Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Delires astrophysiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthy
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Masculin Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Delires astrophysiques   Jeu 9 Juil - 20:01

Un petit post un peu a tout hasard, si quelqu'un est assez curieux pour lire jusqu'au bout, et assez fou pour se preter au jeu...

Bonjour a tous,
Je suis en train d'ecrire avec quelques amis un tout petit scenario sans aucune pretention, dans lequel nous aimerions trouver un Terre dans une situation assez... particuliere.

Avant toute chose comprenez bien que - comme le sujet l'indique - je vous invite dans ce sujet plus au delire et a la creativite (fondee toutefois sur des mecanismes physiques, plus ou moins probables, et plus ou moins connus ou hypothetiques, qui sait...) qu'a une vraie rigueur scientifique.
Il ne sera pas vraiment necessaire de me repondre que ce que je demande est tout simplement impossible ^^

Non la l'idee est plutot de proposer un mecanisme le moins incoherent possible, tout en se permettant de faire certaines hypotheses ma foi plutot fortes... (vous allez vite comprendre que nous ne sommes decidement pas attaches a un realisme sans faille...)

Alors voila, nous aimerions assez brusquement arreter le cycle jour/nuit sur notre bonne vieille planete Terre, avec le defi supplementaire de garder (dans une certaine mesure et a plutot court terme) de la vie a sa surface (au moins pour une partie, aussi petite soit-elle, de l'espece humaine).
Evidemment pour le plaisir, le voyage spatial n'est en aucun cas permis dans notre probleme Wink

Evidemment nous ne prendrons pas en compte la probabilite nulle qu'une configuration "correcte" "permettant" cet evenement soit reunie, et admettrons qu'il arrive. Et nous n'attendons evidemment que des "ordres de grandeur" (tres larges) des phenomenes proposes.

Nous avons commence a reflechir a quelques "possibilites", mais pour l'instant meme avec des arrondis scandaleux (du genre du rapport de 1 a 10 ou 100...) on se retrouve dans des situations avec au moins un probleme majeur pour resoudre le notre.

Ayant tous autant que nous sommes une formation physique assez classique (prepa, ecole d'ingenieur et autres genres de parcours qui font des gens fous comme nous...), nous avons basiquement commence par une approche mecanique du probleme...


Pour arreter ce cycle jour/nuit, nous avons pense arreter la rotation de la Terre (ou plutot lui insufler une periode de rotation egale a sa periode de rotation autour du Soleil), bref lui donner une situation par rapport au Soleil semblable a celle de la Lune par rapport a la Terre.
Sauf erreur de notre part (loin d'etre impossible), cette situation serait en fait ce vers quoi tend la Terre. Enfin qoiqu'il en soit, nous ne pouvons nous permettre d'attendre que ce phenomene ne se produise progressivement, et il faut ajouter des perturbations pour arriver soudainement a la situation voulue...
L'autre possibilite serait d'aligner l'axe de rotation de la Terre avec l'axe rayon Terre-Soleil, mais on se retrouverait alors avec un cycle jour/nuit sur une annee. Il faudrait alors constamment realigner cet axe avec l'axe Terre-Soleil.
Il semblerait que cela soit envisageable dans le cas de petites lunes de forme tres irreguliere, et il faudrait donc deformer la Terre de maniere assez grandiose (et encore, etant donnee sa masse, l'effet gyroscpique resterait dans tous les cas assez colossal, du moins avec une rotation de vitesse semblable a celle que nous avons...).

Nous avons donc envisage une collision entre la Terre et un autre objet qui viendrait arreter sa rotation. Mais d'apres de rapides calculs notre objet en question devrait davantage etre une planete qu'un asteroide (etant donne l'intertie de la Terre), d'une taille comprise entre celle de Pluton et celle de Mars (oui on ne cherche pas a faire dans la precision...).
Une telle collision laisse assez songeur quant aux possibilites de survie a l'impact (en termes de temperature notamment...)...

Quant au "desaxage" de la Terre, l'objet en question devant a la fois la reaxer et nettement ralentir sa rotation (pour minimiser l'effet gyrscopique)(en plus eventuellement d'arracher le morceau necessaire pour obtenir cette forme non spherique), nous avons suppose que l'objet devrait avoir une taille assez comparable, et en tous cas bien trop grosse pour permettre un quelconque espoir de survie...

Nous avons pense egalement a des solutions basees sur des mecanismes magnetiques ou gravitationnels, qui eviteraient un choc si violent, mais encore une fois leur importance devrait etre assez demesuree...


Bref, un peu en manque d'inspirations, et plutot limites sur un plan purement technique (connaissances en physique et astrophysique), nous avons pense que peut etre nous pourrions trouver ici certaines ames charitables pretes a mettre un instant de cote leur rigueur scientifique et a accepter certaines hypotheses je l'admets assez inacceptables Smile

Bref, si certains m'ont lu jusqu'ici, et se sentent d'humeur creative pour proposer un mecanisme, ou meme une piste a fouiller (loi physique, phenomene astrophysique connu ou meme hypothetique, etc...) pour arriver au resultat escompte, nous vous en serons tres reconnaissants ^^
Bien sur nous acceptons des hypotheses assez irrealistes notamment en terme d'ordres de grandeurs (typiquement si vous avez une idee basee sur un asteroide possedant une masse volumique semblable a celle d'une etoile a neutrons, et progressant a une vitesse de quelques milliers de km/s, on ne vous en tiendra pas rigueur et peut etre cela pourra nous inspirer, meme si evidemment le moins irrealiste possible sera apprecie ^^)...

Bref, a vous maitenant, et surtout n'oubliez pas de delirer ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Yes
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 257
Age : 59
Localisation : Colmar
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: Delires astrophysiques   Lun 20 Juil - 17:43

Bonjour
C'est marrant, mais en te lisant, j'imaginais la population entiere de la planete, concentree en un point precis ( a la taille de ces milliards de pieds ) et qui se mettrait a souffler dans une meme direction. L'iss surveillerait la planete et indiquerait suffisamment tot l'arret du souffle, vu l'inertie colossale pour arreter la rotation. La dessus reste a donner un autre sens, un autre objet, au pendule de Foucault. J'y reflechis.
Revenir en haut Aller en bas
 
Delires astrophysiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Délire sacré envahit l'église catholique
» farce du maître pathelin: "traduction" passage en patois
» livre d'astrophysique
» Délire mystique
» Délires mystique, schizophrénie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Autres sujets d'astronomie-
Sauter vers: