Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et si l'univers n'était pas ou plus en expansion?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Andrei2010
Supernova
Supernova


Nombre de messages : 537
Date d'inscription : 30/11/2010

MessageSujet: Re: Et si l'univers n'était pas ou plus en expansion?   Mar 14 Juil - 10:14

Le big rip n'est qu'une hypothèse, qui serait valable dans le cas où l'expansion de l'univers cesserait de se limiter à l'espace entre les amas et superamas.

Dans cette hypothèse, l'expansion disloquerait les amas, puis les galaxies, puis les systèmes solaires, puis les systèmes planète - satellite. Une fois disloqués les systèmes maintenus par la gravitation, l'expansion s'attaquerait aux systèmes liés par la force électromagnétique faible : elle démembrerait les molécules, puis les atomes, puis briserait les noyaux atomiques pour en sortir les particules élémentaires.

Tout ça se ferait sur des durées de l'ordre des milliers de milliards d'années. Et rien ne prouve que cette hypothèse pourrait se réaliser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'univers n'était pas ou plus en expansion?   Lun 10 Aoû - 16:19

Bonjour,

@Roxie a écrit:

Dans mon encyclopédie de l'univers ils expliquent que si les effets de l'énergie noire augmente, elle pourrait l'emporter sur toutes les forces fondamentales. L'univers se désintégrerait dans une grande déchirure. Après quelques mois, les étoiles et les planètes exploseraient, puis les atomes, et le temps s'arrêterait.
Je ne voudrais pas être alarmiste mais ce serait prévu pour entre maintenant et 30 milliards d'années... Si c'est dans 30 milliards d'années, on aura le temps de voir venir...

Le Big Rip est un scénario (hypothétique), où l'expansion prendrait le dessus, y compris au niveau de ce que nous appelons des "forces" au niveau fondamental.

Les indices que nous avons à l'heure actuelle font plutôt pencher la balance du côté du Big Chill, puisque l'accélération, bien que positive, va en diminuant pour tendre vers une constante. (ce qui ne signifie donc pas que l'accélération doive s'arrêter, comme cela pourrait être interprété, mais qu'elle devient plus faible avec le temps. Inversement, on a tendance à croire qu'elle accélère actuellement, ce qui est faux, pour la raison que j'ai donnée).

Si, pour une raison inconnue aujourd'hui, l'univers devait subir une nouvelle ère d'inflation, comme à ses débuts, cela se produirait sur une échelle de temps d'un ordre bien supérieur aux dizaines de milliards d'années.

On pourrait voir cela comme une "explosion" de notre point de vue, bien que ce ne soit pas exactement de cette façon que les choses se passent (tout comme le Big Bang n'est pas une "explosion").

Cette inflation de doit pas être vue comme agissant comme une force, mais simplement comme une expansion si rapide que la taille de l'univers observable, au lieu d'aller en augmentant comme c'est le cas actuellement, irait en diminuant, jusqu'à tendre vers 0, en passant par la taille des atomes, et la distance de portée des différences interactions fondamentales entre particules :

En fait, les particules fondamentales finiraient par ne plus être causalement reliées entre elles, du fait d'une expansion plus rapide que la lumière, y compris au niveau de la distance qui les sépare, et elles ne pourraient donc plus interagir.

Cette étude est intéressante si l'on essaie de comprendre ce qui se passerait au niveau des particules fondamentales elles-mêmes, et une fois dépassée l'échelle de Planck, au delà de laquelle notre Physique n'est plus apte à décrire quoi que ce soit.

Ce scénario nous ramène effectivement à celui du Big Bang.
Comme quoi, l'hypothèse d'un Big Crunch avant le Big Bang, est tout aussi compatible que celle du Big Rip d'un Univers qui nous aurait précédé, mais cela tient également de la même spéculation.

Nota : je n'ai jamais entendu parler de "Big Sprake" (déjà, ça serait plutôt "Brake") et de cette "explication" faisant usage des Tachyons (particules hypothétiques).
Je ne connais pas la source, mais il me semble que l'auteur a dû remettre une petite couche de S.F.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'univers n'était pas ou plus en expansion?   Mar 11 Aoû - 17:21

@Big Bang ou Big mac a écrit:
il existe en gros 6 scénario sur la mort de l'univers:

Pour revenir aux différents scénarios cités au nombre de 6, ils ne sont que 3 : Big Chill, Big Rip et Big Crunch.
Il semble que la "source" en ait rajouté un peu pour mettre un peu de folklore :

- Le Big Freeze, c'est la même chose que le Big Chill (double emploi), et la phrase " L'extension de l'énergie noire serait plus importante que l'expansion de l'univers, tout serait donc paralysé " n'a aucun sens, d'autant qu'il n'y a pas de "paralysie".

- La collision de deux "branes" n'est pas envisagée comme un "destin" de l'Univers, mais au contraire comme une "cause possible" du Big Bang, donc c'est l'inverse.

- Enfin le Big Sprake, (qui ne veut rien dire), c'est de la science-fiction.

On peut à la limite citer le Big Bounce qui est en fait une alternance de Big Bang et Big Crunch, mais que le scénario de Big Crunch rend prévisible..sans surprise, donc en gros, il n'y a en a que trois à retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si l'univers n'était pas ou plus en expansion?   Aujourd'hui à 0:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si l'univers n'était pas ou plus en expansion?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Toute matière de notre univers est-elle soumise à entropie?
» Voyage virtuel univers Celestia
» Vidéo "Aux confins de l'univers"
» Saint Jean-Baptiste de la Salle Prêtre et commentaire du jour "Notre coeur n'était-il pas brûlant ? "
» Notre petite planète dans l'univers, on est si peu de chose ! ca fait presque peur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Astrophysique-
Sauter vers: