Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un modèle galactique pas si lointain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Odyssée
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 529
Age : 30
age : 24
Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: Un modèle galactique pas si lointain   Sam 18 Sep - 18:59

Un modèle galactique pas si lointain (lien cliquable)


Citation :
L’ESO vient de publier une nouvelle image spectaculaire de NGC 300, une galaxie spirale semblable à la Voie Lactée, située à proximité, dans le groupe de galaxies du Sculpteur. Cette photo de 50 heures de pose, prise avec la caméra WFI à l’Observatoire de La Silla de l’ESO au Chili, révèle la structure de la galaxie de manière extrêmement détaillée. NGC 300 se trouve à 6 millions d’années-lumière et semble occuper l’équivalent des deux tiers de la pleine Lune dans le ciel.

Découverte depuis l’Australie par l’astronome écossais James Dunlop au début du 19e siècle, NGC 300 est l’une des plus proches et des plus proéminentes galaxies spirales du ciel austral. Elle est suffisamment brillante pour être facilement vue avec des jumelles. Elle se situe dans la discrète constellation du Sculpteur, où se trouvent peu d’étoiles brillantes, mais qui héberge une collection de galaxies proches qui forme le groupe du Sculpteur [1]. D’autres galaxies de ce groupe ont été photographiées par les télescopes de l’ESO parmi lesquelles NGC 55 (eso0914 – en anglais), NGC 253 (eso1025 – en français, eso0902 – en anglais) et NGC 7793 (eso0914 – en anglais). De nombreuses galaxies ont au moins quelques petites particularités, mais NGC 300 semble être remarquablement normale, ce qui en fait un spécimen idéal pour les astronomes étudiant la structure et le contenu des galaxies spirales telles que la Voie Lactée.

Cette image réalisée avec la caméra WFI (Wide Field Imager) à l’Observatoire de La Silla de l’ESO au Chili a été composée à partir de nombreuses images individuelles prises au travers d’une gamme importante de filtres avec un temps de pose total proche des 50 heures. Les données ont été obtenues au cours de nombreuses nuits d’observation, s’étalant sur plusieurs années. L’objectif principal de cette vaste campagne d’observation était de réaliser un recensement particulièrement minutieux des étoiles dans la galaxie, quantifiant à la fois le nombre et la variété des étoiles et repérant des régions et même des étoiles individuelles qui justifient une étude plus ciblée et plus profonde. Mais une collection de données aussi riche aura également de nombreuses autres utilisations au cours des années à venir. En observant la galaxie avec des filtres qui isolent la lumière émise spécifiquement par l’hydrogène et l’oxygène, les nombreuses régions de formation d’étoiles situées sur les bras spiraux de NGC 300 apparaissent avec une netteté particulière sur cette image sous forme de nuages rouges et roses. Avec son très grand champ de 34 x 34 minutes d’arc, équivalent à la taille apparente de la pleine Lune dans le ciel, la caméra WFI est un outil idéal pour les astronomes afin d’étudier des objets étendus comme NGC 300.

NGC 300 héberge également de nombreux phénomènes astronomiques intéressants qui ont été étudiés avec les télescopes de l’ESO. Les astronomes de l’ESO ont récemment découvert dans cette galaxie le plus distant et l’un des plus massifs trou noir de masse stellaire jamais révélé (eso1004 – en français). Ce trou noir a pour partenaire une étoile Wolf-Rayet chaude et lumineuse avec laquelle il forme un système binaire. NGC 300 et une autre galaxie, NGC 55, sont en train de se tourner lentement autour tout en se rapprochant, étant aux premières phases d’un long processus de fusion (eso0914 - en anglais). Actuellement, la meilleure estimation de la distance de NGC 300 a également été déterminée par des astronomes utilisant, entre autres, le VLT de l’ESO à l’Observatoire Paranal (eso0524 - en anglais).
Notes

[1] Bien qu’elle soit habituellement considérée comme un membre du groupe du Sculpteur, les mesures les plus récentes montrent que NGC 300 se trouve significativement plus proche de nous que de nombreuses autres galaxies du groupe et leur est probablement attachée de manière très lâche.
Revenir en haut Aller en bas
http://naruto-teisei.creerforums.fr/
 
Un modèle galactique pas si lointain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours sur le Modèle Linéaire
» capacités prédictives du modèle
» modèle linéaire et proportion
» Le modèle sociopsychologique du phénomène ovni.
» Modèle linéaire généralisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Autres sujets d'astronomie-
Sauter vers: