18
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Distance Planète satellite   Lun 3 Juil - 23:07

Bonjour tout le monde, je suis nouveau sur ce site et j'y suis parce que je suis fou de l'univers et je veux le découvrir, ça sera possible grâce à votre aide.
Si quelqu'un peut m'aider pour démontrer qu'un satellite s'approche de la planète autour de laquelle elle tourne. Peut avec l'exemple de la Lune et la Terre.
J'ai entendu dans une émission il y a longtemps que la Lune s'approche de qlq centimètres de la terre, est-ce que les astronautes l'ont observé ou ça se démontrer théoriquement ? si c'est théoriquement aidez moi pour faire pareil.
Une autre chose, j'ai essayé de démontrer ce cas d'une façon théorique, je me suis basé sur la force gravitontielle, et en plus j'ai supposé l'existence d'une force de frottement. peut être cette force n'existe pas mais si il y a un autre moyen je vous remercie
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Distance Planète satellite   Lun 3 Juil - 23:25

Bonjour,

En fait, je ne crois pas me tromper en disant cela, la lune ne se rapproche pas de la Terre, au contraire elle s'éloigne... Et ceci elle le fera jusqu'a ateindre la bonne distance Terre-Lune qui correspond avec sa vitesse...

De plus ton raisonnement me semble faux car il n'existe pas de force de frottement dans le vide interplanetaire, maintenant pour justifier qu'un corps se rapproche d'un astre, il me semble que seul la vitesse et la distance joue un role...
Revenir en haut Aller en bas
Neptune71
Lune
Lune


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 24/10/2004

MessageSujet: Re: Distance Planète satellite   Mar 4 Juil - 10:25

"Le moment cinétique devant se conserver, la Lune s'éloigne de la Terre de 3,8 cm par année."

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lune
Revenir en haut Aller en bas
http://astronomie.forumactif.com/index.forum
Fab
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Drôme (26)
age : Collégiens
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Distance Planète satellite   Mar 4 Juil - 10:29

Voila il t'as tout dis.
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: Distance Planète satellite   Mar 4 Juil - 16:51

La distance Terre-Lune est connue au moyen de la mesure avec un laser. On envoie un rayon laser depuis la Terre, le faisceau atteint la lune où il est réfléchi par un miroir laissé là-bas lors des missions Apollo, et le rayon est de nouveau reçu sur Terre. La durée du trajet détermine alors la distance, car la vitesse de la lumière est constante et vaut 299792458 mètres par seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Distance Planète satellite   Mar 4 Juil - 17:51

Tout est question de marées.

L'attraction de la Lune soulève deux bourrelets sur la surface de la Terre. Comme la Terre tourne plus vite sur elle-même que la Lune ne tourne autour de la Terre, le bourrelet qui est "sous la Lune" est décalé de trois degrés en avance, à cause de la rotation plus rapide de la Terre. Cette bosse attire un chouïa plus la Lune, qui accélère et qui s'éloigne.

MAIS un satellite peut se rapprocher de sa planète dans le cas inverse : celui où le satellite tourne plus vite autour de sa planète que la planète ne tourne sur elle-même. On ne connaît qu'un seul cas dans le système solaire : Phobos, satellite de Mars.

Triton, satellite de Neptune, se rapproche également de sa planète, mais cela c'est parce qu'il tourne autour de Neptune dans le mauvais sens : celui des aiguilles d'une montre. Donc forcément le bourrelet de marée soulevé sur Neptune freinera Triton.

Les échéances de collision des deux satellites sur leur planète-mère vont de trente à cent millions d'années.
Revenir en haut Aller en bas
pianozik
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Masculin Nombre de messages : 2
Age : 29
Localisation : Maroc-Fès
age : Elève/18
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Distance Planète satellite   Mer 5 Juil - 15:31

donc il n'y a pas une démonstration théorique pour montrer l'éloignement de la lune. Pour les forces je les ai utilisé comme ça mais, je les ai prises par analogie de la mécanique qu'on étudie au lycée; je sais très bien qu'il y a le vide dans l'espace (aproximativement le vide).
Au fait, si quelqu'un a un site où je peux trouver des théories, ou des relation sur l'astrophysique ? enfin, tout ce qui m'aider pour travailler théoriquement
je vous remercie
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Distance Planète satellite   Mer 5 Juil - 15:55

Citation :
donc il n'y a pas une démonstration théorique pour montrer l'éloignement de la lune.

Mais bien sûr que si.

Pour les sites, tu peux essayer sciences.ch ou imcce.fr


Dernière édition par Naos le Jeu 11 Oct - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
miska
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: Distance Planète satellite   Jeu 11 Oct - 16:55

Bonjour
je suis nouvelle et je m’intéresse particulièrement à la lune.
je trouve que cette valse perpétuelle qu'elle entretient avec la Terre a quelque chose de miraculeux du point de vue scientifique.
Vue de l'espace, elle ne tourne pas sur elle même, puisqu'elle se comporte comme une valve de roue de bicyclette par rapport à un moyeu, qui lui, tourne sur lui même en 24 heures.
Elle oscille, un peu comme si elle était dans une ornière. De fait son mouvement est des plus étranges.
ce qui appelle deux questions
1/ pourquoi ne tourne t-elle pas sur elle même ?
2/ du fait de son mouvement "aléatoire" comment est il possible de mesurer 3.8 cm alors qu'elle est positionnée à une distance moyenne de 350 000 km.
3/ en admettant qu'il y ait effectivement un réflecteur sur la lune, comment peut on viser une chose aussi petite, voire microscopique à cette distance ? cela semble totalement irréaliste, tout comme la probabilité que le retour du flash se fasse à l'envoyeur.
4/ sa relation avec la Terre semble aussi extraordinaire que le fait de faire tenir en équilibre une bille sur une autre bille.

merci de votre attention
Revenir en haut Aller en bas
Aymeric
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 42
Age : 16
Localisation : Magnet, Allier, Auvergne
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: distance Terre-Lune   Mar 18 Mar - 22:37

Bonjour,

la distance Terre-Lune a mes connaissance est de environ 380 000 km.
Revenir en haut Aller en bas
Aymeric
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 42
Age : 16
Localisation : Magnet, Allier, Auvergne
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Lune   Mar 18 Mar - 22:44

Bonjour miska,

la lune tourne sur elle même car si tu regarde bien tu vaira toujour la même face.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Distance Planète satellite   Mer 19 Mar - 17:10

Bonjour Miska,

Les questions sont bonnes et je peux tenter d'y répondre, avec quelques remarques si j'en vois le besoin. Comme par exemple, pour être complet sur la question 1 :

@miska a écrit:
Vue de l'espace, elle ne tourne pas sur elle même, puisqu'elle se comporte comme une valve de roue de bicyclette par rapport à un moyeu, qui lui, tourne sur lui même en 24 heures.

La seule chose par rapport à laquelle la Lune ne tourne pas, c'est par rapport à la droite qui la relie à la Terre. Dans l'exemple de la roue de vélo, il faut prendre un des rayons et constater que la valve est bien immobile par rapport à chacun d'eux. Mais vue de l'espace, la Lune tourne bien sur elle-même, et vue de l'extérieur, la valve d'une roue de vélo aussi. Si à un instant donné, la valve se trouve en bas de la roue, à l'endroit où celle-ci est en contact avec le sol, l'orifice de la valve sera tourné vers le haut, vers le moyeu. Après un quart de tour de la roue, l'orifice pointera toujours vers le moyeu, mais il pointera aussi vers l'avant du vélo. Après un demi-tour au total, l'orifice de la valve sera cette fois dirigé vers le bas, et après un quart de tour encore, il pointera vers l'arrière. Une fois que la roue complète un tour, l'orifice de la valve est resté immobile par rapport au centre de rotation (le moyeu), mais il aura pointé dans toutes les directions possibles (haut-avant-bas-arrière), ce qui nous oblige à dire que vu de l'extérieur, la valve aura tourné sur elle-même.

Quand on regarde la Lune, notre regard suit une droite qui relie la Lune à la Terre. Comme la Lune est immobile par rapport à ce genre de ligne, elle sera immobile à notre regard, et on ne la verra pas tourner sur elle-même.

Le temps que met la Lune pour tourner sur elle-même et celui qu'elle met pour tourner autour de la Terre sont égaux. De notre point de vue, les deux mouvements se compensent exactement, ce qui nous donne l'impression d'une Lune immobile. La valve d'une roue de vélo ne se comporte pas différemment : elle est obligée de tourner sur elle-même en même temps que la roue entière tourne. Observé du centre de la roue, l'orifice ne semblera pas bouger, parce que les deux mouvements se compensent.

@miska a écrit:
2/ du fait de son mouvement "aléatoire" comment est il possible de mesurer 3.8 cm alors qu'elle est positionnée à une distance moyenne de 350 000 km.
Je ne sais pas exactement ce que tu entends par "aléatoire", mais heureusement que le mot est placé entre guillemets, car ce n'est pas ce qui caractérise le mouvement de la Lune. Les éclipses qui se produisent maintenant ont été prédites et calculées depuis des générations, ce qui ne serait pas possible si le mouvement de la Lune était réellement aléatoire. Mais soit, arriver à une précision centimétrique est effectivement surprenant. Si l'on veut mettre en évidence un mouvement pareil, il faut d'abord éliminer tous les effets parasites, et étudier le mouvement de la Lune de façon à identifier toutes les perturbations qui pourraient décaler la Lune de quelques centimètres. C'est un travail qui s'est étalé sur des siècles, mais qui est arrivé à des résultats probants, vu la précision atteinte sur les calculs de phénomènes comme les éclipses. Toute bonne bibliothèque scientifique doit contenir des références aux travaux d'astronomes comme Delaunay ou Newcomb, qui posent et démontrent le tout par écrit. Voir par exemple https://archive.org/details/cihm_19051

Ce qui serait vraiment embêtant, ce serait qu'on constate un éloignement progressif de la Lune sans qu'on sache l'expliquer. Or, on a une explication sur ces quatre centimètres par an, et rien dans les résultats d'observation ni dans l'interprétation théorique ne pose problème. D'ailleurs, l'explication précède l'observation dans ce cas ; l'installation de réflecteurs sur la Lune n'a pas été décidée par hasard, c'est tout un programme d'observation qui se mettait en place.

@miska a écrit:
3/ en admettant qu'il y ait effectivement un réflecteur sur la lune, comment peut on viser une chose aussi petite, voire microscopique à cette distance ? cela semble totalement irréaliste, tout comme la probabilité que le retour du flash se fasse à l'envoyeur.
Le dispositif est juste petit, pas microscopique (il tient dans une boîte à chaussures) et il n'y en a pas qu'un sur la Lune, mais peu importe : un faisceau laser, aussi étroit et linéaire qu'il puisse paraître à notre échelle, a toujours tendance à diverger, s'évaser, avec la distance. Avec la technique utilisée, un faisceau laser éclaire une zone large de plusieurs kilomètres si on le projette sur la surface lunaire. Viser avec cette précision est tout à fait possible. Seulement, comme la lumière est très étalée, seule une infime fraction se réverbère sur le miroir, et il faut encore composer avec le trajet du retour. Le signal réfléchi est extrêmement faible, mais détectable quand même, si l'on prend la précaution de réaliser la manipulation plusieurs fois de suite. Enfin, on a fait exprès d'orienter les miroirs vers la Terre, vu qu'on savait à l'avance à quoi ils allaient servir.

En fait, on ne parle que la Lune et de la Terre parce que ce sont les deux seuls objets qu'on a sous la main ou les yeux. Mais tous les satellites importants dans le Système Solaire font la même chose : ils présentent en permanence la même face à leur planète. Un miracle qui se reproduit systématiquement n'est plus si miraculeux ni extraordinaire que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Distance Planète satellite   Aujourd'hui à 7:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Distance Planète satellite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un satellite de Pluton découvert par hasard
» Satellite naturel par wikipedia.
» (NOSS 2-1) Observation video d'un satellite espion de la NSA
» Un satellite à propulseur plasmique pour l’Australie
» (satellite) station ISS?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Astrophysique-
Sauter vers: