Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'indépassable célérité c

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cosmic
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 81
Age : 26
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: l'indépassable célérité c   Dim 30 Déc - 10:19

Bonjour,
J'aurai voulu savoir pourquoi, même sans masse, une particule ne peux pas aller plus vite que la lumière.
Est-ce parce que les photons sont les particules les plus énergétiques qu'il existe, et qui ont donc la plus grande énergie cinétique posssible et indépassable?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Dim 30 Déc - 16:40

Autant les particules massives sont tenues de ne pas pouvoir atteindre la vitesse de la lumière, autant les particules de masse nulle sont obligées de se déplacer à cette vitesse. Il est impossible de ralentir un photon afin de l'amener au repos ; il se volatiliserait.

L'indépassibilité de c a vraisemblablement quelque chose à voir avec le temps. On sait que le temps se dilate à mesure que la vitesse augmente, et que l'écoulement du temps finit par être gelé une fois atteinte la vitesse c. En extrapolant, aller au delà signifierait la capacité à remonter le temps.


La relation entre les deux phénomènes reste floue : on ne sait pas s'il est impossible d'aller plus vite que la lumière parce qu'il est impossible de remonter le temps, ou s'il est impossible de remonter le temps parce qu'il est impossible d'aller plus vite que la lumière.

En relativité, l'indépassibilité de la vitesse de la lumière est un postulat qui a certes été vérifié, mais pas encore clairement expliqué. Il faudrait pour cela élaborer une théorie physique plus fondamentale, qui pourrait traiter des propriétés les plus intimes de l'espace et du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Cosmic
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 81
Age : 26
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Dim 30 Déc - 18:00

Merci pour ta réponse, Naos.
Revenir en haut Aller en bas
lucie
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Féminin Nombre de messages : 6
Age : 31
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Mer 2 Jan - 14:11

Bonjour Smile
Il y a des façons d'observation (si je peux le dire comme cela) qui fait croire à l'observateur que c a était dépasse... "Vitesse supraluminique
Revenir en haut Aller en bas
Cosmic
Lune
Lune


Masculin Nombre de messages : 81
Age : 26
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Mer 2 Jan - 14:31

Oui, comme dans l'orbservation des quazars, par effet de perspective.
Revenir en haut Aller en bas
lucie
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Féminin Nombre de messages : 6
Age : 31
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Mer 2 Jan - 18:04

Il y a même une théorie qui parle d'une c=3e37
http://forums.futura-sciences.com/showthread.php?p=1461848#post1461848
Revenir en haut Aller en bas
petichemin
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Lun 11 Fév - 9:03

si nous avions maintenant la possibilité de remonter le temps ,cela sera t-il possible en "restant" dans la même dimenssion espace temps que nous le serions au départ de ce voyage?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Lun 11 Fév - 15:01

Oui, on ne ferait que parcourir la dimension du temps dans l'autre sens.
Revenir en haut Aller en bas
petichemin
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Lun 11 Fév - 17:38

mais si nous étions (projectons nous) plus rapide que le lumière et que nous puissions voyager dans le temps. nous serions confrontés a notre propre mort(futur) ou a notre propre inexistence d'avant notre naissance (passé ). nous sommes donc "condamnés a vivre le present et a ne jamais pouvoir nous servir d'une telle vitesse. (pardonne le coté science fiction mais j'essaie de comprendre)
Revenir en haut Aller en bas
petichemin
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Mer 13 Fév - 11:15

j'aurai aimé avoir une reponse de connaisseur. est-ce-possible svp?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Mer 13 Fév - 20:53

A partir du moment où dépasser la vitesse de la lumière dans le vide est impossible, je ne vois pas l'utilité d'imaginer le contraire et d'émettre des spéculations stériles.
Revenir en haut Aller en bas
petichemin
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Jeu 14 Fév - 20:08

imaginer le contraire? quel contraire? la question peut-etre posée differement : differencie t-on la lumière du temps? est-ce stérile et puérile comme spéculation naos?
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Jeu 14 Fév - 20:31

Non, mais j'ai déjà réfléchi à la question, voir les premiers messages de ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Physicien 34
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 40
Age : 44
age : Chercheur en physique nucléaire
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Sam 24 Mai - 20:34

@Naos a écrit:
Il faudrait pour cela élaborer une théorie physique plus fondamentale, qui pourrait traiter des propriétés les plus intimes de l'espace et du temps.
Théoriquement, sans violer la relativité, il est théoriquement possible de dépasser la vitesse de la lumière.
Sans poser le problème du tachyon qui n'a jamais été découvert, il suffirait de s'enfermer dans une bulle d'espace-temps pour dépasser c.

Bien sûr, tout cela est théorique.

En ce qui concerne le temps, pas besoin de dépasser la célérité de la lumière.
En voyageant à 99,99% de la vitesse de la lumière, dans un trou de ver, il serait possible de retourner dans le passé. Bref, comme certains l'ont dit, nous serions confronté au paradoxe du grand-père (si en retournant dans le passé, je tue accidentellement mon grand-père, je m'empêche de naître et je change tout le cours des évènements) et au paradoxe de l'écrivain.
Bref, ce sujet est encore débattu au CNRS. On admet pour le moment des univers parallèles en ce qui concerne la conexion des trous de ver.
Mais en ce qui concerne la vitesse de la lumière, c'est tout à fait différent.
(on pourrait se demander pourquoi, alors que nos descendants du futurs sont plus avancés que nous ne viennent ils pas ici, dans le passé, alors qu'ils maîtrisent sûrement la technique). La réponse, c'est qu'il n'existe pas de boucle.

Pour résumer, dépasser la vitesse de la lumière est théoriquement possible, mais pas en pratique. Et il ne suffirait pas de la dépasser pour remonter dans le temps. Mais remonter dans le temps, d'un autre côté, n'aurait pas de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Cacciope
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Jeu 11 Sep - 16:31

Escusez moi physicien34 mais ces propos relève de la science fiction !!!

Ensuite, voyager à des vitesse semblable serait biologiquement impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Jeu 11 Sep - 16:42

Pourquoi biologiquement impossible ?
Revenir en haut Aller en bas
seb79
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 23
Age : 37
Localisation : Plaisir (78)
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Mer 17 Sep - 15:53

je ne voudrais pas dire de bêtise, mais il me semble que l'idée pour un corps de voyager plus vite que la vitesse de la lumière viole le principe d'équivalence E=mc²

non ?

pour se déplacer, un objet dépense une énergie quantifiée, donc finie. plus il accélère et plus l'énergie est importante, comme quand un cosmonaute prend des "g".
je ne suis pas spécialiste mais il me semble que pour voyager à la vitesse de la lumière, il faudrait à l'objet disposer d'une énergie infinie, ce qui est impossible.

suis-je dans le faux ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.astropolis.fr
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Mer 17 Sep - 16:16

Ce n'est pas faux, mais ce sont les explications de Cacciope sur l'emploi de cet adverbe que j'attendais.
Revenir en haut Aller en bas
Physicien 34
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 40
Age : 44
age : Chercheur en physique nucléaire
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Mer 24 Sep - 14:56

@Cacciope a écrit:
Escusez moi physicien34 mais ces propos relève de la science fiction !!!

Ensuite, voyager à des vitesse semblable serait biologiquement impossible.

Univers parallèles ? Trous de ver ? Bulle d'espace-temps ?

Cela relève de la pure et simple physique théorique en non la science fiction.
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Mer 24 Sep - 16:16

Je confirme ; la science-fiction a juste fait grand cas de ces concepts dont l'origine se situe originellement dans le domaine de la physique.
Revenir en haut Aller en bas
Cacciope
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Mer 1 Oct - 13:04

Il faut faire attention au mot employé, une théorie est quelque chose qui n'est pas scientifiquement vérifié mais probable.

Il faut alors parler d'hypothèse.

Il me semble que c'est un forum scientifique non ?
Revenir en haut Aller en bas
Physicien 34
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 40
Age : 44
age : Chercheur en physique nucléaire
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Mer 1 Oct - 14:10

On parle de théorie parce que le mot théorie est fait pour ça !

*******

Presque l'entièreté de la mécanique quantique par exemple fait partie de la physique théorique.

Einstein a élaboré la théorie de la relativité générale, n'a-t-elle pas été prouvé ? Et pourtant, il s'agit bien de la THEORIE de la relativité.


Dernière édition par Physicien 34 le Sam 4 Oct - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Mer 1 Oct - 22:40

@Cacciope a écrit:
Il faut faire attention au mot employé, une théorie est quelque chose qui n'est pas scientifiquement vérifié mais probable.

Il faut alors parler d'hypothèse.

Il me semble que c'est un forum scientifique non ?
Ce forum est bien orienté vers la science, ce qui m'oblige à préciser que vous accordez au mot "théorie" l'exacte définition du terme "hypothèse". Le sens commun a tendance à les considérer comme synonymes, mais la pratique scientifique pose une nette différence entre les deux. Je n'ai pas besoin de détailler ce qu'est une hypothèse, car vous l'avez déjà effectué sous l'étiquette de la théorie. Une théorie, par contre, est tout un ensemble de formules et de représentations abstraites dont on peut se servir pour décrire, expliquer et prévoir la manière dont se déroule un phénomène physique quelconque. On a cité avant moi l'exemple de la théorie de la relativité générale, qui décrit, explique et prédit les résultats observés au sujet de la gravitation, par exemple. Pardonnez-moi cet écart hors du propos, mais quand on lit des créationnistes qui se permettent de déconsidérer la théorie de l'évolution car "ce n'est qu'une théorie", ils n'utilisent pas la bonne définition de ce mot, tout bonnement car ils n'ont reçu aucune éducation scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
Cacciope
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Jeu 2 Oct - 1:01

@Physicien 34 a écrit:

Si tu ne connais pas les sciences physiques théoriques, il y a un souci.

Comment pouvez-vous affirmer cela sur une simple erreur de définition: serais-ce l'arrogance du prof de mathématique ?
Revenir en haut Aller en bas
Physicien 34
Satellite
Satellite


Masculin Nombre de messages : 40
Age : 44
age : Chercheur en physique nucléaire
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Sam 4 Oct - 15:34

@Cacciope a écrit:
@Physicien 34 a écrit:

Si tu ne connais pas les sciences physiques théoriques, il y a un souci.

Comment pouvez-vous affirmer cela sur une simple erreur de définition: serais-ce l'arrogance du prof de mathématique ?

Tout me semble tellement évident qu'il ne l'est pas forcément pour tout le monde.
J'ai édité cette formule qui vous choque tant, l'arrogance fait partie d'un monde qui n'est pas le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'indépassable célérité c   Aujourd'hui à 20:13

Revenir en haut Aller en bas
 
l'indépassable célérité c
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vérité sur Mahomet
» Le jour ou la vérité éclata
» Vérités sur les maladies émergentes : Et si c'était les métaux lourds ?
» Toute la vérité sur la parole de dieu !!!
» Le droit du malade à la vérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Astrophysique-
Sauter vers: