Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les phénomènes terrestres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fringer
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 18
Age : 46
Date d'inscription : 24/04/2011

MessageSujet: Les phénomènes terrestres   Dim 1 Mai - 19:06

LES TORNADES
... Les furies du ciel ...

--------------------------------------------------------------------------------
QU'EST-CE QU'UNE TORNADE?



Le mot tornade vient de 2 termes espagnols: "tronada" = orage et "tornar" = tourner. C'est le phénomène météorologique le plus violent, destructeur et sournois qui existe. C'est une tempête de petite dimension concentrant en peu d'espace énormément d'énergie. Elle détruit tout sur son passage. La ligne de démarcation entre la zone presque entièrement dévastée et la zone voisine, légèrement touchée, est très nette. La soudaineté, sa brève durée et le sentiment de complète impuissance devant cette force impitoyable en font une véritable ennemie.

Comparativement à un ouragan, la tornade agit sur une échelle beaucoup plus petite et dure beaucoup moins longtemps. Elle est toujours accompagnée d'un orage violent, précédée de pluie (pouvant aller jusqu'à 70 mm soudainement) et souvent de grêle et ordinairement suivie de fortes averses.

Sur la mer, la tornade s'appelle trombe d'eau ou trombe marine. Elle est plus fréquente mais souvent moins violente que la tornade, car les vents dépassent rarement 80 km/h. Elle est de couleur blanche plutôt que grise ou noire. Elle aspire l'eau dans son entonnoir.



--------------------------------------------------------------------------------

FACTEURS MÉTÉO NÉCESSAIRES À LA FORMATION D'UNE TORNADE:
Déstabilisation excessive de l'air rendue possible par à la fois:

le réchauffement par la base grâce à l'action du rayonnement solaire et par une circulation du sud en provenance du Golfe du Mexique. (Au sol, à ce moment, l'air est très chaud et très humide.)
le refroidissement par le sommet d'une tranche de l'atmosphère assuré par une circulation de l'ouest ou du nord-ouest.
Cet agencement est particulièrement explosif. Il ne s'agit que d'une poussée vers le haut pour que se développent de violents orages qui pourraient générer des tornades. Le mouvement ascendant est amorcé par un soulèvement forcé à l'avant d'un front froid.

--------------------------------------------------------------------------------

FORMATION:
Tout d'abord, il y a une colonne nuageuse ou cône renversé (trompe d'éléphant) en forme d'entonnoir à la base d'un cumulonimbus (nuages d'orages).
Par la suite, typiquement, l'extrémité de la colonne nuageuse s'abaisse vers le sol.
Quand elle touche le sol, apparaît un nuage de débris (buisson) soulevés du sol. Les débris aspirés vers le haut font apparaître un entonnoir.
La tornade est en plein développement lorsque la colonne nuageuse et le buisson se rejoignent et forment une colonne continue.
Elle se déplace en suivant une trajectoire un peu incurvée, (en ondulant et en tournoyant comme une gigantesque toupie), tributaire du déplacement du nuage d'où elle pend.
Le cône qui s'affaiblit peut prendre l'aspect d'une corde, se tordre et finalement disparaître en rentrant dans la base du nuage.

--------------------------------------------------------------------------------

PRÉVISION DES TORNADES:
La science moderne dispose maintenant du satellite et du radar pour aider à prévoir, avec le plus de précisions possible, l'étendue de la région où pourrait frapper la tornade. Les prévisions des tornades ont commencé seulement en 1952.



--------------------------------------------------------------------------------

VENTS DANS UNE TORNADE:
Ils sont de l'ordre de 380 à 760 km/h. (Ils sont très forts à cause de la pression qui est très basse sur une très petite distance). Ils tournent, en général, dans le sens contraire des aiguilles d'une montre dans l'hémisphère nord. (Cependant, on a déjà observé des tornades tournant dans le sens des aiguilles d'une montre.)



--------------------------------------------------------------------------------

À QUEL MOMENT DE L'ANNEE A LIEU UNE TORNADE?
Entre avril et septembre, mais surtout en mai et juin. (Cependant, on peut en observer aux Etats-Unis à l'année longue). La durée moyenne de la saison des tornades est de 48 à 60 jours.



--------------------------------------------------------------------------------

DURÉE DE VIE:
En moyenne, du début à la fin, quelques minutes (au pire: 1 heure). Entre chacun de ses touchers au sol, la tornade se relève vers la base du cumulonimbus (Cb).



--------------------------------------------------------------------------------

FRÉQUENCE:
Très variable selon les endroits. Plusieurs centaines de fois dans le "Chemin des tornades", très rare ailleurs. La plus grande probabilité de formation de tornades est entre 15h et 19h environ, avec un maximum entre 17h et 19h.



--------------------------------------------------------------------------------

DIAMÈTRE:
Au sol, le diamètre est d'en moyenne une centaine de mètres, mais il peut varier de 50 m à 1 km. (En réalité, la tornade semble être composée de plusieurs petits vortex très intenses dont le diamètre serait d'environ 10 m).



--------------------------------------------------------------------------------

LONGUEUR ET LARGEUR DE LA TRAJECTOIRE AU SOL:
En moyenne 10 km de long et 100 m de large. Mais il peut y avoir des trajectoires de moins de 1 km de long et de seulement quelques mètres de large ou, à l'inverse de près de 100 km de long et de 1,5 km de large.



--------------------------------------------------------------------------------

VITESSE ET DIRECTION DE DÉPLACEMENT:
Très variable: en moyenne de 50 à 60 km/h. Cependant une tornade peut être très lente ou parfois elle peut se déplacer jusqu'à 100 km/h. En général, une tornade se déplace du sud-ouest vers le nord-est.




http://youtu.be/xCI1u05KD_s

http://youtu.be/eDK-EJPM_e4


Revenir en haut Aller en bas
fringer
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 18
Age : 46
Date d'inscription : 24/04/2011

MessageSujet: Re: Les phénomènes terrestres   Dim 1 Mai - 19:17

SOURCE METEOCONSULT mai 2011

Etats-Unis

Un mois d'Avril 2011 exceptionnel

Avec plus de 900 tornades enregistrées en moins d'un mois sur le pays, c'est à dire les deux tiers des tornades que l'on dénombre chaque année aux Etats-Unis, le mois d'avril a été vraiment exceptionnel.


Tornades sur de nombreux états : bilan meurtrier


Les violentes tornades et les inondations dues aux tempêtes qui ont balayé depuis la semaine dernière le sud des Etats-Unis ont fait 350 morts, dont 220 dans le seul Etat de l'Alabama. Le bilan des victimes dans les trois Etats les plus éprouvés fait également état de 34 morts dans le Tennessee et de 33 dans le Mississippi.


Ces tornades sont des catastrophes naturelles les plus meurtrières aux Etats-Unis depuis le passage de l'ouragan Katrina en 2005 (1.500 victimes) et les tornades d'avril 1974 (308 morts).
Découvrez les impressionnantes images de la tornade destructrice sur cette vidéo amateur filmée à Tuscaloosa hier.




Pourquoi autant de tornades ?

Des conditions anticycloniques persistantes sur la Floride et des basses pressions étendues du Canada aux grandes plaines américaines matérialisent des zones de conflits entre l'air chaud, humide et instable remontant du Golfe du Mexique et l'air plus froid sur le nord des Etats-Unis. En raison de températures de surface de l'eau anormalement élevées sur le golfe du Mexique en cette période de l'année, ce facteur augmente l'énergie disponible pour les systèmes orageux et les supercellules génératrices de tornades.



Etats-Unis : le printemps, saison la plus propice au déclenchement de tornades

C'est aux Etats-Unis qu'on trouve le plus grand nombre de tornades. C'est au Texas, dans l'Oklahoma, le Nebraska, le Kansas et le Missouri qu'on en compte le plus avec une moyenne de 650 à 1100 phénomènes de ce type par an. Aux Etats-Unis, c'est au printemps que la saison des tornades se produisent, notamment en mai. 47% des tornades se déclenchent au printemps, 33% en été, 13% en automne et seulement 7% en hiver.



D'autres tornades attendues cette semaine

Une nouvelle perturbation active balaie le sud-est des Etats-Unis entre ce dimanche et mercredi. Elle emprunte la même trajectoire que la précédente, circualnt des Grandes Plaines vers la côte Est des Etats-Unis. On attend de nouvelles tornades en raison d'un nouveau et violent conflit de masses d'air. Les mêmes régions que celles déjà sinistrées la semaine dernière sont à nouveau concernées par ce risque.


27 avril 2011 TV news

http://youtu.be/KR5LtyQ_5IM
Revenir en haut Aller en bas
fringer
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 18
Age : 46
Date d'inscription : 24/04/2011

MessageSujet: Re: Les phénomènes terrestres   Lun 2 Mai - 7:10


LES ORAGES

Formation d'un orage
Lorsque de l'air anormalement froid recouvre de l'air anormalement chaud, les conditions sont favorables au déclenchement des orages. De violents courants d'air verticaux entraînent l'humidité, les fragments de glace, les grêlons et les gouttelettes d'eau à l'intérieur du nuage. Ces frottements créent une séparation des charges électriques. Les particules les plus fines, chargées d'électricité positive, se dirigent vers le sommet. Les plus lourdes chargées d'électricité négative vont vers la base. À cause des mouvements verticaux très violents et puissants, il y a déséquilibre entre les charges électriques à l'intérieur du nuage ainsi qu'à l'extérieur, entre la base négative du nuage et le sol positif. Quand les charges accumulées deviennent trop importantes, et surtout lorsqu'il y a opposition directe entre ces charges, il y a décharge électrique (éclair) et un orage éclate.


--------------------------------------------------------------------------------

Pourquoi y-a-t-il tant d'orages l'été?
Parce que l'été, le soleil brille plus longtemps et est plus fort; il réchauffe l'air. Plus l'air est chaud, plus il monte vite et haut, rencontrant des zones de plus en plus froides. Il y a donc formation de plus de cumulus ou cumulonimbus. D'importantes masses d'air très froid et d'air très chaud se confrontent donc, cherchent à se repousser, montent et descendent en tourbillons, se mélangent chargeant ainsi les nuages d'électricité.


--------------------------------------------------------------------------------

Comment se produit l'éclair?
Quand le champ magnétique d'un nuage est assez puissant pour produire, malgré la résistance de l'air, une étincelle géante (i.e. si le nuage est suffisamment chargé pour donner lieu à un coup de foudre), on observe d'abord une faible décharge, déclenchée habituellement dans la partie basse du nuage, appelée traceur par bonds, qui progresse vers le sol en zigzaguant, en suivant la trajectoire offrant la plus basse résistance entre le nuage et la terre. Ce traceur avance par bonds de quelques dizaines de mètres de long et d'une durée de quelques microsecondes; il met 1/100s pour arriver au sol et se déplace à environ 200 km/s. Entre chaque bond, le traceur prend une pause d'environ 50 microsecondes. Le traceur peut se diviser et créer ainsi des ramifications. Il laisse derrière lui un canal ionisé qui, aussitôt que le traceur rencontre un objet (arbre, clocher, toit d'un édifice), sert de chemin entre le sol et le nuage et laisse passer une décharge de retour puissante. Aussitôt s'écoule un très fort courant électrique qui remonte le long du canal ouvert par le traceur: c'est le coup de foudre! Cette puissante décharge de retour qui se propage en vague se déplace à près de 40000 km/s et correspond à une différence de potentiel pouvant atteindre 100 millions de volts.
Après la décharge de retour, l'éclair peut s'arrêter là. Mais s'il la charge est suffisante dans le nuage, un traceur de dard peut retourner du nuage au sol par un
circuit direct. Ce traceur de dard déclenche une deuxième décharge de retour. Il peut y avoir plusieurs décharges de retour dans un éclair, en moyenne 3 ou 4, avec entre 40 et 80 millisecondes entre chaque décharge.

La décharge électrique ainsi produite zèbre l'atmosphère de lignes lumineuses (éclairs); elle est constituée de particules électriques qui se déplacent très rapidement en lignes sinueuses. Environ un tiers de toutes les décharges ont lieu entre les nuages ou à l'intérieur de ces derniers (aussi appelés éclairs de chaleur). L'éclair semble zigzaguer: en fait, c'est la combinaison de plusieurs éclairs. Ils jaillissent si vite d'un nuage à l'autre qu'ils donnent l'illusion d'un seul éclair. (Le principe de l'éclair est le même que lorsqu'on frotte ensemble 2 ballons et qu'il y a formation d'une étincelle.)





--------------------------------------------------------------------------------

Longueur de la trajectoire d'un éclair:
La longueur des éclairs peut aller de 100 m à au moins 20 km dans le cas de l'éclair sinueux.


--------------------------------------------------------------------------------




Qu'est-ce que le tonnerre?
C'est le sous-produit de la foudre. Tout au long de la trajectoire de l'éclair, d'une largeur de quelques centimètres, il se produit un échauffement et une expansion quasi instantanés de l'air provoquant une explosion soudaine et violente; l'air environnant est comprimé (augmente brusquement de volume). Ces ondes de choc sont comparables à celles qui sont formées par un coup de canon. L'air dans le canal est dilaté.
Le tonnerre est donc dû à l'expansion explosive qui accompagne une montée soudaine et rapide de la température. Lorsque l'éclair est court et droit, les ondes sont perçues sous la forme d'un seul coup de tonnerre. Mais si le trajet est long et ramifié, on entend alors une succession de grondements (parce que l'éclair frappe à une distance qui est souvent à plusieurs kilomètres de son point de départ, alors qu'il faut environ 3 secondes pour que le son parcoure un kilomètre.) Plus l'orage est loin, plus le tonnerre est perçu comme un grondement; plus il est rapproché, plus il ressemble à un claquement sec.



--------------------------------------------------------------------------------

Comment évaluer la distance de l'orage?
On voit tout d'abord l'éclair, puis on entend le tonnerre, tout simplement parce que la lumière voyage environ 1 million de fois plus vite que le son. (vitesse du son = 337 m/s; vitesse de la lumière = 300000 km/s). On peut évaluer la distance de l'orage de 2 façons:
En comptant le nombre de secondes qui séparent la vision de l'éclair et le bruit du tonnerre et en divisant ce nombre par 3, on aura la distance nous séparant de l'orage en kilomètres. (Par exemple, si 6 secondes séparent l'éclair du tonnerre, alors on sait que l'orage est situé à 2 km de lieu où l'on est.)

En comptant le nombre de secondes qui séparent la vision de l'éclair et le bruit du tonnerre et en multipliant ce nombre par 300, on aura alors la distance approximative nous séparant de l'orage en mètres. (Par exemple, si 6 secondes séparent l'éclair du tonnerre, alors on sait que l'orage est situé à 1800 m de lieu où l'on est.)



--------------------------------------------------------------------------------



Comment se protéger de l'orage:
Dans une maison à charpente métallique (car le courant suit le métal);
Sous un toit métallique dont tous les coins sont reliés à la terre;

Dans un édifice équipé d'un paratonnerre.

Si vous êtes surpris à l'extérieur par l'orage:



trouvez un abri à l'intérieur sinon réfugiez-vous dans une crevasse, sous une falaise ou dans une grotte;
éloignez-vous des arbres isolés;
évitez les zones surélevées et la lisière d'un bois;
lorsque l'orage est très violent, n'hésitez pas à vous asseoir ou à vous coucher dans un fossé;
ne vous approchez pas à plus de 30 m d'une clôture en fil de fer à cause du risque élevé d'électrocution même si la foudre a frappé la clôture à 1 km de là;
il n'est pas nécessaire de fermer portes et fenêtres, sinon pour empêcher la pluie d'entrer (la foudre traverse la brique!);
il n'y a aucun rapport entre les courants d'air et la trajectoire de la foudre;
les golfeurs devraient éviter de lever leur bâton au-dessus de leur tête;
les nageurs devraient sortir de l'eau;
en auto, ne pas se garer près d'un grand arbre ou d'une clôture grillagée.



[u]

video :
http://youtu.be/jolmWYJd-FA
Revenir en haut Aller en bas
fringer
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 18
Age : 46
Date d'inscription : 24/04/2011

MessageSujet: Re: Les phénomènes terrestres   Mar 3 Mai - 18:07

Petite tornade mais très impressionnante au japon durant un match de foot

http://youtu.be/bhOK_qKptnA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les phénomènes terrestres   Aujourd'hui à 11:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Les phénomènes terrestres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ovnis extraterrestres: révélations sur des phénomènes inexpliqués
» 2012: Direct 8 Ovnis et Extraterrestres: révélations sur des phénomènes inexpliqués.
» Ovnis extraterrestres: révélations sur des phénomènes inexpliqués sur direct 8 à 20h 40
» OVNIs, extra terrestres : révélations sur des phénomènes inexpliqués
» vidéo "les extras terrestres"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Autres sujets d'astronomie-
Sauter vers: