Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les longeurs d'ondes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Mer 28 Avr - 12:43

au bout de quelle temperature un corps cesse t il d'emmetre des radiations ?
Est ce que meme approché du zero absolu rayonne t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Mer 28 Avr - 12:47

Aussi quand on dit que plus une source lumineuse est éloignée plus les longeurs d'ondes augmentent donc l'energie des photons diminue. Mais cette diminution s'explique par le fait que la lumière ai traversé des corps "froids" pour augmenter sa longeur d'onde pendant son voyage jusqu'à notre planète ?
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Mer 28 Avr - 12:47

S'il me souvien bien Naos tu m'a dit que le vide ne modifie aucunement la longeur d'onde ?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Mer 28 Avr - 21:46

Citation :
au bout de quelle temperature un corps cesse t il d'emmetre des radiations ?
Théoriquement, au zéro absolu. Mais comme le zéro absolu est une limite asymptotique, on comprendra immédiatement que le rayonnement de corps noir tend asymptotiquement vers zéro de manière concomitante. Donc oui à la question suivante :
Citation :
Est ce que meme approché du zero absolu rayonne t-il ?

Citation :
Aussi quand on dit que plus une source lumineuse est éloignée plus les longeurs d'ondes augmentent donc l'energie des photons diminue. Mais cette diminution s'explique par le fait que la lumière ai traversé des corps "froids" pour augmenter sa longeur d'onde pendant son voyage jusqu'à notre planète ?
Si c'est au décalage vers le rouge que cette question se rapporte, alors on comprend l'augmentation en longueur d'onde, donc la diminution en énergie comme une sorte de dilution dans un espace en expansion. L'étirement de l'espace parcouru par le photon entraîne avec lui l'oscillation du champ électromagnétique. La température du bruit de fond cosmologique, actuellement 2,73 degrés absolus à peu près, diminue par le même processus.

Citation :
S'il me souvien bien Naos tu m'a dit que le vide ne modifie aucunement la longeur d'onde ?
Il n'y a pas mieux que le vide pour la propagation de la lumière. Cependant, l'espace n'est pas vide, surtout à l'échelle de l'Univers observable. Les photons du bruit de fond cosmologique par exemple peuvent gagner un peu d'énergie quand ils traversent le plasma chaud à l'intérieur d'un amas de galaxies. A une longueur d'onde donné, on détectera un creux dans les enregistrements, car les photons ayant gagné de l'énergie ont vu leur longueur d'onde modifiée (diminuée dans ce cas). C'est l'effet Sunyaev-Zeldovitch, si d'aventure tu voudrais collecter quelques renseignements complémentaires là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Jeu 29 Avr - 13:08

Merci pour les infos et aussi une autre question est ce que on peut voir apparaitre l'effet Cerenkov dans l'espace ?
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Jeu 29 Avr - 13:08

Dans l'espace intersideral en parlant d'espace
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Jeu 29 Avr - 17:06

Dans le vide, il n'y a pas moyen.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Ven 30 Avr - 14:23

C'est quoi la difference entre spectroscopie et spectrometrie
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Ven 30 Avr - 14:33

Dans la spectroscopie, tu ne fais que regarder et examiner le spectre. Le simple fait de rendre un spectre apparent est déjà de la spectroscopie, en vérité.

La spectrométrie est une opération de mesure à partir du spectre, elle succède donc la spectroscopie. Les mesures concernent essentiellement les longueurs d'onde des raies, bandes ou autres détails spectraux. Si l'on veut mesurer l'intensité de la lumière à chaque longueur d'onde et évaluer ainsi la "noirceur" des raies d'absorption par exemple, alors on opérera de la spectrophotométrie. Les documents sur lesquels on réalise la spectroscopie est le spectre (soit le signal lumineux en lui-même), la spectrométrie un spectrogramme (c'est-à-dire une image du spectre prise par spectrographie avec un spectrographe) et la spectrophotométrie un spectrophotogramme, qui provient d'un spectrophotomètre.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Lun 3 Mai - 13:45

Les quasars qui sont des objets lumineux intense rayonnent dans l'infrarouge ?
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Lun 3 Mai - 13:45

alors qu'en faite il rayonne dans les gamma
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Lun 3 Mai - 13:46

Et aussi dans les micro-ondes comment l'appareil fait cuir les aliments ?
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Lun 3 Mai - 13:47

Pourquoi il n'emet pas des ultraviolets se serait plus puissant. Bon pas jusqu'a ce que sa crame ...
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Lun 3 Mai - 15:00

Le microonde émet des microondes car c'est ce qui est parait-il le mieux absorbé par les molécules d'eau. Ce qui est composé en grande partie d'eau chauffera très vite ce qui est le cas des aliments en général...

Pour les quasar, l'infrarouge vient des poussières qui absorbent les rayonnement X et gamma et le réémettent dans l'infrarouge. C'est vrai aussi pour les étoiles naissantes et à peu près tout les phénomènes.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Mar 4 Mai - 9:12

Mais alors sa grouille de poussière un quasar
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Mar 4 Mai - 9:52

Toutes les galaxies émettent une bonne moitié de leur lumière dans l'infrarouge ; il n'y a pas plus de poussière dans un quasar qu'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Mar 4 Mai - 9:55

Mais les poussière on peut les considerer un peux comme des parasites puisque c'est des obstacles qui modifient la propre lumières des astres.
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Mar 4 Mai - 14:57

Il suffit de bien savoir comment est émis un rayonnement donné par ses poussières, et cela ne devient pas un problème plus gênant que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Mar 4 Mai - 16:02

Dans une galaxie commune, seule une moitié du rayonnement émis par les gaz en phase compacte (par les étoiles) est influencé par la poussière, que ce soit par diffusion ou par absorption suivie d'une réémission. C'est précisément ça qui rend les poussières accessibles à l'observation et en fait un sujet d'études somme toute intéressant. La part des choses est facilement faite dans la somme des signaux reçus, c'est vrai aussi.
Revenir en haut Aller en bas
mérovingien
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 27
Age : 45
Localisation : martinique
age : 38
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Jeu 6 Mai - 5:35

il ne faut pas toujours voir les poussieres qui par exemple affaiblissent le rayonnement d un quasar ou d une galaxie lointaine, comme du parasitage car bon nombre de scientifiques sont d ailleurs content d en avoir.
le fait qu une source soit affaiblie permet de savoir les quantités de poussieres se trouvant sur sa ligne de visé.
ces observations mises bout a bout et de proche en proche permettent une meilleur compréhention du milieu intergalactique.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Jeu 6 Mai - 11:34

La chromosphère solaire atteint plusieurs millions °C comment cela fait il que l'on apercois le soleil jaune ou je dirais une couleur qui correspondrait à une température de 6500 °C en moyenne selon la composition chimique de l'étoile.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Ven 7 Mai - 9:26

D'ailleurs pourquoi la zone radiative et la zone convective sont inversées chez les étoiles massive et moins massive
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Ven 7 Mai - 9:29

La temperature du coeur fait naitre les rayons en gamma et les dégage de sa surface en rayons visible à l'oeil humain mais pourquoi les photons n'augmentent t-ils pas en énergie au niveau de la couronne (plasma à très haute température je le rapelle) .
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Ven 7 Mai - 17:38

Citation :
La chromosphère solaire atteint plusieurs millions °C comment cela fait il que l'on apercois le soleil jaune ou je dirais une couleur qui correspondrait à une température de 6500 °C en moyenne selon la composition chimique de l'étoile.
La chromosphère solaire contient justement la portion la plus froide du Soleil... C'est une fine couche qui démarre au sommet de la photosphère, là où la température passe par le minimum de 4500 degrés à peu près, puis remonte vers un plateau à 10 000 degrés. Ensuite, c'est la région de transition où la température bondit jusqu'à un ou deux millions de degrés. Cette stabilisation de la température effectuée, on se retrouve alors dans la couronne.

La couronne produit un million de fois moins de lumière que la photosphère, c'est la raison pour laquelle la température mesurée du Soleil tout entier est celle de la photosphère, puisque cette dernière compte pour 99,9999 % du flux lumineux total.

Citation :
D'ailleurs pourquoi la zone radiative et la zone convective sont inversées chez les étoiles massive et moins massive
C'est une histoire d'équilibre thermique. La situation d'équilibre est atteinte quand les pertes et les gains de chaleur d'une parcelle de Soleil deviennent égaux. La chaleur peut se transmettre par contact et par radiation, mais quand ces deux processus ne suffisent pas, la convection se met en route comme troisième processus. Pour résumer et simplifier, il y a une zone convective au centre des étoiles massives parce que la quantité de chaleur produite est trop importante pour être éliminée vers l'extérieur par contact et radiation uniquement.

Dans les étoiles légères, on trouve une zone convective sous la surface car la matière refroidie devient plus opaque au rayonnement. La fuite de chaleur qui s'effectuait par radiation sans problème jusque là perd de son efficacité, et la chaleur accumulée à une certaine profondeur provoque les mouvements de brassages dans une couche qui sera la zone convective. Les enveloppes extérieures des étoiles massives sont assez chaudes pour que l'augmentation d'opacité n'intervienne pas. Ces enveloppes superficielles peuvent dès lors rester radiatives.

Citation :
La temperature du coeur fait naitre les rayons en gamma et les dégage de sa surface en rayons visible à l'oeil humain mais pourquoi les photons n'augmentent t-ils pas en énergie au niveau de la couronne (plasma à très haute température je le rapelle) .
La couronne est un milieu trop raréfié pour que les transferts d'énergie entre plasma et photons soit efficace. Il faut aussi compter avec le très peu de temps que passe un photon dans la couronne solaire : au bout de cinq grosses minutes, il aborde déjà l'orbite de Vénus...
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   Ven 7 Mai - 19:45

Donc pour modifier sa longeur d'onde le photon doit passer combien de temps à traverser la couronne ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les longeurs d'ondes   

Revenir en haut Aller en bas
 
les longeurs d'ondes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un envoie d'ondes positives
» Les différents types d'ondes nocives
» Les Ondes de forme
» Les ondes du cerveau
» Envoyez-moi des bonnes ondes s'il vous plait !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Etoiles-
Sauter vers: