Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Planète Géante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Véga_
Modératrice
Modératrice


Féminin Nombre de messages : 956
Age : 30
Localisation : Constellation de la Lyre
age : Agent de Service Hospitalier - 21 ans
Date d'inscription : 21/09/2004

MessageSujet: Planète Géante   Ven 9 Sep - 13:04

Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune sont les géantes du Système Solaire. Leurs dimensions sont imposantes : elles ont entre 4 et 11 fois la taille de la Terre. En outre, elles ne possèdent ni croûte ne surface solide : à la place, d'épaisses couches de gaz (d'où leur autre nom de planètes "gazeuses". Sous tout ce gaz, en profondeur, se trouve du liquide. Enfin, au coeur même de ces planètes se cache un minuscule noyau solide.

De très loin, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune ne se distinguent pas des planètes solides comme la Terre, Mars, Vénus ou Mercure. Mais, dès que l'on s'en approche, c'est une autre histoire : malheur à qui voudrait faire une balade à leur surface... Elles n'en ont pas !!! Ou du moins, pas une surface telle qu'on l'imagine, faite d'une croûte dure. Non, la surface des quatre géantes (elles mesurent entre 11,2 et 3,9 fois le diamètre de la Terre) est gazeuse,comme une énorme et épaisse atmosphère qui ne reposerait sur aucun sol. Cette atmosphère est composée de gaz, en majorité de l'hydrogène et de l'hélium avec des traces de méthane et d'ammoniac. Des nuages (spéctaculaires sur Jupiter) y flottent, dont la couleur est déterminée par la nature des gaz et la présence d'impuretés atmosphériques.

Une atmosphère qui ne repose sur rien

Mais ces géantes ne sont pas constituées uniquement de gaz. En effet, à l'exception de Saturne, très riche en hydrogène, leur densité moyenne est supérieure à cele de l'eau, ce qui indique qu'elles renferment également des liquides, voire des solides. Ainsi, s'il venait à l'idée de quelque astronome mal inspiré de tenter d'y déposer une sonde spatiale, celle-ci tomberait vers le centre de la planète comme dans un puits sans fond ; mais, au cours de sa chute, elle verrait son environnement se modifier : le gaz, de plus en plus comprimé par le poids des couches gazeuses supérieures, se transformerait progressivement en liquide. Puis la sonde finirait par atteindre un petit noyau (petit au regard de la taille de la planète) fait de roches solides.
La nature essentiellement gazeuse de ces quatre planètes ne doit pas faire croire qu'il s'agit de "poids plume" du Système Solaire, bien au contraire : en masse, Jupiter équivaut à 318 fois la Terre, Saturne à 95 fois, Uranus à 15 fois et Neptune à 17 fois... A elles quatre, les géantes gazeuses rassemblent plus de 99 % de la masse des corps qui gravitent autour du Soleil.

_________________
Véga, Déesse du Ciel Étoilé
Pose ta question au vent, il t'apportera la réponse
Revenir en haut Aller en bas
lyre_O
Modératrice
Modératrice


Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Planète Géante   Dim 30 Oct - 12:30

Moi j'essaye de trouver le diametre du noyau .Mais je trouve pas






Une Que j'adore

_________________
Qui si frotte si pique
www.fljcuisine.com
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Planète Géante   Dim 30 Oct - 19:45

Pour Jupiter, le noyau fait (ferait) 15 000 kilomètres, soit la taille de la Terre en approximation. Pour les autres planètes, je ne suis pas certain, mais j'ai des sources. Si on se base sur ce rapport de 1 à 10 qui existe entre le noyau et le diamètre de Jupiter, je me souviens que c'est moins pour Saturne et plus pour les deux autres.
Revenir en haut Aller en bas
lyre_O
Modératrice
Modératrice


Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Planète Géante   Dim 30 Oct - 20:32

Merci Naos

_________________
Qui si frotte si pique
www.fljcuisine.com
Revenir en haut Aller en bas
florent155
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 1364
Age : 31
Localisation : Châtellerault, à côté de poitiers!!!
age : Etudiant 20 ans
Date d'inscription : 16/12/2004

MessageSujet: Re: Planète Géante   Mar 8 Nov - 16:22

@Naos a écrit:
Pour Jupiter, le noyau fait (ferait) 15 000 kilomètres, soit la taille de la Terre en approximation. Pour les autres planètes, je ne suis pas certain, mais j'ai des sources. Si on se base sur ce rapport de 1 à 10 qui existe entre le noyau et le diamètre de Jupiter, je me souviens que c'est moins pour Saturne et plus pour les deux autres.
Ce qui explique l'excedant d'energie que l'on retrouve sur Neptune ... Wink

il ne peut y avoir quue véga qui peut faire d'aussi jolie sujet Smile

_________________
http://excellsior.skyblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Planète Géante   Mar 8 Nov - 17:13

Ce qui explique surtout les densités...
Revenir en haut Aller en bas
lyre_O
Modératrice
Modératrice


Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Planète Géante   Mar 15 Nov - 21:00

Ce qui explique que nous sommes infimes

_________________
Qui si frotte si pique
www.fljcuisine.com
Revenir en haut Aller en bas
Golem
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Planète Géante   Mar 14 Oct - 17:07

A quoi sont du les differences de couleurs des photos??
Revenir en haut Aller en bas
fiossi
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 50
Age : 25
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Planète Géante   Dim 19 Oct - 13:10

Pourquoi les planete sont-il gazeuse, et qu'en sait-on du faite que les étoiles , la nuit se déplacent comme des avion dans l'air? D'autre comme des boules lancées plus vite, durée undizaine de tiéces environs?
Revenir en haut Aller en bas
fiossi
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 50
Age : 25
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Planète Géante   Dim 19 Oct - 13:28

je sais pas cnt sont former l'Origine et formation du système solaire?
Revenir en haut Aller en bas
fiossi
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 50
Age : 25
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Planète Géante   Dim 19 Oct - 13:31

pourkoi certaines planete sont dis telluriques ?
Revenir en haut Aller en bas
Eclipse
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 27
Age : 21
Localisation : Vaux en Amiènois
age : Etudient/12 ans
Date d'inscription : 21/08/2008

MessageSujet: Re: Planète Géante   Jeu 23 Oct - 19:30

Slt,

Golem : Que veux tu dires par différences de couleurs : la différences entres les planètes gazeuses, ou des différents cliché D'UNE même planète ?

Fiossi : Pourquoi les planètes sont-elles gazeuses ?
Je sais pas trop, mais en tout cas, elles sont dites gazeuse, du fait qu'elle ne sont composé, enfin presque, que de gaz ...

Et qu'en sait-on du faite que les étoiles , la nuit se déplacent comme des avion dans l'air ? Les étoiles, se déplacent à cause de la rotation de la Terre. Tu as pu remarqué, si tu observes la voutes célestes, pendant un certains temps, que les étoiles ont "tourné". Tourné autour d'une étoile : l'étoile polaire. Comme son nom l'indique, elle se situe, en plein Nord, pour nous depuis la Terre ... Les étoiles tournent donc, à cause de la rotation terrestre.

pourquoi certaines planète sont dis telluriques ? Elles sont dites telluriques, grâce à leur composition. Mais principalement parce qu'elle possède un noyau SOLIDE. Et cela contrairement au planète gazeuse

Voila, j'ai pas répondu a tout. j'essaierais de me renseigner pour pouvoir répondre à toutes les questions.


Et, merci Véga pour ce très belle article Wink
Voilou

Bon ciel Very Happy

PS: fiossi, évite le langage SMS. O.k. tu feras des fautes, mais se seras déjà plus compréhensible ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.etoilepolaire.fr
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Planète Géante   Mar 28 Oct - 3:16

Pour répondre à la question de Fiossi sur l'origine du système solaire.

Premièrement, il faut savoir que tout commence avec les étoiles. Au début, le premier élément à être formé fut l'hydrogène de numérau atomique 1, c'est à dire possédant un proton. Dans le soleil, l'hydrogène est le principal carburant.

Dans les étoiles il y a de nombreuses activitées de fusion nucléaire et de combustion. Cela aura entrainé la formation d'un deuxième élément, l'hélium. Par la suite, de nombreux éléments furent formés.

Ces éléments, se mirent en orbite autour du soleil. Avec le temps, j'ai oublié le temps de sa création mais les éléments commencèrent à s'assembler en molécules ou en formant des liaisons covalente entrent-elles. Elles se sont alliées en fromant des blocs de plus en plus gros qui continuèrent à se hurter. Petit à petit, cela donna lieu à la création des astres que nous connaisson aujourd'hui.

Les nouveaux astres éyant acquis une masse élévée, ont considérablement augmentés leur attration graviationnelle car la masse et la gravité sont interdépendants. Avec cette atraction, ils attirent des objets plus légers tel que les gaz atmosphériques.

C'est ainsi que débute le système solaire.
C'était répondu au meilleur de mes connaissances

Amicalement votre.
MYast
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Planète Géante   Sam 1 Nov - 23:06

Pour Golem : j'ose croire que les différences de couleurs "des photos" sont en fait les différences de couleurs "entre planètes" (étant donné qu'il n'y a sur cette page qu'une seule image de chaque planète géante).

La surface des quatre planètes géantes ne sont, en fin de compte, que le sommet des nuages qui les entourent toutes complètement. Il devient alors plus exact de parler de couleur du plafond nuageux que de couleur de la surface planétaire. La couleur d'un nuage dépend bien entendu de la substance dont il est composé.

Sur Terre, la situation est toute simple : il n'y a dans l'atmosphère terrestre qu'un seul composé volatil capable de se condenser en nuages épais, et c'est l'eau (H2O). L'eau forme des nuages de couleur blanche, comme chacun sait.

Sur une planète comme Jupiter, la situation est plus compliquée, car il y a dans ce cas plusieurs composés volatils susceptibles de former une couche nuageuse visible depuis l'espace. En plus, ces couches nuageuses s'étagent les unes au-dessus des autres, car les volatils qui les composent se condensent à des altitudes différentes, où règnent des températures différentes. La plus haute couche nuageuse sur Jupiter est blanche ou jaune clair, et renferme de l'ammoniac (NH3). Sous cette couche blanche d'ammoniac, on trouve une couche ocre rouge d'hydrosulfure d'ammonium (NH4SH). Si l'on peut voir des bandes rouges sur Jupiter, c'est parce qu'il n'y a pas de nuages d'ammoniac par-dessus, ces derniers nous cachant la vue de ce qu'il y a en-dessous. Les nuages marron ou foncés sont les plus profonds, et il faut profiter de trouées dans les deux couches nuageuses qui les surplombent pour les apercevoir. On sait que ces nuages bruns contiennent beaucoup d'eau, mais ils ne peuvent pas être entièrement constitués d'eau non plus, car sinon ils seraient blancs, comme sur Terre. La couleur brune de ces nuages d'eau est ainsi due à des substances encore non-identifiées, comme c'est le cas d'ailleurs pour le rouge de la Grande Tache Rouge, que l'on attribue à des composés soufrés et/ou phosphorés, sans être sûr de rien.

Il ne faut pas se lasser duper par le jaune uniforme de Saturne. La structure des couches nuageuses est aussi riche et complexe que sur Jupiter, mais l'ensemble de la planète est (mais pas toujours....) recouvert d'une épaisse brume d'ammoniac qui dissimule toutes les fantaisies météorologiques saturniennes aux observateurs extérieurs. Cette couche brumeuse contient essentiellement de l'ammoniac, mais aussi diverses substances inconnues responsables de la teinte dorée. Ici encore, ces substances inconnues sont nécessaires pour expliquer la couleur observée. S'il n'y avait que de l'ammoniac dans cette brume, Saturne serait blanc.

En ce qui concerne Uranus et Neptune, l'explication du bleu est pareille d'une planète à l'autre : c'est la richesse des atmosphères en méthane (CH4) gazeux qui en est à l'origine. Ce gaz est bleuté par nature. Le méthane se condense en nuages blancs, qui ont été observés sur Neptune et vraisemblablement aussi sur Uranus (où les nuages qui peuvent être étudiés sont rares, d'où le "vraisemblablement"). Pour finir, le méthane est le composant principal de ce que l'on appelle "gaz naturel" ou encore "gaz de ville" ; il sert au chauffage ou à la cuisine domestique.

Il faudrait décrire en détail la formation du Système Solaire pour bien comprendre pourquoi les planètes gazeuses sont gazeuses. Le Système Solaire dans son entièreté prenait, au tout début de son existence, l'aspect d'un nuage gazeux encombré de minuscules grains de poussière. La formation du Système Solaire débute en fait par la contraction de ce nuage sur lui-même, ce que l'on peut comparer à une lente implosion.

Une grande partie du nuage parvient à se rassembler dans une boule compacte qui deviendra le Soleil. Le reste de la matière du nuage prend la forme d'un disque plat tout autour du futur Soleil. Imaginer un oeuf sur le plat peut vous être utile pour visualiser la chose. Dans ce disque, les grains de poussière sont maintenant suffisamment proches les unes des autres pour se rencontrer et rester accolés ensemble rencontre après rencontre. On gravit ainsi les échelons de la taille des particules solides en orbite autour du Soleil : de la poussière on passe au sable, du sable on parvient au gravier, et la série continue avec les cailloux, parpaings, rochers, montagnes, ... , planètes.

Près du Soleil, il fait trop chaud pour que le gaz du nuage primordial soit resté là : il a été rapidement chassé vers l'extérieur. Il ne restait donc que de la matière solide pour constituer les planètes Mercure, Vénus, Terre et Mars. Les fines atmosphères dont elles sont entourées proviennent de l'intérieur de chaque planète, le gaz en ayant été dégagé par le volcanisme.

Loin du Soleil, il fait par contre suffisamment froid pour que le gaz du nuage primitif ait subsisté. Les planètes qui s'y sont formées ont ainsi pu s'enrober d'une enveloppe gazeuse très massive, massive à tel point qu'on préfère parler de planètes gazeuses. Ce n'est donc finalement pas un hasard si ces planètes sont également les quatre plus lointaines par rapport au Soleil.

Si l'on s'intéresse au vocabulaire astronomique, on remarque qu'il existe plusieurs manières de distinguer le groupe Mercure-Vénus-Terre-Mars du groupe Jupiter-Saturne-Uranus-Neptune. On peut parler de planètes internes et externes, selon le critère de la distance au Soleil. On rencontre aussi le vocable "planètes telluriques", par opposition aux "planètes joviennes". Tellurique, ici, veut simplement dire "semblable à la Terre", et jovienne signifie, d'une manière analogue, "semblable à Jupiter". Je n'aime pas trop ces qualificatifs, car je trouve gênant de qualifier des planètes comme Mars ou Mercure de "semblables à la Terre", autant que de trouver une ressemblance entre un Uranus et un Jupiter...

Il est encore possible de séparer les planètes solides des planètes gazeuses. Ce n'est que grossièrement exact, car les planètes solides ne sont pas entièrement solides (leur intérieur est en partie fondu et elles sont entourées d'une atmosphère) et les planètes gazeuses ne sont pas non plus complètement gazeuses : à mille kilomètres sous le plafond nuageux de Jupiter, le gaz devient liquide tant il est compressé par le poids des couches qui le recouvrent. Au coeur de la planète se cache aussi un noyau solide fait de roches et de métal.

La distinction solides/gazeuses est également plutôt superficielle, car elle n'explique en rien pourquoi les planètes solides sont petites et solides, ni pourquoi les planètes gazeuses sont grosses et gazeuses. Il y a une raison à cela, et elle est bien connue : tout tient à la distance au Soleil. La distinction entre planètes internes et externes remporte ainsi ma préférence, car elle est porteuse de plus de sens. Pour le dire autrement, les planètes internes sont solides et telluriques parce qu'elles sont internes, alors autant utiliser l'adjectif le plus fondamental, permettant d'expliquer les deux autres...

L'appellation "planètes géantes" pour les planètes externes n'a pas son pendant pour les planètes internes. Ce pendant n'est en fait pas nécessaire, car une fois que l'on parle de "planètes géantes", on suppose implicitement et tout de suite qu'il s'agit de les séparer d'une autre catégorie de planètes qui ne contiendrait que des petits exemplaires.

Si je résume, on a alors : internes/externes, solides/gazeuses, telluriques/joviennes, (rien du tout)/géantes. Il faut veiller à utiliser ces adjectifs deux à deux en formant les bons couples, et de ne pas les mélanger. Il est fréquent de voir qu'un auteur distingue les planètes "telluriques" des planètes "géantes" ou "gazeuses", alors que ce ne sont pas les bons contraires ; il faudrait dans ce cas précis utiliser "joviennes" en second lieu, et pas un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Planète Géante   Dim 2 Nov - 3:51

Naos à écrit

Près du Soleil, il fait trop chaud pour que le gaz du nuage primordial soit resté là : il a été rapidement chassé vers l'extérieur.

Je voudrais savoir pourquoi exactement puisque s'il on se fit au système physique de l'univers il serait attiré par la gravité du soleil. Etant déjà à l'état gazeux, il ne peut pas changer d'état excepté devenir un autre élément ou un ion qui deviendra une liaison moléculaire. Est-ce parce qu'il y a une trop forte augmentation d'énergie capable de donner la capacité de la matière de fuire la gravité?

Pourriez-vous m'expliquer pourquoi il en serait ainsi?

Je trouve que vous avez bien complété le texte sur la formation de l'univers mais il y a ce petit point que je ne saisis pas en entier.

Amicalement votre
MYast
[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Planète Géante   Dim 2 Nov - 14:44

Aucun problème ; je ne demande qu'à apporter des précisions sur ce que j'écris.

Un objet qui gravite autour du Soleil est soumis à deux influences de la part de cette étoile. La gravité le maintient orbite, mais la lumière émise par le Soleil exerce aussi une pression vers l'extérieur. Vous savez probablement que les queues des comètes sont toujours orientées à l'opposé du Soleil, et cela en raison justement de la lumière solaire qui repousse les grains de poussière vers l'extérieur. La répulsion parla lumière devient alors plus importante que l'attraction par la masse. Je parle bien de grains de poussière pour les queues des comètes repoussées par la lumière, mais ça marche tout aussi bien avec un gaz chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Planète Géante   Dim 2 Nov - 15:06

D'où vient la force qui agit sur l'objet ?

Car la lumière n'exerce pas de force...
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Planète Géante   Dim 2 Nov - 15:10

La pression de radiation existe bien : http://sites.univ-provence.fr/~laugierj/Crookes/Crookes.htm
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Planète Géante   Dim 2 Nov - 15:19

Je savais que j'avais lu ça un jour mais je m'en rappelais plus très bien.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Planète Géante   Dim 2 Nov - 21:12

D'accord!
Je comprends!
Merci pour tes explication Naos

Amicalement votre
MYast
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Planète Géante   Lun 3 Nov - 15:29

Juste pour revenir sur la pression de radiation.

C'est bien cette force qui est responsable de l'existence des étoiles en contrecarrant la gravité ?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Planète Géante   Lun 3 Nov - 16:54

En partie. L'essentiel de la compensation de la compression gravitationnelle est assuré par la pression thermique. La pression de radiation prend une part moindre mais non-négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Planète Géante   Lun 3 Nov - 21:12

Sur le lien que tu as donné, il explique la pression de radiation de cette manière :

Citation :
Explication sommaire :
Les surfaces noires absorbent le rayonnement et s'échauffent plus que les surfaces naturelles qui réfléchissent la lumière.Les molécules du gaz à l'intérieur du radiomètre s'échauffent du coté noir et acquièrent donc une vitesse plus élevée, responsable de la pression cinétique.

En lisant cela, j'en conclu que le rayonnement crée de la pression thermique, donc pour moi il n'y a aucune différence entre les deux phénomènes, si non que une partie de la pression thermique est crée par la contraction du gaz des étoiles et l'autre par l'échauffement du gaz due au rayonnement.

Est ce cela ? Sinon, peux-tu développer un peu ou me donner des liens.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Planète Géante   Lun 3 Nov - 21:47

Il y a de ça aussi. La lumière échauffe la matière solaire en plus de la contraction. Mais la matière solaire est aussi très opaque, et pour chaque particule chargée qui compose le plasma solaire, le fait d'absorber la lumière (pour la réémettre aussitôt) se traduit par une petite impulsion.
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Planète Géante   Jeu 6 Nov - 21:13

A ma grande surprise j'ai eu l'explication de la pression de radiation en cours ce matin.

Pour ceux que ça intéresse : le champ électromagnétique possède toutes les propriétés de la matière (loi de continuité, moment cinétique, énergie) mais surtout il possède une quantité de mouvement. Ainsi que le champ "arrive" sur de la matière, c'est un peu comme un choc entre matière, il y a donc une force qui pousse la matière.

Voila je pense pas avoir raconté de bêtises ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Planète Géante   Aujourd'hui à 15:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Planète Géante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Topic unique] Exploration de la planète Mars
» Notre petite planète dans l'univers, on est si peu de chose ! ca fait presque peur !
» Planète à vendre...
» SOS Planète
» 2012 l'alignement des planètes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Planètes-
Sauter vers: