Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Questions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zénith
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 88
Age : 16
Localisation : Dans la nébuleuse du Crabe
age : 14 ans
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Questions.   Mar 1 Jan - 12:59

Bonjour à tous !

Il y a quelque chose que je ne comprends pas : de quoi sont composées les étoiles ?
Une étoile est composée de plusieurs couches d'épaisseur, et chaque couche produit un élément différent.
Pourtant, les étoiles sont composées de gaz, quelle matière les étoiles éjectent-t-elles dans l'espace ?

AstroSam.
Revenir en haut Aller en bas
Zénith
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 88
Age : 16
Localisation : Dans la nébuleuse du Crabe
age : 14 ans
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Questions.   Ven 4 Jan - 17:45

Rebonjour,

Je n'ai peut-être pas été très clair au sujet de ma question c'est donc pour ça que je la reformule :
Les étoiles sont composées d'hydrogène et d'hélium, et plusieurs couches enveloppent ces étoiles.
Chaque couche produit un élément différent qui remonte à la surface et qui est projeté loin dans l'espace.
Mais cette matière qui est projetée est composée de quoi ?

Au revoir

AstroSam
Revenir en haut Aller en bas
Cosmic
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 81
Age : 27
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Questions.   Ven 4 Jan - 18:20

Salut,

Les étoiles sont en quelque sorte de grosses boules de matière très chaude dans un état que l'on appelle le plasma (le feu en est un exemple courant, ainsi que la foudre si je ne me trompe pas). Dans une telle matière, les noyaux des atomes sont complètement séparés de leurs électrons : ils sont ionisés.

Tu l'as dit, les étoiles sont essentiellement constituées d'hydrogène et d'hélium mais pas seulement. Il y a aussi toute sorte d'éléments qu'elles créent, donc les quantités varient en fonction de leur âge ou de leur lieu de formation. D'ailleurs c'est pour cela qu'elles sont structurées en couches : les éléments les plus lourd, et donc qui nécessitent une plus grande énergie pour être fabriqués se retrouvent dans les couches les plus profondes. Il faut bien comprendre que cette structure, que l'on peut qualifier de "pelure d'oignon" , n'est par là dès la formation de l'astre, mais qu'elle apparaît au fur et à mesure de l'évolution de l'étoile.

A propos de la matière éjectée dans l'espace, je pense que tu parles des vents et des éruptions. Déjà, ce n'est pas les éléments nouvellement formés qui remontent jusqu'à la surface. S'il y a bien de la matière qui remonte, c'est depuis les couches superficielles, que l'on appelle la zone convective (pense à de l'eau qui bout, pour imaginer la chose). J'aurais donc tendance à penser que la matière que l'on retrouve dans les éruptions et les vents stellaires est principalement constituée, comme l'étoile en fait, de noyaux d'helium et d'hydrogène, mais aussi d'électrons. Peut-être que l'on peut trouver quelques noyaux plus lourds mais déjà présents lors de la formation de l'étoile.
Pour info, les noyaux d'helium sont aussi appelées particules alpha.

On trouve aussi dans les vents des particules issues des réactions nucléaires au coeur de l'étoile : des positons, des muons, des neutrino...
Revenir en haut Aller en bas
Zénith
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 88
Age : 16
Localisation : Dans la nébuleuse du Crabe
age : 14 ans
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: Questions.   Sam 5 Jan - 11:21

Very Happy Merci beaucoup pour les réponses que tu m'as apporté, c'était pour un exposé en sciences physiques, j'aimerai en faire un avant la fin de l'année et parler de notre système solaire, des nébuleuses et des différents types de galaxies.
Je voudrai décrire la composition du Soleil et les réponses que tu m'as apportées m'ont aidées.
Bref, j'ai eu les réponses que j'attendais et je t'en remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Kenza--Farah
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 12:37

Bonjour à toutes et à tous.

Il y a quelque chose que je ne parviens pas à saisir.

J'apprends que la lumière du soleil met environ 8 minutes et 20 secondes avant de nous parvenir. banane danse
Faut-il 8 minutes et 20 secondes pour que les rayons du soleil puisse me faire bronzer, lorsque je m'expose au soleil ? C'est-à-dire, ici il y a le soleil : 'hi' -------- Et moi je suis là : 'hi' Entre le soleil et moi, il y a une distance (ça --------). La matière qui rencontre ma peau met-elle 8 minutes et 20 secondes pour le faire ?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 14:35

Salut,

@Kenza--Farah a écrit:
Il y a quelque chose que je ne parviens pas à saisir.
J'apprends que la lumière du soleil met environ 8 minutes et 20 secondes avant de nous parvenir.
Faut-il 8 minutes et 20 secondes pour que les rayons du soleil puisse me faire bronzer, lorsque je m'expose au soleil ?

Lorsque tu t'exposes au soleil, tu reçois déjà à l'instant présent, la lumière qui a quitté le soleil environ 8 minutes auparavant, donc les effets n'en seront pas pour autant retardés de 8 minutes.
Par contre, ce qui accuse un certain retard, c'est les effets directs des UV sur la peau (quelques heures), mais ça c'est uniquement liée à une réaction biochimique propre à la peau.

@Kenza--Farah a écrit:
La matière qui rencontre ma peau met-elle 8 minutes et 20 secondes pour le faire ?

La lumière n'est pas de la "matière", c'est une onde électromagnétique, et celle qui est responsable du bronzage se trouve dans la gamme des ultra-violets. Concernant le délai, l'explication est donnée ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Kenza--Farah
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 17:08

Bonjour Lune, et merci pour tes explications. Elles sont claires, et nettes.

Ta as répondu à mes questions scientifiquement.
Je ne sais peut-être le dire, mais je ne comprends toujours pas quelque chose. Et pour que je puisse la comprendre, sans vous faire perdre tout votre temps, je ferai court.

Il y a un point que je souhaite éclaircir : je vais donc imager cela ainsi ;

Si le soleil peut s'éteindre et s'allumer (ce qui n'est pas le cas bien sûr, sinon on le saurait) à l'aide d'un interrupteur. Donc à 00 heure, j'allume le soleil depuis la Terre, par un interrupteur. À ce moment là, il fait froid et je ne vois rien. À 00 heures et 08 minutes et 20 secondes (approximativement bien sûr, je n'irai pas me plaindre si je dois patienter une seconde de plus Fete1) l'onde électromagnétique de lumière rentre en contact avec moi. À ce moment là, il fait jour, et chaud, plus ou moins.

Est-ce cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 17:40

@Kenza--Farah a écrit:
Bonjour Lune, et merci pour tes explications. Elles sont claires, et nettes.

Ta as répondu à mes questions scientifiquement.
Je ne sais peut-être le dire, mais je ne comprends toujours pas quelque chose.

Je te remercie pour tes appréciations et ton humilité.
A mon tour de te remercier pour tes efforts de compréhension.

NB : "Lune", est mon "rang", pas mon pseudo  Wink

@Kenza--Farah a écrit:
Si le soleil peut s'éteindre et s'allumer (ce qui n'est pas le cas bien sûr, sinon on le saurait) à l'aide d'un interrupteur. Donc à 00 heure, j'allume le soleil depuis la Terre, par un interrupteur. À ce moment là, il fait froid et je ne vois rien. À 00 heures et 08 minutes et 20 secondes (approximativement bien sûr, je n'irai pas me plaindre si je dois patienter une seconde de plus Fete1) l'onde électromagnétique de lumière rentre en contact avec moi. À ce moment là, il fait jour, et chaud, plus ou moins.
Est-ce cela ?

Pas exactement.
Je comprends bien l'image, et tu pourrais idéalement remplacer dans cette image, le soleil par une gros phare télécommandé à distance (c'est analogue à tout point de vue).

Il faut savoir que dans notre univers, et selon nos théories actuelles, aucune information n'est capable de voyager plus vite que la lumière, une vitesse notée c.

Donc, ta décision de 00h00 d'éteindre une source de lumière située à 150.000.000 de km (comme notre soleil) n'aura un effet sur cette source (au mieux) que 8mn20s plus tard.
A 00h08mn20s sur Terre, la source de lumière est toujours visible, et elle te réchauffe toujours.
Les effets d'extinction en retour n'auront un effet sur Terre que 8mn20s (encore) plus tard (retour) et cette source ne sera pas vue "éteinte" sur Terre avant 00h16mn40s (le double, car l'information, ou l'énergie, doit faire l'aller-retour) : cause ==> effet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 17:54

Explorer a écrit:

Donc, ta décision de 00h00 d'éteindre

Pardon, je rectifie, ta décision était d'allumer une source déjà éteinte.

Ton raisonnement est tout-à-fait juste (et le mien aussi, mais il ne répondait pas ta question, que j'ai lue de travers, mea culpa).

Tu as tout compris.
Revenir en haut Aller en bas
Kenza--Farah
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 17:56

Bonjour Explorer,

et merci pour ta réponse, pas direct, mais concrète scientifiquement. C'est justement le côté scientifique que je souhaite égarer pour le moment. Si tu peux comprendre cela.C'est pour cela que je ne parle pas de la Terre qui tourne et toutes les lois physiques qui régissent notre Univers... 'Cadeau

Je vais imager ainsi : Je suis sur Terre. Par un interrupteur qui téléportera instantanément ma commande d'un point A (La Terre) à un point B (Le Soleil), je pourrais recevoir la première onde électromagnétique de lumière 08 minutes et 20 secondes après que j'aurais actionné l'interrupteur. Bien sûr, au moment où j'actionnerais l'interrupteur, le soleil sera éteint.

Est-cela ?


Dernière édition par Kenza--Farah le Mer 2 Sep - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kenza--Farah
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 17:57

Explorer a écrit:
Explorer a écrit:

Ton raisonnement est tout-à-fait juste (et le mien aussi, mais il ne répondait pas ta question, que j'ai lue de travers, mea culpa).
.

Aucun problème. C'est pour cela que j'ai reformuler ma question. Bad)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 17:59

Je suis ravi d'avoir pu t'aider.
Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Kenza--Farah
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 18:07

Bonjour Explorer, et oui, j'ai d'autres questions. Merci pour ton aide. 'danseuse. Je ne sais pas si tu me suivras dans mes fructueuses analogies... Mais je tente banane danse

Maintenant, à l’œil nu, et disposé à 150.000.000 de kilomètres de moi, le soleil je ne peux le voir. Ok.
On admet aussi que le Soleil est éteint. Ok
Je mets mon œil dans un télescope, l'un des plus grand du monde par exemple, en haut d'une chaîne montagneuse...
Là, je dirige la vue du télescope vers le soleil. Ok
Et je ne vois rien. Ok
- J'appuie sur mon interrupteur. Tu te souviens que celui-ci téléporte l'information instantanément.

Est-ce cela : Dès la seconde où j'allumerais le soleil, je pourrais le voir dans mon télescope.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 18:24

@Kenza--Farah a écrit:

Je mets mon œil dans un télescope, l'un des plus grand du monde par exemple, en haut d'une chaîne montagneuse...
Là, je dirige la vue du télescope vers le soleil. Ok
Et je ne vois rien. Ok
- J'appuie sur mon interrupteur. Tu te souviens que celui-ci téléporte l'information instantanément.

Est-ce cela : Dès la seconde où j'allumerais le soleil, je pourrais le voir dans mon télescope.

Je t'ai bien suivi cette fois.

Bien qu'actuellement, aucune information n'est capable d'aller plus vite que c (la lumière), je veux bien admettre l'hypothèse que tu utilises des particules hypothétiques à ce jour, nommées tachyons, particules proposées par la théorie de la relativité restreinte, capable de voyager plus vite que la lumière, bien que n'ayant aucune existence physique reconnue à ce jour.

Dans ce cadre "hypothétique" uniquement, tu disposes donc d'une technologie (c'est de la fiction, mais j'accepte l'hypothèse), capable de transmettre une information de manière quasi-instantanée :

Le temps "aller" de l'information est donc de zéro, super !

le temps "retour" par contre, est celui que la lumière met à voyager depuis la source, (ce ne sont pas des "tachyons"), par conséquent, tu devras attendre les 8mn20 s que met la lumière pour entrer dans ton télescope, aussi performant soit-il.

Nota : contrairement à une idée assez récurrente, ton télescope n'a pas le don de "projeter" ta vue à grande distance, mais il traite la lumière qu'il reçoit à l'instant présent.

Mais comme je l'ai dit, les tachyons n'ont pas d'existence physique à ce jour, et soulèvent des problèmes au niveau de la causalité (paradoxes), mais il n'est pas interdit de raisonner sur des scénarios où ces derniers pourraient exister.
Revenir en haut Aller en bas
Kenza--Farah
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 18:55

Bonsoir Explorer,

tu me réponds clairement. Bad)

Donc, l'onde électromagnétique doit parcourir physiquement la distance (en kilomètre) d'un point A à un point B afin d'y parvenir.
Ce que je ne comprends pas :

Entre le point A et le point B, il y a 150 000 000 de kilomètres. Arrivée à mi-distance (approximativement bien sûr Bad), c'est-à-dire à 75 000 000 de kilomètres de la Terre, l'onde électromagnétique aura déjà éclairé une partie du vide qui me sépare, moi, du soleil. Du moins, je pourrais voir les premières ondes électromagnétiques, les premières de toutes les différentes trajectoires qu’empruntent ces ondes. Toujours en se basant sur les théories d'aujourd'hui, s'agissant de la propagation des ondes lumières.

Étant donné, et comme tu me le dis, que la lumière se déplace, je comprends alors que je pourrais voir les premières lumières au loin avant les 8 minutes et ses 20 secondes.
Imageons : Je regarde au loin, que mon fils arrive. Je le verrai dès qu'il sera dans mon champ de vision (à l’œil nu bien sûr)

Ce que je comprends : Tu es entrain de m'expliquer que mon fils, je peux le voir seulement si celui-ci est devant moi, là, à moins d'un centimètre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 20:47

@Kenza--Farah a écrit:

Donc, l'onde électromagnétique doit parcourir physiquement la distance (en kilomètre) d'un point A à un point B afin d'y parvenir.
Ce que je ne comprends pas

Objectivement, c'est tout ce qu'il y a à comprendre, mais je commence à cerner ton problème.

@Kenza--Farah a écrit:
Entre le point A et le point B, il y a 150 000 000 de kilomètres. Arrivée à mi-distance (approximativement bien sûr Bad), c'est-à-dire à 75 000 000 de kilomètres de la Terre, l'onde électromagnétique aura déjà éclairé une partie du vide qui me sépare, moi, du soleil.

L'onde électromagnétique aura traversé une partie du vide et éventuellement éclairé des particules de matière présentes sur son passage. On "n'éclaire" pas le vide, puisque le vide ne "réfléchit" pas la lumière.

@Kenza--Farah a écrit:
Du moins, je pourrais voir les premières ondes électromagnétiques, les premières de toutes les différentes trajectoires qu’empruntent ces ondes. Toujours en se basant sur les théories d'aujourd'hui, s'agissant de la propagation des ondes lumières.

Tu ne peux percevoir que la lumière parvenue dans ton oeil. Tu ne peux pas percevoir la lumière qui est encore à mi-distance, puisque celle-ci n'est pas encore arrivée.

@Kenza--Farah a écrit:
Étant donné, et comme tu me le dis, que la lumière se déplace, je comprends alors que je pourrais voir les premières lumières au loin avant les 8 minutes et ses 20 secondes.
Imageons : Je regarde au loin, que mon fils arrive. Je le verrai dès qu'il sera dans mon champ de vision (à l’œil nu bien sûr)

Ce que je comprends : Tu es entrain de m'expliquer que mon fils, je peux le voir seulement si celui-ci est devant moi, là, à moins d'un centimètre.

Il y a une différence fondamentale entre un objet matériel et la lumière.

Tu vois ton fils parce qu'il réfléchit la lumière du jour, et que cette lumière, une fois toute la distance parcourue est perçue par ta rétine.
Dans la vie quotidienne, les distances sont si faibles que ce trajet apparaît instantané, bien qu'il existe un décalage insignifiant, de l'ordre de quelques nanosecondes.
A l'échelle astronomique, la lumière est un escargot. C'est la raison pour laquelle on observe "le passé", et qu'on ne peut pas observer le présent.

La lumière ne réfléchit pas la lumière comme le fait un objet, (c'est ça qui le rend "visible") et tu ne peux pas percevoir la lumière qui n'est pas encore arrivée dans ta rétine.
Revenir en haut Aller en bas
Kenza--Farah
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 21:07

Bonsoir Explorer.

Ceci :

@Kenza--Farah a écrit:

Donc, l'onde électromagnétique doit parcourir physiquement la distance (en kilomètre) d'un point A à un point B afin d'y parvenir.
Ce que je ne comprends pas

Explorer a écrit:
Objectivement, c'est tout ce qu'il y a à comprendre, mais je commence à cerner ton problème.

Et ensuite :


Explorer a écrit:
Tu ne peux percevoir que la lumière parvenue dans ton oeil. Tu ne peux pas percevoir la lumière qui est encore à mi-distance, puisque celle-ci n'est pas encore arrivée.


Explorer a écrit:
Il y a une différence fondamentale entre un objet matériel et la lumière.

Explorer a écrit:
Tu vois ton fils parce qu'il réfléchit la lumière du jour, et que cette lumière, une fois toute la distance parcourue est perçue par ta rétine.

Alors : Là, tu me parles d'une forme de téléportation, mais qui n''en est pas une directement. L’œil fait objet de récepteur téléporteur, si je comprends bien tes explications. Comprends-tu ce que tu m'as expliqué ? (je pense que oui, proprement dit, et je pense que non, subjectivement).
Je veux bien aller plus loin si tu me comprends.
Revenir en haut Aller en bas
Kenza--Farah
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 21:25

Suite : (tu m'arrêtes si j'ai faux)

pour une téléportation : A=Source B=Cible
De A, (la source), part une onde électromagnétique de lumière.
Cette onde ne peut se matérialiser que si elle parvient à une rétine, qui la cible (B).
Concrètement, B (la cible) est l'objet, le seul d'ailleurs, vivant pourquoi A est émis.
Que A se matérialise sur une matière quelconque de l'univers, n'a aucun intérêt, ni aucune utilité.
Le hasard, si c'est de cela qu'il s'agit afin d'expliquer les bienfaits de la nature, nous montre une fois de plus qu'il est organisé. Par là, l'onde électromagnétique de la lumière est destiné à atterrir dans la rétine humaine, et ce en fonction de tout ce que l'on connait à ce jour.
Si je dis atterrir, je devrais dire "se matérialiser".

En fait, je considère que l'onde électromagnétique est matériel.

'' Excuse-moi si je n'y comprends rien. Je te l'ai dit dès le départ.Je fais au mieux. Je ne prétends rien. Qu'il n'y ait pas de confusion dans ce que je peux avancer.''

Oui, je dis, car je le pense depuis le début, c'est quelque chose qui me vient instinctivement. Je dis que l'onde est matériel. Dans le sens qu'elle se matérialise, et se dématérialise. Pas tout à fait en fait. Le terme, je ne le connais pas. Peut-être toi aussi. L'onde a la faculté de se déplacer dans le vide. C'est pourquoi je dis qu'elle se dématérialise. L'onde se matérialise dans ma rétine. L'onde emprunt un chemin, le plus court, afin de parcourir ce pourquoi, et ce dans quoi elle est destinée.
C'est quelque chose, qui par analogie, me fait penser immédiatement à une forme très avancé de téléportation.
En fait, l'onde ne se dématérialise pas. Elle va se contenter de pouvoir profiter de ce qu'il l'entoure. Comme c'est l'oiseau qui ne vole pas. Mais l'air qui le fait voler...

Tu me dis si ce que j'avance est inutile, à toi, qui en sait un bout, sur le comment du pourquoi. Moi, je sais peut-être le pourquoi de qui, ou d'où. Fete1.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 21:33

@Kenza--Farah a écrit:
Là, tu me parles d'une forme de téléportation, mais qui n''en est pas une directement. L’œil fait objet de récepteur téléporteur, si je comprends bien tes explications.

N'importe quoi.
Dis moi, quel âge as-tu ?

@Kenza--Farah a écrit:
Je veux bien aller plus loin si tu me comprends.

J'ignorais que c'était à moi qu'il appartenait de comprendre quelque chose à ce cas d'école primaire  Mr. Green
Je te remercie pour cette "faveur", mais ça ira pour ce soir  Mr.Red  

Je répondrai volontiers à de nouvelles questions lorsque le niveau sera un peu relevé.

EDIT : j'ai lu entre temps les deux premières lignes de ton dernier post. Inutile d'aller plus loin.

Bye
Revenir en haut Aller en bas
Kenza--Farah
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 21:43

Bonsoir Explorer,

bon, en tous les cas, tu a répondu à ma question. J'ignorais que la lumière devait atteindre la rétine pour qu'elle puisse être vue. Il fallait le savoir.
Ensuite, il n'y a rien de méchant, ou de primaire, à vouloir tenter d'expliquer quelque chose qu'y me paraît tout à fait plausible.C'est d'ailleurs ainsi que les plus grandes découvertes l'ont été.
Je me disais. Mais en fait, je ne te dis plus.

EDIT : en plus, là où tu y vois un drame, est une impossibilité, moi j'y vois l'avenir, et les possibilités. C'est pourquoi c'est moi qui pose les questions. Et je te remercie de m'avoir répondu, en toute humilité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Questions.   Mer 2 Sep - 22:31

@Kenza--Farah a écrit:

Ensuite, il n'y a rien de méchant, ou de primaire, à vouloir tenter d'expliquer quelque chose qu'y me paraît tout à fait plausible.

Non effectivement, pour autant que soient prises en compte les explications qu'on te donne au lieu de les dénigrer comme tu l'as fait, mais ça :

@Kenza--Farah a écrit:
Je veux bien aller plus loin si tu me comprends

Un peu fort, tu crois pas ? Non ?

@Kenza--Farah a écrit:
C'est d'ailleurs ainsi que les plus grandes découvertes l'ont été.

Rien n'est jamais définitivement acquis dans le domaine de la science.
Les plus grandes découvertes ont été faites effectivement en poussant toujours plus loin nos investigations et notre quête de savoir : trouver les réponses aux grandes questions, mais sur les bases de l'héritage d'un savoir transmis par les générations de scientifiques précédents.

On ne peut pas être crédible en matière de sciences, en déversant un contenu qui ne repose que sur aucun fait scientifique. On fait de la science ou pas. C'est un choix. Les questions sont légitimes, mais sans un minimum de bagages ou de connaissances, il n'y a pas de place pour les pseudos théories abracadabrantesques (tu n'es pas le(a) premier(e) sur ce forum à déballer des théories personnelles, et là, c'est mal barré).

@Kenza--Farah a écrit:
là où tu y vois un drame, est une impossibilité, moi j'y vois l'avenir, et les possibilités. C'est pourquoi c'est moi qui pose les questions. Et je te remercie de m'avoir répondu, en toute humilité...

Je ne vois aucun drame, par contre j'ai lu beaucoup de bêtises.
Autant te dire, sans méchanceté aucune, qu'il n'y a aucun avenir pour toi si tu persistes dans cette voie.
A toi de voir si tu veux vraiment progresser, ou pas, si ça t'intéresse vraiment ou pas.

Je veux bien répondre aux questions, analyser ce que tu n'as pas compris et développer des points difficiles, (personne n'a la science infuse) mais je refuse de perdre mon temps inutilement.

Bonne soirée, et à bientôt peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Kenza--Farah
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Questions.   Jeu 3 Sep - 6:24

Bonjour Explorer,

je ne lis pas ton message.
Je t'ai remercié clairement, et j'ai étais très clair, sur la teneur de mes messages.
Je reste très poli, et très respectueux. J'apprécie ton aide, et toutes les réponses que tu as apporté.
Je ne polémiquerai pas avec toi, car c'est ce que tu cherches.
Si j'ai une autre question scientifique, je viendrais ici pour obtenir une réponse, si j'ai des solutions, des propositions, pour faire de ce monde un monde meilleur, j'irai ailleurs. Maintenant, je vous suggère ceci, car nombreuses et nombreux sont ce qui souffrent dans ce monde, et qui attendraient des théories nouvelles, à des fins de faire progresser la science. Et votre comportement, celui de réfuter par le savoir contractuel toutes sources d'informations viables pour le progrès de l'humanité, serait très très mal perçu ici, sur Terre, et certainement aux cieux, pour lequel vos propos leur apporter un tord certain dans la privigialité de la connaissance, du savoir, et du bonheur prétendu sur Terre.
A défaut de s'en prendre à moi, et à ma pseudo 'theory', ne vous en prenez pas à la misère, et aux malheurs du monde. Vos propos me font penser à celui qui protégerait un secret, afin de se garder le plaisir de la technologie, des bonnes choses, et du reste que beaucoup ne connaissent pas malheureusement ici, et plus je rencontre des gens comme vous, plus je me dis que le bonheur est pris en otage par des malfrats qui souhaitent se garder et s'accaparer pour toujours les technologies du monde de l'humanité tout entier. Cet air finira un jour, et vous et les gens comme vous avec. Je suis entièrement responsable de mes propos, et j'assume la globalité de ce que j'ai écrit ici. Le nom d'emprunt de ce compte est le nom d'artiste d'une chanteuse française, et ce n'est pas mon nom. J'indique cela pour ne pas lui causer de tord, si mes propos peuvent être considérer comme déplacer ou autres.

Bien à vous et à très vite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Questions.   Jeu 3 Sep - 17:56

@Kenza--Farah a écrit:
Je reste très poli, et très respectueux.

Bof, poli(e), j'ai fait preuve d'impolitesse à ton égard ? Si c'est le cas, tu t'adresses à la modération sans perdre une seconde, ils se feront un plaisir de "nettoyer" tout ce qui est "hors charte".

Respectueux(se) certainement pas puisque tu te moques de ce qu'on t'explique et tu te permets de critiquer des informations vérifiables avec des sornettes sorties tout droit d'un conte de fée.

Tu te rends compte à quel point tu es ridicule ?

@Kenza--Farah a écrit:
je ne lis pas ton message...[...]..Si j'ai une autre question scientifique, je viendrais ici pour obtenir une réponse

Tu ne lis pas les messages ? Sans blague ? Mais tu fais quoi ici ? T'es venu(e) pour nous donner des cours de mécanique ondulatoire ?
En tout cas ne compte plus sur moi pour combler encore tes lacunes d'élève de cours élémentaire 1ère année (et je suis gentil).

Pour les autres, j'en connais quelques-uns qui ne prendront pas les gants que j'ai pris avec toi, et qui vont te remballer sans ménagement à tes prochaines divagations, puisque de toute évidence, tu es en froid avec tout ce qui touche à la science.

Encore une fois, tu fais quoi ici ?

@Kenza--Farah a écrit:
Je ne polémiquerai pas avec toi, car c'est ce que tu cherches.

Ah pardon, n'inverse pas les rôles ! Les polémiques, c'est toi qui les cherches avec tes "matérialisations", tes "téléportations", et ton souhait bien exprimé de laisser la science de côté ! Plutôt étrange pour quelqu'un qui s'inscrit sur un forum de science en général, et d'astronomie en particulier. Tu t'es trompé(e) de forum !

Les informations que je t'ai données quant à moi ne sont pas sujet à polémique, je suis désolé de te contredire, car encore une fois, celles-ci sont vérifiables.

Alors qui fait de la polémique ?

@Kenza--Farah a écrit:
Le nom d'emprunt de ce compte est le nom d'artiste d'une chanteuse française, et ce n'est pas mon nom. J'indique cela pour ne pas lui causer de tord, si mes propos peuvent être considérer comme déplacer ou autres.

Jamais entendu parler, je n'écoute que de la musique.
Rassure toi, la réputation de cette "artiste" ne risque rien  Mr. Green

Tu peux donc continuer à utiliser ce pseudonyme et même celui de Britney Spears si ça t'amuse, c'est pas mon problème.
C'est plutôt le tien, parce qu'au demeurant, ça fait "tâche" sur un forum de science..
Moi je dis ça, mais tu fais ce que tu veux...

@Kenza--Farah a écrit:
si j'ai des solutions, des propositions, pour faire de ce monde un monde meilleur, j'irai ailleurs.
Maintenant, je vous suggère ceci..bla bla bla

C'est une très bonne idée.
Ici, c'est un forum où l'on parle de science.
Ce n'est pas le lieu pour faire une apologie digne de témoins de Jéhovah ou autres dérives sectaires.


Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 536
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: Questions.   Jeu 3 Sep - 21:57

@Kenza--Farah a écrit:
nombreuses et nombreux sont ce qui souffrent dans ce monde, et qui attendraient des théories nouvelles, à des fins de faire progresser la science.

On ne fait pas progresser la science en racontant n'importe-quoi. Un théorie scientifique doit non seulement s'appuyer sur le socle scientifique, mais doit en plus être plausible scientifiquement.


@Kenza--Farah a écrit:
Et votre comportement, celui de réfuter par le savoir contractuel toutes sources d'informations viables pour le progrès de l'humanité, serait très très mal perçu ici, sur Terre, et certainement aux cieux, pour lequel vos propos leur apporter un tord certain dans la privigialité de la connaissance, du savoir, et du bonheur prétendu sur Terre.


@Kenza--Farah a écrit:
Vos propos me font penser à celui qui protégerait un secret, afin de se garder le plaisir de la technologie, des bonnes choses, et du reste que beaucoup ne connaissent pas malheureusement ici, et plus je rencontre des gens comme vous, plus je me dis que le bonheur est pris en otage par des malfrats qui souhaitent se garder et s'accaparer pour toujours les technologies du monde de l'humanité tout entier.

Généralement nous recevons des dingues pigeant que quick à l'astronomie et à l'astrophysique, et proposant des théories expliquant ce que des générations entières de scientifiques chevronnés n'arrivent pas à expliquer. Tu parviens à faire plus ou moins la même chose, en y ajoutant une pincée de New Age et une graine de conspirationnisme. Je crois que c'est bien la 1e fois qu'on voit ça sur Astro-Forum...


@Kenza--Farah a écrit:
Bien à vous et à très vite !

Hé ben, on dirait que tu y prends goût, mon gaillard ! Ça te plaît, de te faire démontrer l'ineptie de tes propos ? Tu veux qu'on en parle ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questions.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questions.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je me pose pas mal de questions sur "le rêve éveillé"
» Questions générales aux Témoins de Jéhovah, Catholiques, Adventistes du Septième Jour, Baptistes, Pentecôtistes, et autres.
» questions diverses sur l operation
» Petites questions toutes betes aux lycéens de LLG
» les 10 questions existentielles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Etoiles-
Sauter vers: