Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'homme et les extraterrestres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
chullus
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 36
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: l'homme et les extraterrestres   Mar 30 Sep - 22:21

bonsoir a tous les extraterrestres

le passage de 0 a 1 ( c'est a dire du neant a la vie) ne peut se produire q'une seule fois ,mais si ce passage ce produit encore une fois ,c'est a dire de 1 a 2 ,il serait aussi possible de se produire plusieurs fois soit de 2 a 3 et 3 a 4 etc....ce qui explique pourquoi que jusqu'a preuve de contraire nous sommes les seuls habitants dotes d'une intelligence dans cet univers.
4.5 milliards est un temps largement suffisant pour que les extraterrestres se manifestent .
si ,on se refere a la religion on se rend compte que l'homme lui meme est un extraterrestre ,ce qui explique pourqoui il cherche toujours aupres de ces origines .

si non comment peut on expliquer que l'intelligence humaine est en adequation parfaite avec les lois de la nature ,c'est a dire comme si la nature est regi par des lois adaptables a l'intelligence humaine dont les mathematiques est le langage commun.

si les extraterrestres ne sont jamais manifestes ,c'est tout simplement parceque la nature physique n'a qu'un seul enfant : l'HOMME


CHULLU
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Mer 1 Oct - 23:27

Il y a plusieurs objections à lever sur ce message. Certaines affirmations sont déclarées tout naturellement... sans réellement me convaincre.

Il n'y a pas de passage du néant à la vie. Soyons plus radicaux que cela encore : l'Univers n'a jamais fait connu le néant. Il a toujours existé quelque chose. La vie est donc apparue à partir de quelque chose qui était déjà là, disponible. Un organisme vivant est ainsi un tas de matière capable de jouer certains rôles. Un cadavre, c'est le même tas de matière, mais qui est incapable de jouer ces mêmes rôles. La vie n'a pas créé sa propre matière, c'est plutôt sa propre matière qui a commencé à jouer à l'être vivant, par accident.

Comparer l'apparition de la vie sur Terre à un passage de zéro à un me semble infondé. Ce n'est pas une analogie qui permet de comprendre quoi que ce soit de la vie et de son apparition. On ne fait que prolonger cette erreur en continuant la suite des nombres naturels. A quoi correspondrait le stade deux ? A des organismes "encore plus vivants" que les organismes vivants ? Quand j'allume une ampoule et que je la fais passer de l'état zéro (éteinte) à l'état un (allumée), ai-je vraiment les moyens de la faire passer à l'état deux ? Peut-on allumer une ampoule encore plus que quand elle est déjà allumée ? Comme pour l'ampoule, il n'y a que deux possibilité pour un organisme : il est mort ou vivant. On ne va pas plus loin.

"Jusqu'à preuve du contraire, nous sommes les seuls habitants dotés d'une intelligence dans cet Univers." Pas vraiment. Des animaux comme les chimpanzés et les dauphins sont dotés de quelque chose qui ressemble furieusement de l'intelligence, du moins une fois qu'on se libère du préjugé qui consiste à croire qu'il ne s'agit "que" d'animaux. L'intelligence, ce n'est pas seulement savoir parler, écrire, allumer un feu, fabriquer une roue et transmettre des signaux radio. Mais en ce qui concerne ces dernières tâches, je ne peux qu'être d'accord : nous sommes bien les seuls dans l'Univers à pouvoir nous débrouiller avec. Jusqu'à preuve du contraire.

La durée de 4,5 milliards d'années est choisie de manière arbitraire. Car de tout manière, même si les extraterrestres s'étaient manifestés il y a un seul million d'années, nous n'aurions pas pu en garder la trace...

Même si on se réfère à la religion, on se rend compte que l'homme est apparu sur Terre (elle existait avant lui), ce qui l'empêche d'être un extraterrestre.

Les mathématiques sont un langage inventé par l'homme, qui n'est pas "parlé" par la nature. Les lois naturelles ne sont pas adaptables à l'intelligence humaine, c'est l'intelligence humaine qui a dû s'adapter aux lois naturelles. Et quand il a fallu trouver un langage compréhensible dans lequel traduire, retranscrire les lois de la nature, les mathématiques ont été inventées.

Je préfère encore ne pas m'exprimer sur la conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Cacciope
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Jeu 2 Oct - 0:58

Je rejoins Naos sur ce point. A lire le paradoxe de Fermi.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Jeu 2 Oct - 17:03

Ce que j'ai écrit juste avant peut faire polémique, mais une réponse intransigeante peut être apportée : l'existence d'une forme de vie extraterrestre (intelligente ou non) est une question qui ne peut être tranchée qu'avec une investigation scientifique, et seulement scientifique. Les aspirations religieuses n'apportent rien comme enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
chullus
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 36
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Ven 3 Oct - 21:07

l'homme et les extratterrestres
bonsoir les extraterrestres
concernant le langage de la nature ,c'est un prix nobel de la physique qui dit que les mathematiques sont le langage de la nature ,dans la prochaine intervention je vous envoi un extrait de ces ecrits.

concernant le passage de la vie de 0 a 1 sont les scientifiques qui affirment que dans le grand ailleurs il ya une seule vie et s' il serait possible qu'il existe une autre vie ,mathematiquement il devient possible qu'ils ya d'autres vies ,c'est a dire plusieurs.

donc en absence d'une recherches scientifique tres pousseé l'hypothese de l'existance de ces etres reste toujours une simple hypothese au meme niveau que les ecritures religieuses.

scientifiquement parlant , pas mal de scientifiques de renome mondiale rejette l'hpothese de l'existance de ces etres extraterrestes

certains scientifiques avacent meme que si extraterrestres existent leurs unites de mesure serait l'unite astronomique .
mais tout cela sont des hypotheses .

donc d'une maniere objective ( il ya lieu de lire les livres des années 60 et 70 pour mieux comprendre que la science dans ce domaine n'a rien avancée ) personne de nous ne peut contredire l'autre car en absence des données sures la speculation reste le meilleur moyen et c'est ca le but du scientifique c'est de chercher par des moyens objectifs a ecarter le religion du chemin de la science .

ne chercher pas a me convaincre que la religion n'a rien a voire dans ce debat ,car je suis d'accord avec vous, mais plutot a me convaicre autrement .
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Sam 4 Oct - 0:33

Avancer par tâtonnements fait partie de la recherche scientifique. On formule des hypothèses, on spécule pour se donner un point de départ et s'engager sur une piste, qui peut très bien se révéler fausse quand on avance. On revient alors au point de départ et on raisonne autrement pour s'engager sur d'autres pistes, que l'on pense alors meilleures ou plus prometteuses.

Il faut donc se résoudre à vivre dans l'incertitude et assimiler le fait que les dogmes, les certitudes solidement établies appartiennent plutôt à la religion. Une hypothèse formulée dans une perspective scientifique peut être contestée et rejetée. Un écrit religieux est présenté comme une vérité inébranlable et incontestable, aussi je ne peux pas complètement approuver la phrase suivante : "l'hypothèse de l'existence de ces êtres reste toujours une simple hypothèse, au même niveau que les écritures religieuses."

Vues de loin, hypothèses scientifiques et écritures religieuses peuvent paraître semblables, car ce sont après tout des vues de l'esprit. Mais le destin que peut connaître une hypothèse scientifique trop naïve est fort différent de l'écriture religieuse, cette dernière ne pouvant être rejetée par ses adeptes.
Revenir en haut Aller en bas
chullus
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 36
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Mar 7 Oct - 20:30

Sujet: l'homme et les extraterrestres
BONSOIR LES EXTRATERRESTRES




Pourquoi ,je ne suis pas convaincu de l'existence des extraterrestres?

Tout simplement parce que ,en suivant les informations scientifiques ,a ce jour aucune preuve matérielle n'a été fournie par la communauté scientifique.

Pourquoi ,je suis plutôt penché que l'extraterrestre est moi mais aussi vous ?
Tout simplement en l'absence d'une vérité scientifique ,LA RELIGION PREND DE LA PLACE ( une reponse satifaisante mais aussi philosophique),......la spéculation devient la meilleure piste en suivant un raisonnement logique reposant sur les dires des uns et des autres (les scientifiques qui ne prennent pas la science comme religion ou comme dieu , mais comme un moyen pour dialoguer avec la nature )

Pour répondre a ces écrits (1 et 2)

1/l'Univers n'a jamais fait connu le néant. Il a toujours existé quelque chose.

Pour répondre a ces écrits ;je cite les dires du physicien ALAIN GUTH auteur de la théorie dite du MODELE INFLATIONNAIRE.

: « on spécule sur l’origine ;il n’existe pas de consensus dans la communauté scientifique quant a ce qui a précède le big bang et la naissance de l’univers-
On espere alors qui en combinant la relativité et theorie quantique ,on aura une théorie vraiment solide décrivant le passage de l’état du rien absolu à celui ou il existe un espace infime .

Nous ne possedons pas encore de bonne theorie pour le tout debut ( avant la fraction de seconde du big bang) :
Nous ne savons pas encore comment l’univers a pris connaissance. »

2/Les mathématiques sont un langage inventé par l'homme, qui n'est pas "parlé" par la nature. Les lois naturelles ne sont pas adaptables à l'intelligence humaine, c'est l'intelligence humaine qui a dû s'adapter aux lois naturelles. Et quand il a fallu trouver un langage compréhensible dans lequel traduire, retranscrire les lois de la nature, les mathématiques ont été inventées.
Je cite le physicien , STEVEN WEINBERG ( le langage de la nature) ,prix nobel de physique ,pour son travail sur l’unification des forces faibles et électromagnétiques.

: « la façon dont les mathématiciens professionnels font des mathématiques est dénuée de toute référence a la réalité s’occupent d’abstractions dont la vérité est deduite d’axiomes supposés être sans aucun rapport avec le monde physique que nous connaissons ;on constate pourtant un phénomène étonnant : quand les physiciens élaborent de nouvelles théories ,ils s’aperçoivent souvent que la théorie mathématique dont ils ont besoin a déjà été développée par des mathématiciens qui n’avaient pas en tête la théorie physique en question.

Ainsi Einstein a développe sa théorie de la gravitation ,la théorie générale de la relativité ,il avait besoin d’une théorie de l’espace temps courbe ,il s’aperçoit que cette théorie avait été élaborée au 19 siècle par les mathématiciens Rieman, Gauss,Bolyai et Lobatchewski ;alors qu’ils n’avaient pas la moindre idée de sa connexion avec la gravitation.
Comment cela est possible ? Comment se fait il que des mathématiciens puissent développes des structures mathématiques qui s’avèrent pertinentes pour d écrire la réalité physique alors qu’ils sont mathématiciens et non physiciens et ne s’inspirent donc pas de données physiques : cela donne froid dans le dos de penser que les mathématiques sont si souvent là avant nous » .
A SUIVRE..................
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Mar 7 Oct - 22:53

@chullus a écrit:
Pourquoi ,je ne suis pas convaincu de l'existence des extraterrestres?

Tout simplement parce que ,en suivant les informations scientifiques ,a ce jour aucune preuve matérielle n'a été fournie par la communauté scientifique.
Absence de preuves ne signifient pas preuve d'absence. Qu'une chose n'ait pas encore été découverte ne signifie donc pas qu'elle n'existe pas. Je prends le premier exemple astronomique qui me vient à l'esprit, mais un nombre invraisemblable de découvertes scientifiques peuvent tout aussi bien servir d'exemple : les planètes Uranus et Neptune n'ont pas toujours été connues de l'humanité, pourtant elles sont là, à tourner autour du Soleil, depuis des milliards d'années...

Je ne suis pas intervenu directement, mais quand vous affirmez que l'état de nos connaissances à propos de la vie extraterrestre n'a pas évolué depuis les années 60 et 70, je rappelle tout de même à votre souvenir que nous avons la preuve formelle de l'existence de systèmes planétaires autres que le Système Solaire, ce qui représente en soi un sérieux progrès.

Alan Guth a écrit:
Nous ne possedons pas encore de bonne theorie pour le tout debut ( avant la fraction de seconde du big bang) :
Nous ne savons pas encore comment l’univers a pris connaissance. »
C'est très précisément et très justement en raison de cette ignorance qu'on propose le néant comme point de départ. La théorie canonique du Big Bang fait démarrer le cosmos du néant, mais c'est parce que cette théorie est incomplète. Une fois que nous disposerons des outils théoriques efficaces, nous pourrons établir ce que bon nombre de cosmologistes estiment vrai : l'Univers n'a jamais connu le néant, et il s'est passé quelque chose avant l'instant que nous balisons (à tort) comme le "zéro".

@chullus a écrit:
Tout simplement en l'absence d'une vérité scientifique ,LA RELIGION PREND DE LA PLACE
Je trouve dommage pour la religion de la considérer comme un vulgaire bouche-trou pour nos incertitudes au niveau scientifique. C'est comme si, une fois que les scientifiques avancent dans le flou d'une absence de faits avérés, ils devraient utiliser la religion comme un simple succédané de raisonnement, un substitut de réponse. Vous savez aussi bien que moi que la religion ne se réduit pas à cette activité de consolidation des incertitudes scientifiques ; des questions scientifiques ne réclament que des réponses scientifiques. Les considérations philosophiques et religieuses ne sont pas du tout inutiles à l'homme, mais elles n'ont pas leur place dans la démarche scientifique. Je ne veux pas dire que la religion a moins de valeur que la science, je veux simplement exprimer une différence entre les deux. Si je peux me permettre de reprendre votre phrase : "en l'absence d'une vérité scientifique"... on reste dans le doute. La religion sert à résoudre les questions religieuses, sans plus.

Enfin, ce que vous recopiez de Steven Weinberg ne contredit en rien ce que j'ai écrit moi-même. Je ne vois nulle part, dans cet extrait, la moindre esquisse d'une raison de changer mon point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
chullus
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 36
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Mar 7 Oct - 23:44

bonsoir ,les extraterrestres

les archives des services secrets americains sont aujourd'hui declasses ,justement a cause de ce doute ......ou sont les OVNI ?quelle credibilte peut on donner aujourd'hui a une revue scientifiques si elle se lance dans une aventure de publication d'articles sensiblisant l'opinion publique sur la possibilitte de l'existance des extraterrestres comme cetait le cas dans les années 60 et 70
certes personne ne peut prouver le contaire de l'existance ou de non existance , mais entendre un scientifique et aussi politicien francais dire a la television que la communante scientifique est d'accord de dire que le passage de la vie peut se produire une fois c'est a dire mathematiquement parlant en parle du passage de 0a 1 et si elle se produit encore une fois c a d de 1 a2 il serait tres possible que la vie est deja produite en plusieure fois dans le grand ailleurs

a 4.5 milliards d'annees ,aucune manifestation de ces etres n'est venue du grand ailleurs ,alors combien encore d'années restent a la vie sur terre pour qu' un jour puisse prendre connaissance de l'existance de ces etres ..
donc en l'absence de données scientifiques fiable , il devient de notre interet de laisser la religion prendre place,car
si ces etres se manifestes , le doute s'installe sur le fondement meme de nos religions ,de notre race et de tout le jeu geopolitique .
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Mer 8 Oct - 14:46

On n'avancera pas loin si des arguments que j'ai taxés d'invalidité sont ressortis. L'apparition de la vue n'est pas, mathématiquement parlant, comparable à la suite des entiers naturels.

Je ne vois pas non plus pourquoi vous vous obstinez à prendre la formation du Système Solaire comme point de départ pour les visites extraterrestres. Si une civilisation avancée était venue sur Terre il y a quatre milliards d'années, 400 millions d'années, 4 millions d'années ou même 10 000 ans, nous n'aurions pu garder aucune trace de leur passage !

Quand on cherche quelque chose, ne pas savoir quand on va la trouver fait partie du processus de recherche. Que l'on ait pas encore établi de contact avec une civilisation technologique extraterrestre depuis bientôt cinquante ans ne signifie pas que toute tentative et persévérance est vaine. Chercher des clés dans une maison, cela prend quelques minutes. Mais chercher un émetteur radio dans un pan entier de la Galaxie, cela peut prendre plus qu'un demi-siècle...

@chullus a écrit:
donc en l'absence de données scientifiques fiable, il devient de notre intérêt de laisser la religion prendre place
De votre intérêt peut-être, mais pas dans l'intérêt de la religion. Elle n'a pas été inventée pour cela. Je trouve assez cocasse qu'un athée se voie obligé, à deux reprises consécutives, de préciser à un croyant qu'une religion n'est pas une bête "boîte" à dogmes servant à réparer les doutes qui n'appartiennent pas au domaine religieux.

@chullus a écrit:
Si ces êtres se manifestent, le doute s'installe sur le fondement même de nos religions, de notre race et de tout le jeu géopolitique.
Serait-ce vraiment une grande perte, serait-ce vraiment dangereux ? Et si vous aviez tort, dans votre orgueil anthropocentrique, de prétendre que nous sommes les seuls organismes vivants dotés d'intelligence ? N'est-il pas mieux de voir la vérité en face et d'abandonner de vieux préjugés sur la primauté de l'humain sur son environnement ?
Revenir en haut Aller en bas
chullus
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 36
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Jeu 9 Oct - 21:14

Bonsoir ,les extraterrestres

Mon point de vue ,
Pourqoui je ne crois pas aux extraterrestres?

Tout simplement parceque , j'ai l'impression que les lois da nature sont en adequation parfaite avec notre intelligence dont la langue commune est les mathematiques
De ce point de vue , je suis convanicu car j'ai travaille longuement sur ce sujet est un jour je suis parvenu a la decouverte de la 3 loi de kepler , alors qu'au depart cette loi n'etait pas dans ma tete , cela donne froid dans le dos car je decouvre une loi a partir des données anterieures a KEPLER .
comment expliquer ce langage mathematique ?
plustard ,j'ai visionné un cd dans laquelle plusieurs physicens de renome mondiale ,partage mon idée sur le langage de la nature .
( bien que je ne suis ni physicien ni mathematicien)
MA CONCLUSION EST SIMPLE , NOUS SOMMES LES SEULS ENFANTS DANS CET UNIVERS CAPABLE DE DIALOGUER AVEC LA NATURE .
c'est nous les extraterrestres en contact avec la nature

Langage de la nature ( les mathématiques) d'apres :

e physicien , STEVEN WEINBERG ( le langage de la nature) ,prix nobel de physique ,pour son travail sur l’unification des forces faibles et électromagnétiques


: « je crois que la nature est régie par des lois d’une grande simplicité et d’une grande beauté et que toutes nos expériences particulièrement au 20 siècle nous amènent a croire que les principes de symétries en sont les éléments essentiels ;un principe de symétrie énonce que la nature demeure la même quand elle est considéré suivant différents points de vue….
Je soupçonne que la réponse est en partie que les mathématiciens ne leur en déplaise ,sont eux-mêmes un peu physiciens. »
… « ..je me souviens d’une conférence d’Andrew Gleason dans laquelle il expliquait que les mathématiques étaient la science de l’ordre.
Le mathématicien découvre tout l’ordre logiquement possible et naturellement ;lorsque le physicien cherche l’ordre dans l’univers ,il en trouve d’un type peut être déjà découvert par le mathématicien car il n’en existe pas tant de sortes. »

« je crois que l’une des choses que j’adore en physique c’est le dialogue avec la nature ,dialogue au cours du quel la nature n’est pas toujors d’accord avec le physicien »

Nobel de physique 2008
Le Nobel de la symétrie
(Agence Science-Presse) - S’il n’y avait qu’une chose que le profane devait retenir du Nobel de physique 2008, ce serait celle-ci : depuis Galilée, la quête des physiciens en a été une de la simplicité et de la symétrie dans la nature. Certaines symétries sont visibles —comme vos deux jambes— d’autres sont rompues à tout moment —comme le crayon qui, en équilibre sur sa pointe, finit inévitablement par tomber.
Difficile de croire que quelque chose d’aussi simple puisse valoir à ses auteurs le Prix Nobel de physique. Et pourtant, l’essentiel est là : c’est en creusant profondément dans l’infiniment petit, à la recherche des particules les plus élémentaires, que les trois physiciens récompensés aujourd’hui ont développé les équations qui expliquent comment s’est rompue la symétrie —l’équivalent de l’instant où le crayon tombe d’un côté plutôt que de l’autre. Et comment les plus infimes ruptures de cette symétrie ont façonné l’univers tel que nous le connaissons.
En termes savants, on appelle ça « la découverte du mécanisme de rupture spontanée de symétrie en physique subatomique ».
- C’est ce qui expliquerait pourquoi l’univers est fait de matière plutôt que d’anti-matière : infime rupture de symétrie une fraction de seconde après le Big Bang;
- c’est ce qui constitue l’assise du « modèle standard » qui, en physique, tente d’expliquer le rôle et l’interaction des multiples particules subatomiques;
- autrement dit, la rupture de symétrie, c’est ce qui expliquerait la façon dont cet ensemble de particules s’est formé une fraction de seconde après le Big Bang;
Mais encore?
Fort bien, direz-vous. Admettons qu’il y ait eu symétrie, puis rupture de la symétrie, et que ce phénomène explique comment se comportent les quarks et toutes ces mystérieuses particules plus petite que l’atome. Admettons que de comprendre la rupture de la symétrie permette de comprendre pourquoi notre univers est constitué de ceci plutôt que de cela. Mais encore?

Eh bien l’intuition de Yoichiro Nambu, en 1960, c’était qu’en expliquant la rupture de la symétrie, on arrivera un jour à comprendre ce qu’était la symétrie. C’est presque la même quête que poursuivent ceux qui cherchent à « unifier » les quatre grandes forces qui gouvernent notre univers (gravitation, électromagnétisme, forces nucléaires faible et forte).

Remontez dans le temps (par voie de calculs mathématiques ou par le biais d’un accélérateur de particules comme le LHC) jusqu’à la « symétrie », et vous avez... Quoi au juste? C’est la question à 14 milliards (d’années).
- pour cette dernière raison, la « rupture de symétrie », c’est l’une des questions de base que doit explorer le Large Hadron Collider dont il était question le mois dernier.
Un des gagnants, l’Américain d’origine japonaise Yoichiro Nambu, se mérite la moitié du Nobel pour avoir ouvert la porte, en 1960, en développant les mathématiques expliquant l’existence d’une hypothétique « rupture de symétrie ». Ce sont ces mathématiques qui ont pavé la voie au « modèle standard ».
Les deux autres gagnants, les Japonais Makoto Kobayashi et Toshihide Maskawa, se méritent l’autre moitié du prix, pour avoir prédit, en 1972, l’existence d’au moins trois familles de quarks, à partir de leurs calculs sur l’origine de la symétrie, une infime fraction de seconde après le Big Bang.
Bien d’autres physiciens ont travaillé là-dessus dans les années 1960 et 1970, au point où on reproche —comme souvent, dans le cas des Nobel— d’avoir négligé l’Italien Nicola Cabibbo, dont le travail a servi de base aux travaux de Kobayashi et Maskawa.
Le physicien et vulgarisateur Michio Kaku, dans un texte intitulé « Beauty is truth », rappelle que la vraie histoire derrière cette théorie complexe, c’est « la recherche de beauté et de simplicité en physique... Les physiciens croient que la nature, à son niveau le plus fondamental, doit être magnifique. Au moment du Big Bang, croient-ils, toutes les forces de l’univers étaient unifiées dans un tout cohérent —une seule, mystérieuse, merveilleuse super-force. Ainsi, la beauté doit ultimement révéler les vrais secrets de la création.

je suis dispose a expliquer ma demarche mathematique de comment je suis parvenu a une loi de la nature uniquement par le langage des mathematiques,alors qu'auparavant kepler n'etait pas dans ma tete .
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Ven 10 Oct - 15:14

Sans vouloir donner l'air de radoter, mais plutôt de développer plus loin ce que j'ai déjà ébauché, les lois et principes physiques étaient là d'abord. Ensuite a émergé notre intelligence, et celle-ci a inventé le langage mathématique pour comprendre et formuler les lois et principes physiques à découvrir. Cela étant, les mathématiques n'appartiennent qu'à notre intelligence, ce sont des abstractions purement humaines et elles ne sont pas en commun avec la nature. Imaginer que les théorèmes, lois et formules sont "écrits" quelque part dans le cosmos est une vision somme toute allégorique qui est dépassée par sa naïveté. Un triangle ne connaît pas la formulation mathématique du théorème de Pythagore ; de même, aucune planète ne connaît la formulation des lois de Kepler, qu'elles suivent aveuglément.

La physique se sert des mathématiques comme d'une ossature, et c'est en langage mathématique que sont formulées les lois que découvrent les physiciens. Mais l'intelligence humaine n'est pas non plus en parfaite adéquation avec la nature, car le langage mathématique peut très bien ne pas parvenir à exprimer une loi physique, et symétriquement, le langage mathématique peut parfois développer des raisonnements qui n'ont pas d'équivalents (ni même d'utilité...) en physique. Il y a une sorte de superposition entre physique et mathématiques, dans le sens où on ne peut pas pratiquer la première sans utiliser les secondes, mais parler d'adéquation parfaite est une erreur d'appréciation. On peut prendre l'exemple de deux langues, comme l'anglais et le français : des subtilités entièrement anglo-saxonnes sont intraduisibles dans notre langue, mais l'inverse existe aussi. Un dictionnaire anglais-français peut dresser des correspondances (traductions, pour parler simplement) entre de très nombreux termes, mais il n'y a pas d'adéquation parfaite entre les deux, là où des mots de l'une ne se retrouvent pas dans l'autre, et vice-versa.

Je ne sais toujours pas non plus comment vous aboutissez à la conclusion de notre solitude humaine avec des arguments sur l'intelligence. Si je résume ce que j'ai compris de votre raisonnement : "les représentants de l'espèce humaine sont capables de comprendre et formuler les lois gouvernant leur environnement, donc ils sont les seuls à pouvoir le faire dans l'Univers". Quel est le lien logique entre la prémisse et la conclusion ? Si nous sommes mentalement capables de quelque chose, comment en déduire que nous en sommes les seuls capables dans l'Univers entier ? Votre raisonnement a la même architecture que la déclaration suivante : "si Paris est la capitale de la France, alors 2 + 3 = 5". Il n'y a pas de lien entre les deux moitiés de cette phrase, et le fait de les mettre dans une seule et même déclaration en l'affichant comme une "conclusion" est saugrenu.

Des notions comme "beauté" et "élégance" sont du ressort de l'esthétique, et il vaut mieux les y laisser. Les raisonnements mathématico-physiques attachent plus d'importance à la simplicité et la minimalité des hypothèses que sur l'élégance ou la beauté de l'édifice que l'on construit à partir d'elles.

J'ai déjà discuté de vos reformulations de la troisième loi de Kepler, et il m'a semblé avoir montré que votre développement mathématique ne consistait qu'en une succession de jeux chiffrés dont le résultat est sans validité physique, essentiellement au niveau de l'analyse dimensionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
chullus
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 36
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Sam 11 Oct - 18:38

Bonsoir les extraterrestres ,

Avant de développer ,mon point de vue pourqoui nous sommes les seuls êtres capables de comprendre les lois qui régissent l’univers dans ce monde visible ?
Je dois tout d’abord répondre à Naos .
Naos a écrit

1/ Des notions comme "beauté" et "élégance" sont du ressort de l'esthétique, et il vaut mieux les y laisser. Les raisonnements mathématico-physiques attachent plus d'importance à la simplicité et la minimalité des hypothèses que sur l'élégance ou la beauté de l'édifice que l'on construit à partir d'elles.


LA BEAUTE
C’est le physicien , STEVEN WEINBERG ( le langage de la nature) ,prix nobel de physique ,pour son travail sur l’unification des forces faibles et électromagnétiques

Qui le dit :

: « je crois que la nature est régie par des lois d’une grande simplicité et d’une grande beauté et que toutes nos expériences particulièrement au 20 siècle nous amènent a croire que les principes de symétries en sont les éléments essentiels ;un principe de symétrie énonce que la nature demeure la même quand elle est considéré suivant différents points de vue….

Et

Le physicien et vulgarisateur Michio Kaku, dans un texte intitulé « Beauty is truth», rappelle que la vraie histoire derrière cette théorie complexe, c’est « la recherche de beauté et de simplicité en physique...

Pourquoi ces physiciens parlent de beauté ?
... Les physiciens croient que la nature, à son niveau le plus fondamental, doit être magnifique.


Naos :
2/ « Cela étant, les mathématiques n'appartiennent qu'à notre intelligence, ce sont des abstractions purement humaines et elles ne sont pas en commun avec la nature ».

LE LANGAGE DE LA NATURE EST LES MATHEMATIQUES

Platon :nous a donné une première réponse. Selon lui, le monde des nombres est inscrit à notre insu dans notre mémoire et nous nous le rappelons pour avoir vu les idées dans un moment antérieur à notre vie. C'est le mythe de la réminiscence. Les idées en moi et le monde sensible ont la même origine.
Descartes : pense que le cerveau humain découvre à l'intérieur de lui-même les tables de pierre sur lesquelles sont gravés les concepts, la logique et les mathématiques.
Puis encore….
"La nature est fondamentalement mathématique".( Pythagore
Galilée écrit : "La philosophie, écrite dans le grand livre de l'univers, est formulée avec le langage des mathématiques. Sans lui il est humainement impossible de comprendre quoi que ce soit et on ne peut qu'errer dans un labyrinthe obscur."
Et pour newton Good
"Les mathématiques sont le langage de Dieu" (Newton)
Dans le même ordre d'idée, Brunschvicg déclarait que le monde est un réseau d'équations et de fonctions. En somme la réalité est mathématique et il n'existe pas d'autre réel que les mathématiques.
STEVEN WEINBERG ( qui croit que le langage de la nature est mathématique ) a deja donne une réponse a cette question , mais c’est aussi l’avis d’autres journalistes spécialistes dans des revues scientifiques qui écrivent
• Einstein, face aux bizarreries de l'orbite de Mercure (qui n'est pas une ellipse parfaite) s'aperçoit que la géométrie euclidienne ne nous est ici d'aucun secours, qu'il en faudrait une autre. Ses collègues lui signalent alors que cette géométrie existe, celle inventée par Riemann. Quand Bohr, Schrödinger et Heisenberg se rendent compte que formuler la mécanique des atomes au moyen de l'algèbre traditionnelle est impossible, ils s'aperçoivent qu'existe une autre algèbre, déjà inventée quelques années auparavant par le mathématicien Jordan, l'algèbre linéaire, qui va devenir la base de la théorie quantique.
Comment cela est-il possible que les mathématiciens communiquent avec la nature avant même les physiciens ?
Pour finir avec cette question des extraterrestres , je dois essayer d’argumenter mon point de vue d’une manière philosophique .
De mon point de vue ,les extraterrestres n’existent pas,cela laisse comprendre que nous sommes les seuls êtres doues d’une intelligence capable de dialoguer avec la nature par le langage des mathématiques, mon raisonnement repose par le fait que nous sommes le produit d'une évolution elle-même issue d'un jeu de lois physiques et chimiques qui permit la naissance des premiers vivants. Au fond, se poser séparément ces deux questions, "pourquoi sommes-nous intelligents ?" et "qu'est-ce qui rend la réalité intelligible ?", pourquoi y a-t-il un ordre du monde auquel répond l'ordre de cette pensée qui en est issu ?
En l’absence d’une vérité scientifique de l’existence des extraterrestres ,la voie a la spéculation reste ouverte et chacun de nous a raison de dire ce qu’il pense .
Revenons a la 3 loi de Kepler , je ne veux pas parler dans ce forum de ce sujet mais de vos propres mains vous avez écrit « oui mathématiquement vous etes parvenu a la 3 loi de kepler » je ne comprends pas pourquoi ce virage a 180 DEGRES .
Mes travaux de recherches sont en parfaite accord avec l’analyse dimensionnelle et la 3 loi de kepler.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Dim 12 Oct - 14:52

Steven Weinberg a reçu son Nobel pour ses travaux sur l'interaction électrofaible, il ne l'a pas reçu parce qu'il a toujours raison. Vous savez, je suis du genre à ne pas me laisser duper par des arguments d'autorité comme vous en brandissez sans cesse depuis le début de ce fil de discussion - et cela commence même tout doucement à bien faire... Pour le dire platement, ce n'est pas parce que Machin Chose a reçu le prix Truc que je me sens obligé d'être d'accord avec lui.

Toute la seconde partie de votre message tient de la même tendance au "name-dropping" dont vous êtes un grand adepte. Soyons clairs : ni Platon, ni Galilée, ni Descartes ni même Newton n'ont beaucoup d'importance dans le problème qui nous intéresse, à savoir l'existence de formes de vie intelligente extraterrestre. Platon, par exemple, n'a fait qu'établir une philosophie préhistorique dont peu de gens se réclament aujourd'hui.

Citation :
Pourquoi ces physiciens parlent de beauté ? Ils croient que la nature, à son niveau le plus fondamental, doit être magnifique.
Pas les physiciens tout court. Les physiciens un peu mystiques qui aiment mâtiner leurs théories d'aspirations métaphysiques. Quand un Kaku ou un Weinberg par le de beauté et de magnificence, il parle en tant qu'esthète, pas en tant que physicien.

Citation :
Comment cela est-il possible que les mathématiciens communiquent avec la nature avant même les physiciens ?
Les termes employés ne sont pas corrects. Un mathématicien ne communique pas avec la nature quand il noircit une page de formules. Des phrases pareilles n'appartiennent pas au registre scientifique, et ce n'est pas en tant que mathématicien ou physicien que l'on peut se permettre de tenir des propos aussi abstrus.

@chullus a écrit:
Revenons a la 3 loi de Kepler , je ne veux pas parler dans ce forum de ce sujet mais de vos propres mains vous avez écrit « oui mathématiquement vous etes parvenu a la 3 loi de kepler » je ne comprends pas pourquoi ce virage a 180 DEGRES .
Mes travaux de recherches sont en parfaite accord avec l’analyse dimensionnelle et la 3 loi de kepler.
Nul changement d'avis de ma part. J'ai toujours pensé que vos développements ne tenaient debout qu'au niveau des valeurs chiffrées, mais que l'analyse dimensionnelle ne fonctionnait pas (notamment des longueurs divisées par des durées qui ne donnent même pas des vitesses... enfin ce n'est peut-être pas exactement cela, vu que je n'ai gardé que des souvenirs assez vagues de ces échanges).

Citation :
De mon point de vue, les extraterrestres n’existent pas,cela laisse comprendre que nous sommes les seuls êtres doués d’une intelligence
Je préfère grandement ce raisonnement, qui cette fois est tout à fait valide. Déclarer "s'il n'y a personne d'autre, alors nous sommes seuls", c'est très correct. Cependant, penser et affirmer que la vie extraterrestre n'existe pas parce que nous n'avons pas eu de preuve de leur existence est un raisonnement effectué trop hâtivement. La seule attitude permise dans l'état actuel de nos connaissances est le doute.

Je n'ai recopié qu'une moitié de la phrase en citation, pour préciser au sujet de la seconde moitié qu'un être humain ne "dialogue" pas avec la nature avec les mathématiques. Ces dernières n'appartiennent qu'à l'humain et la nature ne les connaît pas. Les mathématiques sont un langage inventé par l'homme pour retranscrire ce qu'il observe comme régularités dans son environnement. Et cela n'est pas une spéculation ou une considération métaphysique, c'est la réalité brute des mathématiques, qui doit s'accepter telle qu'elle est.
Revenir en haut Aller en bas
chullus
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 36
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Dim 12 Oct - 22:57

bonsoir a l'intelligence humaine

Pourquoi l'Homme de la part de son intelligence n'a pas pu prouver d'une manière scientifique l'existence des êtres plus intelligents que lui ?
si les OVNI sont des objets non identifies ( cela laisse comprendre que ces OVNI c'est de la lumiere ou autres choses )
si les scientifiques sont categoriques que plus 97 % de ces ovni sont expliques , que reste comme arguments valables pour avancer que les extraterrestres existent et que leur existance est une question de temps?

" c'est la plus longue et la plus grande aventure de l'histoire de l'humanité,cette quête de la compréhension de l’univers de comment il fonctionne et d'ou il vient.
Il est difficile d'imaginer qu' une poignée d'habitants d'une petite planète en orbite autour d'une étoile insignifiante dans une petite galaxie ait pour but la compréhension complète de l'univers entier,une poussière de la création persuade qu'elle est capable de comprendre le grand tout"
MURAY GELL MANN prix Nobel de physique.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Dim 2 Nov - 15:20

Si les extraterrestres existent, nous ne le saurons certainement pas par les moyens de leurs visites et excursions terrestres à bord de soucoupes volantes. Un scientifique peut très bien ne pas considérer les OVNI comme extraterrestres et supposer qu'il existe de la vie (intelligente, peut-être) ailleurs que sur Terre.

Les meilleures raisons de supposer cette existence sont de tenter d'évaluer le nombre de niches favorables à la vie qu'il peut exister rien que dans notre Galaxie. Même si ces endroits où la vie peut potentiellement se développer n'ont pas encore été découverts (ils sont trop "discrets" et difficiles à détecter), ils doivent vraisemblablement être très nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
chullus
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 36
Localisation : algerie
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Lun 3 Nov - 21:15

bonsoir a l'intelligence humaine

la meilleure canditate parmi les 12 super terre decouverete a ce jour est GI 581 C qui se trouve a une distance de 20 al avec une periode de revolution de 13 jours environ .

sa decouverte relance l'espoire de decouvrir un jour la vie en dehors du systeme solaire ,mais attention cela ne laisse pas confondre avec intelligence en dehors du systeme solaire

l'espoire de prouver que cette planete contient de l'eau est de 3 pour cent ,c'est a dire a une distance de 20 al ,les scientifiques
ont une marge de manoeuvre minime pour detecter de l'eau
donc pour savoir s'il ya de l'eau dans cette planete ,cette derniere doit passer entre son etoile et nous ( eclipse)

les projets de construction des intruments tres puissants capables de cacher la lumiere de l'etoiile pour capter celle de la planete sont financierement en danger car pour le moment ces projets ne sont pas de l'inetret des agences spatiales

un voyage avec un vaisseau spatial ultra rapide pourrait mettre 2000 ans pour un simple aller.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Lun 3 Nov - 21:44

C'est bien là une illustration de toute la difficulté qu'il y a à trouver une planète que l'on pourrait qualifier d'habitable. Ces planètes sont petites, légères, et lointaines, elles ne font autrement dit rien pour se rendre facilement détectables. Les signes d'habitabilité ne sont pas plus aisés à mettre en évidence. Un projet particulier, "Terrestrial Planet Finder" a récemment été annulé par la NASA après avoir été considéré sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Mar 4 Nov - 4:53

Moi je me dis que l'adn est une particule d'une complexité immense et que lorsqu'elle est étudiée, l'on se demande souvent comment est-ce qu'elle peut subsiter. Il est très dur de comprendre son passage de simple molécule à son mode cellulaire. Même que lorsque l'on y pense, il est presque impenssable de penser qu'un pentose désoxyribose assemblé avec des base azotée (Adénineavec Thymine, guanine avec cytosine), peuvent donner un être intelligent, puisqu'il ne s'agit que de particules.

Les cellules, on même acquérient des organes pour subvenir à leur besoins ainsi que monbre infini d'enzymes pour préserver le code génétique.

Dans une cellule, tout coincide parfaitement par exemple son pentose(le squelette de l'adn) est désoxyribose pour ne pas avoir une triple élice. Pourtant, les arn(acide ribonucléiques) éxistent bel et bien dans notre transmission du cote génétique à l'ensemble des organes cystoplasmiques mais il n'en constitue pas le centre.

Où je veux en venir c'est que la construction même de l'adn est d'une infime complexité et que si cette molécule existe, pourquoi ne pourrait-il pas avoir d'autre formes de vie sous une autre formule moléculaire?

Qui sommes nous si l'on constate que nous ne sommes qu'un assemblage d'éléments comme un métaux, un acide, que tout l'univers matériel qui nous entoure? Qu'est-ce qui nous certifie que nous sommes plus intelligent qu'une pierre puisque celle-ci semble mieux adaptée que nous? Selon de nombreux historiens, l'australopithèque n'est devenu qu'intelligent (selon notre définition) que parce qu'il était mal adapté à son milieu qui l'entoure, il a donc developpé son intelligence pour survivre. En plus, l'être humain est le seul vivant sur terre qui saccage tout l'équilibre biologique. Avec nos guerre, cela révelle beaucoup d,un comportement prémitif.
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Sam 20 Déc - 13:37

bonjour à tous, extra terrestre ou pas.

j'ai passé mon temps à tout lire, et bon sang, j'en ai attrapé mal la tete lol.
non sans blague, je suis on ne peux plus perplexe, bien que je comprenne les différents points de vues émis, il y a quelque chose qui me chiffone.

de un je tiens à signaler que je suis athée, je ne l'ai pas toujours été, donc, je connais assez bien les deux états d'esprits.

par contre ce que j'ai du mal à comprendre c'est pourquoi et de quel droit l'être humain ce considère, être le seul à avoir l'intelligence.

pour ma part, voici ma définition personnelle de l'intelligence, pour moi il s'agit de la capacité à un ,communiquer, deux comprendre , trois raisonner.

à ce que je sache, tous les animaux communiquent entre eux, ils se comprennent donc. en cela il correspondent aux deux premiers points que j'ai cité. ensuite je me demande comment il est possible de communiquer et comprendre si on ne raisonne pas???? d'ou personnellement toujours je considère que toute espèce vivante faisant usage de la communication est intelligente. à des degrés divers j'en conviens.
mais entendre que l'être humain est la seule espèce vivante intelligente, je dis non.
les animaux on leur intelligence.

vous voulez que je prouve a plus b qu'un animal est intelligent. sans parler des dauphins et des singes. il faut qu'un chien soit intelligent pour vous obéir, pour venir vous faire un calin quand il sent que vous n'avez pas le moral, pour grogner quand il sent le danger pour les personnes qu'il apprécient.
ça messieurs c'est ce que moi j'appelle l'intelligence.
ce qui sépare l'homme de ces animaux, c'est son égocentrisme et son arrogance naturelle. vouloir être l'unique et le seul.

si c'était une vérité absolue, pourquoi les pesonnes les plus savantes qui soient dans leur domaines s'évertueraient à chercher une preuve de l'existence de vie ailleurs?

la religion à son utilité, pour ceux qui en ont besoin. mais tout comme la science, la religion soulève des questions, et il faut toujours chercher des preuves avant d'accepter comme fondé quelque raisonnement que ce soit. ne pas le faire est fermer les yeux. je me suis posé trop de question quand j'étais croyant et les réponses m'ont laissé sur ma faim, j'ai fini par douter et me suis penché sur un autre système de raisonnement, la recherche de réponses par tous les moyens à disposition. donc la science. voilà

je signale que je ne cherche pas à lancer de polémiques, je cherche juste à comprendre le pourquoi du comment du parce que. voilà.

amicalement persée
Revenir en haut Aller en bas
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Sam 20 Déc - 16:20

Je suis globalement d'accord avec vous. Sur les réponses... et tout. Vous semblez être quelqu'un qui essait de tout comprendre et qui fai un lecture et réléchit mots par mots les choses dîtes et qui je pense qui prend le temps d'analyser la situation. Moi aussi je me pose pleins de questions san réponses valables. Je n'ai pas besoin de religion pour être bien, cependant, le mur qui me fait croire en Dieu c'est le début de l'univers, je me dis d'où pouvait bien provenir la première particule et toute les forces qui nous gouvernent. Cependant, si un jour, j'apprenais que Dieu n'existe pas sur des théories fondées, je ne ferais pas de dépression.

Amicalement Votre
MYast
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Sam 20 Déc - 18:33

Les réflexions de persée offrent de nombreuses pistes intéressantes à explorer plus avant.

On comprend bien que les religions théistes affirment sans édulcorant que l'espèce humaine est supérieure aux espèces animales, mais en revanche, on ne les considère non pas comme dépourvues d'intelligence, mais dépourvues d'âme. Selon le raisonnement religieux, l'âme est nécessaire pour croire en Dieu, essentiellement car elle provient directement de Lui, et un animal devient alors incapable d'éprouver la foi. Il y a une autre interprétation de ce phénomène, sur laquelle je reviendrai bientôt.

L'intelligence est d'abord et avant tout le fait de donner corps à la notion d'information, d'assembler plusieurs informations entre elles suivant un schéma défini afin de produire, après ce "traitement", une ou plusieurs nouvelle(s) information(s). L'intelligence est en d'autres termes une boîte noire dans laquelle rentrent des matières premières et d'où émergent des produits finis, en plus de tout le mécanisme de transformation.

Des actions comme communiquer, raisonner et comprendre mobilisent toutes trois l'intelligence, et je suis davantage tenté de ranger ces trois actions comme des conséquences manifestes de l'intelligence que comme sa définition.

Ce que les hominiens ont de plus par rapport aux autres genres animaux, c'est le niveau d'abstraction des informations qui peuvent rentrer dans la boîte noire de l'intelligence, de même que la complexité des traitements subis dans cette boîte. Voilà donc comment on justifie qu'un animal ne croit pas en Dieu.

La communication animale donne une illusion de rationalité et de compréhension, car on fait appel à notre propre rationalité et notre propre compréhension pour démêler l'échange d'informations qui intervient quand des animaux communiquent (et j'inclus les humains dans la catégorie "animaux"). Mais la communication n'est pas véritablement ce processus de calcul rationnel et de compréhension des signaux reçus. Les animaux (toujours humains compris) sont des êtres d'émotion, engagés dans des relations avec leurs semblables, et les signaux mis en commun dans le processus de communication servent à définir les modalités de cette relation ; elles "fixent les règles du jeu". La compréhension et la raison ne jouent qu'un rôle secondaire : on n'en a pas besoin pour participer à l'acte communicatif, mais seulement pour le décrire.

Vous avez vous-même donné des illustrations et des exemples :
@persée a écrit:
il faut qu'un chien soit intelligent pour vous obéir, pour venir vous faire un câlin quand il sent que vous n'avez pas le moral, pour grogner quand il sent le danger pour les personnes qu'il apprécient.
Est évidente ici (du moins pour moi !) la primauté de l'émotion et de la relation sur l'intelligence et la raison. Le chien ne réagit pas vis-à-vis de son maître de manière purement mécanique, mais pas non plus de manière uniquement rationnelle.

@persée a écrit:
je me suis posé trop de question quand j'étais croyant et les réponses m'ont laissé sur ma faim, j'ai fini par douter et me suis penché sur un autre système de raisonnement, la recherche de réponses par tous les moyens à disposition. donc la science. voilà
Cette démarche se se justifie par la nature des "questions" auxquelles la religion donne des réponses peu convaincantes. S'il s'agit, comme ici, de savoir ce qui distingue l'homme des autres animaux, comment considérer notre place dans le règne animal et faire la part des choses entre les points communs et les différences entres les animaux, alors il coule de source que la science seule peut permettre de voir clair, sans pour autant que ce soit une défaite pour la religion.
Revenir en haut Aller en bas
Karamou
Planète
Planète


Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Sam 20 Déc - 19:01

Tous les animaux possédent une âme.
Le Coran affirme ainsi : « Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communautés. » On doit les aimer et les protéger, qui sont les enseignements de la religion.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.islamic.org.uk/french/default.asp
Myast
Supernova
Supernova


Féminin Nombre de messages : 605
Localisation : Montréal, Québec
age : Étudiante en histoire civilisation
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Sam 20 Déc - 23:00

Juste en passant de même, je pense que l'on ,en va vers la même discussion que dans Vie extra-terrestre et religion. Laughing
Mais sérieusement, vous avez en quelque sorte répondu à la question que je vous ai posé dans ce même forum, sur pourquoi croyez-vous que Dieu n'existe pas de plus en plus que vous étudiez la science. C'est vrai c'est logique en quelque sorte que pas d'âme pas de religion... d'ailleurs avons nous une âme....? J'en suis pas convaincue, et je pense que si les animaux n'ont pas d'âme nous non plus l'on ne devrait pas en avoir. Il se peut que oui comme vous dîtes il y a des choses qui font de l'interférence, comme les émotions, ça me semble logique.

Mais pourquoi avons-nous des sentiments? Parce que notre cerveau possède ne section réservé à cette effet, peut-êtrre est-ce une mal formation? Si vous me répondez à cela..wow puisque moi j'y suis incapable. Mais tout être humain possède des sentiments comme l'esprit de vengeance et bon dans ce genre, mais est-ce que le fait de les maitriser fait de nous des êtres plus intelligents? Je pense que oui. Mais par exemple, vu dans le sens contraire maintenant, est-ce que le fait d'éprouver de la tristesse pour des choses d'injustice, de vouloir la paix, d'aimer les autres autour de soi pour ce qu'ils sont, de partager les richesses, fait de nous des êtres plus stupides? Je veux dire si l'on maitrissaient ses sentiments aussi, ce ne serait pas mieux. Voyez-vous un peu ce raisonnement? Et oublions Dieu, parlons juste comme si nous serions sans religion sans croyances, sans sentiments, sans rien. Parce que si l'on se met de parler de Dieu l'on aura le même forum borné que vie extra-terrestre et religion.

Moi personnellement je vois logique que le coté émotionnelle ne soit pas requis pour l'intelligence. Vous m'avez convaincu, je vais donner un exemple semblabe à celui que je donne souvent. Par exemple, le fait de possèder de l'argent est tout simplement un sentiment de désir. Pourtant toute la merde que cela fait. Ensuite, parlons de désir encore vu sous un autre angle. Le sentiment amoureux, de se reproduire, c'est un désir mais s'il n'éxisterait pas, comment ferions-nous pour que notre espèce continue de vivre? En quelque sorte je viens d'infirmer ma parole...puisque c'est essentiel dans le mécanisme cellulaire..? Ma question est la suivantes et pas le droit de répondre avec ses croyances. Est-ce que le fait de ne pas possèder de sentiments ferait réellement de nous des êtres plus intelligents? Pour ne pas vous couper l'envie de me répondre, je ne vais pas répondre parce que je suis trop...bon chialeuse Mad

Mais je ne voulais pas dire que le raisonnement de Persée n'est pas intelligent non pas du tout. Je le trouve brillant, mais vu qu'il est un peu dans la même position que moi, de centre entre religion et athée, je voulais juste donner mon avis du pourquoi de l'existance de Dieu..okey j'arrête de parler.

Juste un petit dernier commentaire, moi aussi je crois profondément en la science et je vais croire tout ce qu'elle me dit y compris si.....n'existe pas.
Amicalement Votre
MYast
Revenir en haut Aller en bas
persée
Etoile
Etoile


Masculin Nombre de messages : 365
Age : 41
Localisation : belgique
age : 33
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Dim 21 Déc - 0:37

je vous remercie pour le qualificatif que vous me donnez meme si je ne le pense pas. je ne pense pas être brillant, en tout cas pas particulièrement.
en fait je suis comme chacun de nous ici je pense, en quete de réponse, et je me braque sur tout ce qui me permet d'accéder à des réponses, meme si elles doivent me faire reculer pour repartir sur une autre voie.

de meme, tout ce qui ne m'apporte de réponse, ou ne fusse qu'une direction à suivre pour obtenir une réponse, reste sur le coté et reçoit mon désinteret.

je crois en la science, mais je me permettrais de souligner que je ne crois pas d'office tout ce qu'elle me dit. car de nombreuses choses dites sont aussi des hypothèses, je les respecte, les garde à l'esprit mais ne leur accorde pas forcément un crédit qui me ferait dire que je les crois. par contre dès qu'elle me donnera une affirmation avec preuve à l'appui alors oui j'y vais a fond et je continue à creuser.

en fait, j'aimerais vous faire savoir à tous, que d'une part je respecte chacun de vos avis, car meme si je ne suis pas forcément d'accord avec, ils me donnent des point de vue et des perspectives toutes dignes d'interet.
ensuite, je vous dirais aussi que je suis enfin heureux d'avoir trouvé des gens à qui parler ouvertement, sans retenue de choses qui me passionne.

sachez que si j'émets la possibilité d'une vie extra terrestre, donc une hypothèse comprenons nous bien, j'ai longtemps pensé en etre un car je n'ai pas souvent trouver à qui parler.
je suis heureux d'etre des votres et continuerai à profiter de toutes vos connaissances.

amicalement à tous, extra terrestre et autres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'homme et les extraterrestres   Aujourd'hui à 20:11

Revenir en haut Aller en bas
 
l'homme et les extraterrestres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Extraterrestre] L'Adn d'Atacama
» Equilibre et grandeur de l'homme
» Connaissez-vous cet homme, un illuminé ?
» Le "salam" entre homme et femme
» Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Exobiologie-
Sauter vers: