Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les trou noirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Jeu 2 Déc - 15:32

@Spika a écrit:
Merci de ta réponse Anderi ^^
J'en avais la certitude mais je ne voulais pas le contrarier car il avait l'air sur de lui donc... ^^

Je t'en prie. Evite de contredire ton prof, si ça se trouve il le prendra très mal, et il va te le faire regretter !
Revenir en haut Aller en bas
Spika
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 32
Age : 20
Localisation : Toulouse
age : 14
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Jeu 2 Déc - 22:04

Tant que sa !Wink
Mais ne t'en fais pas je fais gaf ^^
Revenir en haut Aller en bas
UG
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Lun 18 Juil - 19:02

Bonjour à tous!
nouveau dans ce forum, j'aurais besoin de votre connaissance pour avoir la réponse à une question que je me pose :
j'ai visionné sur le net une conférance, fort intéressante de Jean Pierre Luminet, sur les trous noirs. Il montrait des simulations obtenues par ordinateur de comment devrait se présenter un trou noir passant derrière une galaxie, derrière un amas ou dans un bras de la Voie Lactée : en produisant un puissant mirage gravitaionnel; ce qui consite aussi en un moyen pour les détecter. Hélas, de ce genre de mirages gravitaionnels, on n'en a jamais vus, affirmait-il. Plus loin il affirmait qu'on est sûr que dans le centre des galaxies actives et à l'origine des quasars il y a avait des trous noirs supermassifs et de montrer des photos de quasars et de galaxies à noyau actif, or la question qui me trouble est la suivante : si au centre de ces galaxies et de ces quasars il y a bien un trou noir, et supermassif de surcroît, pourquoi on ne voit pas les quasars et les galaxies en question sous forme de mirage gravitationnel??? Entre autre il a montré la photo de la galaxie du sombrero, considérée comme à noyau actif donc ayant en son centre un trou noir supermassif, mais aucune trace de mirage gravitationnel!
Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Jeu 21 Juil - 23:12

Le mirage gravitationnel n'est pas décelable par nos télescopes à ces distances-là. C'est comme si tu regardais avec des jumelles un clocher situé à 25 kms, et voulais voir la corde de la cloche.
Revenir en haut Aller en bas
UG
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Sam 23 Juil - 12:19

@Andrei2010 a écrit:
Le mirage gravitationnel n'est pas décelable par nos télescopes à ces distances-là. C'est comme si tu regardais avec des jumelles un clocher situé à 25 kms, et voulais voir la corde de la cloche.

Même pas par des téléscopes spatiaux comme Hubble ou Spitzer???
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Sam 23 Juil - 20:58

Si l'on parle bien de la série d'images dues à Alain Riazuelo (http://www2.iap.fr/users/riazuelo/bh/APOD.php pour un échantillon), alors il faudrait effectivement se trouver juste devant le trou noir pour obtenir une impression pareille. Le diamètre de la région complètement noire dépend de la masse du trou noir, et vaut six kilomètres pour chaque part de trois masses du Soleil. Même un trou noir supermassif de grand gabarit ne dépasse pas la taille du Système Solaire, ce qui l'empêche totalement d'être photographié depuis une autre galaxie.
Revenir en haut Aller en bas
Proton
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 11
age : 14
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Ven 25 Oct - 17:13

Excusez moi mais je pense vous embrouillez avec ma questions ! Mais si nous prenons en compte la possibilité d'un Univers parallèle atteint grâce au fameux trou de verre (formation grâce à 1 trou noir et 1 trou blanc ). L'univers parallèle ne serait composé que de trous blanc car le notre est fait que de trou noir, nous ne pourrons donc jamais atteindre l'univers parallèle car nous ne pouvons pas sortir d'un trou noir et eux (les petits extraterrestes) ne pourrons pas rentrer d'un trou blanc car cela est physiquement impossible si l'ont prends l'hypothèse
Revenir en haut Aller en bas
adrisan63
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 96
Age : 36
Localisation : conbronde
Date d'inscription : 02/06/2012

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Ven 25 Oct - 18:23

qui dit extra terrestre dit hors de la terre donc il y a des extra terrestre dans notre univers.l hypothese de multi univers dit qu ils sont exactement au riche en diversité que le notre.mais juste plus ancien. univer père d un autre exct.....mais touceci donne la migraine.il faud se concentre surtout sur le notre dzja immenssement grand.pour finir impossible de sortir d yn trou noir car on est deja desintegre avant meme de rentree dedans .beuaaaa
Revenir en haut Aller en bas
Proton
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 11
age : 14
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Ven 25 Oct - 19:04

ça fou le bourdon et dire que nous somme tout petit comparé à ça !
Revenir en haut Aller en bas
adrisan63
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 96
Age : 36
Localisation : conbronde
Date d'inscription : 02/06/2012

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Ven 25 Oct - 20:17

oui!!et on ne peux meme s imaginé a quel point.un expl: tu va sur une plage ! tu joind tes mains et tu ramasse une grosse poignee de sable , il y a là environ huit million de grains de sable et que chaque grain et un soleil eloigne les un des autre de plusieur million de km et dans notre galaxie il y 200million de soleil puis dans notre univers il y a aussi 200 million de galaxie !!! voila ou on vie ! mais la taille n est qu une echelle ! tu peux te dire qu à l interieur de toi c. est aussi un univers immense pour les atome qui te constitue! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Proton
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 11
age : 14
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Ven 25 Oct - 20:54

On dirais que l'Univers aime le compliqué il crée des milliard et des milliards d'étoiles des trou noir et d'autre chose incompréhensible et dire qu'ont cherche d'autre terre ou d'autre trucs comme ça alors que nous ne somme même pas capable d'utiliser notre cerveaux a pleine puissance pourquoi nous crée si intelligent si nous ne somme même pas capable d'utiliser plus de 10% de notre masse grise !!
Tant de question sans réponse.
Revenir en haut Aller en bas
adrisan63
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 96
Age : 36
Localisation : conbronde
Date d'inscription : 02/06/2012

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Sam 26 Oct - 8:40

ça viendra!
Revenir en haut Aller en bas
André Lefebvre
Planète
Planète


Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 27/05/2015

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Lun 1 Juin - 19:06

"On dirais que l'Univers aime le compliqué "

Ce n'est pas une impression, c'est une réalité. On appelle ça l'Entropie. Il y a plusieurs définitions pour ce mot selon le sujet où on l'applique.

Pour l'univers, on avait l'habitude de décrire l'entropie de l'univers comme étant une évolution de l'ordre vers le désordre; Plusieurs s'en tiennent encore à cette définition. Mais quand on y réfléchit un peu plus, on se rend compte que l'univers évolue plutôt de la simplicité vers la complexité. Donc, effectivement, l'univers aime le compliqué.

Mais il possède une raison valable pour le faire. Car l'univers tend à atteindre un équilibre stable dans une situation de déséquilibre constant. C'est ce déséquilibre constant qui est le moteur de l'évolution. Remarquez que ce déséquilibre n'est pas énorme mais il est toujours présent sauf où l'univers a pu produire un équilibre qu'il nous est encore impossible de qualifié de parfait.

L'univers est parvenu à atteindre certains états d'équilibre importants:
1)La stabilité du proton dont la durée de vie est estimée actuellement à 10^33 ans (dans un état d'équilibre produit par l'assemblage de trois quarks),
2)l'équilibre de l'électron, durée de vie de 10^34 sec (la durée de l'univers depuis les débuts est de 10^17 sec),
3)la stabilité de l'atome de fer le plus stable de tous les atomes

et plusieurs autres états.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les trou noirs   Dim 5 Juil - 15:06

@Proton a écrit:
Mais si nous prenons en compte la possibilité d'un Univers parallèle atteint grâce au fameux trou de verre ver

Cela fait beaucoup de "si".

- Trous de ver : hypothétiques
- Univers parallèles : hypothétiques.

Si ma tante en avait...

@André Lefebvre a écrit:
Pour l'univers, on avait l'habitude de décrire l'entropie de l'univers comme étant une évolution de l'ordre vers le désordre

C'est toujours le cas, et à l'unanimité, sans la moindre ambigüité.

@André Lefebvre a écrit:
on se rend compte que l'univers évolue plutôt de la simplicité vers la complexité

Non, pas l'univers.
Une infime portion d'univers a cette "chance" (la vie par exemple) à ce gigantesque tirage au sort.
Une probabilité excessivement faible, n'est pas une probabilité nulle.
Le fait qu'une partie infime de l'univers se livre à un certain agencement (ordre) se fait au détriment d'un immense désordre global croissant.

Le désordre étant plus probable que l'ordre, c'est le désordre qui prend de l'ampleur au fil du temps.
C'est d'ailleurs par définition que cela donne un sens à cette "flèche" du temps comme en thermodynamique.

On n'a jamais vu les morceaux d'une tasse brisée reconstituer une tasse, bien que la probabilité de l'existence d'un tel évènement ne soit pas nulle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les trou noirs   Dim 5 Juil - 17:12

Pour en revenir au sujet :

@Comètes a écrit:
Nous savons que les trous aspires ce qui lui passe a cote,
mais se pourrait-il que la matiere aspiré soit aspiré puis (pas très scientifiquement) expiré autre par dans l'Univer

Un trou noir "n'aspire" rien du tout.
Un trou noir affecte la trajectoire des objets massifs et de la lumière comme tous les autres astres.

Cette influence est simplement beaucoup plus importante, du fait que sa vitesse de libération est théoriquement égale à celle de la lumière.
Par conséquent, à distance équivalente à celle d'un autre astre de même grandeur, les "effets" sont beaucoup plus impressionnants, allant jusqu'à courber la trajectoire de la lumière dans sa direction, ou à disloquer (dans certains cas) les objets pendant la chute.


Le concept de passer d'une zone de l'espace-temps à une autre via un trou noir et un concept purement théorique :

C'est le pont Einstein-Rosen (à ne pas confondre avec Einstein-Rosen-Podolsky ou EPR), plus communément appelé "trou de ver".

La Relativité Générale permet de "construire" ce concept théorique, qui n'a, à ce jour aucune réalité physique.
C'est juste des maths.

Enfin, pour décrire parfaitement un trou noir, la Relativité Générale à elle seule ne suffit pas.
Il faut également faire intervenir la Mécanique Quantique qui met à mal le modèle actuel.

Certains modèles excluent d'office ce que la Relativité Générale autoriserait "éventuellement", puisque rien qu'avec la Relativité Générale, ce concept est déjà très hypothétique.

Bref, l'existence d'un tel passage au coeur d'un trou noir me paraît hautement improbable.
(sans compter qu'un tel passage permettrait dans certaines conditions d'affecter des évènements qui se sont déjà produits).




Revenir en haut Aller en bas
Bloublom
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 11/11/2016

MessageSujet: Binaire   Ven 11 Nov - 18:21

Une théorie dit que la force gravitationnelle d'un trou noir est tellement forte qu'elle disoud le corps physique de l'objet (qui est en 3 dimensions) qui est perdu à jamais. Mais! Le trou noir stock l'information de l'objet, en binaire, à sa surface. Donc la sphère d'un trou noir serait une multitude de couches de données binaires!
Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Jeu 17 Nov - 16:40

@Proton a écrit:
si nous prenons en compte la possibilité d'un Univers parallèle atteint grâce au fameux trou de verre (formation grâce à 1 trou noir et 1 trou blanc ).

Attention, c'est très spéculatif, les trous blancs. Bon, imaginons que nos trous noirs soient l'entrée des trous de ver (et pas de verre) menant à un autre univers, où l'on déboucherait via des trous blancs.


@Proton a écrit:
L'univers parallèle ne serait composé que de trous blanc car le notre est fait que de trou noir, nous ne pourrons donc jamais atteindre l'univers parallèle car nous ne pouvons pas sortir d'un trou noir

On peut imaginer que ledit univers parallèle contienne des trous noirs et des trous blancs, le reliant à notre univers. Mais on n'a jamais vu quoi que ce qoit qui ressemble à un trou blanc, dans notre univers... Si l'univers parallèle contenait des trous blancs à la place des trous noirs, cela voudrait dire qu'il y a un problème de lois physiques (divergentes des nôtres) !

Et nous pourrions atteindre l'univers parallèle, contrairement à ce que tu dis : on entrerait dans un trou noir et on sortirait par un trou blanc dans l'autre univers. Mais si l'autre univers ne contient aucun trou noir, nous ne pourrions pas retourner chez nous.


@Proton a écrit:
et eux (les petits extraterrestes) ne pourrons pas rentrer d'un trou blanc car cela est physiquement impossible si l'ont prends l'hypothèse

Ben oui...
Revenir en haut Aller en bas
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: Les trou noirs   Jeu 17 Nov - 16:47

@Bloublom a écrit:
Une théorie dit que la force gravitationnelle d'un trou noir est tellement forte qu'elle disoud le corps physique de l'objet

La gravitation ne dissout rien du tout, elle peut disloquer (casser en morceaux) sous certaines conditions. Si

@Bloublom a écrit:
Le trou noir stock l'information de l'objet, en binaire, à sa surface. Donc la sphère d'un trou noir serait une multitude de couches de données binaires!

Un trou noir n'a pas de surface, ni de sphère. Ne pas confondre l'horizon des événements (zone limite en dessous de laquelle rien ne ressort) avec la surface d'une planète ou étoile ! L'information n'est pas stockée en binaire, puisque l'horizon n'est pas une mémoire d'ordinateur. Regarde sur Google : les résultats de la recherche "stockage information trou noir" devrait t'édifier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les trou noirs   Aujourd'hui à 11:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Les trou noirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» trou noirs et champs electriques...
» Le mystère des trous noirs
» vidéo "au dela des trous noirs"
» Trou noir supermassif, Voie Lactée
» Le voyage grace au trou noir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Galaxies-
Sauter vers: