Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La croissance de l'univers est en accélération?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ludwig
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: La croissance de l'univers est en accélération?   Mar 29 Déc - 21:47

Suis-je correcte, car j'aurais une question à poser?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mer 30 Déc - 0:42

Il semble bien, d'après des observations datant maintenant d'une douzaine d'années, que l'expansion de l'Univers se déroule à un taux croissant.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Ven 26 Mar - 22:52

à quelle vitesse ?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Ven 26 Mar - 22:57

Disons que le taux d'expansion actuel, qui fait que chaque distance d'un mégaparsec s'allonge de 70 kilomètres chaque seconde, aura tendance à augmenter dans le futur. A quel rythme, c'est encore difficile à dire précisément. Déjà mettre en évidence le phénomène de manière qualitative est tout un sport, alors effectuer des mesures détaillées vient bien plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mar 6 Avr - 13:47

Si l'univers se dilate de plus en plus est ce que la matière se dilate aussi
Ma question est que est ce que la terre est plus "dilatée" que dans les temps primordiaux.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mar 6 Avr - 14:04

Le processus d'expansion ne concerne que le vide, et des étendues de vide d'une taille considérable. Il semblerait même que la matière puisse "geler" le mouvement expansif aux alentours. Les masses évoluent alors en attraction mutuelle, dans un espace "fixe". L'intérieur des amas de galaxies et de toutes les structures plus restreintes (galaxies, systèmes planétaires, etc jusqu'aux assemblages de particules) ignore donc complètement le phénomène de l'expansion.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Lun 12 Avr - 21:45

Est ce que selon les scientifiques un univers fermé serait eternelle (plus eternelle qu'un univers ouvert ou plat)
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Lun 12 Avr - 21:48

J'ai aussi un doute un electron est constitué de quarks ?
Les leptons qu'est ce que c'est au juste puisque ils tiennent aussi la meme place que les quarks ?
Les fermions sont ils les protons neutrons et electron ?
Les gluons est ce que se serait pas eux par hasard qui soudent les quarks du noyau atomique et serait ce eux qui tend aussi à leur garder une distance respectable pour éviter aux particules de sombrer en trou noir ?
Revenir en haut Aller en bas
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Lun 12 Avr - 22:23

Un électron est une particule élémentaire, jusqu'à preuve du contraire , elle appartient à la famille des leptons, par définition en lepton est une particule de spin 1/2 qui ne réagie pas à l'interaction forte. les quark ne sont pas des leptons, il éragissent à l'interaction forte, c'est d'ailleurs ce qui créer les protons et neutrons. Les leptons et les quarks sont les deux sous-famille des fermions, voilà je crois l'ereur d'interprétation à ne pas faire, ils ne font pas parti de la même sous-famille. les bosons tant qu'à eux sont la deuxième partie de la famille des particules élémentaire, ils véhicule les force et possède des spin entier, les gluons sont effectivement les particule de l'interaction forte ce sont à cause d'eux que l'on arrive à lier les quarks. à sombrer en trou-noir je ne peux te répondre, puisque je n'ai jamais entendu parler de cela., je ne dis pas que c,est n'importe quoi, je ne suis juste pas au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mar 13 Avr - 0:41

Un univers fermé (dans l'espace) peut être ouvert dans le temps. Dans une formulation rudimentaire de la cosmologie, on trouvera que les univers fermés le sont à la fois dans l'espace et dans le temps, puisqu'ils contiennent assez de matière-énergie pour clôturer l'univers à la fois spatialement et temporellement, les deux allant de pair. C'est sans compter sur la constante cosmologique qui peut maintenir un univers spatialement fermé tout en lui assurant une expansion éternelle, c'est-à-dire une ouverture dans la dimension du temps.

Un univers ouvert spatialement (hyperbolique ou euclidien/plat) est par contre nécessairement ouvert dans le temps et éternel, constante cosmologique ou pas.

Concernant les particules élémentaires (l'ouverture d'un nouveau sujet aurait été à propos...), je n'ai rien à ajouter à l'excellent résumé de Myriam, si ce n'est que le principe d'exclusion de Pauli suffit à justifier la tendance des particules à rester séparées malgré leurs interactions souvent attractives. Les bosons ne répondent pas à ce principe de la même manière que les fermions, mais ils sont par nature incapables de s'agglutiner en quelque chose qui ressemblerait à un trou noir.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mar 13 Avr - 13:50

La constante cosmologique c'est la constante de hubble non ?
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mar 13 Avr - 14:33

Donc les fermions c'est tout quoi ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mar 13 Avr - 14:35

Mais l'univers lui son destin est scéllé dés son commencement puisque la quantité de matière est toujours la même non ?
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mar 13 Avr - 17:06

@jules a écrit:
La constante cosmologique c'est la constante de hubble non ?

oui, mais elle a été rectifié depuis.

@jules a écrit:
Mais l'univers lui son destin est scéllé dés son commencement puisque la quantité de matière est toujours la même non ?

Il faut plutôt parler d'énergie.

Tout dépend par ce que tu entend par commencement. Il faut prendre en compte l'énergie a départ. Mais également les constantes universelles comme la constante cosmologique ou celle de la gravité de Newton... Une fois que l'on connait tout cela alors on connait le destin de l'univers en question, c'est pourquoi on se donne beaucoup de mal à trouver tous ces paramètres pour le notre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mar 13 Avr - 18:07

Citation :
La constante cosmologique c'est la constante de hubble non ?
J'estime plutôt qu'il s'agit de deux quantités bien différentes, même si elles s'appliquent toutes deux au même phénomène qui est l'expansion de l'Univers.

La constante cosmologique a été inventée par Einstein lorsqu'il s'est affairé à décrire le comportement de l'Univers avec les outils de sa relativité générale. Il a bien constaté qu'en intégrant ce qu'il connaissait de l'Univers dans la machinerie théorique, il aboutissait à la conclusion que l'espace devait être en contraction. Cela contredisait l'idée qu'il avait préconçue de l'Univers, et il intégra alors un paramètre constant agissant comme une antigravité et maintenant l'espace statique, par compensation entre tendance à la contraction et tendance à la dilatation. Dans l'optique d'Einstein, la constante cosmologique appartenait à la structure même des équations de la relativité générale, il s'agissait d'un appareil mathématique qui ne pouvait être qu'évalué puisqu'il ne correspondait à aucune substance concrète.

Dans ses travaux de synthèse sur la récession des galaxies, Edwin Hubble remarqua que plus une galaxie est lointaine, plus elle s'éloigne vite de nous. La constante de proportionnalité entre distance et vitesse de récession est la constante de Hubble. Dans le cas d'un univers homogène, c'est-à-dire où chaque domaine d'un certain volume, où qu'il soit délimité, contient la même quantité de matière-énergie, la constante de Hubble est constante dans l'espace mais variable dans le temps. Elle prend la même valeur partout dans l'Univers mais à un moment donné seulement de son évolution. L'Univers semble homogène à grande échelle, mais dans le contexte d'un univers inhomogène, alors la constante de Hubble n'a plus de constant que le nom...

C'est au moment où Hubble établit que la récession des galaxies ne correspondait pas à un mouvement propre des galaxies, mais à la conséquence d'une dilatation d'ensemble de l'espace qu'Einstein a éliminé la constante cosmologique en comprenant son inutilité. Entre-temps, Georges Lemaître est passé par là et a justifié la dilatation de l'espace aussi bien que sa contraction, à partir d'un mouvement d'expansion démarrant d'un état de concentration extrême actuellement appelé Big Bang.

En tenant ce genre de considérations théoriques, la constante de Hubble ne peut que diminuer, vu que la matière-énergie contenue dans l'Univers contrecarre le mouvement d'expansion. Il y a même trois possibilités : soit la constante de Hubble diminue tellement qu'elle passe brièvement par une valeur nulle et devient négative (l'expansion s'arrête et reprend en sens inverse, celui d'une contraction - c'est le Big Crunch), soit elle tend asymptotiquement vers une valeur nulle (Univers plat/euclidien), soit enfin elle tend asymptiquement vers une valeur non-nulle et positive (Univers ouvert).

Il y a une douzaine d'années, la mise en évidence d'une augmentation de la constante de Hubble, c'est-à-dire d'une accélération de l'expansion de l'Univers a quelque peu brouillé les pistes en évoquant l'effet de la constante cosmologique. Les conséquences restent semblables, mais on devrait pour bien faire mettre de côté un vocable comme celui-là. On peut parler d'énergie sombre, d'énergie du vide voire de quintessence, mais l'interprétation du phénomène et la résolution du problème ne passe plus par l'abstraction d'un terme à glisser dans les équations, mais à quelque chose de physiquement existant, comme une forme d'énergie associée au vide par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mer 14 Avr - 12:34

Naos quand tu parle de l'energie du vide n'ya a t-il pas un lien avec le champs de Higgs
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mer 14 Avr - 12:46

Non, je n'en vois aucun.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mer 14 Avr - 12:55

ok :/
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mer 28 Avr - 12:53

J'ai trouvé pour la vitesse a laquelle l'expansion se poursuit : 80 000 km.H-1/1 000 000 années lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Mer 28 Avr - 20:49

OU 70 km/s-Mpc, c'est la même valeur exprimée dans des unités différentes.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Jeu 29 Avr - 13:34

Et le champs de higgs quelqu'un pourrait me le définir clairement ce que c'est et à quoi il sert ? puisque sur internet c'est pas trés concluant.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Jeu 29 Avr - 16:58

On a tendance à assimiler les particules au champ qu'elles peuvent déployer autour d'elles. Plus radicalement que ça, on définit le "autour d'elles" par leur champ, et l'espace devient alors un enchevêtrement de champs plutôt que le support de ceux-ci.

Champ de Higgs ou boson de Higgs représentent donc à peu près la même chose, quoiqu'en parlant de champ on insiste surtout sur l'interaction avec les autres particules.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Ven 30 Avr - 10:27

Quel type de particule
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Ven 30 Avr - 14:06

Toutes les autres particules, vu que c'est par interaction avec le champ de Higgs qu'elles sont censée avoir obtenu leur masse. Le photon y est resté "insensible", donc pas de masse.
Revenir en haut Aller en bas
jules
Supernova
Supernova


Masculin Nombre de messages : 682
Localisation : dans les étoiles
age : 9 millions
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Ven 30 Avr - 14:11

Le photon est il la seul particule sans masse ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La croissance de l'univers est en accélération?   Aujourd'hui à 18:21

Revenir en haut Aller en bas
 
La croissance de l'univers est en accélération?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle preuve de l'accélération de l'expansion de l'Univers grâce à Hubble
» L'accélération du temps.....
» accélération de 1g
» Accélération ( décembre 2014 )
» Un satellite à propulseur plasmique pour l’Australie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Cosmologie-
Sauter vers: