Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'antimatière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: L'antimatière   Sam 20 Mar - 18:33

Est ce que l'antimatière du neutron existe t-elle puisque on en parle quand la charge est opposée ?
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: L'antimatière   Sam 20 Mar - 19:59

Pour toute particule il existe son antiparticule. D'autre part un neutron est composé de Quarks qui eux sont chargés électriquement.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: L'antimatière   Sam 20 Mar - 23:43

Les anti-particules ont une charge opposée aux particules, mais ce n'est pas pour cela que seules les particules à charge électrique non-nulle ont leur anti-particule. L'antineutron existe bien, avec une charge électrique de "moins zéro".

Mais comme Parkeïs l'a précisé, un neutron n'est pas une particule élémentaire ; il est composé de trois quarks dotés d'une charge électrique non-nulle. Dans le neutron : 2/3 - 1/3 - 1/3 = 0 ; dans l'anti-neutron : -2/3 +1/3 +1/3 = 0 aussi.

Dans le proton (ce n'est pas la question mais ça peut toujours être bon à savoir) : 2/3 + 2/3 - 1/3 = 3/3 = 1 alors que dans l'anti-proton : - 2/3 - 2/3 + 1/3 = - 3/3 = -1.

Il est admis que le photon est sa propre antiparticule, et cela pourrait être le cas du neutrino.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: L'antimatière   Lun 26 Avr - 13:46

Existe t-il des antiphotons ? Qui nous dit pas que au moment du big bang des antiphotons se sont annihilés avec les photons qui se sont formés avant les 300 000 premières années de l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: L'antimatière   Lun 26 Avr - 14:25

Vu que le photon est sa propre antiparticule, il existe bien des antiphotons, que l'on connaît mieux sous le nom de... photons. Deux photons ne peuvent pas s'annihiler, mais quand leur énergie est suffisante, ils peuvent se convertir en une paire composée d'une particule et de son antiparticules. C'est sur des phénomènes de ce genre que repose la division des premières époques de l'Univers en ères hadronique, leptonique, radiative, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: L'antimatière   Lun 26 Avr - 16:44

Le rayonnement, et donc les photons, existait bien avant la fameuse date de 300 000 ans. L'univers était tellement compact et chaud (plasma) que les photons, a peine émis, étaient de suite capté par les électrons.

Lorsque la matière s'est combinée (les électrons se sont combinés aux protons pour former des atomes) alors les photons n'étaient plus de suite captés donc ils pouvaient (et peuvent toujours) voyager.

C'est ce qui se passe à l'intérieur et à l'extérieur du soleil. A l'interieur un photon "met 1 million d'année pour sortir". A l'extérieur il voyage à la vitesse de la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: L'antimatière   Lun 26 Avr - 23:16

Oui parce qu'il est sans cesse absorbé par le plasma solaire
Revenir en haut Aller en bas
titi
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: L'antimatière   Sam 8 Mai - 13:13

voyez vous pour moi toutes les choses son monopolaire lorsque le temp avance ou recul(en fait le temp est une constante seule le rendement éspace temporél qu'on en fait change c'est la relativité)il est impossible que le temp avance et recul dans une méme période pourquoi parce que les authantiques contraires s'atirent jusqu'à la fusion annilatrice sa va de soit maintenan je vais tampté d'éxpliqué pourquoi il est impossible de revenir en arriére parce que pour le faire il nous faut passé un seuil ou le temp s'arréte hors lorsqu'il s'arréte il arréte aussi la vitésse donc on ne peut entré dan cette dimension maintenan suposon que nous soyons en mesure de passé ce seuil notre machine à voyagé dans le temp étant fait de matiére comme nous va entré dan une dimension où le temp recul qui en fait(la dimension)est la méme que celle ou le temp avance et en entran dan cette dimension nous allons(nous et notre machine à voyage temporél)pénétré dans un monde où toutes les choses sont invérses donc anti énérgie et anti matiére(s'qui revien au méme car si l'énérgie à un éffet peut inporte sa diréction c'est qu'elle éxiste donc qu'elle a une masse)donc nous et notre machine allons étre dissou par le principe des contradiction(car matiére plus anti matiére équivaud à 1+(-1)donc 0(c'est l'annilation)le temp peut donc en éxploitan le champ magnétique étre que ralenti ou accéléré mais impossible de l'arrété ou de revenir en arriére car le paradoxe comme tout a un champ magnétique donc les particules c'est que pour arrété le temp il faudrait étre capable de créé une dépréssion tél qu'il n'y ait plus de champ magnétique donc plus de particule dans un éspace donné seulemen à cause de l'infinimen peti il y aura toujour des particule dans cet éspace car plus elles sont petites plus elles sont nombreuses à suposé maintenan qu'on puisse retiré toute la matiére dans cet éspace le temp s'arréterait mais impossible d'y pénétré auquél cas nous serion tiré en globodivérgence(divérgence global)et donnen alors de la matiére dans cet éspace les champ magnétique seraient au moin parciélemen rétablient donc le temp reprendrait sa progréssion.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: L'antimatière   Lun 17 Mai - 10:50

Voici une citation que j'ai trouvé sur wikipedia : L'antimatière a une durée de vie très courte dans notre environnement :
à moins qu'elle ne soit isolée par des champs magnétiques, elle
rencontre rapidement la matière ordinaire et s'annihile alors.

Quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: L'antimatière   Lun 17 Mai - 10:52

strange, charm, bottom et top, quelqu'un pourrait me dire ou pourrait on trouver ces quarks ?
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: L'antimatière   Lun 17 Mai - 11:13

Citation de wikipedié :
Pour que la baryogénèse puisse avoir lieu, il faut :

  • Que la matière et l'antimatière obéissent à des lois physiques différentes. Cela se traduit par une violation de la symétrie C et de la symétrie CP. ( quelqu'un pourrait définir la symétrie des particules entre matière et antimatière je suis perdu là c'est dans le cadre géometrique par rapport a un axe ? )
  • Qu'il existe un processus violant la conservation du nombre baryonique. (C'est quoi ?)
    En effet, le nombre baryonique est égal à la différence entre le nombre
    de particules de matière (plus précisément le nombre de baryons)
    et le nombre de particules d'antimatière (d'antibaryons). Ce nombre est
    supposé initialement nul, et est non nul à l'issue de la baryogénèse,
    puisque celle-ci génère un excès de baryons.
  • Qu'il y ait rupture de l'équilibre thermique.
    En effet, à l'équilibre thermique, les taux de réactions produisant un
    excès de baryons sont égaux à ceux produisant des antibaryons. Ce n'est
    que lorsque l'équilibre thermique n'est pas établi que l'un des deux
    types de réactions peut prendre le pas sur l'autre

Les conditions de Sakharov sont, dans un certain sens, relativement
triviales : ce sont des conditions nécessaires pour que la baryogénèse
puisse se produire. En pratique, envisager un scénario de physique des particules permettant de réaliser ces conditions est très difficile.


Quelqu'un pourrait m'expliquer sa s'il veuille bien prendre la peine. Pour rappeler la baryogénèse est la phénomène qui s'est produit peu après le big bang pour donner un suprlus de matière que d'antimatière.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: L'antimatière   Lun 17 Mai - 15:28

Citation :
Voici une citation que j'ai trouvé sur Wikipaedia : L'antimatière a une durée de vie très courte dans notre environnement : à moins qu'elle ne soit isolée par des champs magnétiques, elle rencontre rapidement la matière ordinaire et s'annihile alors.
C'est une notion fondamentale, et après tout ce qui a été écrit sur l'antimatière ici, je ne vois pas où peut se situer l'incompréhension. Notre environnement est fait de matière, et comme antimatière + matière = annihilation, alors de l'antimatière dans notre environnement va s'annihiler tôt ou tard avec de la matière.

Citation :
strange, charm, bottom et top, quelqu'un pourrait me dire ou pourrait on trouver ces quarks ?
Dans tout environnement énergétique, tout milieu chaud en particulier, comme les collisions dans les accélérateurs de particules ou l'Univers primitif. Dans les conditions froides actuelles, les quarks s et c se trouvent dans certaines hadrons, avec des u et des d.

Sakharov, en fixant ses conditions, enfonce une porte déjà ouverte. L'énergie doit normalement s'être condensée en matière et antimatière de façon équitable, or il ne semble rester que la matière dans l'Univers. Il faut supposer que d'une part, l'égalité entre matière et antimatière n'a pas été respectée, que davantage de matière a été synthétisée par rapport à l'antimatière, et que d'autre part, toute la matière de l'Univers représente l'excédent qui a subsisté après un épisode d'annihilation généralisée qui a substitué des photons à pour ainsi dire toute l'antimatière.

Le concept de symétrie en physique des particules peut parfois atteindre des extrémités fort abstraites. En ce qui concerne les symétries C, P, T, cela reste toutefois suffisamment intuitif. La symétrie C, si elle est vérifiée, suppose que tout phénomène quantique reste identique si l'on inverse les charges électriques des particules concernées. En d'autres termes, l'opération de symétrie C consiste à passer de la matière à l'antimatière, puisque de l'une à l'autre, ce sont bien les charges qui sont inversées.

La symétrie P, pour "parité", se ramène à l'interprétation géométrique de symétrie, celle que l'on étudie en premier lieu à l'école. L'inversion du haut et du bas, de la gauche et de la droite et de l'avant avec l'arrière ne doit en principe pas influencer le déroulement des processus microscopiques. Le contraire a été prouvé il y a assez longtemps, en réalité. Les déchets de désintégration de certains atomes radioactifs ont une curieuse tendance à être éjectés préférentiellement d'un côté de l'atome que de l'autre.

La symétrie T pourrait n'être qu'un volet de la symétrie P, si l'on considérait le temps comme la quatrième dimension d'un seul et même milieu spatio-temporel. Comme précédemment, on inverse avant-arrière, gauche-droite et haut-bas, on inversera ici le passé et le futur. Les phénomènes quantiques, observés à rebours, devraient se dérouler selon les mêmes modalités. Le second principe de la thermodynamique semble contrevenir de manière flagrante à cette règle, mais ce n'est justement pas un phénomène quantique.

La symétrie P a été la première dont on a su qu'elle était violée, donc non applicable en toute situation. Dans un premier temps, c'est la combinaison C-P qui a été estimée inviolable, en compensation. Combiner C et P consiste à inverser à la fois charges et coordonnées géométriques. Récemment (il y a tout juste quelques années), la combinaison C-P a aussi été découverte comme violable. C'est alors la combinaison C-P-T qui doit normalement être vérifiée en toute circonstance.

A préciser aussi que si la combinaison C-P est symétrique sans que la transformation P soit symétrique, alors cela impose à la transformation C de ne pas être symétrique non plus. La combinaison C-P devient alors une manière de "compenser" chacune des asymétrie par l'autre. Mais si la combinaison C-P est elle-même violée, alors c'est par contrecoup la transformation T qui doit être violée. Une asymétrie, là encore, compensée par la combinaison C-P-T.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: L'antimatière   Lun 7 Juin - 9:38

Y a t-il plus d'antimatière dans l'univers non-observable que dans l'unviers observable ou ce n'est justement pas une question d'espace ?
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: L'antimatière   Lun 7 Juin - 9:39

A quoi ressemblerait une planète d'antimatière ? est elle sensible au couleur, quelles sont les propriétés que l'on pourrait noté ?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: L'antimatière   Mar 8 Juin - 1:33

Ce n'est pas une question d'espace. L'Univers non-observable n'a rien de différent de l'Univers observable, et ce n'est pas un a priori simplificateur. La limite entre les deux domaines n'a rien de concret, alors rien de concret ne peut les séparer ou les différencier.

Une planète (ou quoi que ce soit d'autre) d'antimatière ressemblerait en tout point à sa contrepartie en matière.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'antimatière   Aujourd'hui à 20:52

Revenir en haut Aller en bas
 
L'antimatière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'antimatière révolutionnera-t-elle les voyages spatiaux ?
» Dernière édition : on aurait capturé l'antimatière ...
» 2013: Détecteur AMS de l'ISS : Découverte d'antimatière
» L' antimatière ?
» Jupiter frappée par un OVNI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Cosmologie-
Sauter vers: