Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 plein de questions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dreaman
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: plein de questions   Mar 3 Aoû - 18:35

Bonjour a toutes et a tous,voila j'ai plusieurs questions a poser concernant l'univers,les voicis:
1)Ou emmene un trou noir,que ce passe t'il lorsque quelquechose y est absorbe?
2)Un trou noir est il eternel?,si non,a peu pres combien de temps reste il dans l'espace
3)Un trou noir absorbe t'il tout?est ce que les planetes qui sont loin de celui ci ce rapproche au fur et mesure de lui?
4)Que se passera t'il quand andromede rencontrera notre galaxie?
5)Y a t'il un moyen qui pourras exister pour creer des soleils artificiels,ou faire perdurer des etoiles,est ce realisable dans l'avenir?
6)Comment c'est creer la petite lumiere dans le neant qui a permis a la vie d'exister?
j'en ai encore plein d'autres des questions,tellement que je ne m'en rappelle plus pour l'instant,lol
En esperant( que quelqu'un me fournisse des reponses pour ces questions et peut etre (voir sans doute) celle a venir
merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Comètes
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 33
Localisation : Versailles
age : 11 ans
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: plein de questions   Mer 4 Aoû - 10:15

1. Nul par, un trou noir est un puits de matière sans fond ni sortie
2.Non, un trou noir n'est pas éternel, il rejette peu à peu tout ce qu'il avale ça s'appelle le rayonnement de Hawking quand il a tout rejetée il explose mais un trou noir vit quand même plusieurs millions de milliard de millions de milliard d'années ( ou dans ces environs )
3. Oui, un trou absorbe tout même la lumière c'est dire, il est vorace. Et ouiaussi les planètes se rapproche de lui plus il devient gros plus son attraction est forte.
4.Un crash de voiture des milliards de fois plus puissante, un dérèglement complé de là galaxie et pas mal d'autre changement

5 et 6. je ne le sais pas non plus
Revenir en haut Aller en bas
dreaman
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: plein de questions   Mer 4 Aoû - 11:51

je te remercie pour ses reponses
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: plein de questions   Jeu 5 Aoû - 21:47

Salutations Dreaman,

1) Alors qu'un trou se définit comme "rien avec quelque chose autour", les objets appelés trous noirs en astronomie représentent malgré tout quelque chose avec rien autour. Tout ce qui tombe "dans" le trou noir tombe en réalité sur le trou noir et fait augmenter sa masse.

2) Si l'on admet les conclusions au bout desquelles est parvenu Stephen Hawking par le calcul, alors un trou noir n'est pas éternel. Le phénomène, souvent appelé "évaporation des trous noirs", se décrit de manière plus subtile qu'un simple rejet de ce qui est tombé dessus pendant son existence. Fautes de moyens, les observations ne peuvent pas confirmer ce travail théorique.

3) Un trou noir n'est pas capable d'attirer vers lui un objet autrement que par attraction gravitationnelle. Ce n'est ni un aimant ni un aspirateur. Il n'intervient aucune autre force que l'attraction gravitationnelle, en action comme partout ailleurs dans l'Univers.

4) Les collisions de galaxies offrent de plaisants spectacles, de loin. Et ce doit être encore plus admirable de l'intérieur. Si l'on s'intéresse aux étoiles d'abord, alors leur mouvement sera influencé par la masse de l'autre galaxie qui s'approche. L'autre galaxie en question sera bien entendu Andromède pour les étoiles de la Voie Lactée et la Voie Lactée pour les étoiles d'Andromède. La forme de chaque galaxie va énormément changer, et cela va permettre aux deux groupes d'étoiles de se rassembler en un seul. Le processus s'étendra sur un à deux milliards d'années au total. Les collisions entre étoiles se révèlent très improbables en raison de leur taille négligeable par rapport aux distances qui les séparent. Mais comme Andromède et la Voie Lactée contiennent un nombre relativement élevé d'étoiles (en comparaison avec l'ensemble des galaxies), il pourrait se produire quelques événements de ce genre. Il est fort possible, enfin, que le Soleil n'appartienne plus à la grande galaxie résultant de la collision. Souvent en effet, des étoiles sont expulsées vers l'extérieur en se disposant en longues chaînes. Rien n'empêche le Soleil de faire partie de ces étoiles une fois la collision venue.

5) Que comprendre par "soleil artificiel" ? S'il s'agit d'une machine capable de produire de l'énergie de la même manière que le Soleil, alors cela a déjà été réalisé pendant de brefs instants depuis un bon demi-siècle. Un projet de grande envergure, ITER, est en cours d'élaboration pour passer progressivement des "brefs instants" à quelque chose de plus permanent, donc d'industriellement exploitable. S'il s'agit maintenant de fabriquer une étoile non comme centrale énergétique mais comme objet astronomique, alors il suffirait d'amasser quelque part un tas d'hydrogène pesant au minimum 160 000 000 000 000 000 000 000 000 tonnes.

Les étoiles qui brillent le plus longtemps sont les moins massives. Techniquement, il faudrait alors alléger une étoile pour allonger sa "durée de vie", plutôt que de lui ajouter du "carburant". Si cela peut devenir réalisable dans l'avenir et quand précisément, impossible de juger ou de savoir. Des tas de choses complètement banales pour nous aujourd'hui étaient inconcevables il n'y a pas si longtemps. À ce propos, je ne peux pas trouver d'exemple qui nous concerne plus directement qu'Internet : quasiment personne n'y a pensé avant sa mise en service, et c'est un fort rare exemple d'avancée technologique dont aucune œuvre de science-fiction ne fasse mention...

6) Ex nihilo nihil : à partir de rien, on n'obtient rien. Ainsi, pas de petite lumière créée dans le néant. La source de lumière utilisée par la vie terrestre, quand il lui faut de la lumière, est bien évidemment le Soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Ava
Satellite
Satellite


Féminin Nombre de messages : 12
Age : 28
Localisation : Corse du Sud
age : 22 ans
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: plein de questions   Mer 17 Nov - 12:52

Bonjours,

1) Est-ce qu'un trou noir pourrait être une porte vers des univers parallèles?

2) Est-ce que le Big Bang pourrait-être né d'un trou noir?

Voilà c'est des questions que je me pose, je sais que tout reste théorique, mais je voudrais quand même savoir ce que vous en pensez.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: plein de questions   Mer 17 Nov - 23:05

La notion d'univers parallèles n'est pas encore suffisamment élaborée dans l'état actuel de la cosmologie pour répondre à cette question, ni même pour dresser une ébauche des différentes possibilités... Cela fait l'objet d'une spéculation sérieuse, mais nageant encore dans les limbes et sans résultat réel. En fait, il n'est pas strictement interdit à un trou noir de relier deux régions éloignées de l'espace-temps, c'est-à-dire éloignées au niveau spatial tout comme au niveau temporel. Mais normalement, cet accès est bouché par le trou noir lui-même, en tant qu'objet formé par effondrement d'une étoile massive (par exemple).

Il existe des rapprochements assez interpellants entre la manière dont nous décrivons les trous noirs et celle dont nous comprenons le Big Bang. D'abord, l'intérieur d'un domaine délimité par ce qu'on appelle "horizon des événements" autour du trou noir est comme déconnecté de l'espace dans lequel se situe celui-ci. En tout cas aucune information ne pourrait être transmise de l'intérieur vers l'extérieur. Et un milieu extérieur au Big Bang ne se conçoit pas ; l'Univers est apparu dans son propre espace, il n'a émergé de nulle part parce qu'il n'existait aucun quelque part à ce moment, pas d'espace où se situer.

En regardant, depuis l'extérieur, un objet tomber vers un trou noir, on aura l'impression d'un ralentissement de l'écoulement du temps qui va jusqu'au "gel" quand l'horizon des événements est franchi. Cette dilatation du temps rend l'objet qui tombe sur un trou noir comme dépourvu de futur. Et tout ce qui est issu du Big Bang est quant à lui dépourvu de passé, il n'est même pas survenu "à un moment donné" car le temps n'existait pas à ce stade.

On voit donc quelques caractéristiques propres aux trous noirs d'une part et propres au Big Bang d'autre part qui semblent se répondre mutuellement, mais il est impossible de véritablement les relier pour assimiler les deux notions. D'ailleurs, il ne faut pas perdre de vue qu'autant les trous noirs que le Big Bang constituent des objets-limites pour les théories physiques élaborées jusque maintenant. La manière dont on décrit, envisage et comprend ces choses reste encore incomplète, et il est certainement aussi vain que prématuré de s'engager dans des réflexions peut-être faussées d'avance ou, en tout cas, bâties en l'air. Les conclusions qu'on en tirerait ne revêtiraient pas ou peu de valeur.

Ceci dit, ce sont des questions qu'il est tout à fait légitime de se poser, mais comme ce que les questions possèdent de plus intéressant, c'est leur réponse, alors on doit bien rester sur sa faim pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Ava
Satellite
Satellite


Féminin Nombre de messages : 12
Age : 28
Localisation : Corse du Sud
age : 22 ans
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: plein de questions   Mer 17 Nov - 23:09

Merci pour la réponse
Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: plein de questions   Mer 1 Déc - 17:45

@Ava a écrit:

2) Est-ce que le Big Bang pourrait-être né d'un trou noir?

NON.

Les conditions du big bang n'ont pas grand-chose à voir avec celles de l'intérieur d'un trou noir. La singularité d'un trou noir est un trou dans l'espace-temps, alors que le big bang a démarré d'un état ultracompressé de la matière. Un trou noir est froid, alors que l'univers du big-bang était extrêmement chaud.

Aucun scientifique n'accepte l'idée de l'univers né d'un trou noir. Une théorie non démontrée en est proche : celle du Big Bounce. Elle propose que l'univers soit né de la contraction extrême d'un univers précédent. Mais, il n'y a pas de trou noir de la taille de l'univers là-dedans. De surcroît, le Big Bounce est basée sur la théorie toujours pas démontrée de la gravitation quantique à boucles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: plein de questions   Aujourd'hui à 20:51

Revenir en haut Aller en bas
 
plein de questions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plein de questions dans la tête
» Debutante avec plein de questions a poser!
» nos peurs, angoisses, questions
» Panique : plein de questions sans réponse (6ème)
» Help: 4ème, je rame! Plein de questions...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Cosmologie-
Sauter vers: