Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Découverte d'une planète soeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Découverte d'une planète soeur   Sam 6 Déc - 2:13

L'on à découvert une nouvelle planète qui semblerait à première vue habitable pour nous les humains. Elle serait situé à 20.5 années lumières et elle graviterait autour de l'étoile Gliese 581. Elle à été observé aux observatoires de LIsbonne et de Genève.

Cette étoile serait 1/3 de la grosseur de notre soleil. Ce qui veut dire qu pour avoir une température situé entre 0 et 40 degrés celcius elle doit être 14 fois plus près de son étoile que nous le sommes. L'on dit donc qu'elle efectue un orbite complet en seulement 13 jours.

Pour ce qui est de la planète l'on dit que son rayon équatorial serait de 1.5 fois celui de la terre ce qui laisse croire qu'elle est soit de type solide, de type solide alterné d'eau comme la nôtre ou et bien recouverte de à son entièreté d'un océan. La force d'accélération à la surface de cette planète serait de 21.56 Newtons. Pour ce qui est des composants atmosphériques je n'ai plus trouver les données.

PLANÈTE DE RECHANGE OU EXTRA-TERRESTRE? Selon les scientifiques la vie tel que nous la connaissons sur notre bonne vielle planète pourrait être la même là bas. Si elle existe bien-sûr. Imaginez comment il serait amusant de découvrir d'autres humains ou presque humains que l'on pourrait côtayer. Ou et bien la vie pourrait être très différente mais à base de l'ADN. Ma première question est si vous pensez que l'existance d'extra-terrestres serait possible sur cette planète? Ma deuxième question porte sur la proximité de cette planète à l'échelle intergalactique. Selon quelques chercheurs, avec l'avancement technologique de notre millénaire, il serait possible d'y aller en fesant un voyage de 20.6 années lumières, ce qui veut dire voyager à 99.99% environ de la vitesse de la lumière. Si l'on pourra faire ceci, croyez-vous que cette planète pourrait être une planète de rechange pour l'être humain? Je veux dire que l'on detruit l'équilibre biologique sans y mettre des restrictions pour faire proliférer l'économie et que cela aura une fin inévitable toute cette folie.
Amicalement Votre
MYast
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mer 10 Déc - 18:05

L'annonce de la découverte de Gliese 581 b était l'occasion d'aiguiser son esprit critique et de s'assurer qu'on ne nous mentait pas en présentant cette planète comme une "autre Terre". Il n'est pas étonnant que les données atmosphériques soient introuvables, car elles n'ont jamais été établies. L'estimation de la gamme des températures s'est donc effectuée dans l'hypothèse où Gliese 581 b n'avait pas (ou un peu) d'atmosphère. Or cette planète est très vraisemblablement entourée d'une atmosphère, et celle-ci contient tout aussi vraisemblablement des gaz à effet de serre. A mon avis, les pronostics sur la température superficielle sont peut-être sérieusement surestimés, et Gliese 581 b est envisageable comme une soeur de Vénus davantage que comme une soeur de la Terre.

Mais si l'on trouve une planète de rechange, il ne faudrait pas naïvement croire que l'humanité s'y porterait pour le mieux dans le meilleur des mondes. N'est-il donc pas évident que si nous déménageons sur une autre planète, les calamités en tous genres ne resteront pas sagement sur Terre ? On emportera notre folie avec nous, où qu'on aille.
Revenir en haut Aller en bas
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mer 10 Déc - 23:59

Je partage exactement votre opinion sur le dernier paragraphe! Il est intéressant de savoir que les calculs sont inexactes sur les températures et atmosphère.
Amicalement Votre
MYast
Revenir en haut Aller en bas
Eris
Satellite
Satellite


Féminin Nombre de messages : 70
Age : 25
Localisation : Ville-lumière
age : l'âge de l'univers
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mer 20 Mai - 21:09

Oui une telle planète permettrait à l'homme de fantasmer sur ce qu'il pourrait conquérir et faire sien. Personnellement une telle découverte nous ferait perdre la tête, mais d'ici à la coloniser, il y a de la marge. Je ne dis pas que d'autres (nos descendants) seront plus sages, mais la distance reste un problème majeur comme tu l'as souligné Myast. Se déplacer à la vitesse de la lumière est impossible!! C'est bien dommage mais j'ai cru comprendre que la masse d'une sonde ou d'un tout autre vaisseau spatial ne pourrait accomplir cet exploit.
Revenir en haut Aller en bas
http://cassiopée.moonfruit.com
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Jeu 21 Mai - 1:26

excatement il est impossible de dépasser la vitesse de la lumière. c'est l'indépassable C.
Revenir en haut Aller en bas
Eris
Satellite
Satellite


Féminin Nombre de messages : 70
Age : 25
Localisation : Ville-lumière
age : l'âge de l'univers
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Jeu 21 Mai - 9:37

L'Homme moderne ne fait que fantasmer alors... C'est dommage, je pensais pouvoir prendre un ticket pour l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
http://cassiopée.moonfruit.com
niko69280
Satellite
Satellite


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Lun 25 Mai - 21:55

quan vous dite qu'il est impossible de se déplacer à la vitesse de la lumière.

personnellement, je dirais que nous somme actuellement incapable de nous déplacer à la vitesse de la lumière, car dans l'hypothèse ou certaine observation d'OVNIS serait vrais, il serait démontré qu'il est possible de se déplacer à de telle vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mar 26 Mai - 1:14

Selon les règles physique c'est impossible, un photon n'a pas de masse, rien ne dépasse cette vitesse. Je ne sais trop comment m'expliquer mais je vais essayer. Selon la relativité générale, E=mc2, vous connaissez. Ça dit, énergie = la masse de la particule multiplié par la vitesse de la lumière au carré, c,est l'énergie d'une particule immobile. mais si vous avancez à 40 000 heures, celle-ci se déduit du c2 par conséquent la masse augmente. Mais si nous atteingnons la vitesse de la lumière, pour que l'énergie reste constante, le c devient nul et la masse infinie, donc nulle. Et c,est est pour toutes chose la gravité se véhicule à la vitesse de la lumière, supposons que le soleil explose, nous ressentirons les effets sur terre que huit minutes plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Actarus
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mar 26 Mai - 2:25

De toutes facon meme la vitesse de la lumière est une vitesse trop lente pour bien ce déplacer dans l'espace.
Ca serais juste bien pour explorer de fond en comble notre système solaire et un peu en dehors, mais c'est tout. Et meme si ont pouvaient l'atteindre rester 20 ans à la vitesse de la lumière serais une éterniter pour ceux qui nous attendrai sur terre!

Et puis quand ont voit qu'il faudrait 2,5 millions d'années à la vitesse de la lumière pour aller rendre visite à notre plus proche galaxie voisine... Et 100 000 ans pour faire d'un bout à l'autre de notre galaxie... Ca fait un peu peur !!

Le vrai moyen pour rechercher par nous-meme d'autre planète habitable serait les trous de vers. Mais nous somme loin de pouvoir maitriser une telle technologie, et il serait meme extrèmement dangeureux d'essayer de nous y risquer de nos jours !
Revenir en haut Aller en bas
Eris
Satellite
Satellite


Féminin Nombre de messages : 70
Age : 25
Localisation : Ville-lumière
age : l'âge de l'univers
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mar 26 Mai - 12:45

Actarus, tu viens de m'ôter les mots de la bouche, suis pas contente!
Oui je pensais exactement comme toi, à savoir les trous de verre mais il n'y a que dans la fiction que l'on trouve cela.
Revenir en haut Aller en bas
http://cassiopée.moonfruit.com
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mar 26 Mai - 14:01

Plusieurs réflexions à apporter : quand on voyage à une vitesse proche de celle de la lumière, le temps se dilate, aussi un voyage vers la galaxie d'Andromède, avec une accélération d'un g, prendra une vingtaine d'années.

Citation :
Et même si ont pouvaient l'atteindre rester 20 ans à la vitesse de la lumière serais une éternité pour ceux qui nous attendraient sur Terre !
Qu'est-ce qui les oblige à attendre ? Et qu'est-ce qui oblige le voyage à être un aller-retour ? Après avoir exploré toute une galaxie, le retour sur Terre serait certainement la dernière idée qui viendrait à l'esprit.

Enfin, on écrit bien trou de ver, comme les tunnels que creusent les arénicoles sur la plage.

Citation :
dans l'hypothèse ou certaine observation d'OVNIS serait vrais, il serait démontré qu'il est possible de se déplacer à de telle vitesse.
Il est déjà démontré que le déplacement à la vitesse de la lumière est impossible, alors ce sont les observations d'OVNI qui ne peuvent pas être vraies, et non l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mar 26 Mai - 18:58

Mais par contre, si les observations sont réelles, en pensant toujours tel que mentionné qu'un voyage durerait beaucoup de moins temps pour ceux qui sont à une vitesse X, alors pourquoi c'est impossible. Pour moi sur Terre le voyage d'Un vaisseau spatial peu avoir duré à mes yeux 500 ans, (on s'entends que je suis morte), mais en tout cas, pour l'extra-terrestre, ce voyege peut être que 5 ans... je dis des chiffres totalement fictifs, mais vous comprenez l'idée.

Je lance une idée très hypothétique et non élaborée mais on a parlé d'hyperespace alors ce serait possible d,effectuer des voyages très long en un laps de temps.
Ça été abandonné depuis longtemps, j'ouvrais une parenthèse vu que nous sommes dans le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Actarus
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: u   Mer 27 Mai - 4:20

J'explique donc le fond de ma pensée ^^
Il peut y avoir plein de raisons qui pourraient les faires revenir "en urgence". Manque de nourriture, défaut mecanic, accident ect... Ou tout simplement durer de voyage limiter en énergie... Ou dommage de pas revoir des proches qui nous attendent... C'est assez polemique!! De plus rien ne dit qu'ils pouraient faire des années et des années de vol avec un carburant inépuisable... Et pourtant ils en faudras du carburant "source d'énergie" pour visiter d'autre planètes... Tout dépendra de la source d'énergie dans laquel ils puiseront !
J'ai simplement voulu démontrer sous une forme bien spécifique que le temps n'est pas le meme, et qu'a l'inversse, rien ne dit également "que si notre technologie" nous permettraient de voyager à cette vitesse là, les personnes qui tenteraient l'aventure puisse dès le début partir pour une très longue durer. Les personnes qui feraient ce voyage feraient d'abord "sans doute" un petit ou plusieurs petits tours d'éssais, avant de s'aventurer pour la longue durer !
Donc pour résumer, pas de communication, donc si ils reviennent pas sur terre, ils seront les seul à savoir qu'il y a de nouvelles planètes habitables allieurs, ce qui serais vraiment dommage de pas en faire profiter toute notre communauté terrienne Wink
En d'autre mot, les gens qui voyageront à cette vitesse là, seront contrains d'etre complètement "probablement" seul et sans centre de control terrien !! tout le contraire de maintenant et d'un futur proche !!

De toutes facon pour ma part je ne pense pas que la vitesse de la lumière soit le principal centre d'intéret des scientifiques...

Sur-ce avons nous des nouvelles concernant la planète gliese 581 c ?
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mer 27 Mai - 11:31

Citation :
Donc pour résumer, pas de communication, donc si ils reviennent pas sur terre, ils seront les seul à savoir qu'il y a de nouvelles planètes habitables allieurs, ce qui serais vraiment dommage de pas en faire profiter toute notre communauté terrienne Wink

personnellement j'aime à penser que si l'homme découvre un jour une technologie capable de couvrir de pareille distance, sa segonde préocupation avant meme de penser à envoyer son engin sera la communication.

il pourrait inventer par exemple un système de balise relais qui transferait les données etc....la communication a toujours pris une place primordiale dans la société humaine et je doute fortement qu'ils envoient qui que ce soit sans s'assurer d'abord qu'ils seront en mesure de communiquer.


pour ce qui est de l'hypothèse d'un ovni se déplaçant à la vitesse de la lumière lolll, je dirais que si c'était le cas, il nous serait bien impossible ne fusse que de les appercevoir. etes vous capable de voir une balle de fusil en plein essort? moi pas et elle ne se déplace pas à la vitesse de la lumière. vous voyez ou je veux en venir?

de plus, si une hypothèse dit qu'ils seraient capable de se déplacer à cette vitesse, c'est qu'ils seraient en mesure de calculer sa vitesse et donc de le suivre pour l'évaluer, ou aussi savoir d'ou ils viennent, les surveiller pour définir l'heure de départ et l'heure d'arrivée. sans tout ces critères qui me semblent cruciaux pour évaluer une vitesse de déplacement, il me parait fort peu facile de trouver une seule preuve à pareille théorie.

certe il est normal d'émettre la possibilité d'une provenance non terrestre de certains de ces engins de part leur aspect non humains ou leur vélocité remarquable, mais de là à prétendre qu'ils se déplacent à la vitesse de la lumière ça me parait un peu utopique.
Revenir en haut Aller en bas
Eris
Satellite
Satellite


Féminin Nombre de messages : 70
Age : 25
Localisation : Ville-lumière
age : l'âge de l'univers
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mer 27 Mai - 11:45

Citation :
Enfin, on écrit bien trou de ver
Oui, c'est certain, j'ai seulement pas réfléchi en écrivant ou ne me suis pas relue.
Revenir en haut Aller en bas
http://cassiopée.moonfruit.com
Actarus
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: a   Mer 27 Mai - 18:40

@persée a écrit:
Citation :
Donc pour résumer, pas de communication, donc si ils reviennent pas sur terre, ils seront les seul à savoir qu'il y a de nouvelles planètes habitables allieurs, ce qui serais vraiment dommage de pas en faire profiter toute notre communauté terrienne Wink

personnellement j'aime à penser que si l'homme découvre un jour une technologie capable de couvrir de pareille distance, sa segonde préocupation avant meme de penser à envoyer son engin sera la communication.

il pourrait inventer par exemple un système de balise relais qui transferait les données etc....la communication a toujours pris une place primordiale dans la société humaine et je doute fortement qu'ils envoient qui que ce soit sans s'assurer d'abord qu'ils seront en mesure de communiquer.

Oui ! Bien d'accord avec vous !
C'est ce que j'ai penser également.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mer 27 Mai - 23:01

Citation :
Mais par contre, si les observations sont réelles, en pensant toujours tel que mentionné qu'un voyage durerait beaucoup de moins temps pour ceux qui sont à une vitesse X, alors pourquoi c'est impossible.
Parce que tu pars du principe que "les observations sont réelles", tiens. A partir du moment où ton point de départ est "le phénomène P est réel", il te sera comme qui dirait très difficile d'aboutir à la conclusion "le phénomène P est impossible"...

Citation :
Il peut y avoir plein de raisons qui pourraient les faires revenir "en urgence". Manque de nourriture, défaut mecanic, accident ect... Ou tout simplement durer de voyage limiter en énergie... Ou dommage de pas revoir des proches qui nous attendent...
Cette conception du voyage interstellaire m'évoque davantage une excursion, une expédition ou un rallye terrestre qu'un véritable voyage interstellaire.

Citation :
Et pourtant ils en faudras du carburant "source d'énergie" pour visiter d'autre planètes... Tout dépendra de la source d'énergie dans laquel ils puiseront !
Si le vaisseau collecte son carburant en route (ramjet ou, dans une certaine mesure, voile laser), le problème des réserves ne se pose pas. Si la charge est fixée au départ et ne peut pas être augmentée (Dédale), alors le voyage est obligatoirement sans retour. Pépin ou non. C'est-à-dire qu'on arrive à destination sans pépin, qu'on arrive à destination après avoir réussi à corriger le(s) pépin(s), ou encore qu'on crève en route.

Citation :
Donc pour résumer, pas de communication, donc si ils reviennent pas sur terre, ils seront les seul à savoir qu'il y a de nouvelles planètes habitables ailleurs, ce qui serais vraiment dommage de pas en faire profiter toute notre communauté terrienne
Les moyens de communication sont justement indispensables pour ce genre d'entreprise. [Sérieusement, on enverrait vraiment des gens vers une autre étoile, tout pouvant leur arriver sans que personne d'autre qu'eux ne soit au courant ?]. Il est aussi très probable, pour ne pas dire certaine, que les premières capsules à être envoyées vers d'autres systèmes planétaires seront inhabitées et chargées d'une mission d'exploration automatique, par sondes interposées. Dans ce genre de mission, une communication absente est une dépense totalement inutile. Et puis le dispositif de communications est la seule partie d'un vaisseau interstellaire que nous sommes en mesure de construire actuellement. Ce serait vraiment absurde de s'en priver quand on saura construire tout le reste.

Citation :
Sur-ce avons nous des nouvelles concernant la planète gliese 581 c ?
Elle n'est pas habitable et ne l'a jamais été, comme toutes les autres exoplanètes connues.

Revenant sur la communication, je voudrais mentionner la technologie de la réalité virtuelle (immersion dans une image de synthèse avec un casque et tout le reste). C'est autant une manière de faire croire aux voyageurs qu'ils peuvent retourner sur Terre que d'impliquer les Terriens dans l'expédition.
Revenir en haut Aller en bas
Parkeïs
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 306
Age : 28
Localisation : Tours
age : 18
Date d'inscription : 08/06/2006

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mer 27 Mai - 23:26

Citation :
A partir du moment où ton point de départ est
"le phénomène P est réel", il te sera comme qui dirait très difficile
d'aboutir à la conclusion "le phénomène P est impossible"...


N'est ce pourtant pas les bases du raisonnement par l'absurde ?

Partir de l'hypothèse qu'une assertion est vrai pour arriver à la conclusion qu'elle ne peut être que fausse ?
Revenir en haut Aller en bas
Actarus
Planète
Planète


Masculin Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mer 27 Mai - 23:29

@Naos a écrit:
Citation :
Sur-ce avons nous des nouvelles concernant la planète gliese 581 c ?
Elle n'est pas habitable et ne l'a jamais été, comme toutes les autres exoplanètes connues.

A vrai dire oui !! Elle fut considérer habitable, car rocheuse et rempli d'océan
et dont les températures se siturait entre 0 et 40 degrer :

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/gliese-581c-premiere-planete-extraterrestre-compatible-avec-la-vie_10726/
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Jeu 28 Mai - 1:20

"Fut considérée", parce qu'on n'a pas pris assez d'éléments en compte.

Concernant le raisonnement par l'absurde, il fonctionne comme cela, mais nous ne sommes pas tout à fait dans cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Dim 10 Jan - 10:17

hum je dépoussière un peu ce poste......comme d'habitude.

perso, je trouve mal saillant de vouloir partir sur une autre planète, à notre époque. pourquoi?

eh bien la raison en est simple. elle est humaine et le problème qui se pose l'est aussi. je m'explique.

nous avons actuellement énormément de problème moraux...sans parler de principe religieux, mais juste moraux....ce qui à mon sens tombent sous le sens.
nous avons d'énorme problème de priorité véridique. c'est à dire que nous accordons tous, quels que nous soyons, à nos propre degré, des valeurs à des choses qui réellement n'en ont aucune. nous avons d'énormes problèmes civiques, que ce soit en europe, usa, ou autre continent, partout la violence gratuite, la convoitise exaspérée et la domination sur les autres.

si on entreprenait un tel voyage, toujours en admettant que cela soit un jours possible. tant que nous n'avons pas définitivement résolu ces calamités typiquement humaine, nous ne ferions que transposer le problème. pourquoi? tout simplement parce que ces états de choses pitoyables seraient transposé sur cette planète voir même dans le vaisseaux colonie qu'on enverrait.

qui livrerait des graines pourries pour être plantée dans un nouveau vergé?
personne! pourtant c'est ce que l'humain cherche à faire depuis des décennies avec ces explorations spatiales.

on parle de vouloir faire une base habitée sur la lune! mais rien sur terre n'est réglé. toute personne qui partira emmènera avec lui ces penchants désastreux parce qu'ils n'auront pas été réglés.

comme l'a dit naos il me semble, l'homme portera sa folie partout ou il ira.

de plus on pense à déménager.......alors que la situation sur terre peut encore être améliorée. on a causé des dégats certes, mais on peut encore trouver des solutions pour essayer de survivre à ce que nous avons déclenché.

ce que je vais dire n'est qu'un point de vue personnel et je ne cherche à blesser personne. veuillez m'excuser d'avance si ça choque certain, ce n'est pas mon but.

à mon sens personnel des valeurs et des choses.
causer des ravages sur son habitat, puis quand les choses sont graves, chercher à déménager pour recommencer ailleurs, j'appelle ça parasiter un habitat. hors l'être humain a des capacités morale et logiques qu'il ne met pas en action. et par conséquent, ce conduit comme un parasite. ça laisse rêveur, c'est sur de savoir que peut être il y a quelque part un asile propre qui pourrait nous accueillir, mais l'homme doit d'abord nettoyer sa société de toute ses perversités avant de l'envisager. essayer de sauver ce qui peut l'être dans son habitat avant de vouloir le laisser à l'abandon.

enfin, vous allez surment dire que je vais loin, très loin, mais pour moi ces choses sont tellement proches de nous qu'on ne les voits plus.

partir c'est beau.......mais faut nettoyer l'apartement avant de déménager. l'homme doit d'abord comprendre et accepter ce raisonnement pour être reconnu comme espèce valorisante.

imaginez un peu, une civilisation plus avancée, plus sage qui nous verrait débarquer avec nos travers........je pense sérieusement qu'on ne ferait pas long feu. bien sur j'exagère car rien ne prouve l'existence d'une telle civilisation of course.....mais c'est un exemple.

on doit sérieusement règler tout ça avant d'être sérieux et de partir à la découverte du reste.

explorer et apprendre est une science et un bien pour les gourmands de savoir. mais de là à partir, faut règler nos problèmes sociaux avant.

voili voilou. encore une fois j'emets juste mon avis et ne cherche ni la polémique ni à vexer qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Dim 10 Jan - 11:27

Mon idée n'est pas de revenir sur ton propos Persée, mais plutôt sur les miens. Tout bien considéré, je ne pense pas (ou plus) que le comportement humain soit directement imputable à la nature propre de l'homme, et qu'il ne doive qu'à lui-même la manière dont il traite son environnement. La manière dont laquelle est formée le "collectif humain" y est pour le principal. Dans toute société organisée et structurée, il existe une instance abstraite, une institution chargée de porter et promouvoir les valeurs qui fondent l'unité de cette société, qui inculquent aux membres le sens du collectif en leur donnant - une fois ces valeurs assimilées - l'impression qu'effectivement, il appartiennent tous à un même groupe, tous autant qu'ils soient individuellement. L'institution fondatrice du collectif parvient à donner cette impression en s'adressant aux individus de la même manière, sans distinction.

Dans l'entre-deux guerres, et plus franchement après la seconde, l'institution fondatrice du collectif humain est passé de l'Etat à l'économie de marché. Ce sont deux manières différentes d'organiser une communauté, qui donnent évidemment sur deux communautés différentes. Si le marché nous fait vivre "les uns avec les autres", il ne nous fait pas pour autant vivre "ensemble". L'Etat nous fait subsister les uns aux dépens des autres, mais la dynamique dominante est le rassemblement des individus autour de choses importantes, et pas la dispersion de choses importantes vers les individus comme se résume la dynamique de consommation. Le rapport à la différence change également. En régime démocratique, la différence est assumée, elle mène à la confrontation d'idées et le fait que des sensibilités radicalement différentes se côtoient n'est pas un problème, au contraire. En régime consumériste, la différence devient un délit, et tout écart par rapport à la norme devient acte de délinquance. La différence n'existe que sous l'aspect de la nouveauté, d'une saillie, qui ne cache souvent pas un accord implicite et sous-entendu avec ce à quoi elle prétend s'opposer.

C'est une question que j'ai eu à étudier sous l'angle de la production artistique, mais dont la base reste applicable ici. Quand on parle de perte de sens civique, de violence gratuite et de concurrence tyrannique, j'arrive à voir quelque chose un peu au-delà.
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Dim 10 Jan - 17:10

c'est certain que derrière les comportement que je hais personnellement, il y a autre chose, peut être de positif, voir même de fondamentalement bien. le problème c'est que le système qui nous dirige et nous rassemble n'est logique qu'en très peu de choses. les initiatives spatiales, comme précitées, sont votées, organisées et financées par ces mêmes système. ces systèmes qui fondent leur fonctionnement sur une économie , un système de valeurs, qui retirent aux choses fondamentales, leur vraies valeurs.

étant donné que ces systèmes, ces gouvernements etc. organisent ces initiatives d'explorations, leur raisonnement et leur propres valeur voyageront d'office avec les colons, ou explorateurs. enfin, ceci n'est évidemment que mon point de vue personnel.

le problème dans mon point de vue est je le concède, un point de vue très arrêté, très carré des choses qui me heurtent personnellement. le fait que je constate tout autour de moi que ces fausses valeurs, que ces idées de despotisme passif, la loi du plus fort, la loi de la possession....toutes ces choses polluent l'esprit de tous. même du miens. en fait personne n'est à l'abri. nous avons tellement vécu dans un système qui nous manœuvre que nous avons complètement oublié les choses réellement importante. dans toute les facettes de nos vies, ça se ressent.

je donne un exemple...lorsque l'on explore un coin inexploré de la planète. que cherche t on?
des minerais, des filons, des arbres pouvant être abattu pour nos pseudo besoins, mais on oublie souvent, la beauté des lieux. la pureté de ces endroits ou l'homme n'a pas mis le pied.....et peux de temps après, toutes ces merveilles partent en fumée, brulée par l'égoïsme de l'homme.

il est clair qu'il y a des gens biens.......certes mais combien de ces personnes sont en position de décision?

et même quand quelqu'un de bien arrive à une telle position, soit il est mis sur le banc de touche ou corrompu.
et c'est cela que je dis que l'homme emportera en colonie si il ne change pas d'abord sur terre sa manière de faire.

je respecte ton point de vue, bien qu'il y a de nombreux mots que j'ai du analyser avec le dico lol. je suis d'accord sur certains points. mais je ne crois plus en l'homme. c'est peut être mon défaut.....mais personnellement je ne suis pas mécontent d'être différent. attention comprenons nous bien, je ne dis pas par là que c'est ce que tu insinue, c'est juste ce que moi je ressens. je ne me reconnais pas dans la société d'aujourd'hui et j'ai un mal de chien à trouver une place dans la société qui me corresponde......d'ou mon sentiment de différence. mais si cela doit me démarquer de la majorité des hommes, je préfère rester comme ça.

peut être qu'un jours les hommes me redonneront foi en leur capacités.

peut être.........

en tout cas merci pour ta réponse et ton avis.
Revenir en haut Aller en bas
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mar 12 Jan - 2:13

Je suis à 120% d'accord avec Persée, en fait quelle valeur avons-nous? Mais je crois que c'est une grande illusion que de croire qu'un monde sans valeur, est un monde heureux, je dirais que le taux de dépression est encore plus élevée. J'ai cependant foi un jour qu'on réussira à changer cette pensée, je pense qu'il est déjà tard, peut-être même trop tard.

Citation :
et même quand quelqu'un de bien arrive à une telle position, soit il est mis sur le banc de touche ou corrompu.
et c'est cela que je dis que l'homme emportera en colonie si il ne change pas d'abord sur terre sa manière de faire.

je respecte ton point de vue, bien qu'il y a de nombreux mots que j'ai du analyser avec le dico lol. je suis d'accord sur certains points. mais je ne crois plus en l'homme.

Par expérience personnelle, ce que tu dis est vrai, de un, tu essaies de défendre tes points de vu en tant que groupe de revendication, et l'on te surnomme déjà en partant la chialeuse. Ensuite, on manipule l'information dans les médias, en flattant l'industrie en éteingnant tes discours, pourquoi, ils ont de l'argent et ils graissent épais pour dirriger le monde. Ensuite, l'on t'offre quelque chose d'important niveau environnementale dans ta région, car ça parrait bien, et puis là on te met dehors car on te reproche d'être trop conscientisé, et trop brutale....merde vous voulez réveillé les gens, ou les endormirs avec des conneries que l'on dit écologiques. Ensuite, le pire c,est les gens autour de toi qui te renie car tu penses librement, car tu ne te laisse pas séduire par la scintillance de l'or, et la sublimité de l'argent. les gens se font achetés, bien content d'avoir un mince profit, et un environnement dégradé pour toujours. Le pire de pire, c,est que même tes amis, et les gens que tu croyais avoir des convictions, se laissent aussi séduire. Le plus grand traumatisme psycologique, c'est ceux qui se produisent avec les humains, un accident de voiture, l'on peu éviter de prendre la voiture, mais les gens nous en rencontrons chaque jour.

De ne plus croire en les hommes, je te dirais Persée, qu'il y a une minorité qui tiennent à leur valeur, personnellement j'y crois encore, que l'on peut changer les choses par un travail acharné, mais qu'il faut savoir reconnaitre lorsque l'on peut y faire quelque chose, et lorsque l'on ne peut rien y faire. Ce qui emmerde c'est de toujours se sentir impuissante face à tous ses problèmes. le problème majeure de la société québécoise, et des sociétés occidentales en générale, c'est l'esprit individualiste qui plâne au dessus de tout le monde, nous n'avons plus aucune solidarité, pourtant si nous en aurions jamais eu, nous n'aurions jamais été comme simple citoyen, dans le passé paysan, des conditions de vie décente. C'est parce que nous nous sommes tous unis avec les syndicats contre la machine patronal, qu'aujourd'hui l'on nous respecte relativement, je parle biensûr comparativement à l'afrique, l'amérique du sud, et l'asie.

Si nous redevenons tous solidaire, mais internationalement, alors là on se rendra compte que l'on s'entretue entre nous, en gaspillant, en laissant l'industrie maltraiter les humains, et l'envionnement, mais surtout en se faisant dicter une société de consommation sans aucunes valeurs. Je pense aussi que du coup en apprenant à ce mettre dans la peau des autres, l'on ne ferait plus de guerre, et l'on exploiterait pas aisément les ressources humaines. Il ne faudrait pas qu'un prise de conscience humaine, mais une prise de conscience que chaque espèce, chaque chose est importante, pour le cycle de vie, autant que les humains.

Tant que l'on n'aura pas ces pensées, alors l'on ne fera que répéter le passé, et puis agravé le futur.

Réfléxion:Où iront jouer nos enfants?
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Mar 12 Jan - 20:02

je constate qu'apparemment, on est passé par le même style d'évènements myast.

peut être qu'un jour encore loin, l'homme sera débarassé de sa stupidité congénitale et sera suffisement sage et avancé pour pouvoir dire d'aller coloniser ailleurs, sur une autre planète.

au fait a t on des nouvelles découvertes sur cette fameuse planète?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découverte d'une planète soeur   Aujourd'hui à 15:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte d'une planète soeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une gigantesque planète de diamant découverte
» Découverte d'une planète habitable!
» Découverte d’une planète naine au-delà de Neptune
» découverte de la planète la plus massive
» 2014: Biden 2012 VP 113 - une nouvelle planète naine dans notre système

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Exobiologie-
Sauter vers: