Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Raisonnement simple, même conclusion qu'Einstein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arjuna
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Raisonnement simple, même conclusion qu'Einstein   Ven 1 Oct - 20:14

Dans le paradoxe de la flèche, nous imaginons une flèche en vol. À chaque instant, la flèche se trouve à une position précise. Si l'instant est trop court, alors la flèche n'a pas le temps de se déplacer et reste au repos pendant cet instant. Maintenant, pendant les instants suivants, elle va rester immobile pour la même raison. La flèche est toujours immobile et ne peut pas se déplacer : le mouvement est impossible.(Wikipedi.org)


Le tout tient aussi pour les distances. Étant donné que l'on peut diviser à l'infini une distance entre deux points, il serait impossible de se rendre de A jusqu'à B, il y a donc paradoxe.

Je sais que ce paradoxe est résolu depuis belle-lurette mais voici une autre explication au conséquences intéressantes. Il a un moyen de résoudre le problème et c'est de faire comme si la matière (l'univers) clignotait entre l'être et le non-être un nombre astronomique de fois par seconde. Bref, imaginez qu'il y a vraiment un nombre FINI de divisions possible entre la distance séparant deux points. Donc, il serait physiquement impossible de diviser à l'infini la distance séparant A et B, et on ne peut non plus séparer un laps de temps à l'infini. Que l'univers et le temps sont discontinus. Imaginez que l'on « clignote » entre être et non-être par exemple. Je m'explique

Prenons une distance entre un point A et un point B et divisons-la en 100 parties égales, et chaque fois que l'objet bouge de A vers B il procède en oscillant d'une division à l'autre, donc 100 fois pour atteindre b. disons un objet x qui part de A pour aller vers B à une vitesse v. Plus que la valeur de v est élevé, plus le nombre de fois qu'il va clignoter par seconde sera élevé par rapport à un observateur plus lent.

Imaginer que vous regarder l'objet à une vitesse disons plus lente que lui. Il paraitra clignoter plus vite que vous. Ceci aura l'effet d'une caméra à haute vitesse; plus il y aura d'images-seconde (soit de clignotement) plus les mouvements paraitront lents et détaillés vu par un observateur plus lent (donc, clignotant à moins d'image seconde).
En procédant par logique, on tire les conclusions suivantes qui sont pour le moins loufoque,c'est à dire, partir du fait que plus l'on se déplace rapidement plus l'on « clignote », et plus on clignote vite plus le temps passe lentement par rapport à un observateur au repos qui lui clignote moin vite. Bref, plus tu vas vite et plus tu clignotes de fois par secondes. Plus tu clignotes de fois par secondes, pour franchir une distance X, plus le temps ralentit, comme l'image d'une caméra à haute vitesse, par rapport a un objet plus lent.

Donc, supposons que je suis dans un vaisseau qui va très vite et regarde un vaisseau qui va moin vite. Il me verra à plus d'images secondes que lui, donc je paraîtrais bouger plus lentement, et lui de mon point de vue, paraîtra bouger plus vite. Donc, plus on se rapproche de la vitesse de la lumière plus le temps ralentit, ou plus on clignote vite plus on parait ralentir...

Tel que prévu par la relativité générale et restreinte d'Einstein.
[i][i]
Revenir en haut Aller en bas
 
Raisonnement simple, même conclusion qu'Einstein
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui a un exemple de raisonnement par l'absurde, court et amusant ?
» Paradoxe EPR(Einstein Podolsky Rosen): des signaux plus rapide que la lumière?
» Texte d'Einstein...
» Challenge Einstein
» Super-nulle cherche réponse à question-simple: réponse urge!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Cosmologie-
Sauter vers: