Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Horizon de laboratoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horizon de laboratoire   Ven 26 Juin - 21:03

Explorer a écrit:
L'idée est de créer un "horizon virtuel", analogue en plusieurs points à l'horizon d'un trou noir, et de "mesurer" ce qui se passe "à son voisinage", je veux parler de l'horizon de Rindler.

Quels sont les enjeux et interprétations d'une telle expérience ?

Le climat étant plus serein depuis quelques temps, j'ai eu le temps de réfléchir à la question et de faire quelques petites recherches sur le sujet.

Je fais abstraction des échanges précédents qui ne sont plus d'actualité.

Il me semble qu'en plus des difficultés que représenteraient la réalisation d'une telle expérience, elle n'apporterait guère plus que les différentes analogies que l'on fait déjà par le calcul entre l'horizon de Rindler et l'horizon du trou noir.

En théorie, il existe bien un rayonnement analogue au rayonnement Hawking, si l'on remplace l'accélération gravitationnelle du trou noir, par l'accélération "artificielle" d'un objet, comme une particule par exemple.

Le rayonnement analogue porte le nom d'effet Unruh, mais il est tellement faible qu'il n'a apparemment encore jamais été mis en évidence.

A cette difficulté s'ajouterait celle "d'observer" un "horizon" (celui de Rindler), qui contrairement à l'horizon d'un trou noir est "dynamique".

Effectivement, s'il est très facile de créer un horizon de Rindler avec des particules chargées (l'accélération de particules dans un tube à vide y est si considérable que l'horizon "apparaît à une "distance" plus que raisonnable), une modification continuelle des coordonnées d'un observateur (les coordonnées de Rindler) dans un référentiel inertiel (ou pas) rend l'expérimentation impossible en pratique.

La complication la plus évidente est qu'une particule dont la vitesse approche celle de la lumière, et qui possède une "accélération propre" constante, atteint très vite une "accélération coordonnée" qui tend vers 0. (logique).
Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: Horizon de laboratoire   Sam 27 Juin - 22:29

Alors pour faire bref, on va dire : "Plouf ! A l'eau !"

J'ai bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horizon de laboratoire   Dim 28 Juin - 6:32

Yes...ça tombe à l'eau Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Horizon de laboratoire   Aujourd'hui à 20:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Horizon de laboratoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un laboratoire HLS filmé en cachette
» Laboratoire Léa
» Question sur alimentation laboratoire
» Tour d'Horizon
» Horizon d'un navire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Astrophysique-
Sauter vers: