Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 formation de la lune et de mercure (hypothèse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: formation de la lune et de mercure (hypothèse)   Ven 19 Déc - 16:46

bonjour,

je me suis offert un atlas de l'univers super complet.
dans cet atlas que j'ai décidé d'étudier (eh oui.....dur dur mais interessant) il est fait mention de la formation de la lune et plus loin de mercure. je trouve une certaine similitude dans les deux théories, ce qui me fait poser une question.
d'abord, j'explique puis je questionne:

l'atlas dit ceci pour la formation de la lune "cette vue d'artiste illustre la formation de la lune aux cotés de la terre. la lune s'assemble à partir d'un disque de débris flottant autour de la jeune terre. ces débris résultent probablement d'une collision entre la terre et une autre planète"

question: si il y a bien eu collision entre la terre et une autre planète, d'ou venait elle? car apparement son orbite autour du soleil aurait donc croisé celle de la terre ce qui ne se fait actuellement avec aucune autre planète.

se pourrait il que ce soit une planète vagabonde venant d'un autre système?

ensuite, les débris qui seraient issus de l'impact, il doit bien en rester quelque chose, que sont devenu ces résidus, après l'apparition de la lune?

ce même atlas explique que mercure à un gros noyau comparé aux autres planètes du système solaire. il explique que il y a des milliiards d'année de cela, mercure possédait sans doute un manteau de silicates bien plus épais qu'aujoud'hui. mais aussi que le choc cataclysmique d'une importante protoplanète (eh oui encore un gros clash inter-planetaire) a pu détruire une grande partie de l'enveloppe extérieure sans endommager le noyau ferreux de la planète mercure. mercure est donc ainsi devenue une planète étonnament massive aujourd'hui.

dans ce cas: meme question, que sont devenu ses débris...il doit bien y en avoir, peut être ont ils été absorbés par le soleil.....vous me corrigez si je dis une grosse bêtise surtout.

voilà, je commence seulement à en apprendre plus et déjà un tas de questions viennent me perturber.

se peut il que ses débris, avec le temps, se soient éloignés du centre du système solaire et se feraient partie de la ceinture d'objet séparant mars de jupiter?
Revenir en haut Aller en bas
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: formation de la lune et de mercure (hypothèse)   Mar 30 Déc - 1:29

Pour ce qui est de la colision avec notre planète, l'on ne peut savoir d'où il venait réellement puisque celui-ci doit être dévié très loin, l'on parle bien sûr de ce qu'il reste. Il se peut que ce soit une planète ou un objet éyant une orbite étrange comme pluton.

La théorie la plus appréciées par les scientifiques est celle-ci:
Le nom que l'on a donné est Théia à cette planète qui rappelons le est hypothétique. Cependant, les scientifiques disent que celle-ci devait avoir une orbite comme celle de la Terre et qu'il y aurait eu un point de libération gravitationnel. La planète partageait la même orbite exactement que notre Terre et qu'avec cette libération, elle aurait fait marche arrière attiré par notre planète. En fonçant dans notre planète, elle aurait eu bien sûr un objet qui se serait libéré et un autre qui serait entré dans la Terre qui aurait augmenté son diamètre.

Où et bien une vagabonde. Les débris se sont soit tous unis pour former la Lune à cause de leur proximité, mais cela me surprenderait énormément parce qu'avec la force de l'impact les poussières ont dû s'éloignées ou tomber sur Terre. L'on pourrait dire que la Lune c'est un morceau de l'objet qui percuta la Terre. De plus l'on dit souvent que la Lune serait un astéroïde qui passa trop près de l'attraction gravitationnel de la Terre avec une vitesse trop faible.

Bref, l'on n'a pas encore démontré encore aux dernière nouvelles la réelle création de la Lune.

Cependant, la Lune est constituée de croutes un peu comme la Terre, ce qui laisse croire qu'elle a eu une formation bien a elle. Par exemple, l'on dit que l'on ne connait pas assé de donnés pour dire haut et fort qu'elle possède un noyau. L'on dit aussi qu'il y a 4.5 milliards d'années, la lune était en magma comme la Terre. La lune est aussi très riche en élément tel que l'uranium,thorium, potassium, oxygène, silicium,magnésium fer, titane je dois en oublier. De plsu quelque uns d'entre eux sont radioactifs et émettent un rayonnement gamma. La couche lunaire est composée d'un couche poussièreuse que l'on nomme régolithe. Régolithe est le nom que l'on donne aux poussières produites par un impact d'un météorite.

Finalement je vous ai trouvé un article qui parle beaucoup de théia et que je touve bien intéressant. http://fr.wikipedia.org/wiki/Théia_(planète)
Amicalement Votre
MYast
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: formation de la lune et de mercure (hypothèse)   Mar 30 Déc - 16:14

Il est plutôt étonnant que le livre lui-même ne fasse pas explicitement mention de la similitude entre ce qui est arrivé à la Lune et à Mercure. Les deux événements trouvent leur justification au même endroit : dans les scénarios contemporains de la formation du Système Solaire.

Les simulations informatiques montrent que si l'on laisse évoluer un disque de poussières autour du jeune Soleil, disque poussiéreux comme on en trouve autour de bon nombre d'étoiles jeunes, il finit par se former dans le Système Solaire interne une vingtaine de corps ronds dont la taille s'échelonne entre celle de la Lune et celle de Mars. Or, il n'y aujourd'hui et dans cette même région que cinq objets dont la taille va de celle de la Lune et le double de celle de Mars. Il faut donc supposer que ces vingt proto-planètes ont divisé leur nombre par quatre et ont doublé leur taille par collisions, rencontres et coalescences.

Au fond, il est arrivé la même chose à la Terre et à Mercure, mais avec quelques différences. La plus importante que la collision entre la Terre et son impacteur était rasante, tangentielle, ce qui a permis à la Terre de s'accaparer une bonne partie de la masse de l'impacteur, tandis que le reste se satellisait autour sous la forme d'un disque de débris. Ce disque était apparemment une structure hautement instable, car en l'espace de 24 heures, un noyau condensé émergeait déjà à l'intérieur du disque, et après un siècle, ce noyau a rassemblé sur lui le reste du disque pour donner la Lune (enfin ce à quoi elle devait ressembler à l'époque).

A propos de Mercure, la collision n'était non pas rasante, mais elle a eu lieu de front. Dans ces circonstances, les deux noyaux métalliques des deux objets ont pu se rassembler, alors que les enveloppes rocheuses se sont répandues aux alentours. Seule une fraction de cette masse rocheuse est retombée sur Mercure par la suite, laissant la planète essentiellement métallique que nous connaissons aujourd'hui.

Les débris éjectés lors de ces deux collisions, mais aussi des autres, sont dans un premier temps restés dans le Système Solaire interne. Cette position ne pouvant être conservée indéfiniment en raison de l'importance et de la fréquence des perturbations subies de la part des planètes déjà présentes, ils ont fini, au bout d'une période avoisinant la centaine de millions d'années, à disparaître par collision avec les plus grandes planètes, en tombant sur le Soleil ou en étant expulsés vers le Système Solaire externe. Il est malgré cela impossible que la ceinture cisjovienne (à l'intérieur de l'orbite de Jupiter) ait un quelconque lien avec les événements décrits ici.

Ces collisions entre grands corps proto-planétaires doivent s'être produites autour de l'étoile Véga, qui n'étant plus si jeune est pourtant entourée d'un important disque de débris. La poussière "initiale" devant avoir abandonné cette forme depuis longtemps, on en vient à supputer l'intervention d'un autre mécanisme producteur de poussière autour d'une étoile déjà âgée d'une centaine de millions d'années.

Citation :
Cependant, la Lune est constituée de croutes un peu comme la Terre, ce qui laisse croire qu'elle a eu une formation bien a elle.
Cela ne laisse croire rien de particulier : tous les objets planétaires atteignant une certaine taille (le millier de kilomètres, pour donner une idée) se subdivisent en plusieurs épaisseurs à l'intérieur, et ce quelle que soit la manière dont l'objet a atteint cette "certaine taille".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: formation de la lune et de mercure (hypothèse)   Aujourd'hui à 15:38

Revenir en haut Aller en bas
 
formation de la lune et de mercure (hypothèse)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dennis Hope vend la Lune, Mars et Mercure
» Rapprochement de la lune-mercure
» Lune noire mercure
» La pleine lune.
» Rituel d'Hexagramme à la Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Planètes-
Sauter vers: