Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 question sur le voyage temporel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Plateforme
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: question sur le voyage temporel   Jeu 14 Juil - 0:42

Bonjour,

Un petit détail d'une émission me tourmente un peu:

http://www.youtube.com/watch?v=0wW0U-t2nRE&feature=related

Dans cette video, à partir de 4:00, il est expliqué que pour un vaisseau spatial qui irait très vite (proche de la vitesse de la lumière), un astéroide s'écrasant sur une planète tomberait de manière "anormalement lente" du point de vue du vaisseau.

Je me demande s'il n'y aurait pas une petite inversion de la part des auteurs de ce documentaire?
Car, si le vaisseau avance plus vite, le temps à bord du vaisseau ralentit par rapport au temps à l'extérieur; donc, au contraire, l'astéroide s'écrasant sur la planète devrait s'écraser "anormalement vite" du point de vue du vasseau?

Merci de vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Plateforme
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: question sur le voyage temporel   Jeu 14 Juil - 0:46

Une autre preuve est juste de dire que lorsqu'on voyage vite dans le temps et qu'on ralentit, on a voyagé vers le futur. Donc, les événements se sont produits plus rapidement à l'extérieur de notre point de vue?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: question sur le voyage temporel   Jeu 14 Juil - 14:20

Citation :
Je me demande s'il n'y aurait pas une petite inversion de la part des auteurs de ce documentaire ?
C'est également mon avis. En prenant l'exemple du vaisseau spatial extrêmement rapide, c'est son temps propre qui se dilate par rapport à l'espace dans lequel il se déplace. Un observateur extérieur verrait ce qui se passe dans le vaisseau se dérouler "au ralenti" et un membre de l'équipage verrait, par contrecoup, ce qui se déroule hors du vaisseau "en accéléré".

Cela dit, le propos du documentaire pourrait ne pas être faux. La dilatation du temps est un effet du déplacement à grande vitesse, mais on peut tout aussi bien imaginer le vaisseau spatial se déplaçant très vite par rapport à une planète que la planète se déplaçant très vite par rapport au vaisseau spatial. Après tout, il faut d'abord définir quelque chose d'immobile pour établir qu'autre chose se déplace par rapport à elle, et dans cette situation, autant le vaisseau spatial que la planète en train se de faire percuter peuvent jouer le rôle de repère immobile.

Autrement dit, en prenant la planète comme référence, c'est le vaisseau spatial qui se déplace très vite par rapport à elle et son temps propre se dilate. Mais en prenant le vaisseau spatial comme référence, c'est maintenant la planète qui se déplace très vite par rapport à lui et son temps propre en sera dilaté exactement de la même manière que précédemment.

Cette équivalence ne fonctionne que si l'on envisage des mouvements rectilignes et uniformes, c'est-à-dire si l'on se place dans le contexte théorique de la relativité restreinte, et non généralisée aux mouvements à vitesse variable. Mais pour rester cohérents, nous sommes en droit de supposer que le vaisseau spatial a bien dû décoller de quelque part, a bien dû accélérer à partir de son point de départ. Dès ce moment, l'équivalence est brisée, et ce sera bien le temps propre du vaisseau qui se dilatera par rapport à la planète, alors que l'inverse ne se vérifiera plus.

C'est toute la teneur du paradoxe dit des "jumeaux de Langevin", l'expérience fictive dans laquelle un personnage part pour un voyage de longue durée à une vitesse proche de celle de la lumière, laissant son jumeau sur Terre. Au retour du voyageur, on est censé constater qu'il n'a presque pas changé, au contraire du jumeau qui a vieilli "normalement". On pourrait objecter que chacun des deux jumeaux se déplace aussi vite l'un par rapport à l'autre pendant l'excursion, et que chacun devrait voir l'autre évoluer au ralenti, mais ce serait négliger les accélérations subies par le jumeau voyageur au début et à la fin de son voyage, qui font que c'est bien son temps propre qui se dilate par rapport à celui de son frère, et pas l'inverse. On peut aussi remarquer que cette expérience fictive porte toujours le nom de paradoxe, même s'il a été résolu en même temps qu'il a été énoncé. Cela laisse croire que le paradoxe consiste à voir deux personnes jumelles vieillir à des rythmes différents, alors qu'il consiste à voir une seule des deux personnes vieillir au ralenti par rapport à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: question sur le voyage temporel   Mer 1 Juil - 14:18

@Plateforme a écrit:
Dans cette video, à partir de 4:00, il est expliqué que pour un vaisseau spatial qui irait très vite (proche de la vitesse de la lumière), un astéroide s'écrasant sur une planète tomberait de manière "anormalement lente" du point de vue du vaisseau.

Je me demande s'il n'y aurait pas une petite inversion de la part des auteurs de ce documentaire?
Car, si le vaisseau avance plus vite, le temps à bord du vaisseau ralentit par rapport au temps à l'extérieur; donc, au contraire, l'astéroide s'écrasant sur la planète devrait s'écraser "anormalement vite" du point de vue du vasseau?

Ce n'est pas aussi simple.

Il manque des précisions importantes.

La situation (comportement des horloges) est exactement la même du point de vue du voyageur observant cette planète, que du point de vue d'un habitant de cette planète observant le voyageur.

La situation (en MRU), est parfaitement symétrique car chacun est "mobile" du point de vue de l'autre.

En cas d'éloignement, chacun des deux observateurs verra la scène de l'autre au ralenti. (redshift)
En cas de rapprochement, chacun des deux observateurs verra la scène de l'autre à l'accéléré (blueshift)

On va me dire ; ben non c'est pas possible, c'est l'un ou l'autre, ça peut pas être les deux, c'est pas logique : SI

C'est ce point précis qui cause un FAUX paradoxe, faux pourquoi :

Aux retrouvailles, un seul aura vieilli moins que l'autre, forcément.
Mais alors lequel ?

Ce sera celui qui aura fourni le plus d'efforts pour rejoindre l'autre en accélérant / décélérant (la ligne d'univers la plus longue en terme de détour dans l'espace-temps).

Ici, seul le vaisseau a la "capacité" de modifier sa trajectoire, c'est donc l'astronaute qui aura toutes ces horloges en retard par rapport aux habitants de la planète.

Explication : Pendant la décélération du vaisseau le "bénéfice" de la scène en accéléré n'est plus symétrique au "bénéfice" de la scène au ralenti.

C'est pendant cette phase que le rapport "bénéfice/déficit" est "inverse" pour chaque observateur.

Ce phénomène est la conséquence directe de la constance de la vitesse de la lumière, quel que soit l'observateur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: question sur le voyage temporel   

Revenir en haut Aller en bas
 
question sur le voyage temporel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le voyage temporel est-il possible?
» Questions pour le voyage avec l'organisme Thalassa
» 1ère gauloiserie nantaise, voyage temporel au fil de l'Erdre
» question sentimentale
» [Débat] Question Importante : Possession Du Corps.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Etoiles-
Sauter vers: