Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des naines brunes nuageuses ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naos
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Des naines brunes nuageuses ?   Mer 17 Juin - 17:47

New Scientist -- les naines brunes, ces étoiles "trop légères pour être des étoiles" pourraient se voir conférer une nouvelle propriété atypique : une météo nuageuse.

Une équipe rassemblée autour d'Etienne Artigau a disposé du télescope Gemini Sud (Cerro Pachon, Chili) pour observer la naine brune SIMP0136 pendant cinq nuits consécutives. Elle lui a découvert une variation semi-régulière de sa luminosité, exactement ce à quoi on s'attendrait si la surface de l'étoile comportait des régions claires et foncées en mouvement ou de forme changeante. Il se trouve que la surface de SIMP0136 est assez froide pour permettre la condensation de grains solides dans son atmosphère, essentiellement de carbone et de silicates, tout comme la poussière interstellaire. Ces bancs de fumée dérivent dans l'atmosphère selon un cycle assez rapide, dont la périodicité a été établie à deux heures et demi environ.

On a beaucoup écrit sur le statut problématique des naines brunes, présentées comme des intermédiaire entre les étoiles et les planètes. Avec le souci de placer des frontières sur ce continuum qui irait des planètes aux étoiles. En réalité, c'est un faux problème que celui des délimitations entre planètes, naines brunes et étoiles, car aucune progression ne lie les unes aux autres. Les étoiles se forment par effondrement de matière interstellaire gazeuse, à partir de grumeaux (les globules de Bok) apparaissant au sein des nébuleuses. Les planètes se forment par agglomération de matière solide gravitant autour d'une étoile en formation. Bref, les planètes ne sont que des sous-produits de la formation stellaire, et les planètes sont aux étoiles ce que les bris de coquille d'oeuf sont à un caneton qui vient d'éclore.

Ce n'est que si l'on définit les étoiles comme des objets lumineux par eux-mêmes et les planètes comme des objets "opaques" en orbite autour d'étoiles que la nomenclature se brouille avec les naines brunes, qui sont tout autant des objets "opaques" qu'isolés vis-à-vis des étoiles. Ceci dit, une naine brune est bel et bien un objet lumineux, c'est même grâce à cette propriété qu'on peut l'observer, mais cette lumière n'est pas fournie par des réactions nucléaires, comme on s'y attend de la part d'une étoile. Une fois que l'on se base sur un critère différent, comme la manière de se former (condensation de gaz vs. agglomération de poussière), tout s'éclaire. Et c'est quand même le but premier d'une classification que de clarifier l'échantillon que l'on se donne à classer. Le tout se résume à choisir le critère le plus pertinent opérer les distinctions et l'ordonnancement qui s'imposent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des naines brunes nuageuses ?   Jeu 18 Juin - 11:12

Dans un ciel et espace,ils en parlaient qu'ils avait vu des zones claires et sombres.Je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Des naines brunes nuageuses ?   Jeu 18 Juin - 11:56

Que la surface des étoiles ne soit pas uniforme en brillance, c'est un fait suggéré pour la variabilité des étoiles T Tauri, et ce sont des taches qui interviennent, semblables aux taches solaires hormis leur grande taille. Ce n'est pas non plus la première fois que l'on parle de banc de fumée pour expliquer une légère extinction d'une étoile : les variables de la classe R Coronae Borealis voient leur magnitude chuter de plusieurs unités quand des grains de carbone se forment massivement autour d'elles. Repoussés par le vent stellaire, les grains se dispersent dans l'espace et l'étoile retrouve sa luminosité initiale, jusqu'à la prochaine vague de condensation. Ce serait des pulsations irrégulières qui provoqueraient un mélange des couches superficielles de l'étoile, des épaisseurs riches en carbone se retrouvant en surface, donc dans un milieu plus froid, là où le carbone peut condenser. C'est par contre la première fois que ce phénomène est appliqué aux naines brunes, et en continu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des naines brunes nuageuses ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des naines brunes nuageuses ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» naine brune
» Des milliards de planètes rocheuses dans la « zone habitable » autour de naines rouges dans la Voie Lactée
» Oeuf dans le vegetarisme
» La mode des contactés dans les années 50
» (1980) le 24/12/ gigantesque triangle en stationnaire de 30 a 40m à st nazaire (44)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Etoiles-
Sauter vers: