Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Théâtre d'ombres sur Saturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Théâtre d'ombres sur Saturne   Sam 20 Juin - 18:28

Alors qu'elle se déplace autour du Soleil, la planète Saturne approche de son équinoxe de printemps (dans l'hémisphère boréal). En août 2009, les rayons solaires éclaireront Saturne parallèlement à son équateur, là où se situent également les satellites et les anneaux saturniens. On conçoit alors aisément que si le Soleil, certains satellites, les anneaux et la planète sont rangés dans un même plan et alignés, la situation se prête à d'intéressants phénomènes de projections d'ombres, voire d'éclipses. Ce sujet sera une compilation régulièrement enrichie des photographies que renvoie continuellement la sonde Cassini, en orbite autour de Saturne depuis 2004, et pour quelques années encore. Je vais tenter de suivre l'ordre chronologique des publications - qui ne correspond pas nécessairement à l'ordre chronologique des prises de vue - dans la mesure où je n'en omets pas. Un bref commentaire accompagnera chaque image.



La plus grande partie du globe saturnien rentre dans les limites du champ de vision. Les anneaux sont vus presque par la tranche, sous la forme d'une bande noire horizontale. Le motif recourbé projeté sur les nuages de Saturne constitue l'ombre des anneaux. Il est possible d'y reconnaître des structures comme les anneaux C, B, A et F (de bas en haut), de même que la division de Cassini. Au centre de l'image, le disque de Rhéa (second satellite saturnien par la taille) se superpose à celui de sa planète. Au-dessus à gauche, on aperçoit l'ombre de Mimas, plus petit. Dans le coin inférieur droit, ce qui pourrait passer pour une salissure sur le capteur se trouve être la pénombre de Japet, un satellite lointain un peu plus petit que Rhéa. Japet est en fait trop éloigné de Saturne pour projeter une ombre bien obscure : le cône d'ombre se referme avant de toucher la planète. Cela revient à dire que depuis les nuages de Saturne, le disque de Japet est trop petit pour masquer entièrement le disque solaire, et provoquer une éclipse totale. La relative proximité de Mimas, par contre, autorise ce phénomène, malgré la petite taille de ce satellite.

Les couleurs sont naturelles : on remarquera la différence de teinte entre les deux hémisphères de Saturne. A mesure que l'on s'approche de l'équinoxe, cette différence tend à s'estomper, l'entièreté du globe se parant de cette robe pêche-doré. Lorsque la sonde Cassini a observé l'hémisphère nord en plein hiver, il y a quelques années, on a eu la surprise de découvrir une surface nuageuse bleu électrique. Le cliché date du 15 juin 2007 ; il a été saisi à 1,2 millions de kilomètres de Rhéa et 1,7 millions de kilomètres de Saturne (ce qui donne indirectement une idée de la distance Saturne-Rhéa). Chaque pixel couvre 71 kilomètres sur Rhéa et 103 kilomètres sur Saturne.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Sam 20 Juin - 18:49



Le 30 octobre 2007, Mimas est à nouveau surpris en train de projeter son ombre circulaire sur les nuages saturniens. L'engin ne se trouve que deux degrés au-dessus du plan de l'anneau (un angle mesuré à partir du centre de la planète), mais on distingue relativement bien les principales subdivisions de celui-ci. Au plus près de Saturne, une large anse claire représente l'anneau C ; son ombre est la plus transparente et la plus basse. Au-delà de l'anneau C, un large espace noir évoque un gouffre vide, mais il n'en est rien : c'est l'anneau B, le plus dense, qui absorbe la lumière d'un Soleil encore situé sous le plan des anneaux. Une seconde anse, aussi claire que l'anneau C mais plus étroite, signale la division de Cassini, qui laisse passer suffisamment de lumière solaire pour interrompre la large bande noire qu'est l'ombre des anneaux. A l'extérieur, l'anneau A délimite le bord des anneaux principaux. Un regard attentif vers l'ombre de cet anneau révèlera la division d'Encke, sous la forme d'une très fine ligne jaunâtre.


Le satellite le plus lumineux présent sur l'image est Téthys. Il est situé au-delà des anneaux. Mimas, plus discret, est sous Téthys, mais "devant" les anneaux. Janus se trouve dans le prolongement des anneaux, dans le coin supérieur gauche. Entre ces deux derniers satellites, Pandore se limite à un point de lumière à peine visible. Saturne est à 2,6 millions de kilomètres, et la résolution vaut 153 kilomètres par pixel.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Sam 20 Juin - 19:02



Vus de profil, les anneaux de Saturne surprennent par leur extrême finesse. A mesure que l'équinoxe approche, l'ombre des anneaux s'aplatit, se ramasse sur elle-même et s'approche de l'équateur. Au moment même de l'équinoxe, l'ombre est aussi fine que les anneaux, donc linéaire, et parfaitement superposée à l'équateur. Mais cette image date du 24 juillet 2007, et l'équinoxe est encore loin. Accolée contre Saturne, on retrouve Téthys. A droite, le globe d'Encélade semble partiellement se superposer aux anneaux. Tout en bas et légèrement sur la gauche, Hypérion dénote par sa forme irrégulière autant que par sa teinte relativement terne. Entre Téthys et Encélade, un oeil perçant devinera le minuscule Epiméthée, qui projette une ombre aussi petite que lui par-dessus celle des anneaux.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Sam 20 Juin - 19:12



Pour dénoter avec les trois précédentes, cette photographie est présentée en noir et blanc. Elle montre pléthore de détails dans les formations nuageuses de l'hémisphère nord saturnien. L'organisation en bandes parallèles à l'équateur est plus qu'évidente, de même que les nuages blancs qui bourgeonnent et les ouragans qui tourbillonnent ça et là. Le bord interne de l'anneau C est à peine esquissé dans le coin inférieur gauche ; les anneaux ne se remarquent ici que grâce à leur ombre, qui prend la forme d'un long arc imprimé sur le globe de Saturne. Niché dans le creux de cet arc se laisse voir l'ombre de Janus, un satellite large de 181 kilomètres.

Ce cliché est plus récent (13 janvier 2008) et a été enregistré dans l'infrarouge, qui a l'avantage de pénétrer plus profondément dans les nuages que la lumière visible. Cassini se situait à environ 1,2 million de kilomètres de Saturne.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Sam 20 Juin - 19:23



Ici, les anneaux sont mieux visibles, bien qu'en deux parties : dans tout le bas de l'image de même que dans le coin supérieur droit, derrière Saturne. A 1,6 million de kilomètres de la planète et 21 degrés au-dessus du plan des anneaux, la structure de ceux-ci se fait plus détaillée : l'anneau C prend la forme d'une succession de cordons poussiéreux. L'anneau B, plus homogène, prend l'aspect d'un plateau noir. Un liseré gris clair indique la division de Cassini, et seul un tout petit bout de l'anneau A se laisse voir dans le coin inférieur droit.

L'ombre de Téthys, parce qu'elle se projette sur une surface oblique par rapport aux rayons du Soleil, est nettement oblongue. En effet, le 25 février 2008, les ombres des satellites n'étaient pas imprimées suffisamment près de l'équateur pour conserver la forme ronde des satellites eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Sam 20 Juin - 19:27



Capturé le lendemain et à nouveau en couleurs, ce cliché montre dans des conditions similaires l'ombre de Mimas.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Dim 21 Juin - 13:52



Sur cette vue qui n'est pas loin d'être à contre-jour, Téthys, le globe blanc en bas à gauche, projette son ombre au sommet de l'image. Les motifs des anneaux et de leur ombre sont rendus assez semblables, bien qu'inversés l'un par rapport à l'autre, par la position de l'appareil photographique.

En bas à droite, la tache claire irrégulière constitue en fait une tempête monumentale, la plus puissante observée et suivie par la sonde Cassini. Les éclairs d'orage produits en grand nombre en cet endroit sont producteurs d'ondes radio, que l'engin est capable de détecter. C'est d'ailleurs sur un enregistrement radio que la tempête a été découverte, le 27 novembre 2007, avant de pouvoir être capturée dans le champ de la caméra. Cette vue date du 6 décembre.

Les tempêtes de cette envergure ont la particularité de n'apparaître qu'aux alentours du 35ème parallèle austral, le long d'un couloir assez étroit. On ne sait pas encore très bien pourquoi, mais les mouvements atmosphériques dans cette régions doivent favoriser, d'une manière ou d'une autre, l'émergence d'orages plus puissants et plus persistants (plusieurs mois !) que partout ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Dim 21 Juin - 20:43



Deux satellites et les anneaux de Saturne projettent tous trois leur ombre sur la planète dans cette image prise le 30 mars 2008 depuis 1,2 millions de kilomètres.

Mimas (397 kilomètres de diamètre) et Téthys (1071 kilomètres) sont les deux satellites en question. Le plus grand se trouve à l'origine de l'ombre la plus large, comme chacun s'y attend. On remarquera aussi que l'ombre de Téthys s'imprime plus au nord que celle de Mimas, car le premier satellite est plus lointain. Cette situation s'imagine facilement : en disposant le Soleil et Saturne horizontalement, les rayons solaires se propageant aussi dans cette dernière direction, les anneaux comme les satellites se retrouvent alignés légèrement en oblique. L'ombre de Téthys, prolongée à l'horizontale vers Saturne, atteindra la planète dans des contrées plus boréales que l'ombre de Mimas, et a fortiori que celle des anneaux, plus proches de Saturne que n'importe quel satellite. Au moment de l'équinoxe, tous ces écarts se résorberont, et les ombres auront toutes convergé vers l'équateur saturnien.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Dim 21 Juin - 20:48



Sur ce cliché directement analogue au précédent, c'est le même luxe de détails qui se déploie : on ne compte plus les ovales clairs ou foncés, les ondulations dans les cordons nuageux ou les tourbillons qui étirent les nuages alentours en filaments. La tache allongée au-dessus de la bande nuageuse foncée est l'ombre de Dioné. Ce satellite étant encore plus éloigné de la planète que Mimas ou Téthys, on vérifiera bien que son ombre de projette encore plus vers le Nord. Le 7 mai 2008, Cassini se trouvait à 1,2 million de kilomètres de Saturne, 43 degrés par dessus le plan des anneaux. Les plus petits détails mesurent moins de 70 kilomètres.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Dim 21 Juin - 20:55



Que l'on se détrompe : la seule ombre visible sur ce cliché n'est pas projetée par le seul satellite faisant l'honneur de sa présence dans le champ de vision. L'ombre est celle d'Encélade, un globe glacé d'un demi-millier de kilomètres. Le satellite perché dans le coin supérieur gauche est Mimas.

Les anneaux apparaissent dans toute leur étendue, dans l'éclairage tamisé d'une lumière filtrée par la matière même des anneaux. Le Soleil éclaire encore l'hémisphère Sud le 16 décembre 2007, date de la prise de vue ; Cassini quant à elle se trouve 1,4 millions de kilomètres au-dessus du 22ème parallèle Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Dim 21 Juin - 21:19



Jusqu'à présent, le phénomène de projection d'ombre de satellites sur une planète s'apparente à ce que nous appelons sur Terre "éclipses de Soleil". Mais il est tout à fait possible d'imaginer la disposition inverse : un satellite, qui dans son mouvement orbital, pénètre dans l'ombre de sa planète (ou des anneaux dans le cas singulier de Saturne), occasionnant ce qu'il conviendrait de nommer "éclipse de lune", ce dernier mot devenant nom commun...

Ici, le satellite partiellement éclipsé est Mimas. L'étrangeté de son aspect s'éclaircit considérablement si l'on précise de quel point de vue cette image est prise : Cassini se situe en fait loin au-dessus du pôle Nord de Mimas, et le satellite effleure seulement l'ombre des anneaux par le Sud. La planète ne le cache ainsi qu'en partie, jetant l'obscurité sur une large calotte au nord de Mimas, que la perspective laisse voir en plongée. Avec le Soleil dans le dos, toute la moitié supérieure du satellite serait estompée.

Il est possible de distinguer deux zones d'ombres. Au centre, l'éclipse est totale : posé à n'importe quel endroit de cette région, le Soleil est intégralement caché par les anneaux. La zone d'ombre est cernée par une bande mince où l'éclairage est blafard mais bien présent. C'est la zone de pénombre : à tout endroit de cette région, les anneaux saturniens ne font qu'empiéter sur le disque solaire, sans le masquer totalement. Ainsi la lumière solaire n'est arrêtée que partiellement. Cela étant, les anneaux n'étant pas parfaitement opaques, le Soleil arrive encore à percer à travers eux. Il ne règne dès lors pas une obscurité totale dans la zone d'ombre.

La photographie date du 4 août 2008. Au moment de l'enregistrer, Cassini se trouvait à 143 000 kilomètres de Mimas. Les plus fins détails perceptibles mesurent moins de 900 mètres.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Dim 21 Juin - 21:47



Le 17 août 2008, soit une année avant l'équinoxe vernal du 11 août 2009, la sonde Cassini a immortalisé un phénomène appelé à se reproduire à de nombreuses reprises : la projection de l'ombre d'un satellite sur les anneaux de Saturne. Ici, l'anneau F est brièvement interrompu par l'ombre de Pandore, un satellite en forme de patate long de 80 kilomètres.

L'anneau F semble consister en un nerf central bordé de cordons plus diffus. En vérité, il n'y a qu'une seule composante dans l'anneau F : elle s'enroule en spirale autour de Saturne sur plusieurs tours, donnant l'impression de plusieurs cerceaux concentriques. L'obscurcissement n'est pas total : le nerf central apparaît encore, quoique nettement affaibli. L'ombre, sur toute la largeur de l'anneau, se rétrécit sensiblement, rappelant que l'on a toujours affaire à des cônes d'ombre, diminuant de diamètre avec la distance à partir du satellite.

L'image est traitée pour faire apparaître les détails de l'anneau F, expliquant ainsi la forte surexposition de Pandore. Ces détails sont aussi petits que 5 kilomètres, comme le permet la distance inférieure à 900 000 kilomètres à laquelle se situe Cassini.


Dernière édition par Naos le Lun 22 Juin - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Lun 22 Juin - 16:49

Très belles images merci de l'avoir partagé avec nous. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Mar 23 Juin - 21:56



A première vue, cette photographie de Téthys sur un fond de filé d'étoiles n'est ni grandiose, ni exceptionnelle. Pourtant, un initié reconnaîtra que les capteurs électroniques dont sont équipés les engins spatiaux n'ont pas l'habitude de saisir sur une même image des objets à la luminosité si différente. Normalement, seule Téthys est censée apparaître sur le cliché, ou alors, si la pose a duré assez longtemps pour que les étoiles soient allongées ainsi, le satellite aurait dû se présenter sévèrement surexposé.

Il se trouve que Téthys est vu ici en pleine éclipse, c'est-à-dire en plein dans l'ombre de Saturne. La Lune nous a habitué à ne pas disparaître totalement lors d'une éclipse d'elle-même, et il en va également ainsi du satellite saturnien. La lumière qui lui parvient est autant diffusée à travers les anneaux - comme le ferait un voile translucide - que réfléchi par le côté nocturne de Saturne après une première réflexion sur la face éclairée des anneaux.

L'événement a été immortalisé le 25 septembre 2008, depuis une distance de 113 000 kilomètres. La résolution vaut 7 kilomètres par pixel.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Mar 23 Juin - 22:00



Ce document datant du premier octobre 2008 illustre l'exact inverse du précédent : l'ombre de Téthys se projette cette fois-ci sur l'imposant Saturne. La vue vers l'équateur saturnien est plongeante : Cassini se situe à 615 000 kilomètres d'altitude, au-dessus du soixante-troisième parallèle boréal.

La bande noire qui barre le globe de gauche à droite est l'ombre des anneaux, et les deux traits grisés signalent la position du bord externe de l'anneau C (en bas) et la division de Cassini (en haut).
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Mar 23 Juin - 22:06



L'aspect particulier de cette image est maintenant expliqué : il s'agit toujours d'une éclipse, mais d'Encélade, pour changer. Ce satellite a expérimenté un passage dans l'ombre de Saturne le 9 octobre 2008, et Cassini se trouvait à 83 000 kilomètres de là pour faire office de témoin.

Vu de cette manière, ce globe glacé ne donne pas l'impression d'être le siège d'une activité cryovolcanique permanente et débridée. Les jets de cristaux de glace fusant à la vitesse d'une balle de revolver sont pourtant dirigés droit vers la sonde.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Mar 23 Juin - 22:28



On peut s'imaginer apercevoir cette scène avec le Soleil et Saturne dans le dos. L'ombre de la planète longe donc la direction dans laquelle on regarde, et vient inonder toute la partie droite de l'image. Dans le bas se tapit la majeure partie de l'anneau A. Les deux interruptions qui le traversent sont la division d'Encke pour la plus large et la division de Keeler pour la plus étroite. L'anneau isolé qui traverse le milieu de la photographie est le F. L'espace de 3000 kilomètres ouvert entre les anneaux A et F se nomme depuis peu "division de Roche". C'est dans cette division qu'ont élu domicile les satellites Atlas et Prométhée, ce dernier émergeant à peine de l'ombre de Saturne.

Le petit satellite, comme toute autre des innombrables particules peuplant les anneaux sembleraient tourner autour de Saturne de droite à gauche, selon la perspective offerte par ce cliché. Sur Prométhée s'achève donc une nuit forcée par une éclipse, et la lumière du jour vient à peine de l'atteindre à nouveau. Enfin, on remarquera l'ombre de Prométhée projetée sur l'anneau F.

En réalité, Saturne se trouve devant la sonde Cassini et non derrière, mais le fort grossissement (révélant des détails de sept kilomètres à 1,24 million de kilomètres de distance...) laisse la planète invisible et hors du champ.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Mar 23 Juin - 22:44



Cette seconde image d'Encélade en pleine éclipse totale (c'était le 31 octobre 2008) rend en quelque sorte justice au fascinant relief torturé qu'arbore le petit satellite. Ici aussi, la faible lueur qui illumine la lune a suivi le chemin des écoliers : réflexion sur les anneaux vers la moitié australe de l'hémisphère nocturne de Saturne, puis une nouvelle réflexion vers Encélade, qui renvoie une fraction de cette lumière vers la sonde Cassini, située 137 000 kilomètres par dessus le pôle Sud (ou en dessous, si l'on conserve l'habitude d'orienter le Sud en bas...). On peut ajouter le clair de Titan, Dioné et Rhéa, trois satellites quant à eux pleinement illuminés se situant à peu près au même endroit dans le ciel d'Encélade.

En fait, à ce moment la sonde venait de survoler Encélade à basse altitude et à grande vitesse : tel qu'on le voit ici, le satellite semble s'éloigner à 16 kilomètres par seconde (pas loin de Mach 50 !), d'où l'aspect flou des bords du disque alors que le centre reste bien net.

En haut de ce disque, le faisceau de fractures dont la profondeur est exagérée par leur propre ombre se nomme Labtayt Sulci, mais d'autres accidents de relief comme des crêtes ou des taillades parsèment la surface encéladienne, qui laisse manifestement derrière elle une longue histoire de déformations tectoniques, comprenant des phases de contraction et d'extension.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Mar 23 Juin - 23:24

Très belle image,on attend avec impatiente les autres.Allez vite...
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Mer 24 Juin - 21:55



Le 29 octobre 2008, Prométhée était à nouveau saisi en train de projeter son ombre sur l'anneau F, mais on aperçoit également une déformation infligée au même anneau par l'influence du champ gravitationnel prométhéen. A chaque tour autour de Saturne, Prométhée effleure cet anneau ténu rempli de fines particules poussiéreuses et y grave des ondulations comme un léger souffle sur un panache de fumée.

Dans tout le quart inférieur droit s'étend l'anneau A, dont on voit la partie la plus externe. La division bien visible est celle de Keeler ; la division d'Encke est à peine représentée dans le coin de la photographie. Les lignes foncées régulièrement espacées sur toute la surface visible de l'anneau sont un détail remarquable de la structure fine des anneaux saturniens. Les plus petits détails mesurent 7 kilomètres, et Cassini se situait à un peu plus d'un million de kilomètres de Prométhée.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Jeu 25 Juin - 13:56



Ce cliché illustre d'une manière plus spectaculaire l'influence de Prométhée sur l'anneau F, un thème déjà abordé sur deux images précédentes. Le 14 janvier 2009, Cassini guettait le satellite d'une distance de 550 000 kilomètres, une demie-heure après que celui-ci ait empiété sur le bord interne de l'anneau. Si l'on doit décrire le phénomène de manière plus détaillée, on expliquera que le travail de Prométhée consiste essentiellement à repousser les particules vers l'extérieur, laissant une courte brèche en forme d'encoche sur la paroi intérieur de l'anneau. Comme les grains proches de Saturne (en bas à droite sur cette image) se déplacent plus vite que les grains un peu plus lointains, l'encoche s'allonge considérablement et s'aligne progressivement dans la direction de l'anneau, jusqu'à disparaître. Tout ceci se produit, répétons-le, à chaque fois que Prométhée accomplit une révolution autour de Saturne, c'est-à-dire toutes les quinze heures.

Cette photographie montre deux de ces encoches (Prométhée est juste en train d'ouvrir la troisième) à droite du centre et dans le coin supérieur droit. Sur le bord gauche de l'encoche centrale, la mieux visible, on notera les concentrations de particules que Prométhée a fait apparaître, rendant le nerf central de l'anneau F momentanément plus épais avant de s'amincir brutalement. L'encoche partiellement visible en haut à droite est plus ancienne, et déjà plus oblique que la seconde. Prométhée est la forme irrégulière aux contours nets en bas à gauche. Son ombre, plus floue, le jouxte par le bas.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Jeu 25 Juin - 14:09



L'année 2009 venait de commencer lorsque cette photographie a été prise - c'était le 8 janvier - et l'équinoxe du 11 août s'annonce par la projection d'ombres de satellites principaux sur les anneaux eux aussi principaux. La première occurrence observée par Cassini de ce phénomène se trouve représentée ci-dessus : le cône d'ombre d'Epiméthée se referme en interceptant les les franges extérieures de l'anneau A, laissant une mince silhouette noire en forme d'ogive.

Epiméthée reste tout de même un petit satellite, avec ses 113 kilomètres, et il est relativement proche de la planète et de ses anneaux. Néanmoins, les mois avançant, on observera des ombres de plus en plus longues, lancées de plus en pus profondément dans le système des anneaux principaux par des satellites de plus en plus imposants et lointains. Il suffit simplement de laisser le temps au Soleil de s'aligner avec le plan des anneaux, et il sera possible, comme Hubble l'a observé en 1995, de voir des ombres s'étendre sur toute la largeur des anneaux.

Ici, l'ombre d'Epiméthée parvient au-delà de la division de Keeler ; c'est un début. La division d'Encke attendra encore un peu avant qu'un satellite lui fasse de l'ombre. L'anneau F est visible sous la forme d'un faible cordon en haut à droite. La prise de vue a lieu à 1,1 million de kilomètres de Saturne, et les pus fins détails accessibles mesurent environ 7 kilomètres de large.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Jeu 25 Juin - 15:15



Jusqu'à présent, la division d'Encke plusieurs fois mentionnée ressemblait à une interruption vide dans l'anneau A, dessinant une fine piste noire sur toute sa circonférence. Ce n'est pas totalement vrai : cette division abrite un petit satellite nommé Pan, qui y agit tel un casse-neige, laissant derrière lui un mince sillon de particules poussiéreuses et givrées.

Au centre du cliché, on le voit projeter son ombre vers Saturne, sur le bord interne de la division d'Encke. Ci-dessous, un agrandissement par trois de Pan et son ombre. On commence à deviner la forme irrégulière du satellite large d'une trentaine de kilomètres.

Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Jeu 25 Juin - 15:19



S'il était possible de naviguer à travers les blancs nuages d'ammoniac saturniens aux environs du coin supérieur droit de cette image, il serait donné d'assister à une éclipse totale de Soleil occasionnée par Encélade. C'est l'avantage pour une planète comme Saturne d'avoir un certain nombre de satellite gravitant rapidement autour de lui, rendant le phénomène des éclipses très fréquents, du moins aux alentours des équinoxes. La prise de vue date du 20 juin 2008, mais l'ombre est déjà relativement ronde. Elle le sera encore plus parfaitement au moment de l'équinoxe.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Jeu 25 Juin - 15:33

Cette flèche ensorcelée par une formule magique prononcée en Javascript vous guidera à travers les paresseux méandres des fleuves d'électrons glougloutant dans nos chers câbles téléphoniques : Arrow

Cette illustration est un diptyque un peu trop large pour figurer tel quel sur cette page. La lecture de ce sujet en sera, je crois, plus confortable si les images trop grandes sont présentées ailleurs et que l'on y aboutit par un lien habituel.

Bref, les choses sérieuses commencent un peu le le 20 mars 2009 (jour de l'équinoxe de printemps... sur Terre !), quand l'ombre de Téthys, un des principaux satellites saturniens, barre plusieurs anneaux à la fois. Quoique... sur l'anneau A, à droite, ne s'imprime que la pénombre, une région entourant le cône d'ombre comme une gaine épaisse. L'anneau F en revanche est inclus dans l'ombre proprement dite de Téthys. L'image de droite prouve que l'anneau n'est tout de même pas complètement obscurci, le nerf central apparaissant encore malgré un éclairage considérablement affaibli.

Les deux photographies de ce panneau dédoublé sont deux documents différents ; ils ont simplement été acquis presque en même temps. Au sommet de l'image de gauche, une petite tache blanche à l'intérieur de l'anneau F signale Prométhée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Théâtre d'ombres sur Saturne   Aujourd'hui à 22:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Théâtre d'ombres sur Saturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Video Saturne au télescope
» SATURNE: après les anneaux, les arcs
» Vidéo documentaire "Cassini: rendez vous avec saturne"
» Des taches de glace sur le plus gros anneau de Saturne
» Chakras secondaires pour vies antérieures et voile de Saturne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Planètes-
Sauter vers: