Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la gravité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Fab
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Drôme (26)
age : Collégiens
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: la gravité   Dim 18 Juin - 12:37

Voila, et chocolatman les aurores boréales sont dites pour le Nord du globe et les aurores australs sont dites pour le Sud du globe!
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: la gravité   Dim 18 Juin - 13:01

Dans un métal, les noyaux des atomes forment une structure cristalline ; ces noyaux sont organsés en une architecture en mailles, répétant le même motif. Les électrons de valence, ceux qui servent à lier les atomes entre eux sont libres et se baladent entre les noyaux, dans le maillage des noyaux.

Or tout mouvement de charges (les électrons en général, qui sont plus mobiles que les noyaux atomiques) génère un courant électrique, et tout courant électrique génère un champ magnétique.

Ce qui se passe à la hauteur (ou plutôt la profondeur) du noyau métallique liquide de notre planète, c'est que la convection (mouvement de bouillonnement tel qu'on l'observe dans une grande marmite d'eau bouillante) et la rotation assez rapide de la Terre entraîne noyaux et électrons dans des grandes boucles ; ce mouvement de charges à grande échelle est à l'origine du champ magnétique global de la Terre, comme si un gigantesque aimant était placé en son centre.

Mercure possède le même champ magnétique que la Terre, à l'échelle 1/30ème seulement. Son origine est fort mystérieuse, étant donné que la planète aurait déjà dû être refroidie et son noyau durci. En plus sa rotation s'effectue en 58 jours.

Vénus ne possède pas de champ magnétique malgré son noyau encore en partie liquide, ce qui paraît normal vu qu'elle boucle un tour sur elle-même en 243 jours.

Mars tourne sur lui-même à peine moins vite que la Terre, et pourtant il ne possède plus de champ magnétique. Le refroidissement et la solidification du noyau semble être la raison de la disparition d'un ancien champ magnétique dont on observe encore la trace.

On voit donc que et la rotation rapide et la présence d'un noyau liquide et métalliqe sont des critères nécessaires pour possèder un champ magnétique global. Mercure est donc passablement insolent envers ces critères !

C'est parce que les mouvements de convection (la seule échappatoire pour Mercure ?) et ceux provoqués par la rotation prennent place à une large échelle que le champ magnétique entoure entièrement la planète comme une coquille.

Dans le cas du Soleil, le champ magnétique ressemble à un fouills de lignes, un sac de noeuds même ! Tout au plus observe-t-on une légère dominance de la polarité nord dans un hémisphère et une légère dominance de la polarité sud dans l'autre ; ainsi on peut déterminer dans quel sens est orienté le champ magnétique solaire. Celui-ci s'inverse tous les onze ans, à chaque début de cycle comme cela va bientôt être le cas, mais ceci est une autre histoire.

Pour ce qui est des planètes géantes, c'est une couche d'hydrogène qui joue le rôle du noyau métallique liquide. A partir de la moitié du rayon de la planète, la pression est si forte que les atomes d'hydrogène prennent une structure métallique : les noyaux organisés dans un maillage et les électrons se baladant entre. Il suffit d'une mise en mouvement à grande échelle pour donner un champ magnétique global.

Les aurores sont dues à des faiblesses dans la protection magnétique : en effet un champ magnétique est fait de ligne orientées, dirigées selon l'axe pôle nord-pôle sud magnétique. Sur Terre, les pôles sont inversés : les lignes du champ sortent du pôle nord magnétique qui se trouve en Antarctique, entourent la planète entière et replongent dans les profondeurs à hauteur du Canada. Ce sont ces endroits où les lignes canalisent les particules chargées que l'on observe les aurores polaires.

Les particules chargées (électrons, protons, et quelques noyaux plus lourds parfois) plongent dans l'atmosphère si vite que lorsqu'elles rencontrent un atome d'une molécule d'azote ou d'oxygène atmosphérique, ce dernier s'excite et brille. C'est exactement le même phénomène que le feu, sauf que l'excitation n'est pas due à la chaleur.


Dernière édition par Naos le Mar 26 Juin - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pulstars
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: la gravité   Mar 4 Juil - 17:31

@Majin a écrit:
attention , il ne faut pas confondre champ magnétique et chanp gravitationel!

Je confirme ! Il y a confusion entre la force de gravitation et la force électromagnétique.

La gravitation est causée par la masse de la matière (composée d'atomes).
Les champs électrique et magnétique sont causés par le mouvement d'une charge électrique et est indépendant de la masse.


Ce qui explique l'attraction des objets vers le centre de la Terre, c'est l'interaction (la force) entre toute la masse terrestre avec la masse de l'objet attiré. La gravitation est le sujet de base de la théorie de la relativité générale.

Ce qui explique l'attraction magnétique, c'est la force d'attraction entre les pôles de nature différente entre deux champs magnétiques (Nord et Sud) et la force de répulsion entre deux pôles de même nature (Nord-Nord, et Sud-Sud). Les aimants et les boussoles sont des exemples de magnétisme. Le magnétisme est lié à l'électricité, et ces domaines concernent essentiellement les électrons de l'atome.

La Terre est également un aimant avec ses pôles magnétiques, mais son champ magnétique est faible. La Terre est essentiellement une grande masse de matière rocheuse et métallique, et la masse est à l'origine de la gravitation terrestre.

La Terre pèse environ 6 000 milliards de milliards de tonnes.

S'il y a des gens assez peu renseignés pour confondre gravitation et magnétisme, qu'apprennent-ils donc à l'école ? Quand j'étais en CE1 le sujet avait été abordé en classe et je m'en souviens encore. Pas vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Monstre cosmique
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 24
Localisation : Hyperespace
age : Hors du temps
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: la gravité   Dim 24 Juin - 21:01

Le concept de la gravité est mal conçu par les théoriciens, en faite, ce n'est pas une force, c'est un effet engendré par la distorsion du tissu spatio-temporel en fonction de la masse du corps, elle est véhiculisée par les ondes gravitationnelles qu'on prédit qu'ils ont la même vitesse que les ondes électromagnétiques, mais on suppose aussi que le graviton est responsable de la propagation de la gravité, qui de masse nul et de spin 2 (à douter)
Revenir en haut Aller en bas
FreddyONE73
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: la gravité   Mar 9 Oct - 20:51

@Naos a écrit:
La gravité n'est pas une force attirant les objets, c'est l'interaction entre espace-temps et ce qu'il contient. La masse courbe l'espace, l'espace dicte à la masse la trajectoire sur laquelle se déplacer.

S'il n'y a pas d'attraction, alors comment expliquer les marées ?!
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: la gravité   Jeu 11 Oct - 0:05

Il n'y a pas d'attraction aux sources du mécanisme de la gravitation, mais on retrouve tout de même quelque chose qui y ressemble en fin de compte, et que l'on peut se permettre d'utiliser pour expliquer des phénomènes communs comme les marées (ou la simple chute des corps), mais à condition, dès lors, de garder à l'esprit que l'on ne détient pas, en utilisant la notion de force exercée entre objets massifs, l'explication la plus aboutie qui soit de la gravitation.

La courbure qu'un objet massif imprime dans l'espace qui l'environne (négligeons ici la dimension du temps) transforme cet espace en puits de potentiel. En d'autres termes, chaque endroit de la région entourant cet objet massif sera associé à une certaine quantité d'énergie dont se verra dotée une seconde masse placée en cet endroit. On qualifiera cette énergie de potentielle, d'où le nom du puits notamment. Spontanément, la seconde masse tendra à se débarrasser de l'énergie potentielle qu'elle contient, et la transformera en énergie cinétique ; elle se mettra à bouger de plus en plus vite vers le fonds du puits, qui correspond à la position de l'objet massif, ou du moins la position de son centre de gravité. Tout se passe alors comme si les deux masses accéléraient l'une vers l'autre.

En mécanique classique, la "chose" qui oblige une masse à accélérer s'appelle une force, mais là où Newton ne poussait pas l'analyse plus loin, Einstein propose une origine à ce qui apparaît comme force d'attraction gravitationnelle.
Revenir en haut Aller en bas
miska
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: la gravité   Jeu 11 Oct - 18:44

@chocolatman21 a écrit:
Mais au fait comment ce forme un chanmp magnétique?

ça c'est une bonne question.
en fait tout le monde en est encore aux suppositions.
même si récemment on a réussi à reproduire en labo ce qu'on pense être la solution. un champ magnétique résultant d'un noyau ferreux, pour simplifier.

en fait, on peut en douter.
d abord le fer ne devient magnétique que si certaines conditions sont réunies.
la teneur en carbone ne doit pas être ni trop faible, ni trop forte. en effet, fer doux et fonte ne se magnétisent pas.
ensuite au dessus du point de curie, le fer devient amagnétique.

mais d'autres hypothèses sont possibles.
parmi elles, le diamagnétisme me plait beaucoup.

quant à la gravité, on cherche un graviton, mais est on sur la bonne voie? personne ne peut faire autre chose que de supposer.
Revenir en haut Aller en bas
marcolo
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 30/08/2013

MessageSujet: Re: la gravité   Ven 30 Aoû - 23:48

@NGC6543 a écrit:
Eh non, Virgo a pour but de détecter les ondes gravitationnelles, et pour cela, il faut un dispositif bien particulier. Smile

Virgo est composé de deux bras perpendiculaires de 3 kilomètres (!) de long. A l'intérieur de chaque bras, un laser. Celui-ci part du "centre" de Virgo, va jusqu'au bout du bras où il est réfléchi par un miroir, et revient vers le centre. Normalement, les deux lasers devraient prendre le même temps pour parcourir le chemin rigoureusement identique, et ne devraient pas interférer. Mais, à cause de certaines ondes de l'espace, un des deux lasers pourrait être affecté de ce changement. (L'autre, placé perpendiculairement, non.) D'où une interférence avec le second laser.

Mes accélérateurs de particules, eux, sont "en cercle", et certains sont loins d'être ridicules ! (Je pense à l'accélérateur de particules du CERN à Genève...)

Là, grâce à des champs élecrtomagnétiques, on fait accélérer des faisceaux de particules pour les faires se collisionner et étudier leur comportement, leurs désintégrations, etc...
FAISONS NOUS FAUSSE ROUTE ?
Perso, je ne suis pas opposé à l'existence d'ondes " gravitationnelles " même si une telle onde n'a pas encore été détectée. Le problème est de savoir à quoi sert cette onde et de quelle manière elle agirait sur la matière. Revenons plutôt à l'observation. Si tous les astres arrêtaient brusquement leur course au lieu de se mouvoir à très grande vitesse, ceux-ci comme toutes les galaxies également, se rassembleraient immédiatement les uns sur les autres dans une sorte de chute gravitationnelle gigantesque qui ne s'arrêterait ( théoriquement ? ) qu'à la reconstitution d'un seul petit astre super concentré ( big crunch) . D'où vient donc cette énergie pour le déplacement ( autonome ? ) de toutes ces masses. Nous savons que tous les atomes possèdent une énergie considérable comme par exemple des électrons en mouvement. Est-il imaginable de penser que chaque atome émet spontanément un signal ( ce que vous voulez ) ou une signature reconnue immédiatement par un autre atome voisin ce qui entrainerait une modification de l'agitation des particules à l'intérieur du dit atome en sorte que les 2 atomes se rapprocheraient par inertie.
L'onde gravitationnelle serait-elle ce signal ? Comment reconnaître ce signal incroyablement faible à une échelle aussi minuscule ? Je comprend donc aisément pourquoi mes 80 kgs d'atomes corporels préférent par paresse de proximité ( et de signature la plus forte ) se coller à notre planète Terre plutôt que filer vers le soleil, encore que la vitesse acquise de notre Terre permet à l'ensemble des atomes terrestres de satelliser autour et à distance prudente du soleil. L'onde lumineuse elle même, encore qu'elle se comporterait aussi comme une particule, serait selon les observations, aussi sensible à ce signal...
Il faudrait aller voir et comprendre l'agitation des particules à l'intérieur d'un atome, ce n'est pas gagné aujourd'hui.

marcolo 30-08-2013
Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: la gravité   Dim 1 Sep - 23:48

Non, Marcolo, nous ne faisons pas fausse route. La gravitation est étudiée par des scientifiques très sérieux, ayant de longues années d'études derrière eux et qui sont au courant des dernières évolutions de la physique et de l'astrophysique.

Les hypothèses qu'ils émettent sont étayées par la somme des connaissances actuelles et par des calculs très complexes, et parfois aussi sur des observations. En aucun cas ils ne racontent n'importe-quoi dans l'espoir que ça tombe juste grâce à une incroyable coïncidence.

Malheureusement, ce que tu proposes ne ressemble à rien de ce qu'on a sait aujourd'hui de la physique et de l'astrophysique. Je vais essayer de te répondre :

- On sait que la gravitation est une déformation de l'espace-temps. Imagine une étoile de masse 5 sur laquelle s'écrase une étoile de masse 3 : après la perte de masse due aux projections de matière et à la conversion de matière en énergie et lumière, la masse de l'étoile sera, disons, de 7. Donc, la masse a augmenté, et, logiquement, le champ gravitationnel aussi. L'influence du champ gravitationnel plus fort se transmet à la vitesse de la lumière par une déformation plus forte de l'espace-temps. Comment est-ce qu'on peut appeler la propagation de cette déformation, sinon onde gravitationnelle ?

- La vitesse de révolution est l'héritage des mouvements engendrés lors de la naissance des étoiles par effondrement dans les nuages de gaz, et de la naissance des planètes dans les nuages de gaz et poussière autour des étoiles. A ça, tu ajoutes une pincée de lois de la physique (force centrifuge, conservation de l'énergie, et j'en passe) et tu comprends rapidement qu'il n'y a aucun mystère au maintien des astres en orbite.

- On connait très bien l'atome et les particules élémentaires, au point qu'on est obligés de leur accorder des caractéristiques comme "saveur" et "couleur" pour pouvoir décrire les différences entre elles. Il reste des mystères, bien entendu, surtout au niveau quantique, je ne dis pas qu'on sait tout. Mais, on en sait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
marcolo
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 30/08/2013

MessageSujet: Re: la gravité   Lun 2 Sep - 23:13

Cher Andrei,
Merci de cette réponse et croyez bien que je suis ouvert aux hypothèses et découvertes en astro-physique.
Dès que j'aurai un peu de temps, je vous répondrai.
Bien cordialement. Marcolo
Revenir en haut Aller en bas
dravov
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: la gravité   Jeu 26 Sep - 9:21

Ah , la gravitation, cela me ramène à quelques décades en arrière ou à l'aide des théorèmes généraux de mécanique , on retrouvait les lois de Képler . Mais pour la question des avoir si des élastiques invisibles retenaient les planètes entre elles , l'on me répondait que l'on ne savait qu'appliquer les formules. La notion d'attraction m'a toujours parue ridicule ; comme dit plus haut , on peut répondre par la courbure de l'espace temps ; oui dans le cadre de la théorie mais quoi dans le cadre matériel ? pas de réponse non plus..alors on peut se poser la question à soi même et trouver sa réponse , mais cela reste individuel ; pour moi une masse crée une déformation d'un champ de particules qui traverse tout l'espace et qui interagit faiblement avec la matière ; le champ créé en proportion avec l'angle solide a une influence inverse au carré de la distance .L'interaction des particules du champ avec la matière amène des échanges d'impulsion qui font que les corps sont poussés les uns vers les autres avec des forces alignées vers leur centre de gravité. En gros , les forces de gravitation exercées sur les corps seraient des échanges d'impulsion entre les corps matériels et ce qu'il y a dans le vide , mais qu'on y a encore pas vu .Et l'inertie? , he bien elle est en conséquence directe , car le corps que l'on veut mettre en mouvement va résister en "poussant" la  partie du champ qui interagit, ce qui explique l'équivalence masse pesante=masse inerte. Mais ce n'est que ma réponse..pour les curieux ,je l'avais même formulée il y a quelques temps , elle contient quelques intégrales ,mais cela reste du niveau après bac
Revenir en haut Aller en bas
adrisan63
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 96
Age : 36
Localisation : conbronde
Date d'inscription : 02/06/2012

MessageSujet: Re: la gravité   Ven 27 Sep - 20:27

bonsoir.j ai lut que le soleil à une gravitation qui change de pôle tout les onze ans environ.je croit me souvenir aussi que la terre subit un changement semblable.mais les annees ne sont pas pareils.ceci a toujour des consèquence.!
une galaxie peut elle subir le meme sort!???spirale bien sur! les naises n ont pas de centre gravitationnel.!
Revenir en haut Aller en bas
dravov
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: la gravité   Ven 27 Sep - 20:53

ah adrisan63 , sais-tu réellement ce qu'est la gravitation ? et comment Newton s'est aidé du calcul infinitésimal qu'il a inventé pour par exemple conclure qu'une masse pouvait être rapportée à son centre de gravité ? si oui , tu verrais qu'elle ne peut changer de pole tous les 11 ans et que tu parles certainement d'autre chose ....comme certains l'ont dit :science sans conscience n'est que ruine de l'âme
Mais bonne soirée quand même
D.P.
Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: la gravité   Sam 28 Sep - 9:43

@dravov a écrit:
Ah , la gravitation, cela me ramène à quelques décades en arrière ou à l'aide des théorèmes généraux de mécanique , on retrouvait les lois de Képler . Mais pour la question des avoir si des élastiques invisibles retenaient les planètes entre elles , l'on me répondait que l'on ne savait qu'appliquer les formules.
Tu n'as pas dû poser la question à des vrais scientifiques. De plus, il faut savoir que la science a beaucoup progressé depuis plusieurs décennies.


@dravov a écrit:
La notion d'attraction m'a toujours parue ridicule ; comme dit plus haut , on peut répondre par la courbure de l'espace temps ; oui dans le cadre de la théorie mais quoi dans le cadre matériel ? pas de réponse non plus...
Il faut déjà comprendre ce que tu veux dire par "dans le cadre matériel". Il est impossible d'obtenir une réponse valable en posant une question incompréhensible.


@dravov a écrit:
pour moi une masse crée une déformation d'un champ de particules qui traverse tout l'espace et qui interagit faiblement avec la matière ;
Il a été démontré et surtout il a été prouvé par l'observation, que la gravité est la déformation de l'espace par la masse et l'énergie. Les particules dont tu parles n'ont jamais été détectées, et restent hypothétiques: tu mélanges avec les paires de particules et antiparticules virtuelles qui "peuplent" le vide, mais qui ne jouent aucun rôle dans la gravitation. .


@dravov a écrit:
le champ créé en proportion avec l'angle solide
Suite de mots sans aucun sens scientifique.


@dravov a écrit:
L'interaction des particules du champ avec la matière amène des échanges d'impulsion qui font que les corps sont poussés les uns vers les autres avec des forces alignées vers leur centre de gravité. En gros , les forces de gravitation exercées sur les corps seraient des échanges d'impulsion entre les corps matériels et ce qu'il y a dans le vide , mais qu'on y a encore pas vu
Complètement saugrenu (aucun sens scientifique) et contredit par toutes les observations.


@dravov a écrit:
Et l'inertie? , he bien elle est en conséquence directe , car le corps que l'on veut mettre en mouvement va résister en "poussant" la  partie du champ qui interagit, ce qui explique l'équivalence masse pesante=masse inerte.
Complètement saugrenu (aucun sens scientifique) et contredit par toutes les observations.

Au lieu de chercher midi à 14h en inventant des "concepts" sans queue ni tête, tu ferais mieux de potasser les bouquins de spécialité. Faute de quoi, tu t'égareras indéfiniment dans un labyrinthe de pataphysique et de gloubi-boulga pseudoscientifique.
Revenir en haut Aller en bas
dravov
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: la gravité   Sam 28 Sep - 16:16

Ah , là j'ai pris une claque , mais je n'affirme rien , sauf de penser qu'il restera possible à beaucoup d'autres personnes de décrire la nature autrement que ce l'on connait aujourd'hui (je ne pense pas à moi) et que les mesures et les expériences feront le chemin dans les théories . Je suis prêt à essayer de comprendre..Par quel moyen (matériel) la nature influe-t-elle sur un corps pour changer sa quantité de mouvement ? (chacun sait que la dérivée de la quantité de mouvement vaut une force et que par exemple des impulsions appliquées sur une surface ont pour résultante une force , Boltzmann)...si je parle d'un cadre matériel , cela exprime la question de savoir ce qui se passe avec les éléments de matière (force impulsion énergie..) et non pas dans le cadre d'une théorie ou fatalement on aura une conclusion conforme à la théorie , mais qui n'explique pas comment cela se passe avec les éléments matériels...le champ créé en proportion de l'angle solide , bon , c'est peut-être un peu raccourci , mais tu te rappelles certainement que l'angle solide sous lequel on voit une surface varie comme l'inverse du carré de la distance et cela donne le même effet si l'on intègre un flux central sur un volume , peut être une suite de mots sans signification mais pourtant écrite dans des bouquins de maths...pour le reste , c'est mon interprétation et je ne dis surtout pas que c'est la bonne.
Ah , pour finir , j'avais montré ma construction (c'est à dire un des possibles) à des profs de maths et mécanique analytique de l'enseignement supérieur ou il a été dit "pas d'erreur grossière de raisonnement ou calcul" , mais il y a certainement eu depuis des progrès ...
Aides moi , quand tu dis "contredit par toutes les observations" , dis moi au moins ou je peux les trouver
Merci de l'attention portée
D.P.
Revenir en haut Aller en bas
adrisan63
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 96
Age : 36
Localisation : conbronde
Date d'inscription : 02/06/2012

MessageSujet: Re: la gravité   Sam 28 Sep - 19:05

salut.andrei est la sagesse reincarnée à chaque foi que les gens derape .il est là pour nous remettre sur la bonne voie.j ai hate de voir sa reponse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: la gravité   Dim 29 Sep - 13:20

Bon, les mecs, je vais vous faire une réponse "groupir", c'est plus simple...

@ adrisan63 : non, je ne suis pas la sagesse incarnée, et n'ai encore moins la science infuse. Je ne suis qu'un vulgarisé qui traine beaucoup de lacunes. Cependant, j'ai pu acquérir des principes et des connaissances de base, qui me permettent de séparer au premier coup d'oeil le bon grain de l'ivraie. Comme nous sommes sur un forum dont le but est de nous faire avancer dans la connaissance, j'interviens à chaque fois que surviennent des aberration à deux balles.

@ dravov : mon but n'est pas de mettre de claques, mais de ramener ceux qui veulent vraiment savoir, vers les territoires où ils trouveront les bonnes réponses à leurs questions. Aucun être sensé ne dit que la science actuelle sait tout, ni qu'elle est infaillible. Mais, lorsque les observations collent avec les théories, il est inutile de chercher midi à 14h.

Ce n'est pas parce que, au lycée, je résolvais de équations de 2e degré les doigts dans le nez (et avec le sourire), que je sais calculer l'albédo de Neptune. Pareil pour toi : tes constructions mathématiques étaient certainement justes, mais je doute fort qu'elles s'appliquent dans le cadre de l'astrophysique. L'environnement est autre, il faut introduire d'autres éléments dans les équations.

De manière générale, je trouve que le cheminement de ta pensée n'est pas très rigoureux, et cela trahit une connaissance trop vague de l'astrophysique. Ce n'est pas une critique! Malheureusement, je n'ai pas le temps de te chercher des références (sites, bouquins, etc), et puis il faut aussi que tu cherches par toi-même... Donc, je te ressers ma réponse universelle : tâche d'acquérir les bases en t'achetant quelques bouquins sérieux (pas des bogdanoveries) et écumant les sites internet des organismes scientifiques. Google est ton ami !
Revenir en haut Aller en bas
adrisan63
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 96
Age : 36
Localisation : conbronde
Date d'inscription : 02/06/2012

MessageSujet: Re: la gravité   Dim 29 Sep - 17:13

bonjour!et encor merci andrei pour ces explication.je ne m attarde pas là dessus.
j aimerai avoir une reponse a ma question.ci dessus.bonsoir.j ai lut que le soleil à une gravitation qui change de pôle tout les onze ans environ.je croit me souvenir aussi que la terre subit un changement semblable.mais les annees ne sont pas pareils.ceci a toujour des consèquence.!
une galaxie peut elle subir le meme sort!???spirale bien sur! les naises n ont pas de centre gravitationnel.!
merci et je tiend à dire que ma revue est science et vie et les poles du soleil s inverse bien reelement il n y a pas à discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: la gravité   Dim 29 Sep - 19:50

Bonsoir,

Depuis que je suis né, il y a eu 4 inversions des pôles solaires, et n'ai aucun souvenir de conséquences observables pour l'homme de la rue.

L'inversion des pôles des étoiles n'influe aucunement sur la galaxie toute entière : le champ magnétique d'une étoile ne porte généralement pas jusqu'aux étoiles voisines (sauf si elles sont très proches). Il s'agit donc de phénomènes locaux qui n'ont aucune influence remarquable sur le système planétaire, et donc encore moins sur l'ensemble des la galaxie.
Revenir en haut Aller en bas
adrisan63
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 96
Age : 36
Localisation : conbronde
Date d'inscription : 02/06/2012

MessageSujet: Re: la gravité   Lun 30 Sep - 7:55

merci:) andrei
Revenir en haut Aller en bas
dravov
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: la gravité   Lun 30 Sep - 9:25

Mes excuses à Adrisan 63 ; Andrei , c'est gentillement répondu ,bien , (un champ magnétique peut s'inverser , pas un champ de gravitation) ; tes remarques de bon sens sur mes interrogations sont entendues ; pour rester sur le soleil , il devrait y avoir une bonne quantité de corps spatiaux qui devraient "tomber" dans le soleil (je vais étudier leurs conditions vitesse , position initiales pour que cela arrive) ; y aurait-il quelque part une surveillance ou un comptage de ces chutes ?
Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: la gravité   Lun 30 Sep - 10:55

J'ignore si l'on compte les objets qui tombent sur le soleil ; nous en observons, mais il n'y a pas de surveillance particulière.

Lorsqu'on connait les échelles de masse et de taille qui sont en jeu, on comprend rapidement que même la chute de Mercure sur le soleil n'induirait aucun bouleversement dans le système (tout au plus, une légère perturbation de l'orbite de Vénus, et un insaisissable modification de l'orbite terrestre...)
Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: la gravité   Lun 30 Sep - 13:54

Ca m'avait échappé, tout ça :

@miska a écrit:
@chocolatman21 a écrit:
Mais au fait comment ce forme un chanmp magnétique?
en fait, on peut en douter.
d abord le fer ne devient magnétique que si certaines conditions sont réunies.
la teneur en carbone ne doit pas être ni trop faible, ni trop forte. en effet, fer doux et fonte ne se magnétisent pas.
ensuite au dessus du point de curie, le fer devient amagnétique.
Pourtant, c'est simple, et c'est très bien expliqué sur un site scientifique : http://geomag.nrcan.gc.ca/mag_fld/fld-fra.php



@miska a écrit:

mais d'autres hypothèses sont possibles.
parmi elles, le diamagnétisme me plait beaucoup.
C'est ton droit de chercher des explications moins plausibles et de les considérer comme adéquates.



@miska a écrit:
quant à la gravité, on cherche un graviton, mais est on sur la bonne voie? personne ne peut faire autre chose que de supposer.
Le graviton semble ne pas exister. On a découvert "le Graal de la physique" (le boson de Higgs, à l'origine de la masse), mais le graviton nous échappe toujours. On s'achemine lentement et sûrement vers la certitude que la gravitation n'est qu'une déformation de l'espace-temps, et qu'elle n'est pas "matérialisée" par une particule.
Revenir en haut Aller en bas
Playback
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 21
Age : 51
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 30/09/2013

MessageSujet: Re: la gravité   Lun 30 Sep - 14:28

Bonjour,
Qu'on veuille décrire la gravitation comme la mise en mouvement des corps massifs les uns vers les autres, ou comme une modification géométrique de l'espace qui infléchit le mouvement dans une direction donnée, on reste malgré tout dans le schéma d'une force énigmatique qui agit depuis ces corps à travers le vide.
Or plutôt que de se focaliser sur le mouvement apparent des corps que la gravitation semble rapprocher , pourquoi ne parle-t-on pas plus simplement de disparition d'espace entre ces corps ?


Revenir en haut Aller en bas
adrisan63
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 96
Age : 36
Localisation : conbronde
Date d'inscription : 02/06/2012

MessageSujet: Re: la gravité   Lun 30 Sep - 15:41

c est une bonne question.la matiere va t elle surgir dans une reponse !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la gravité   Aujourd'hui à 20:48

Revenir en haut Aller en bas
 
la gravité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Engins anti-gravité, Reagan était au courant..
» Pakistan : l'assassinat de Shabbaz Bhatti, un acte d'une "terrible gravité" selon le Vatican
» Gravité, électromagnétisme question sur les forces.
» La gravité terrestre à la loupe du satellite Goce (Euronews)
» «La gravité des troubles liés au cannabis est sous-estimée»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Astrophysique-
Sauter vers: