Tout l'univers dans un forum
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 pulsar et géométrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierretalence
Ptit nouveau
Ptit nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: pulsar et géométrie   Ven 25 Mai - 14:56

oui en effet c'est compliqué mais je suis en licence et je cherche a avoir des info EN FRANCAIS sur la géométrie des faisceaux radio et gamma et j'en trouve pas

ya t-il des gens pour m'aider a men sorir un peu svp

merci a tous
Revenir en haut Aller en bas
Naos
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 2325
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: pulsar et géométrie   Sam 26 Mai - 12:15

D'après le peu que je sais sur le sujet des pulsars, les faisceaux radio sont essentiellement émis dans la direction des pôles magnétiques de ces objets. J'imagine que le flux magnétique étant plus important près de ces pôles, l'émission synchrotron des électrons capturés en devient plus intense.

J'imagine que le champ magnétique terrestre peut servir pour des comparaisons ; les électrons des pulsars sont arrachés à la croûte de fer qui les délimite, et je me permets d'imaginer qu'ils rebondissent d'un pôle à l'autre comme le font les "whistlers" autour de notre planète, en prenant soin d'émettre une sorte de flash quand ils rebroussent soudainement chemin une fois qu'ils approchent d'un pôle magnétique.

L'émission gamma des pulsars (et plus généralement des étoiles à neutrons) est davantage due à des chute de matière sur l'étoile en question. La pesanteur à la surface d'une étoile à neutrons est telle que même une petite quantité de matière, et après une courte chute, peut libérer autant d'énergie qu'une grosse explosion.

Bon nombre d'étoiles à neutrons appartiennent à un système double d'étoiles, et si leur compagnon est suffisamment proche, elles peuvent en capturer de la matière s'en échappant. Ces fuites sont rassemblées dans un disque d'accrétion autour de l'étoile à neutron, où le gaz (principalement hydrogène et hélium, puisqu'il provient de l'atmopshère d'une étoile) spirale progressivement vers l'étoile à neutrons. Les frictions à l'intérieur du disque d'accrétion d'une part, et l'échauffement provoqué par la chute dans un potentiel gravitationnel d'autre part font en sorte que le disque d'accrétion devient lui-même une source de rayons X et ultraviolets.

Les rayons gamma sont émis lors de la chute proprement dite sur l'étoile à neutron de la matière accrétée par cet astre. Le gaz ionisé est canalisé vers les pôles magnétiques de l'étoile à neutrons où il peut rejoindre la surface et émettre ces bouffées gamma ; l'émission gamma, si elle est localisée à proximité des pôles magnétiques, n'est pas collimatée comme l'est l'émission synchrotron radio (le rayonnement synchrotron s'aligne sur la direction de déplacement de la particule qui l'émet). On peut donc la capter dans à peu près toutes les directions.

Cela sort de lectures de livres, aussi je ne crois pas pouvoir trouver de site web allant plus loin que ce qui précède.
Revenir en haut Aller en bas
 
pulsar et géométrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actimétrie
» Exercice économétrie - régression non linéaire multiple
» L'idolâtrie
» Formules surfaces géométrie dans l'espace ?
» L'invention de la géométrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans l'univers de l'Astronomie :: Astronomie :: Astrophysique-
Sauter vers: